Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Fiabilité de la Peugeot 2008 : la maxi-fiche occasion de Caradisiac

Fiabilité de la Peugeot 2008 : la maxi-fiche occasion de Caradisiac

Dates clés

  • Mai 2013 : commercialisation du 2008
  • Mai 2016 : restylage face avant, feux arrière. 
Calculer la cote de ce véhicule

1. En bref

La catégorie des petits SUV urbains existe depuis un bout de temps. On peut citer les Suzuki Samourai, X90, Jimny, ou le Toyota Urban Cruiser. Mais c'est depuis l'apparition des poids lourds français, Renault Captur et Peugeot 2008, que le marché a décollé en France. Le 2008, justement, est arrivé quelques mois seulement après son rival frappé du losange. À la traîne au niveau des ventes par rapport à lui au départ, il l'a récemment doublé, à la faveur d'un restylage qui l'a rendu plus "SUV" dans le design. On lui reprochait auparavant une certaine timidité, une fadeur de style.

Le 2008 est le plus agréable à conduire de sa catégorie. Il réalise un compromis réussi entre confort et dynamisme de conduite. Il adopte le fameux "i-cockpit", en provenance de la citadine 208, avec compteurs situés au-dessus d'un petit volant qui participe grandement à l'agrément de conduite... La présentation est assez moderne et la qualité des matériaux et de la finition peut être citée en exemple. Seuls aujourd'hui les rivaux premium (Audi Q2, Mini Countryman) font mieux. La praticité fait également partie de sa conception avec par exemple un plancher parfaitement plat lorsque l'on rabat la banquette, et un volume de chargement correct, tout comme l'espace à bord. Le choix dans les motorisations fait aujourd'hui la part belle aux plus modernes des blocs PSA (Puretech essence et BlueHDI diesels). Mais en début de carrière, des moteurs plus anciens ont été proposés, sans manquer d'agrément toutefois, sauf le faiblard 1.4 HDI 68.

Côté fiabilité enfin, si le 2008 connaît quelques aléas, on peut dire que rien n'est rédhibitoire, même s'il faut se montrer vigilant. Toutes ces bonnes prestations font que les cotes de ce Peugeot sont bonnes, il faut faire preuve de patience pour réaliser une excellente affaire. 

Caradisiac a aimé

  • L'agrément de conduite
  • Le confort
  • La qualité de présentation et de finition
  • Le plancher plat
  • Les moteurs modernes et efficaces
  • Le petit volant

Caradisiac n'a pas aimé

  • L'ergonomie du poste de conduite
  • Le bruit des diesels
  • Le manque d'une pointe de fun

Nos versions préférées

  • 1.6 E-HDI 92 ALLURE
  • 1.2 PURETECH 110 S&S ALLURE EAT6

2. Qualités et défauts

Ce qui peut vous tenter

  • L'agrément de conduite : il est redoutable. Le 2008 réussit une synthèse remarquable entre confort et dynamisme. Il est plus qu'agréable à conduire et la prise en main est rapide.
  • Le confort : quelle que soit la vitesse, le moelleux des suspensions est assuré. Mais pas la mollesse ! La caisse est également bien maintenue en conduite rapide.
  • La présentation et la finition : parmi les SUV urbains généralistes, le 2008 fait référence en termes de qualité des matériaux et des assemblages. La présentation est également moderne.
  • Le plancher plat : le système de rabattage de la banquette est tel que le plancher obtenu est (vraiment) parfaitement plat. Un avantage pour le chargement d'objets encombrants.
  • Les moteurs : surtout depuis mai 2015, les blocs moteurs sont modernes, sobres et très agréables. Ce sont les  essence Puretech et les diesels BlueHDI.
  • Le petit volant : cela n'a l'air de rien, mais le diamètre réduit du volant s'accompagne d'un très bon toucher de route et exacerbe le dynamisme de l'auto. Revenir ensuite à un plus grand volant est presque une déception.

Ce qui peut faire hésiter

  • L'ergonomie du poste de conduite : le petit volant avec les compteurs situés au-dessus peut poser des soucis d'ergonomie aux plus grands des conducteurs (ou aux plus petits). La jante du volant peut cacher une partie des compteurs.
  • Le bruit des diesels : surtout les BlueHDI, ils sont un peu sonores à l'accélération, grondants. Mieux à vitesse stabilisée. Les plus anciens e-HDI sont aussi un peu plus discrets.
  • Le manque de fun : il faut le reconnaître, le 2008 manque un peu de fantaisie. Il est classique, sobre. Un Renault Captur est plus coloré, dehors comme dedans. 

3. Budget

Achat / Cote :

Les prix neufs du 2008 étaient tout à fait dans la moyenne du marché. Il pouvait paraître plus cher même qu'un Renault Captur, mais c'est parce qu'il proposait des motorisations diesels plus puissantes à son lancement. Le Captur a depuis musclé son offre. Par ailleurs, sa bonne tenue en occasion rend les cotes elles aussi moyennes. Les prix ne s'effondrent pas. Le premier prix pour un diesel 1.6 HDI 92 (on vous déconseille le rare 1.4 HDI 68) est de 10 000 € pour un kilométrage standard. En essence, le ticket d'entrée tourne également autour de 10 000 € pour un 1.2 VTI 82 ch (rebaptisé plus tard Puretech 82).

Consommation :

Le seul moteur à être véritablement gourmand sous le capot du 2008 est le 1.6 VTI 120. Les diesels sont tous véritablement sobres, les récents BlueHDI plus encore que les e-HDI. Et les 3 cylindres VTI/Puretech 82, 110 et 130 montrent également un appétit mesuré tant qu'ils sont menés à rythme classique. Les 110 et 130 sont même étonnants à ce niveau, car à la fois plus sobres et plus performants que le 1.2 82 ch atmosphérique dans les mêmes conditions. 

Assurance :

Bonne surprise, le 2008 est un des petits SUV les moins chers à assurer. Les primes sont environ 5 à 10 % inférieures à celles de la concurrence. Et même dans l'absolu, les tarifs sont raisonnables. Nous avons même comparé à une 208, le 2008 est moins cher. Étonnant, non ?  

Prix des pièces :

Le 2008 utilise nombre de pièces de la citadine 208. Et elles sont en moyenne abordables. Que ce soit les éléments de filtration, de freinage ou de suspension, rien ne fait grimacer. Et au global, cela en fait un des crossover les moins dispendieux à maintenir en état. 

Entretien :

Les intervalles d'entretien sont fixés à un an, avec des kilométrages maximums qui varient de 20 000 km (1.6 e-HDI 115) à 30 000 km (1.6 VTI 120) en passant par 25 000 km (tous les 1.2 Puretech, tous les BlueHDI et les 1.4 HDI 68 et 1.6 e-HDI 92). Les courroies se remplacent tous les 175 000 km ou 10 ans, une périodicité raisonnable (sauf VTI 120 à chaîne). Le tarif moyen de main-d’œuvre étant assez bas chez Peugeot, sauf dans les grandes villes, le coût d'entretien apparaît comme abordable au global.

4. Fiabilité

Description :

Globalement, le Peugeot 2008 est un véhicule qui ne connaît pas énormément de gros soucis récurrents. Les défauts pourront vous sembler nombreux à la lecture, mais par rapport au nombre d'exemplaires  vendus, les retours sont finalement peu nombreux. Tout n'est pas rose cependant. En effet, sont à signaler malgré tout quelques soucis qui reviennent trop souvent, et d'autres, plus agaçants que graves, présents sur un nombre de modèles suffisant pour qu'ils soient signalés. Depuis fin 2015, tout ou presque est rentré dans l'ordre. Privilégiez donc un modèle postérieur, si vous avez les moyens. Sinon, soyez attentifs aux défauts cités ici.

Pannes lourdes ou immobilisantes :

  • Rien à signaler à ce chapitre. 

Autres pannes ou faiblesses :

  • Sonde de température d'eau. Sur 1.6 VTI 120 essentiellement, nombreux souci de sonde de température d'eau, qui peut indiquer une surchauffe, sans que ce soit forcément le cas. Elle doit être remplacée.
  • Fuites d'huile.  Quelques cas, toujours essentiellement sur le 1.6 VTI 120, de fuite d'huile entre le moteur et la boîte de vitesses, mais aussi au niveau du joint de carter d'huile ou du carter de boîte. Les joints (spi ou de carter) sont à remplacer.
  • Boîte de vitesses. Commande dure, passage des rapports difficiles. Des réglages sont nécessaires, voire des remplacements de synchros ou de boîte complète. Cela reste rare en proportion, même si de nombreuses boîtes sont bruyantes, ce qui ne pose pas de souci de fiabilité.
  • Ripage. Phénomène courant, le plus souvent normal, de ripage (sensation d'à-coups) des roues avant en cas de braquage en butée de direction. Surtout par temps froid et avec la monte pneumatique d'origine. Pas de solution.
  • FAP. Sur le 1.6 e-HDI 92 essentiellement, le message d'alerte "risque de colmatage du FAP (filtre à particules)" peut apparaître. C'est parfois un bug, mais il faut dans certains cas forcer la régénération en concession.

Aspect extérieur :

  • Porte de coffre. Elle ferme parfois difficilement. Il faut claquer fort. Au pire, faire réaliser un réglage de la serrure ou une vérification des joints de coffre.
  • Joints. Quelques rares cas de coupure des joints de porte ou de fenêtre, sur les ouvrants arrière. 

Finition intérieure :

  • Rien de récurrent à signaler à ce chapitre. 

Dysfonctionnements électroniques/fonctions à bord :

  • Feux de jour. Les feux de jours à LED tombent en panne prématurément sur quelques modèles. Cela reste rare et la marque prend toujours en charge le remplacement.
  • Système multimédia. Nombreux bugs du SMEG, le système multimédia du 2008 (radio s'allume seule, système s'éteint sans raison, gps inutilisable, coupure du Bluetooth, etc.). Des reprogrammations sont nécessaires. Si elles sont inefficaces, un remplacement du système s'impose. 

Rappel de rectification en concession :

  • Juin 2014. Risque de mauvais serrage des vis de fixation du train avant. Concerne les véhicules produits du 24 septembre au 25 novembre 2013.
  • Décembre 2014. Rappel de presque 64 000 exemplaires fabriqués entre le début de production et le 29 août 2014. Risque de mauvais réglage de la course du frein à main. L'immobilisation du véhicule n'est potentiellement pas assurée si on ne le tire pas à fond. Un contrôle et réglage éventuel est effectué.
  • Février 2016. rappel des modèles fabriqués entre le 28 avril et le 9 juillet 2015. Risque de non-conformité du clapet anti-retour de réservoir de carburant avec risque de fuite en cas de retournement du véhicule. Il est remplacé.
  • Octobre 2016. La présence de morceaux de plastique dans la centrale ABS/ESP peut entraîner un blocage inopiné des roues. Contrôle et remplacement de l'unité sur les véhicules concernés, soit ceux sortis d'usine entre le 2 avril et le 5 mai 2016.
  • Mai 2017. Rappel de modèles fabriqués entre le 15 mai et le 28 septembre 2016. Risque de non-fonctionnement du démarreur ou au contraire d'activation intempestive.

5. Meilleures versions

En Diesel : 1.6 E-HDI 92 ALLURE

En diesel, le 1.6 e-HDI 92 est un bon compromis. Certes le 115 ch est plus polyvalent mais bien plus cher en occasion. Celui-ci suffit niveau performances et sait se montrer très sobre. Les relances sont suffisantes. Si vous roulez beaucoup, ce sera un excellent choix. Les petits rouleurs, eux, se tourneront vers un modèle essence. La finition Allure est également un bon compromis du côté des équipements. Il y a ce qu'il faut, sans superflu non plus.
Commercialisation : 2013
Puissance fiscale : 5
Puissance réelle : 92
Emission de CO2 : 103 g/km
note :
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8

En Essence : 1.2 PURETECH 110 S&S ALLURE EAT6

En essence, le meilleur choix est incontestablement le 1.2 Puretech 110 ch. Ce trois cylindres est une merveille. En agrément, en performances, en consommation, il surclasse la concurrence. Il est de plus plus accessible en occasion. Et si vous appréciez, accouplez-le à l'excellente boîte automatique EAT6, qui améliore encore son agrément, sans dégrader la consommation. Pour ceux qui ne roulent pas trop, cette version est vraiment la meilleure. La finition Allure, encore une fois, est un bon compromis.
Commercialisation : 2015
Puissance fiscale : 6
Puissance réelle : 110
Emission de CO2 : 110 g/km
note :
  • 10
  • 10
  • 10
  • 10
  • 10

Mots clés :

Modèles concurrents

 
Commentaires (16)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Ces fiches fiabilité ne sont pas mal mais certaines mériteraient un bon dépoussiérage...

Par

Pour l avoir roulé en corse je confirme très agréable à conduire même avec le hdi

Par

Il ne faut pas exagérer concernant le 1.2 puretech 110....il n'est pas parfait , en phase accélération forte sa sonorité reste celle d'un 3 cylindres....en revanche pour avoir conduit récemment une puretech 82 ds3 neuve , le moteur est désormais bcp plus agréable que sur les premières 208 . Il est dommage que les améliorations portées par les constructeurs ne soient jamais mentionnées dans les magasines auto. Pour avoir eu deux pluriel hdi 68 entre un modèle 2005 et un 2010 , javais eu l'impression de ne pas avoir la meme auto....le plus récent etait bcp plus agréable....donc attention au millésimé choisi pour une occasion celà peut tout changer

Par

Ripage du train avant, phénomène courant à froid... En 2017! Visiblement cela ne choque personne chez Peugeot de commercialiser des voitures avec ce type de défaut au 21 siècle :blague:

Par

Les pompes essence haute pression sur les puretech semblent vraiment faiblardes .... Il y a sur le net plein de acheteurs qui on du la remplacer sur les premiers mois d'utilisation ... Visiblement chez cara ils ne sont pas au courant

Par

"La catégorie des SUV existe depuis un bout de temps. (...) Renault Captur, Peugeot 2008"

Euh.. y'a pas une aberration, là !? Moi j'appelle ça des crossovers, pas des SUV. :hum:

Par

Je cherchais une fiche fiabilité d'une automobile allemande comparable pour voir .. Mais je n'en ai pas trouvé.

Par

En réponse à Yannick05

Je cherchais une fiche fiabilité d'une automobile allemande comparable pour voir .. Mais je n'en ai pas trouvé.

Y'en a qu'un en même temps, le Mini Countryman. Le Q2 est trop récent pour qu'on puisse faire une fiche aussi exhaustive.

Par

boîte de vitesse ... pour moi c'est de la daube

Par

En réponse à richardp

Les pompes essence haute pression sur les puretech semblent vraiment faiblardes .... Il y a sur le net plein de acheteurs qui on du la remplacer sur les premiers mois d'utilisation ... Visiblement chez cara ils ne sont pas au courant

Bonjour,

Non, je n'ai relevé aucun témoignage de ce type. C'est courant sur les THP, mais manifestement pas sur les Puretech.

MC

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire