Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Fiches techniques Mazda 3 (3e Generation) de 2021

Année de commercialisation
Filtrer par
Trier par
Version
III (2) 2.0 SKYACTIV-G 120 SIGNATURE BV6
Devis assurance autoFinancement

Toutes les fiches techniques

SPONSORISE

Avis Mazda 3 (3e Generation)

3 (3e Generation) III 1.5 SKYACTIV-G 100 ELEGANCE (2014)

Par  le 29 Octobre 2021 à 10h26

Excellente voiture achetée d'occasion en seconde main. J'ai opté pour la berline, moins répandue sur nos routes et à la ligne fluide et élégante, propre au design KODO de la marque Mazda. Elle me donne jusqu'ici entière satisfaction. Elle est fiable, bien équipée (aide au stationnement arrière, sièges chauffants, régulateur de vitesse, climatisation automatique...) et affiche un comportement routier plaisant avec une bonne tenue de route, une boite de vitesse manuelle bien étagée et précise ainsi qu'une souplesse moteur bienvenue. Le moteur accepte de rester bas dans les tours sans broncher et il est ainsi possible de passer la 6ème vitesse dès 60Km/h à allure stabilisée sur du plat. La consommation est maîtrisée, à moins de 6l/100km dans mon cas, à allure légale en conduite généralement souple avec peu de passages en ville. Spritmonitor recense pour sa part une consommation moyenne des utilisateurs à 6,4l/100km, ce qui fait de la Mazda 3 une compacte sobre, raisonnable, bien placée face à la concurrence en essences thermiques. Dépourvue de turbo, sa puissance est à aller chercher en haut du compte tours, dès 4000 tours minute et jusqu'à 6500 tours. Il s'agit ici d'un moteur atmosphérique à chaine, réputé fiable. Avec ses 100cv, ce n'est pas un foudre de guerre mais il suffit largement au quotidien. Une conduite souple et fluide se marie très bien avec la voiture et apporte un côté zen, sécurisant, bienvenu. Cela étant, le moteur, linéaire, manque de couple. Il impose de rétrograder pour se relancer correctement ou tenir son rythme de croisière lors de fortes montées, sur autoroute notamment. Il ne faut alors pas hésiter à tomber deux rapports pour se relancer efficacement. Cela demande une certaine habitude, mais l'excellente boite manuelle rend l'opération ludique. A titre personnel, habitué des moteurs atmosphériques, cela ne me dérange pas. C'est toutefois un élément à prendre en compte au moment de l'achat, la plupart des conducteurs étant souvent plus habitués à conduire des moteurs à turbo de nos jours. Pour qui souhaite davantage de couple, je ne peux que recommander de s'orienter vers le moteur 2.0l en 120cv, possédant près de 60nm de couple supplémentaires, pour une consommation similaire.A l'heure du downsizing, Mazda a préféré opter pour la continuité du right sizing en conservant ses moteurs 4 cylindres atmosphériques à chaine, ce qui n'est pas plus mal à mon sens en matière de fiabilité dans l'optique d'un achat à long terme. La monte pneumatique d'origine en 16'' (les pneus TOYO) n'est pas la meilleure, notamment sous la pluie. Mieux vaut les remplacer pas de meilleurs pneus le moment venu. Le réservoir, avec ses 51 litres, est dans la bonne moyenne de la catégorie et permet une autonomie allant jusqu'à 800km en conduite calme... ...à condition de d'aller puiser dans la réserve nipponne, très généreuse. En effet, lorsque la jauge de carburant indique 0 et que le témoin s'allume, il reste alors encore environ 10 litres dans le réservoir. Il est alors possible d'étirer son relais, avec l'expérience, pour retarder son plein. Son rapport encombrement/habitabilité est souvent mis en défaut par les journalistes lors de leurs essais. Il y a mieux, c'est sûr, mais pire également. Je trouve pour ma part, sur la berline, qu'il est correct pour un usage quotidien. On est à l'aise, à l'avant comme aux places arrières et le coffre est profond et suffisant, tant pour les courses que pour partir une dizaine de jours en vacances. En outre, comme beaucoup d'autres voitures concurrentes, la Mazda 3 pèche par sa peinture fragile, peu résistante aux impacts de gravillons. Quant à l'insonorisation, elle est perfectible à allure autoroutière, à 130km/h. Elle est alors un peu plus sonore que d'autres compactes, mais cela reste raisonnable malgré tout. Ce défaut est d'ailleurs amélioré sur la phase 2 de cette 3ème génération de Mazda 3 - de fin 2016 à 2019 - et complètement gommé sur la 4ème génération.En somme, pour résumer, je dirais que la Mazda 3 est une bonne compagne du quotidien. Fiable, loyale, plutôt confortable, elle ne vous abandonnera pas sur le bord de la route. Elle ne vous procurera pas le grand frisson comme une sportive, mais ce n'est pas là sa vocation. Sa cavalerie limitée, forte de son petit moteur, à la fois souple et volontaire, saura agrémenter votre conduite et s'acquitter des besognes du quotidien avec ce petit supplément d'âme et un sentiment de sécurité à son bord. Sa ligne élégante et sa relative rareté sur nos routes, ne gâche rien au moment d'en prendre le volant. Il s'agit d'un choix cohérent et atypique (Mazda étant sous représenté sur nos routes et en manque d'image de marque), qui change des sempiternelles Golf, 308 et Mégane que l'on rencontre constamment en prenant la route. Pour qui aime jouer du levier de vitesse, ne recherche pas des performances ébouriffantes et saura s'affranchir de son manque de couple, je ne peux que recommander l'achat de cette compacte attachante.

3 (3e Generation) III (2) 2.0 SKYACTIV-G 165 SELECTION BV6 (2018)

Par  le 22 Février 2021 à 23h53

J'ai vendus mon Renault Kadjar 1.6 dci 130 4wd Intens pour acheter ce véhicule. Je voulais arrêter les SUV et reprendre un véhicule compact plus sympa à mener sur route. Et honnêtement je ne suis absolument pas déçue.Le couple moteur / boite est juste magique ! le véhicule reprend sans aucun soucis en 3ème sous la barre des 30Km/h. Il emmène très haut dans un son que j'avais oublié depuis le temps à force de rouler au mazout... Alors oui en 6ème à 70Km/h ce ne sera pas un foudre de guerre en reprise... Mais ce véhicule se pilote plus qu'il ne se conduit. Et si vous garder ça à l'esprit, vous ferez joujoux avec la boîte manuel, parfaitement étagé, pour descendre un, voir deux rapports et reprendre toute la puissance qu'il vous faut dans un son vraiment jolie pour une voiture dite "normal" !! Extrêmement bien équipé : sellerie cuir électrique et chauffant, volant chauffant, Système audio Bose, affichage tête haute, régulateur adaptatif, aide au maintient dans la voie actif, phare avant Led Matriciel... Et tout fonctionne à merveille avec les réglages souhaités. Car oui, il m'a bien fallut quelques jours pour faire les réglages de chaque options à mon style de conduite mais ensuite c'est que du bonheur. Très bonne tenue de route avec le G-vectoring qui aide à garder encore plus de grip quand on à un excès de confiance dans les virages... Pour le moment je n'ai pas réussis à la faire décrocher de l'avant même sous la pluie. Ce qui était la maladie sur ma première Mazda 1.6 Mzr-cd de 2008 qui décrochait de l'avant dès qu'il y avait 3 gouttes de pluie.La commande pour gérer l'info-divertissement avec une molette type Bmw est vraiment excellente, mais ce que je préfère c'est le bouton du volume... Je ne me sers même plus de ceux aux volant et je le cherche désespérément à chaque fois que je conduis mon deuxième véhicule !! Les moins : - comme pour les premières versions de Mazda 3, le réservoir est trop petit 37 litres effectifs ! - ils ont mis les sièges électriques mais pas la mémoire sur les sièges... dommage - A froid le moteur fait un peu plus de bruit qu'a température d'utilisation normal. Heureusement il chauffe plutôt vite. - L'insonorisation des bruits de roulements est encore perfectible - et ça c'est personnel mais il lui faudrait un échappement actif pour pouvoir véritablement prendre encore plus de plaisir en haut du compte tour car le moteur le mérite !!

Forum Mazda 3 (3e Generation)