Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Essai vidéo – Hyundai i30 (2017) : la troisième est-elle la bonne ?

Dans Nouveautés / Nouveaux modèles

Nouvelle plateforme, nouveau moteur, nouvelle transmisison, nouveaux équipements, la Hyundai i30 troisième du nom fait table rase du passé pour repartir à l'assaut de la catégorie des compactes. Est-ce que ce sera suffisant pour faire vaciller les références du segment ? Pour le déterminer, nous sommes allés l'essayer à Malaga, en Espagne, dans sa version 1,4 T-GDI de 140 ch avec la boîte de vitesses double embrayage à sept rapports DCT-7.

Essai vidéo – Hyundai i30 (2017) : la troisième est-elle la bonne ?

En bref

1,6 CRDi de 110 et 136 ch

1,0 T-GDi 120 ch et 1,4 T-GDi de 140 ch

Boîte robotisée DCT-7 en option

À partir de 22 550 €

Avec seulement 1 500 ventes l'année dernière en France contre 45 000 pour la Renault Mégane ou 75 000 pour la Peugeot 308, la Hyundai i30 de seconde génération, sortie en 2012, n'est jamais véritablement parvenue à s'imposer dans le secteur des compactes qui est plus fourni et plus compétitif que jamais. Et ce, malgré un restylage début 2015, et des qualités certaines. Pour cette troisième mouture, le constructeur coréen est reparti d'une page entièrement blanche, avec une plateforme 100 % nouvelle.

Le style change radicalement en s'éloignant des angles marqués et des feux protubérants de sa devancière et en adoptant une identité tout ce qu'il y a de plus européenne. Il faut dire qu'on doit le coup de crayon à Peter Schreyer qui revient à ses premières amours puisqu'il a fait ses armes dans le groupe Volkswagen où il a notamment produit l'œuvre d'art sur roues qu'est le premier Audi TT, excusez du peu. Observez cette i30 de trois quarts arrière, et la ressemblance avec la dernière Golf est frappante. Jetez un œil à la face avant, et vous verrez l'influence de la 308 dans les phares et d'Audi dans la calandre qui fait très « single frame », même si cette dernière est présentée comme la nouvelle identité visuelle de la marque, sous le nom de « cascading grille ». On repassera donc pour l'originalité et la personnalité, mais ce n'est pas pour autant que cela fait de la i30 un vilain patchwork de ce qui se fait ailleurs ; c'est plutôt un habile mélange, avec une ligne réussie à la fois fluide, élancée et élégante.

Essai vidéo – Hyundai i30 (2017) : la troisième est-elle la bonne ?

Même constat à l'intérieur : si je vous dis écran central planté sous le pare-brise, vous évoquez en premier la marque aux anneaux. Si ça peut être discutable esthétiquement, c'est par contre la meilleure façon de ne pas avoir à trop quitter la route des yeux pour le consulter sans avoir face à soi une massive armoire normande pour planche de bord. Et si cette dernière ne brille pas par sa fantaisie, elle se rattrape justement par une lisibilité et une ergonomie excellentes. L'assemblage et le choix des matériaux font aussi un bond en avant, avec enfin la disparition, de part et d'autre de la console centrale, des grands inserts gris métallisé à l'aspect qualitatif tout à fait discutable. Malgré une longueur de 4,34 m plaçant la i30 parmi les plus grandes des compactes, l'habitabilité se trouve dans la moyenne de la catégorie, les genoux des plus grands se sentant à l'étroit à l'arrière. Son volume de coffre de 395 à 1 301 litres la classe par contre parmi les meilleures.

Essai vidéo – Hyundai i30 (2017) : la troisième est-elle la bonne ?
Un habitacle sans fioriture mais pratique et bien fini.
Un habitacle sans fioriture mais pratique et bien fini.
Les plus grands seront à l'étroit aux genoux.
Les plus grands seront à l'étroit aux genoux.
395 litres, un très bon volume de coffre pour la catégorie.
395 litres, un très bon volume de coffre pour la catégorie.

Question moteurs, Hyundai France a décidé de faire l'impasse sur les plus petits que sont le 1,6 CRDi de 95 ch et le 1,4 l GDi de 100 ch. Il reste donc le même CRDi en 110 et 136 ch côté diesel et côté essence le 3 cylindres 1,0 l turbo de 120 ch et le tout nouveau 1,4 T-GDi de 140 ch, toutes les motorisations sauf le 1,0 l pouvant être associées à la boîte de vitesses à double embrayage et sept rapports en option à 1 500 €.

 

Hyundai s'est fait une réputation par l'équipement pléthorique qu'il fournit à ses modèles et la i30 n'y fait pas exception, embarquant de série dès le premier niveau de finition Intuitive le maintien actif dans la voie, la caméra de recul, la climatisation automatique bi-zone, l'écran couleur tactile de 5 pouces, les feux de route intelligents, les jantes alliage de 16 pouces et les rétroviseurs rabattables électriquement. À 22 550 € en version 1,0 T-GDi 120 ch, son prix d'entrée de gamme, elle fait donc un peu mieux question tarifs que la Peugeot 308 1,2 Puretech 110 facturée 22 900 € en finition Active et que la Renault Megane TCe 130 à 23 400 € en finition Zen, tout en ayant une dotation légèrement meilleure, la compacte au losange se montrant cependant plus véloce.

De nombreuses aides à la conduite.
De nombreuses aides à la conduite.
L'écran tacile de 8 pouces.
L'écran tacile de 8 pouces.
Climatisation automatique de série.
Climatisation automatique de série.

 

Informations techniques

Taux d'émission de CO2 et bonus/malus
de la version la plus écologique de : Hyundai I30

99 g/km - bonus : 0 €

Début de commercialisation du modèle :
Hyundai I30 (3e Generation)

Septembre 2016

A titre d'exemple pour la version III 1.4 T-GDI 140 CREATIVE DCT-7.

1,45 m1,79 m
4,34 m
  • 5 places
  • 395 l / 1301 l

  • Auto. à 7 rapports
  • Essence

Portfolio (31 photos)

En savoir plus sur : Hyundai I30 (3e Generation)

Commentaires (43)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Très bonne voiture sans aucun doute. Mais sa robe est sans saveurs.

Au moins les anciennes moutures étaient uniques. Ici on la confond avec une 308

Par

Elle ressemble a une 308 tant mieux!! c'est la seconde meilleure voiture de la catégorie (après la golf et à égalité avec l'excellente Léon une très bonne proposition dans la catégorie et sa garantie 5 ans unique largement plus cohérente qu'une Cric Mespannes 4

Par

Bon c'est pas encore parfait mais c'est déjà sympathique. J'aime assez bien leur politique tarifaire du "Oui on commence plus cher mais vous êtes équipés." Ca change d'autres voitures qui vous colle un 80ch atmo en entrée de gamme, à poil, pour descendre sous les 20 000€, dans les marques "semi premium" :')

Par

Et au fait, ça donne quoi question fiabilité les Hyundai ?

Par

Volume de vente qui sera surement anecdotique en comparaison du couple chauvin 308 / Mégane ...

Chasser les modèles Fr sur leur terrain en étant au même prix relève du véritable challenge.

Par

sans doute un bon véhicule, mais sa ligne fade, sans personnalité, n accroche pas le regard, je trouve l arrière décalé par rapport à l avant, ça ne colle pas, il n y a pas d harmonie à mon sens

Par

Pourquoi il y a une Game Gear sur le tableau de bord ? Yeurk...

Par

Pas une mauvaise voiture, assurément sérieuse et sans gros point faible. Mais sans flamboyance aucune, à l'image de sa ligne de "308 du pauvre". Et c'est un peu le problème de ce groupe, à l'exception du précédent Sportage ou de la Stinger, qui "se remarquent" et provoquent potentiellement un coup de coeur.

Elle va faire ses ventes, correctement, mais va vite décliner une fois la concurrence renouvelée et difficilement dépasser les 5 ans de durée de vie.

J'attends désormais de ce groupe qu'il passe à la vitesse supérieure, qu'il se démarque. Un bon point cependant : la qualité en hausse du châssis : jusqu'à présent, les liaisons au sol et le ressenti de la direction étaient un des points noirs des productions coréennes.

Par

Bah je la trouve plaisante à regarder, moins austère qu'une Golf et proche d'une 308 sans trop tomber dans la copie, son intérieur sobre et qualitatif possède un écran conséquent à la bonne place, sa tenue de route quasiment au niveau d'une 308, soit excellente, son équipement très complet, ses tarifs raisonnables ... je vois là une bonne alternative aux 308, Mégane et Golf

Par

En réponse à Entouteobjectivité

Pas une mauvaise voiture, assurément sérieuse et sans gros point faible. Mais sans flamboyance aucune, à l'image de sa ligne de "308 du pauvre". Et c'est un peu le problème de ce groupe, à l'exception du précédent Sportage ou de la Stinger, qui "se remarquent" et provoquent potentiellement un coup de coeur.

Elle va faire ses ventes, correctement, mais va vite décliner une fois la concurrence renouvelée et difficilement dépasser les 5 ans de durée de vie.

J'attends désormais de ce groupe qu'il passe à la vitesse supérieure, qu'il se démarque. Un bon point cependant : la qualité en hausse du châssis : jusqu'à présent, les liaisons au sol et le ressenti de la direction étaient un des points noirs des productions coréennes.

Elle défonce les Golf et 308 cette Hyundai, moins cher à équipement équivalant, garantie 5 ans kilomètrage illimités et surement bien plus fiable, que demandez de plus ?

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire