Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Présentation vidéo - Opel GrandLand X : la carte budget

Dans Nouveautés / Nouveaux modèles

Opel renforce son offre SUV avec le GrandLand X, ce jumeau technique du Peugeot 3008 s’illustre par des tarifs moins salés, une dotation plus riche et un style radicalement différent. L’allemand a choisi le thème du porte-monnaie pour trouver sa place dans LE marché du moment.

Présentation vidéo - Opel GrandLand X : la carte budget

Le mariage entre Opel et PSA est bel et bien consommé. Les liens déjà tissés à travers le Crossland X, un SUV urbain qui partage plusieurs éléments techniques avec le Peugeot 2008, se renforcent avec le Grandland X. Ce SUV compact fabriqué en France, à Sochaux, n’est autre que le cousin allemand du Peugeot 3008.  

Si la fiche technique est très proche du modèle français : 4,47 m de long, 1,84 m de large et un empattement de 2,67 mètres, le style, lui, est radicalement différent. L’allemand reprend beaucoup de son petit frère et de l’Insignia Grand Sport. A savoir un regard acéré, un capot plat et nervuré et petite excentricité, un aileron de requin sur la partie latérale. Esthétiquement tout du moins, l’allemand affiche une vraie personnalité qui colle avec le reste de la gamme.

Pas de fantaisie dans le dessin du tableau de bord mais les plastiques sont de qualités.
Pas de fantaisie dans le dessin du tableau de bord mais les plastiques sont de qualités.
Le GrandLand X bénéficie d'une connexion Wi-Fi et de services comme la conciergie.
Le GrandLand X bénéficie d'une connexion Wi-Fi et de services comme la conciergie.

A bord, en revanche, pas de miracle. Peugeot n’a pas cédé et le GrandlandX ne profite pas du cockpit numérique ni d’un dessin de planche de bord aussi original. Les clients Opel ne seront donc pas dépaysés avec une présentation tout ce qu’il y a de plus classique. Une planche de bord horizontale recouverte de plastiques souples, au centre de laquelle trône un écran tactile, intégrant les fonctionnalités Apple CarPlay et Android Auto, et connecté grâce au service « OnStar » qui offre un accès wi-fi et une conciergerie.

L'espace aux places arrière est passable pour la catégorie.
L'espace aux places arrière est passable pour la catégorie.
Le volume de coffre est plus généreux et oscille entre 514 et 1652 litres.
Le volume de coffre est plus généreux et oscille entre 514 et 1652 litres.

Destiné à la famille, le Grandland X s’avère un poil avare en espace aux places arrière mais compense par un volume de coffre dans la moyenne plus du marché avec 514 litres de base. Une capacité légèrement inférieure à celle du Peugeot 3008 (520 litres), mais le SUV Opel se rattrape par un volume supérieur lorsque les sièges arrière sont rabattus (1652 litres, contre 1482 litres).

La dotation en équipements sera dans la même lignée que les véhicules de la gamme actuelle. Autrement dit généreuse et axée vers les aides à la conduite. Le Grandland X bénéficiera du régulateur de vitesse adaptatif avec détection des piétons, du freinage d’urgence automatique, de l’alerte de somnolence, de l’aide au stationnement avancée et de la caméra 360°. Ajoutez à cela la recharge des smartphones par induction, l’ouverture du hayon mains libres ou encore les feux Full LED adaptatifs avec éclairage d'intersection.

Présentation vidéo - Opel GrandLand X : la carte budget
Présentation vidéo - Opel GrandLand X : la carte budget

 

Le Grandland X joue la carte de l’achat malin avec justement un rapport prix/prestation intéressant sur le marché des SUV compact. Avec un ticket d’entrée fixé à 25 600 € et un cœur de gamme proche des 30 000 €, il joue davantage dans la cour des Renault Kadjar et Nissan Qashqaï que celle du 3008, vendu  en moyenne 1 500 € de plus.  

Présentation vidéo - Opel GrandLand X : la carte budget
Présentation vidéo - Opel GrandLand X : la carte budget

 Au lancement et pour ne pas empiéter sur les platebandes du 3008, le Grandland X proposera deux petites motorisations. En essence, il reprendra le Puretech 130 et en diesel le BlueHdi 120. Les deux seront disponibles au choix en boîte mécanique ou automatique à 6 rapports. La firme allemande étendra son offre ultérieurement avec une motorisation de 150 ch voir de 180 ch. Comme son cousin, il ne propose pas de transmission intégrale mais une gestion électronique de la traction : le grip control. Ce système améliore la motricité dans les situations délicates est livré avec des pneumatiques 4 saisons pas aussi performants qu’une monte classique en conditions normales.

Les commandes sont déjà ouvertes et le Grandland X sera présenté au public au salon de Francfort en septembre avec une commercialisation dans la foulée en France.

Portfolio (5 photos)

En savoir plus sur : Opel Grandland X

Commentaires (64)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Moué moué moué.... Plutôt que me répéter sur le fait que j'aime pas les SUV, je vais essayer d'être original.

J'aime l'intérieur. C'est sobre. C'est propre. C'est ergonomique. La plupart des points que je reproche aux Peugeot ne sont pas présents ici. Bon il reste la mécanique (motorisation et transmission) qui ne seraient pas à mon gout, mais vu que je veux pas d'un SUV, la question ne se pose pas.

Après... Peu de chance qu'il perce en France, mais est-ce qu'il gardera son image allemande/anglais à l'étranger ? Car plus qu'une guerre de qualité, Opel se lance dans une guerre marketing...

Par

Pas mal mais certains détails, j'aime pas

Par

l'opel a un prix étudié va cartonner ,en europe....

et il se vendra aussi en france tout le monde sait que c'est du pijo...

un futur succés comme l'ateca ou le kodiac les clones du tiguan...

Par

L'offre moteur est assez dérisoire, mais le prix accrocheur devrait rééquilibrer la balance.

Mais sinon, la question qui se pose pour connaitre son succès, c'est comment le groupe marketing va gérer cette transition sur les marchés à base de haters français.

Pour moi, la majorité des personnes lambda ne se focalisent que sur le blason et sa propre histoire avec la marque. Les autres qui suivent un peu plus l'actualité automobile, et qui plus est haters, ne viendront certainement pas signer un chèque. L'autre question est de savoir à quel proportion cela correspond même si je pense que cela doit rester assez marginale.

Par

Le GrandlandX c'est le caillou dans la chaussure du 3008, assurément...Avec les mêmes avantages sans le tableau de bord fantasque et le volant pour caisses à savon, bref sérieux mais ergonomique comme pour des caisses normales en somme. Ils ont avantagé le coffre à l'habitabilité arrière, idem au 3008. Dommage le manque d'exclusivité, on ne peut que remarquer l’affiliation avec les modèles existants, un peu plus de fantaisie ne pouvait nuire me semble-t-il. L'ensemble est cohérent à prime abord, les essais dynamiques confirmeront l'appartenance avec la 3008, sans nul doute.

Par

En réponse à gignac31

l'opel a un prix étudié va cartonner ,en europe....

et il se vendra aussi en france tout le monde sait que c'est du pijo...

un futur succés comme l'ateca ou le kodiac les clones du tiguan...

Je mets 10 pièces : il va ATOMISER les 2 clones Ateca et Karoq dont le principal atout est un tarif apparemment bien placé. Car l'Opel y ajoute un design réussi - sobre mais pas fade - et la qualité générale supérieure du 3008 2.

Vu le nombre de points de vente couvert par Opel en Europe, il est possible qu'il soit sur le podium de la catégorie et permettra à Psa de préparer "sereinement " le remplacement du reste de la gamme Opel, triste et fade.

Par

J'adore ce bleu :bien:

Puisse t-il prendre le chemin du succés du 3008 :jap:

Par

Plus moche tu meurs avec ces moteurs de mobylettes.

A mon avis ni les Allemands ni les Anglais ne sont dupe pour choisir ce machin.

Par

" Marriage bien consommé"... Le fruit de l'accord avec GM il y a maintenant plus de 5 ans. D'ailleurs, on peut remercier le précédent PDG de PSA, présenté comme un nullard par rapport au flamboyant Carlos. Entre la 308 et les accords de plateformes, permettant un renouvellement accéléré de la gamme, il a construit le long terme.

Par

quoi ! encore des moteurs diesel proposés sur des modèles 2018 ! sacrilège ! :ange:

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire