Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Fiaibilité Alfa Romeo 159 : que vaut le modèle en occasion ?

Fiaibilité Alfa Romeo 159 : que vaut le modèle en occasion ?

Dates clés

  • Commercialisation : septembre 2005 - Version break SW : février 2006
Calculer la cote de ce véhicule

En bref

La 159 a eu la mission difficile de remplacer la 156, qui fut le symbole du renouveau stylistique et qualitatif de la marque italienne. Et elle releva le challenge avec courage, en améliorant plusieurs points noirs de sa devancière (qualité de fabrication et de matériaux accrue, présence d'une banquette rabattable sur certaines finitions…). Et le style n'est pas en reste. En occasion, la 159 reste chère, d'une part parce qu'elle est encore assez récente, d'autre part parce que ses tarifs en neuf avait bien augmenté par rapport à la 156. Les versions diesels représentent le gros du marché, tandis qu'il y a peu d'essence, qui se retrouvent facilement négociables.

Caradisiac a aimé

  • L'esthétique
  • La tenue de route
  • La finition en hausse par rapport à la 156
  • La banquette enfin rabattable sur certains modèles
  • Les performances des diesels

Caradisiac n'a pas aimé

  • Le mauvais rapport taille/habitabilité
  • La gourmandise des motorisations
  • La vulnérabilité de la carrosserie

Nos versions préférées

  • 2.2 JTS DISTINCTIVE
  • 2.4 JTDM 200 SELECTIVE

Qualités et défauts

Ce qui peut vous tenter

  • L'esthétique très latine : aussi bien à l'intérieur qu'à l'extérieur, la 159 charme le regard. Seule une minorité n'apprécie pas.
  • Les moteurs diesels : ils sont très performants, surtout le 2.4 JTDm de 200 puis 210 ch.
  • La tenue de route : digne héritière de la 156, la 159 conserve un châssis très réactif et une direction précise.
  • La qualité des matériaux employés : de bonne facture partout où se posent le regard et les mains.
  • La banquette arrière enfin rabattable sur certains niveaux de finition.

Ce qui peut faire hésiter

  • L'habitabilité arrière un peu juste pour trois adultes.
  • Le manque de protection de la carrosserie.
  • L'augmentation de poids qui se traduit par une augmentation des consommations.
  • L'absence d'ouverture de coffre extérieure.
  • Le même coffre toujours aussi exigu malgré l'augmentation du gabarit.

Budget

Achat / Cote :

Les prix se comportent de façon classique, il n'y a pas de phénomène de surcote. Les diesels sont plus prisés que les essence, qui sont facilement négociables.

Consommation :

De mauvaises surprises. L'augmentation de gabarit et de poids se traduit par un sérieux appétit en carburant, même en diesel.

Assurance :

Les tarifs sont en moyennes assez élevés. Rançon de prix neufs élevés, et de coûts de réparation importants

Prix des pièces :

Les pièces, même courantes, sont plus chères que chez les françaises, mais leur longévité (sauf exception) est assez importante.

Entretien :

Les révisions se font tous les 20 000 km ou tous les ans. Elles ne sont pas données, le porte-monnaie les sent passer.

Fiabilité

Description :

La 159 a connu un début de carrière émaillé de quelques soucis de jeunesse. La plupart ne sont pas graves en soi, mais la marque a tardé à trouver des correctifs, et certains propriétaires se sont impatientés.

Pannes lourdes ou immobilisantes :

  • Moteur 1.9 JTD 120 ou 150 ch : cas de casse du turbo. Soit par manque de lubrification (il peut s'agir d'un défaut d'étanchéité du clapet de pression résiduelle), ou plus classiquement suite à du jeu au niveau des ailettes à géométrie variable. Exigez un turbo neuf, car beaucoup de pièces en échange standard sont défectueuses.
  • Boîte automatique Q-Tronic : défauts dans sa gestion électronique (à-coups, broutements), qui peuvent mener jusqu'à des calages intempestifs en pleine circulation. Après plusieurs tâtonnements, un correctif logiciel est enfin efficace depuis septembre 2007.

Autres pannes ou faiblesses :

  • Moteur 2.4 JTDm 200 ch : nombreuses voitures affublées d'à-coups de fonctionnement, de pertes de puissance, et très souvent une mise en sécurité du moteur avec régime limité à 2 000 tours/minute. Il s'agit souvent d'un encrassement à l'admission. Remède : remplacement des pipes d'admission par une pièce au dessin modifié, remplacement des moteurs des volet de boîtier papillon par des plus puissants, voire remplacement des injecteurs, dont le mauvais calibrage peut causer l'encrassement initial.
  • FAP (Filtre à particule) : il peut se colmater prématurément et ne pas se régénérer efficacement dans certaines conditions de roulage. Entraîne un fonctionnement moteur en mode dégradé. Il faut régulièrement effectuer des parcours autoroutiers pour permettre au filtre de se régénérer.
  • Trains roulants : un mauvais réglage en sortie d'usine du train avant peut entraîner une usure prématurée des pneumatiques sur leur côté intérieur (dès 15 000 km). Les concessions sont sensées régler le parallélisme avant livraison, mais certains exemplaires sont passés au travers. A faire régler.
  • Direction assistée : bruyante sur certains modèles, une action technique à visé à remplacer certains joints de direction, et dans quelques cas, le bocal et le liquide de direction assistée, non conformes.

Aspect extérieur :

  • Défauts de peinture sur quelques teintes sombres, et sur le vernis des jantes, qui peut s'écailler.
  • Feutrine située dans les passages de roues parfois mal fixée, et donc bruyante. A refixer.

Finition intérieure :

  • Quelques rossignols apparaissent dans la planche de bord sur certains modèles. D'autres expérimentent des bruits au niveau des attaches de ceinture de sécurité.
  • Banquette arrière : parfois mal fixée, il faut la remettre en place correctement.
  • Commande de boîte : bruits à ce niveau. Proviennent des câbles de commandes de la tringlerie, qu'il faut repositionner, ou remplacer par des plus courts.

Dysfonctionnements électroniques/fonctions à bord :

  • Sur un nombre limité de modèles, alertes fantaisistes au tableau de bord. Un reparamétrage des différents boîtiers de gestion avec les dernières versions logicielles résout ces aléas.

Rappel de rectification en concession :

  • Barres de toit : en juillet 2007, Le constructeur a rappelé une centaine de modèles SW pour remplacement des barres de toit longitudinales, dont la fixation pouvait se montrer défaillante.

Après-Vente :

Qualité de service globale du réseau constructeur :
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
Prise en charge sous garantie :
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
Prise en charge hors garantie :
  • 4
  • 4
  • 4
  • 4
  • 4

Meilleures versions

En essence : 2.2 JTS DISTINCTIVE

C'est la version essence de milieu de gamme, globalement la plus homogène. Les 185 ch sont suffisants pour mouvoir sans trop de peine la lourde 159. Elle est assez peu répandue sur le marché.
Commercialisation : 2005
Puissance fiscale : 12
Puissance réelle : 185 ch
Emission de CO2 : NC
note :
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8

En diesel : 2.4 JTDM 200 SELECTIVE

Ce puissant bloc 5 cylindres diesel attire de nombreux acheteurs, malgré son prix élevé en neuf, qui se retrouve en occasion. Il est très efficace en terme de performances et de sensations de conduite, mais attention à sa fiabilité...
Commercialisation : 2005
Puissance fiscale : 12
Puissance réelle : 200 ch
Emission de CO2 : NC
note :
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8

Mots clés :

SPONSORISE

Avis Alfa Romeo 159

159 1.9 JTDM 150 PROGRESSION (2006)

Par Libb le 04/01/2022

J'ai acheté ce véhicule avec appréhension à cause de la réputation sulfureuse de la marque, pour remplacer ma golf 4 TDI 130. La côte en occasion étant très très intéressante, pour qui veut un véhicule digne de ce nom (6000€ pour 100.000km, what else?). Grand bien m'en à pris, car au final, c'est une excellente voiture ! Pas très spacieuse pour le gabarit, même si suffisant, pas très pratique non plus (rangements, espace intérieur, pas de banquette rabattable-uniquement trappe à ski dans mon cas), plutôt basse, ouverture de malle étroite pour un coffre néanmoins plutôt grand....Clairement c'est une voiture italienne: belle (on aime ou on aime pas), élégante, plutôt dans l'état d'esprit sportif. Une direction absolument parfaite quoiqu'un peu dure pour le quotidien, d'une précision absolument jouissive. Une tenue de route difficile à mettre en défaut. Un poste de pilotage pensé pour le conducteur, tout tombe parfaitement sous la main. Qualité d'assemblage et des matériaux très bien. Chassis parfaitement rigide, suspensions orienté GT, sportif dans une berline taillée pour la route. Le mix est vraiment très plaisant. Merci le radar de recul de série car visibilité arrière pour les manœuvres bof. Le moteur (en Jtdm 150) est plutôt bien, sais se faire discret, relativement sobre, à un caractère sympa (plutôt rempli en bas à partir de 1500 pour rouler éco, petit creux a 2300, et plutôt rageur au dessus de 3000). ll faudrait pas moins que le 150 sinon c'est trop juste. Le 170 doit être idéal, car un poil lourde tout de même (1600kg). Après une Golf 4 molle de chassis, sans âme, la 159 est plus silencieuse, plus cossue, plus marrante, plus routière et plus belle... Attachante, elle attire toujours l'attention. Bref, pour le prix, ne pas hésiter si on fait de la route! Pour la ville, passez votre chemin: FAP et EGR provoquent de nombreux soucis sur ce modèle... Et si vous n'avez pas de chance, (comme moi), la boîte vous lâchera certainement, comptez 2000€ auprès d'un garage honnête... Cumulé au prix d'achat du véhicule, ça reste reste plus sympa que de rouler en clio....A part ça elle vieillis plutôt bien (sellerie, plastiques, pas de bruits parasites, vernis/peinture etc...).Bref bonne expérience! Je la quitte à présent pour plus de confort, et un 6 cylindre! (BMW F10 525d)

Essais Alfa Romeo 159

Forum Alfa Romeo 159

159

Par Pawpaw le 21/07/2022 à 16:47

Commentaires ()

Déposer un commentaire