Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Publi info
 

Présentation vidéo - le BMW X2 en détail

Dans Nouveautés / Nouveaux modèles

BMW enrichit sa gamme SUV avec le X2. Cette variante « coupé » du X1 se veut plus sportive, plus branchée mais aussi plus chère. C’est dans son fief, à Munich, que la marque à l’hélice nous a présenté en détail son tout nouveau modèle.

Présentation vidéo - le BMW X2 en détail

Le calendrier de la firme bavaroise sera chargé en 2018. Avant d’accueillir les nouvelles Série 1, Série 3, Série 8 et le Z4, c’est aujourd’hui avec le X2 que BMW lance les festivités. Ce tout nouveau venu au sein de la gamme n’est autre qu’une déclinaison « coupé » de son SUV compact, le X1.

Plus court (4,36 m), plus ramassé et plus musclé, il cible principalement des concurrents de luxe comme le Range Rover Evoque, le Volvo XC40 et naturellement les Mercedes GLA et Audi Q3, en attendant la commercialisation du Q4, son réel concurrent aux anneaux prévu pour 2019.  

Présentation vidéo - le BMW X2 en détail
Présentation vidéo - le BMW X2 en détail

Plus court, le X2 présente une garde au sol plus basse que le X1 dont il dérive et une silhouette de coupé.

Réputé conservateur et frileux en matière de design, BMW déroge (légèrement) à la règle avec son nouveau X2. Le SUV affiche une silhouette de coupé et un gabarit contenu pour faire de la ville son terrain de prédilection. L’ADN sportif est ici matérialisé par des galbes prononcés, des jantes de gros diamètre et un regard menaçant. Une fois n’est pas coutume, BMW a conservé quelques détails inédits du concept comme les logos BMW implantés sur les montants arrière. Un clin d’œil aux anciens coupés de la marque (CSL).

Présentation vidéo - le BMW X2 en détail
Présentation vidéo - le BMW X2 en détail

La calandre inversée et le logo BMW sur le montant arrière ont été repris du concept.

A bord, en revanche, le constructeur ne prend aucun risque et reconduit intégralement le poste de conduite du X1. La présentation est soignée mais pas originale pour un sou. BMW aurait au moins pu proposer un affichage numérique ou quelques « décos » spécifiques, il n’en est rien. On se console par une position de conduite sportive - en effet, le réglage du siège conducteur autorise une position plus basse – et des commandes toujours orientées vers le conducteur.

Présentation vidéo - le BMW X2 en détail
Présentation vidéo - le BMW X2 en détail

 Le cockpit est strictement le même qu'à bord du X1. Quelques habillages et surpiqûres diffèrent.

Côté équipement, le X2 dispose des dernières aides à la conduite vues sur les modèles de la marque. Citons, par exemple, l'assistant de conduite dans les bouchons (Traffic Jam Assistant) ou encore l'assistant de stationnement (Parking Assistant).

Malgré son gabarit plus court et sa garde au toit abaissée, le X2 ne devient pas un mauvais élève en matière d’accueil. En effet, l’empattement est le même que celui du X1, ce qui lui permet d’offrir un espace à l’arrière correct pour les jambes et une largeur satisfaisante. Le passager du milieu devra quant à lui composer avec le tunnel central pour caser ses jambes. Enfin, la fuite de toit plus prononcée que sur le X1 impacte les surfaces vitrées, en réduction, ainsi que la garde à la tête. De manière générale, l’allemand n’a rien à envier à ses concurrents directs comme le Mercedes GLA sur ce thème, pas plus que sur le volume de coffre (470 litres), qui se place dans la bonne moyenne de la catégorie.

Présentation vidéo - le BMW X2 en détail
Présentation vidéo - le BMW X2 en détail

L'espace aux places arrière et le volume de coffre (470 litres) ont été préservés.

Le BMW X2 reprend l’architecture du X1 avec ses motorisations et ses transmissions (traction ou 4 roues motrices). Il sera lancé dans un premier temps avec les moteurs essence (20i de 192 ch) et diesel (20d de 190 ch et 25d de 231 ch) les plus puissants et donc à des tarifs salés, à partir de 39 700 €. A noter que la version 2.0 essence sera exclusivement proposée en deux roues motrices couplée à une boîte à double embrayage à sept rapports alors que le diesel pourra recevoir une transmission intégrale associée à la boîte automatique à huit rapports ZF. Les moteurs de grosse diffusion (3 cylindres essence 140 ch et diesel de 150 ch) arriveront dans le courant de l’année pour abaisser le ticket d’entrée à 32 000 €, ainsi qu’une version hybride.

  

Présentation vidéo - le BMW X2 en détail
Présentation vidéo - le BMW X2 en détail

 

Les tarifs

BMW X2 sDrive20i Première : 39.700 €
BMW X2 sDrive20i Lounge : 41.150 €
BMW X2 sDrive20i M Sport : 47.850 €
BMW X2 sDrive20i M Sport X : 47.850 €

BMW X2 xDrive20d Première : 43.600 €
BMW X2 xDrive20d Lounge : 45.050 €
BMW X2 xDrive20d M Sport : 51.750 €
BMW X2 xDrive20d M Sport X : 51.750 €

BMW X2 xDrive25d Première : 46.000 €
BMW X2 xDrive25d Lounge : 47.450 €
BMW X2 xDrive25d M Sport : 54.150 €
BMW X2 xDrive25d M Sport X : 54.150 €

 

Portfolio (12 photos)

Mots clés :

En savoir plus sur : Bmw X2 F39

Commentaires (34)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

C'est beau :bien:

Dommage que les moteurs s'arrêtent en 4 cylindres, alors que le 6 cylindres de chez BMW est le meilleur du marché :bien:

Par

Ouep, il est vraiment sympa pour le coup...

J’aime bien!

La planche de bord n’est peut être pas « originale pour un sou » mais rappelons que le 5008 partage intégralement son cockpit avec le 3008 et cela ne semble déranger personne...

Par

Assurément la plus laide BMW de notre époque... En dehors du blason sur le montant arrière qui ajoute une touche de chic, il n'y a rien à garder. Bouclier avant ignoble (l'arrière aussi pique les yeux), calandre trop grande, bas de caisses latéraux affreux (surtout avec la partie rayée en plastoc, quelque soit la teinte), ces jantes de tuneur japonais, ces feux arrières, cette ligne globale entre coupé / SUV / crossover / break / monospace, ce volant trois branches, ce pédalier qui ne colle par avec le reste de l'habitacle (lui même, trop classique, ne collant pas avec l'excès d'originalité douteuse du style extérieur)...

Pire que Mercaillera pour le coup.

Par

En réponse à LittlePaulie

Assurément la plus laide BMW de notre époque... En dehors du blason sur le montant arrière qui ajoute une touche de chic, il n'y a rien à garder. Bouclier avant ignoble (l'arrière aussi pique les yeux), calandre trop grande, bas de caisses latéraux affreux (surtout avec la partie rayée en plastoc, quelque soit la teinte), ces jantes de tuneur japonais, ces feux arrières, cette ligne globale entre coupé / SUV / crossover / break / monospace, ce volant trois branches, ce pédalier qui ne colle par avec le reste de l'habitacle (lui même, trop classique, ne collant pas avec l'excès d'originalité douteuse du style extérieur)...

Pire que Mercaillera pour le coup.

Comme quoi, tu vois, les goûts et les couleurs, cela ne se discute vraiment pas...

Par

Cool il sera bientot en DriveNow donc je pourrai l'essayer sans payer plus de 5€ pour 30 min

Par

En réponse à Baylelom

C'est beau :bien:

Dommage que les moteurs s'arrêtent en 4 cylindres, alors que le 6 cylindres de chez BMW est le meilleur du marché :bien:

le châssis ne peut pas accepter le L6 ...

Par

En réponse à Baylelom

C'est beau :bien:

Dommage que les moteurs s'arrêtent en 4 cylindres, alors que le 6 cylindres de chez BMW est le meilleur du marché :bien:

Ca doit sans doute être la plateforme du X1, donc moteur transversal. Pas possible d'y caser un 6cylindres.

Et prépare toi, car ça veut dire la même pour la prochaine série 1. Pas de 6pattes.

Par

Si je comprends bien le truc, on prend un SUV, on diminue la garde au sol, on abaisse le toit, réduit la surface vitrée, et on obtient.... une auto genre break avec de petites fenêtres... Que de circonvolutions pour en arriver là !

En effet, dommage pour le 6 en ligne....

Par

Sympa la prise de risque du design extérieur pour une fois de la part de BMW! Dommage pour le tableau de bord vraiment dépassé, ma série 1 f20 de 2011 avait les mêmes commandes de clim et radio.... il serait temps de changer non? Ou bien ils veulent peut être garder la surprise pour la nouvelle série 3 et 1 puis transposer ça sur leur petits SUV lors du restylage? En tout cas ils ont intérêt à être prêts car la nouvelle classe A aura un intérieur du tonnerre... même si elle à l’air vraiment moche à l’extérieur :biggrin: comme quoi.... on peut pas tout avoir!

Par

Sans grand intérêt, comme le GLA. Les CH-R et QX30 (GLA redessiné) sont plus réussis.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire