Caradisiac® utilise des traceurs (cookies et autres) pour assurer votre confort de navigation, pour réaliser des statistiques de visites ainsi que pour vous proposer des services et des publicités ciblées adaptés à vos centres d’intérêts. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. Pour plus d’informations et paramétrer vos traceurs : En savoir plus

Publi info
 

Essai longue durée : 25 000 km en Dacia - Jours 5 et 6 : Bucarest - Paris (5/7)

Dans Loisirs / Voyages

25 000 km avec cinq Dacia pendant une semaine, voilà ce que nous voulions vivre pour voir ce que ces voitures avaient dans le ventre. Après quatre jours éprouvants de voyage pour rallier Bucarest et Titu, nous repartons vers Paris. Le retour ne sera pas plus simple.

Essai longue durée : 25 000 km en Dacia - Jours 5 et 6 : Bucarest - Paris (5/7)

Nous aurions pu jouer la facilité en décidant de rentrer à Paris en avion et en laissant nos montures à Bucarest, comme nous l'avait proposé le service presse de Dacia en France. Mais un demi-tour du monde en Dacia, ça ne se refuse pas et l'occasion n'allait pas se représenter de sitôt. Nous étions donc tous d'accord pour que chaque Dacia roule encore 2 800 kilomètres pour rentrer en France. Nous allions les avoir, nos 25 000 kilomètres cumulés aux compteurs de nos Duster, Dacia et Sandero. Mais à quel prix !

 

Essai longue durée : 25 000 km en Dacia - Jours 5 et 6 : Bucarest - Paris (5/7)

La journée précédente devait être une journée de quasi-repos. Il suffisait de se rendre au centre d'essai de Titu à une heure de Bucarest et d'y revenir pour se reposer un peu avant notre retour à Paris. Mais comme nous l'a expliqué Pierre-Olivier Marie, ce petit aller-retour  Bucarest-Titu s'est effectué sous une tempête de neige formidable et des conditions météorologiques difficiles (alerte météo de couleur orange sur cette partie de la Roumanie). L'après-midi à Bucarest devait être une promenade de santé pour mettre en boîte la partie du reportage tournée dans la ville de Bucarest. Nous avions prévu de vous faire découvrir ce qu'on appelle le petit Paris, souvenir architectural de l'influence française au tournant du XIXe siècle. Mais, après la tempête de Titu, ce sont des pluies diluviennes qui nous ont cueillis à notre retour à Bucarest, si bien que nous n'avons pu filmer que le fameux palais de Ceausecu dont nous a parlé Alexandre Bataille.

Ce n'est donc pas si frais que cela que l'équipe s'est muée au matin de notre retour en direction, d'abord de Timisoara, puis de Vienne et de Budapest. Timisoara nous intriguait tous les uns et les autres. Cette ville dans laquelle un charnier avait été soi-disant découvert en 1989 a été en quelque sorte à l'origine de la défaite du dictateur Ceausescu. Ce pan tragique de l'histoire roumaine, ce qui avait été dit à l'époque, conféraient à Timosara l'image d'un petit et triste village de la campagne roumaine. Quelle ne fut pas notre surprise de découvrir, à la périphérie, et au-delà de l'imposante zone commerciale et industrielle, un charmant centre-ville, traversé par une belle allée centrale et bordé de bâtiments à l'architecture imposante et singulière. Bref, aucun de nous n'aurait pensé partir en vacances à Timisoara et pourtant, cette ville mérite le détour.

Le confessionnal de Caradisiac - Arrivée à Paris

Comme à chaque étape, les essayeurs répondent à une question qu'ils découvrent au dernier moment.

Ce biais touristique ne nous a pas longtemps détournés de notre objectif final : rallier Paris. Et à ce petit jeu, chacun a sa propre stratégie. Certains veulent rentrer au plus vite. D'autres, plus promeneurs dans l'âme, souhaitent profiter du retour pour faire des haltes à Vienne ou à Salzbourg et ainsi rendre visite à Freud ou à Mozart. Dans les deux cas, les Dacia ne seront pas épargnées. Car d'une manière ou d'une autre, nos Duster, Logan et Sandero allaient quoi qu'il en soit devoir avaler du bitume.

Les plus intrépides rouleront 2 800 kilomètres d'une traite pour rentrer à Paris

Pierre Desjardins, accompagné dans sa Logan du cameraman Laurent Cohen, se montre le plus intrépide lorsqu'il nous annonce être celui qui a suffisamment de boissons énergisantes pour faire les 2 800 kilomètres restant en un temps record. Le reste de l'équipe est incrédule, mais Pierre, habitué à rester longtemps au volant avec sa rubrique "Jusqu'au bout de la panne" va tenir parole. Pour d'évidentes questions de sécurité et de manière à ne pas donner de mauvais exemples, nous ne dirons pas en combien de temps il a rallié Paris. Preuve en tout cas qu'on peut rester longtemps au volant d'une Dacia Logan sans pester à la moindre secousse contre l'inconfort d'une low cost.

Olivier Pagès et Pierre-Olivier Marie, considèrent, eux, qu'ils sont plus forts à deux. Ils font sécession en partant devant. Au programme : 800 km en un jour jusqu'à Vienne, puis une journée marathon pour rentrer à la maison soit plus de dix heures, avec 1 200 kilomètres d'une traite, Olivier serrant les dents contre son mal de dos dans le silence modéré de sa Sandero, tandis que Pierre-Olivier continue de se réjouir de son Duster.

Enfin Alexandre Bataille, Eddy Clio et Bruno de Faria Lopes, éprouvés à l'aller, décident de rentrer en toute sécurité. Leur feuille de route : rouler tant qu'il est possible, et aux premiers battements de paupières, direction l'hôtel du coin. Après des escapades à Budapest et à Stuttgart, ils rentreront à Paris en toute sécurité.

Notre arrivée à la Concorde est d'ores et déjà l'occasion de parler de la marque Dacia dans son ensemble. Qualifier une marque globalement est difficile en raison de la diversité des modèles produits, mais pour Dacia qui commercialise sept modèles, on peut tenter une analyse dont il ressort au préalable qu'on ne peut plus considérer aujourd'hui que Dacia est low cost au sens premier du terme, c'est-à-dire bas de gamme, sans aucun artifice. Dans leur ensemble, et alors que ses tarifs sont restés raisonnables, ses modèles ont progressé à tout point de vue : en termes de sécurité, de technologie, d'ergonomie, de confort. Ce sont ces évolutions qui permettent de satisfaire une clientèle nombreuse qui, en conséquence,  n'a pas le sentiment de rouler au rabais. Il faut ainsi soit considérer que Dacia n'est plus tout à fait une marque low cost, soit redéfinir ce terme. Nos essais longue durée confirment ce raisonnement.

Bien sûr, indépendamment de cette approche globale, il ressort de notre essai longue durée qu'il existe des différences notables entre les différents modèles testés. Certains sont inconfortables à la longue, d'autres sont équipés de moteurs poussifs, tandis que les Duster ont par exemple tiré leur épingle du jeu dans de nombreux domaines. 

Les différentes étapes de notre road-trip

Jour 1 : Paris-Munich

Jour 2 : Munich-Budapest en passant par Vienne

Jour 3 : Budapest-Bucarest par le Sud de la Roumanie

Jour 4 : Bucarest-Titu-Bucarest

Jour 5 et 6 : retour vers Paris

Essais longue durée - Les Dacia Logan, Logan MCV et Sandero testées entre Paris et Bucarest - 3 vidéos

 Essai longue durée : 25 000 km en Dacia - Duster dCi contre Duster TCe

 

 

 

 

 

      

 

 

 

 

 

  

Portfolio (1 photos)

Commentaires (21)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

En réponse à roc et gravillon

Commentaire supprimé.

Il ont chacun effectué 5 000km en l'espace d'une petite semaine dans des conditions climatiques assez difficile...(Que tu as toi même signalé sur l'un de tes commentaires antérieurs.)

Et avec des voitures pas forcéments a la pointe du confort. :blague:

Difficile dans ces conditions de faire la bringue toute la nuit en dansant en slip kangourou sur les tables. :bah:

Par

Il aurait été intéressant de joindre une ou deux bagnoles non "low cost" pour voir si les conducteurs étaient en meilleures formes à l'arrivée.

Par

Sympa le publi-reportage, mais ils se basent sur quoi, sur quels faits et constats objectifs, les journalistes, pour dire que les Dacia ont progressé en matière de sécurité ? M'est avis que la plaquette commerciale le dit, mais perso ça ne me suffit pas... :chut:

Par

En réponse à PLexus sol-air

Sympa le publi-reportage, mais ils se basent sur quoi, sur quels faits et constats objectifs, les journalistes, pour dire que les Dacia ont progressé en matière de sécurité ? M'est avis que la plaquette commerciale le dit, mais perso ça ne me suffit pas... :chut:

Je pense pas que les Dacia étaient des voitures particulièrement dangereuse dès l'origine,

mais comme toutes les voitures elles ont progressé rien que par rapport aux normes, ESP obligatoire depuis 2012 ou même aux réglages des trains roulants et aux pneumatiques voire même à l'électronique qui est plus performante pour le système ABS ou les airbags

ou encore l'utilisation accru d'acier TTHL

Par

ils ne se sont pas foulés nos journalistes moldaves de chez Cara, vidéo low cost, espérons que la prochaine rattrape celle-ci

Par

En réponse à roc et gravillon

Commentaire supprimé.

et pour 19,99€ on a quoi ? :wink:

mais ça tu le sait en tant que spécialiste :oui:

your life :coucou:

Par

En réponse à zemik

et pour 19,99€ on a quoi ? :wink:

mais ça tu le sait en tant que spécialiste :oui:

your life :coucou:

Pour 19.99 tu peux avoir : une paire d'AIR pho gtx evo 3 , un futal jaune, un abonnement Internet ultra low cost, deux kilos de pipas premier choix, une pipe en bois de Boulogne taillée à la main, une journée de loc chez sixt, un seau et une raclette pour nettoyer les pare brise au feu rouge .. y'a que l'embarras du choix :oui:

Par

En réponse à roc et gravillon

Commentaire supprimé.

Je me permets de rebondir sur ton message, car je trouve assez cocasse que tu juges la tristesse de la vie de quelqu'un, venant d'une personne qui passe sa vie sur (au moins) un site web à commenter quasiment chaque article dès leur parution la plupart du temps.

Cela fait quelques années maintenant que je lis Caradisiac, je suis un lecteur moyen qui vient de temps en temps pour rattraper les news loupées sur les sujets qui m'intéressent, je ne commente quasi jamais car les discussions de comptoir me laissent dubitatif.

Mais chose que je ne m'explique pas, cela fait depuis le début que je viens que je vois quasi systématiquement tes commentaire, quasi sur chacune des news, et quasiment dans les premiers à chaque fois. Et ce ne sont pas seulement des commentaires pertinents d'une personne qui a trop de temps à tuer, mais des commentaires inintéressants de quelqu'un qui se sent supérieurs aux autres, qui leur invente des surnoms, qui pense avoir le droit d'imposer son avis en permanence à tout le monde. Et tu sais quoi, je trouve ça triste à chaque fois que je vois tes commentaires, cela fait également plusieurs années que beaucoup t'ont reproché ton comportement, je ne doute pas que tu sois devenu une sorte d'emblème de ridicule pour la rédaction de ce site.

Au final je me demande si tu es une personne avec un lourd handicap qui n'a pas l'occasion d'avoir une vie "normale" (chacun sa normalité évidemment), dans ce cas on peut comprendre des choses, ou alors quelqu'un ayant des problèmes psychologiques et développant des pathologies intéressantes, conscientes ou inconscientes. Mais dans ce dernier cas, comme je le disais je trouve ça triste mais également un peu pénible parce que j'aime bien parfois lire quelques commentaires comme ça sur les news, on peut y lire des choses intéressantes, et c'est presque chaque fois gâché par tes commentaires et l'on doit en faire abstraction visuellement, et je trouve ça très égoïste de ta part d'infliger cet effort aux gens qui n'ont pas envie d'avoir à faire ce genre d'effort sur un site de détente.

Qui plus est si tu n'arrives pas à te passer de ce lien toxique et malsain que tu as développé avec ce site et le poste mécanique de commentaires, tu devrais envisager d'en parler et régler ça, prendre conscience que tu as une déviance, que cela ne t'auras pas été bénéfique à la fin de ta vie, que sûrement des proches à toi peuvent en pâtir ou que cela peut te faire passer à côté de choses réelles bien plus intéressantes à vivre.

Je ne doute pas non plus que tu te sois délecté que quelqu'un consacre de son temps libre pour "s'intéresser" à toi, mais je suis un utopiste et je fais donc ça pour moi avant tout, dans l'espoir qu'un jour tu ne représentes plus une pollution incessante et un parasite pour cette communauté. Tu peux être constructif et apporter des éléments intéressants parfois, tu devrais t'inspirer de ça et ne pas trop en faire, ce serait bénéfique pour tout le monde.

Par

En réponse à yanou 05

Pour 19.99 tu peux avoir : une paire d'AIR pho gtx evo 3 , un futal jaune, un abonnement Internet ultra low cost, deux kilos de pipas premier choix, une pipe en bois de Boulogne taillée à la main, une journée de loc chez sixt, un seau et une raclette pour nettoyer les pare brise au feu rouge .. y'a que l'embarras du choix :oui:

Tu peux aussi avoir 1kg d'amandes. :miam:

Par

En réponse à Spashe

Je me permets de rebondir sur ton message, car je trouve assez cocasse que tu juges la tristesse de la vie de quelqu'un, venant d'une personne qui passe sa vie sur (au moins) un site web à commenter quasiment chaque article dès leur parution la plupart du temps.

Cela fait quelques années maintenant que je lis Caradisiac, je suis un lecteur moyen qui vient de temps en temps pour rattraper les news loupées sur les sujets qui m'intéressent, je ne commente quasi jamais car les discussions de comptoir me laissent dubitatif.

Mais chose que je ne m'explique pas, cela fait depuis le début que je viens que je vois quasi systématiquement tes commentaire, quasi sur chacune des news, et quasiment dans les premiers à chaque fois. Et ce ne sont pas seulement des commentaires pertinents d'une personne qui a trop de temps à tuer, mais des commentaires inintéressants de quelqu'un qui se sent supérieurs aux autres, qui leur invente des surnoms, qui pense avoir le droit d'imposer son avis en permanence à tout le monde. Et tu sais quoi, je trouve ça triste à chaque fois que je vois tes commentaires, cela fait également plusieurs années que beaucoup t'ont reproché ton comportement, je ne doute pas que tu sois devenu une sorte d'emblème de ridicule pour la rédaction de ce site.

Au final je me demande si tu es une personne avec un lourd handicap qui n'a pas l'occasion d'avoir une vie "normale" (chacun sa normalité évidemment), dans ce cas on peut comprendre des choses, ou alors quelqu'un ayant des problèmes psychologiques et développant des pathologies intéressantes, conscientes ou inconscientes. Mais dans ce dernier cas, comme je le disais je trouve ça triste mais également un peu pénible parce que j'aime bien parfois lire quelques commentaires comme ça sur les news, on peut y lire des choses intéressantes, et c'est presque chaque fois gâché par tes commentaires et l'on doit en faire abstraction visuellement, et je trouve ça très égoïste de ta part d'infliger cet effort aux gens qui n'ont pas envie d'avoir à faire ce genre d'effort sur un site de détente.

Qui plus est si tu n'arrives pas à te passer de ce lien toxique et malsain que tu as développé avec ce site et le poste mécanique de commentaires, tu devrais envisager d'en parler et régler ça, prendre conscience que tu as une déviance, que cela ne t'auras pas été bénéfique à la fin de ta vie, que sûrement des proches à toi peuvent en pâtir ou que cela peut te faire passer à côté de choses réelles bien plus intéressantes à vivre.

Je ne doute pas non plus que tu te sois délecté que quelqu'un consacre de son temps libre pour "s'intéresser" à toi, mais je suis un utopiste et je fais donc ça pour moi avant tout, dans l'espoir qu'un jour tu ne représentes plus une pollution incessante et un parasite pour cette communauté. Tu peux être constructif et apporter des éléments intéressants parfois, tu devrais t'inspirer de ça et ne pas trop en faire, ce serait bénéfique pour tout le monde.

Je peux comprendre ton agacement mais comme dit Laspales:

https://youtu.be/gNI9a-K1JoU

Mais bon, il ne faut pas perdre espoir. :wink:

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire