Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

3. Équipements

Essai – Toyota ProAce : le troisième larron

Pour tenter de détourner les professionnels des cousins Peugeot Expert et Citroën Jumpy, Toyota propose un niveau d’équipements légèrement supérieur. Le ProAce offre ainsi de série le système Moduwork qui est facturé 360 € HT sur les fourgons PSA. Pour rappel, cet aménagement permet de relever l’assise du siège passager en tirant simplement sur une cordelette et ainsi de bénéficier d’un volume supplémentaire de rangement de 0,5 m3. En outre, l’ouverture d’une trappe intégrée dans la cloison de séparation augmente la longueur de chargement de 1,16 m.

Essai – Toyota ProAce : le troisième larron

La gamme est organisée autour de trois finitions. Le premier niveau Active (à partir de 23 235 € HT) comprend l’aide au démarrage en côte, un ordinateur de bord, des vitres avant électriques, un régulateur/limiteur de vitesse, trois places individuelles, un volant réglable en hauteur et profondeur, une cloison tôlée et une porte latérale droite coulissante. Le milieu de gamme Dynamic (à partir de 24 135 € HT) ajoute un système audio kit mains libres Bluetooth avec port USB, la climatisation manuelle, un verrouillage centralisé à distance ou encore des rétroviseurs extérieurs électriques et chauffants. Enfin, la version Business (à partir de 25 385 € HT) permet de profiter du Pack Confort (radars de stationnement arrière, détecteur de pluie, allumage automatique des projecteurs et antibrouillards), du système de navigation Pro Touch avec écran tactile de 7 pouces et ordinateur de bord couleur.

Essai – Toyota ProAce : le troisième larron

Au rayon des options, le constructeur propose une deuxième porte latérale coulissante (350 € HT), le système Traction Control (500 € HT), la peinture métallisée (510 € HT), le pack Access (radars de stationnement avant et arrière, poignées de portes chromées, inserts gris dans le pare-chocs avant, rétroviseurs extérieurs rabattables électriquement, lave projecteurs, détecteur d’angles morts et caméra de recul, le tout pour 1 400 € HT) ou encore le pack mains libres comprenant la porte latérale électrique avec commande au pied (1 200 € HT).

Essai – Toyota ProAce : le troisième larron

Le point high tech – Le système Traction Control : adhérence optimisée

Cet équipement permet d’améliorer l’adhérence. Moins efficace que la solution quatre roues motrices, cette technologie conviendra toutefois à des professionnels confrontés à des sols glissants. Sur le papier, Toyota annonce que ce dispositif adapte le fonctionnement de l’antipatinage électronique. Grâce à une molette, trois modes sont disponibles afin de faciliter la conduite sur neige (opérationnel jusqu’à 50 km/h), dans la boue (jusqu’à 80 km/h) et le sable (jusqu’à 120 km/h).

 

Photos (30)

Mots clés :

En savoir plus sur : Toyota Proace

SPONSORISE

Achetez votre Toyota Proace

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire