Caradisiac® utilise des traceurs (cookies et autres) pour assurer votre confort de navigation, pour réaliser des statistiques de visites ainsi que pour vous proposer des services et des publicités ciblées adaptés à vos centres d’intérêts. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. Pour plus d’informations et paramétrer vos traceurs : En savoir plus

Publi info
 

Essai longue durée - 25 000 km en Dacia - Jour 2 : Munich - Vienne - Budapest (2/7)

Dans Loisirs / Voyages

Un anniversaire, ça se fête, surtout si c'est un jubilé. A l'occasion des 50 ans de Dacia, la rédaction de Caradisiac s'est entièrement mobilisée en prenant une grande partie de la gamme du constructeur roumain pour un roadtrip Paris/Bucarest. Au programme : 6 jours de route, 5 modèles, 5 000 km pour chaque voiture. Un périple inédit.

Essai longue durée - 25 000 km en Dacia - Jour 2 : Munich - Vienne - Budapest (2/7)

Rappel du parcours

Essai longue durée - 25 000 km en Dacia - Jour 2 : Munich - Vienne - Budapest (2/7)

Jour 1 : Paris-Munich

Jour 2 : Munich-Budapest en passant par Vienne

Jour 3 : Budapest-Bucarest par le Sud de la Roumanie

Jour 4 : Bucarest- Titu – Bucarest

Jour 5 et 6 : retour vers Paris

Essais longue durée - Les Dacia Logan, Logan MCV et Sandero testées entre Paris et Bucarest - 3 vidéos

 Essai longue durée : 25 000 km en Dacia - Duster dCi contre Duster TCe

 

Jour 2 : Munich/Vienne/Budapest

Essai longue durée - 25 000 km en Dacia - Jour 2 : Munich - Vienne - Budapest (2/7)

Après la journée d'hier et sa gentille balade à l'ouest du Rhin avec le régulateur de vitesse bloqué religieusement à 130 km/h suivie d'une course-poursuite une fois la frontière franchie avec l'aiguille du compte-tours collée dans le rouge sur le dernier rapport (ce qui, il est vrai, n'est pas suffisant pour être dans la zone de grand excès de vitesse en France quand on est au volant d'une Logan SCe 75, ce qui est mon cas), le programme du second jour, Munich direction Vienne puis Budapest, s'annonce à nouveau différent alors que le soleil bavarois commence à peine à poindre à travers de très épais nuages. Chargés ras la gueule de neige, ces derniers ne tardent pas d'ailleurs à se soulager brutalement au-dessus de nos Dacia sagement garées devant notre hôtel, alors que nous terminons notre petit-déjeuner, contemplant le spectacle des lourds flocons recouvrant peu à peu nos montures depuis la salle à manger douillette où se mélangent des odeurs de café et de pain chauds.

Essai longue durée - 25 000 km en Dacia - Jour 2 : Munich - Vienne - Budapest (2/7)
Essai longue durée - 25 000 km en Dacia - Jour 2 : Munich - Vienne - Budapest (2/7)

La neige commence à tomber devant notre hôtel munichois mais escale obligatoire devant chez BMW avant de repartir.

C'est donc un crève-cœur de s'extraire de ce cocon tiède pour prendre à nouveau place dans les habitacles congelés mais Vienne nous attend. Après une courte escale devant le siège de BMW, le local de l'étape, pour faire un clin d'œil à l'exact opposé de nos bolides roumains sur le prisme de l'automobile, il est donc temps d'emprunter l'autoroute direction l'Autriche. Les premiers kilomètres se font avec la même facilité que la veille, c'est-à-dire à bon train sur un revêtement parfaitement dégagé mais les chutes de neige s'intensifient et, peu à peu, les flocons remportent leur duel sur le goudron. Au moment où nous franchissons la frontière en frôlant le nord des Alpes, une des deux voies a disparu sous le manteau blanc et la totalité du trafic se concentre sur la seconde qui présente déjà deux belles ornières. Nous roulons alors au pas et commençons à voir disparaître nos ambitions de dîner dans la capitale hongroise. Mais une pause sur une aire afin de faire quelques images laisse une poignée de minutes pour quelques généreuses dérives sur un parking désert, permettant de tirer le frein à main et le moral vers le haut.

Essai longue durée - 25 000 km en Dacia - Jour 2 : Munich - Vienne - Budapest (2/7)
Essai longue durée - 25 000 km en Dacia - Jour 2 : Munich - Vienne - Budapest (2/7)

Des conditions climatiques compliquées mais cela n'empêche pas de garder le sourire.

Une fois Salzbourg laissé derrière nous, le ciel commence à s'éclaircir et la route à se dégager, et c'est sur le coup des 13 heures que nous parvenons enfin à Vienne, à l'extrême est de l'Autriche. Comme à chaque étape, l'objectif est de tourner une séquence dans un haut lieu de la ville et, après une tentative infructueuse devant le Schönbrunn Palace, résidence d'été de l'impératrice Elisabeth mieux connue sous le nom de Sissi, c'est devant celle d'hiver, la Hofburg, que nous alignons nos Dacia pendant quelques instants, le temps que nos valeureux cadreurs et photographes pratiquent leur magie habituelle.

Essai longue durée - 25 000 km en Dacia - Jour 2 : Munich - Vienne - Budapest (2/7)
Essai longue durée - 25 000 km en Dacia - Jour 2 : Munich - Vienne - Budapest (2/7)

Vienne est une ville magnifique chargée d'Histoire.

Il est alors temps de reprendre la route pour la seconde étape de notre journée, en longeant la frontière sud de la Slovaquie. Nouvelle pause à la frontière austro-hongroise aussi déserte que lugubre mais où l'arrêt est obligatoire pour acheter une vignette afin d'emprunter le réseau routier et notre périple continue sans encombre, mais sous un crachin constant, jusqu'à finalement arriver à Budapest alors que la nuit tombe.

Essai longue durée - 25 000 km en Dacia - Jour 2 : Munich - Vienne - Budapest (2/7)
Essai longue durée - 25 000 km en Dacia - Jour 2 : Munich - Vienne - Budapest (2/7)
Essai longue durée - 25 000 km en Dacia - Jour 2 : Munich - Vienne - Budapest (2/7)

Le riant poste frontière entre Autriche et Hongrie

Nous y trouverons un magnifique spot, coincé entre le Danube, le Szabadság híd (littéralement le Pont de la Liberté) et l'université Corvinus, pour tourner notre dernière vidéo de la journée, avant de traverser le fleuve afin de rejoindre, pour un repos bien mérité, le pittoresque hôtel Danubius aux vitraux et aux thermes aussi célèbres les uns que les autres.

Essai longue durée - 25 000 km en Dacia - Jour 2 : Munich - Vienne - Budapest (2/7)

Arrivée à Budapest, devant le Pont de la Liberté surplombant le Danube et notre hôtel (Olivier et sa Sandero Stepway se sont perdus)

Le confessional de Caradisiac - Soir 2

Chaque soir, à l'arrivée de l'étape, assis à l'arrière d'un Duster, les essayeurs ont répondu à une question qu'ils découvraient eu dernier moment.

Rendez-vous dans quelques jours pour les essais détaillés de chacun des modèles essayés sur 5000 km.

Portfolio (18 photos)

En savoir plus sur : Dacia Duster

Commentaires (16)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

En réponse à roc et gravillon

Commentaire supprimé.

vas chez vagnagna chez eux c'est magique les 75 chevaux en font 150

Par

En réponse à guzluck

Commentaire supprimé.

top gear on déjà fait un paquetbde road trip avec des bouses de 400.000 kms en Afrique notamment. ..

Par

Y'en a un qui a échappée au supplice... c'est l'astucieux Manu Cailliot... :bien:

Par

Awesome Dacia :love: Powered by AMG :lover:

Par

Magnifique photo de la voiture dépouiller, ça pourrait être au tout des journalistes le matin à la sortie du motel :areuh:

Par

Nul et inintéressant au possible,je pense de plus en plus qu'il n'y a plus rien en zone actus de Caradisiac,on compte les essai sur les doigts d'une main mensuellement et lorsqu'il y en a on apprend qu'on peut tirer le frein à main d'une Dacia.génial.

Par

En réponse à vespino1

Nul et inintéressant au possible,je pense de plus en plus qu'il n'y a plus rien en zone actus de Caradisiac,on compte les essai sur les doigts d'une main mensuellement et lorsqu'il y en a on apprend qu'on peut tirer le frein à main d'une Dacia.génial.

Grave sur ce deuxième jour aucun commentaire sur le comportement, confort etc des véhicules. On s'en fout de leurs vacances chez les pauvres.

Par

En réponse à Profil supprimé

Commentaire supprimé.

T'est sur le bon sujet :bien:

Par

En réponse à Doudou77100

Grave sur ce deuxième jour aucun commentaire sur le comportement, confort etc des véhicules. On s'en fout de leurs vacances chez les pauvres.

Devant les Dacia à 190 tout le monde est resté bouche bée devant les performances des motorisations d'exception :bien:

faut dire que les même sous d'autres capots font la loi sur l'autobahn :love:

Par

En réponse à guzluck

Commentaire supprimé.

Ben j'en sais rien, j'en ai jamais conduit... mais des "aventures" de l'équipe de Caradisiac à Vienne, ça c'est clair je m'en fout. C'est pas grave, j'ai trouvé mon bonheur avec POA, là bas ils essaient les voitures et c'est le sujet de leurs vidéos.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire