Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Connectivité - Android Auto, Apple CarPlay et MirrorLink : comment ça marche ?

Dans Equipement / Autres accessoires

Nicolas Valeano

Connectivité - Android Auto, Apple CarPlay et MirrorLink : comment ça marche ?

Une majorité de constructeurs proposent désormais la compatibilité de leur système d’info-divertissement de bord avec Android Auto, Apple Carplay, voire Mirrorlink, parfois sous un nom de système qui leur est propre. Comment s’y retrouver dans cette jungle de systèmes et surtout, quels en sont les bénéfices concrets ? Décryptage de ces différents moyens de relayer les contenus de votre smartphone sur l’écran de bord.

Progressivement, ces dernières années, les constructeurs ont baissé la garde et laissé les deux systèmes d’exploitation majeurs dans le monde des smartphones s’inviter à bord, en parallèle de leurs propres systèmes d’info-divertissement. Ainsi, la présence d’Apple CarPlay ou Android Auto de Google, reproduisant  de manière assez proche respectivement les univers Apple IOS ou Google Android, est maintenant un des critères de choix pour certains acheteurs. Ces systèmes, ainsi que le standard indépendant MirrorLink, permettent de connecter directement un smartphone au système d’info-divertissement embarqué dans la voiture. Cela donne la possibilité de profiter d’un affichage nettement plus confortable et intégré, plus grand avec une diagonale atteignant souvent 7 à 8 pouces, au lieu des 5 pouces en moyenne d’un smartphone.

C’est alors le smartphone qui devient le cœur de l’interface de bord en remplacement du système du constructeur. Ce sont aussi les données associées à sa carte SIM qui seront décomptées au fur et à mesure de sa consommation (musique en ligne, GPA avec info trafic, etc.) : attention lorsque vous êtes dans certains pays étrangers hors Union Européenne (Suisse, Andorre…). Vous pouvez à tout moment bien sûr revenir au système et à l’affichage d’origine.

 Cette reproduction de l’écran du smartphone sur l’écran de bord de la voiture est appelée "mirroring". Pour pouvoir bénéficier de ce type de fonctionnalité, il faut bien sûr que le système de bord de l’auto soit compatible avec Android Auto, Apple CarPlay ou MirrorLink. Une fois connectée au moyen d’un câble USB, l’application de mirroring prend alors le pas sur l’affichage de bord et ses fonctionnalités (navigation…) pour y répliquer les fonctionnalités spécifiques de votre smartphone.

 Mais attention, votre écran ne sera pas repris à l’identique, il sera simplifié à l’extrême et limité aux fonctionnalités de chaque système, pensées pour déconcentrer le moins possible le conducteur durant la conduite. Pas question ici d’avoir toutes les distractions que contient un téléphone en version XXL sur la planche de bord !

 Cela permet aussi d’accéder directement à certaines fonctionnalités de son smartphone, notamment des applications qui ne sont pas toujours incluses dans l’offre du système embarqué de l’auto, comme la navigation avec Waze, Google Maps ou Apple Plans, ou bien  la musique en streaming (musique en ligne en mode continu) avec Deezer, Spotify, Apple Music ou Google Play Music.

 Autre aspect important, certaines fonctionnalités comme l’accès aux messages SMS (ils seront lus), le répertoire et la téléphonie sont simplifiées grâce à l’interface très claire et surtout, des commandes vocales (via Apple Siri ou Google Voice, activables à la voix ou via le bouton de commande vocale au volant, si le véhicule en est équipé) particulièrement performantes et donnant accès aux services d’assistant vocal de chacun des deux géants de la connectivité.

 Enfin, si certains constructeurs ne proposent qu’une de ces solutions, d’autres intègrent la compatibilité avec les trois systèmes Apple CarPlay, Android Auto et MirrorLink, c’est le cas de Volkswagen par exemple, chez qui l’ensemble de l’offre de connectivité smartphone est regroupée sous le vocable App-Connect.

 

Les principales fonctionnalités de Android Auto

Connectivité - Android Auto, Apple CarPlay et MirrorLink : comment ça marche ?

Android Auto permet de connecter un smartphone Android sur lequel a été installée l’a pplication du même nom. Relié avec un câble USB à l’auto (cela permet de le charger en même temps, ce qui n’est pas un luxe lorsqu’on utilise son GPS), le smartphone devient le système d’exploitation de l’auto et il affiche un écran noir ; seules les fonctionnalités prévues par Android Auto seront affichées sur l’écran de la voiture.

Elles sont encore limitées, mais toutes ont été prévues pour une utilisation au volant, allant à l’essentiel pour distraire le moins possible le conducteur. Ainsi, vous pouvez accéder par une commande tactile simplifiée avec de grosses touches ou une commande vocale Google Voice aux appels et aux messages (y compris WhatsApp), à la navigation Google Maps ou (depuis peu) Waze, ainsi qu’à la musique en ligne en mode continu (streaming) avec Deezer ou Spotify, pour citer les applications proposées qui sont les plus répandues en France.

 

Les principales fonctionnalités de Apple CarPlay

Connectivité - Android Auto, Apple CarPlay et MirrorLink : comment ça marche ?

Apple CarPlay relie un iPhone au système de la voiture avec un câble USB (sauf exception comme la dernière BMW Série 5, qui connecte CarPlay sans fil, via Wi-Fi et Bluetooth), selon le même principe qu’Android Auto, la commande vocale étant ici gérée par le fameux assistant Siri.

Téléphonie, messages, navigation (Apple Plans), musique (Spotify, iTunes, Apple Music, Google Play Music…) sont au programme de l’interface très simple reprenant la logique d’iOS sur l’écran de bord de l’auto, avec de grosses touches d’accès direct aux principales applications et un bouton Home pour revenir au menu principal.

 

Les principales fonctionnalités de MirrorLink

Connectivité - Android Auto, Apple CarPlay et MirrorLink : comment ça marche ?

Il faut savoir que MirrorLink est un standard plus rare, compatible avec quelques modèles de smartphones seulement des marques HTC, Huawei, Samsung et Sony. Il intègre iCoyote, Spotify et Deezer (musique en streaming) et donne accès aux fonctions de base du téléphone, mais il lui manque des applis de navigation classiques (Google Maps, Waze ne sont pas au programme) et une meilleure compatibilité.

Voulue par un consortium de constructeurs automobiles et spécialistes de l’électronique comme un futur standard face aux géants de la Silicon Valley, cette solution manque de maturité.

 

SPONSORISE

Dernières vidéos

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire