Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Maxi-fiche occasion du Renault Koleos 2 : enfin un modèle fiable dans la gamme du losange

Maxi-fiche occasion du Renault Koleos 2 : enfin un modèle fiable dans la gamme du losange

Dates clés

  • Juin 2017 : commercialisation du Koleos 2
  • Septembre 2019 : restylage (bouclier avant, calandre, garnissages) 
Calculer la cote de ce véhicule

En bref

Le Renault Koleos 2 a certes repris le nom Koleos, mais il a changé de catégorie entre deux générations. Tandis que le Kadjar remplaçait le Koleos de première génération, lui est devenu un SUV plus imposant, plus familial. Avec 4,67 m, il vient en effet concurrencer le Peugeot 5008 ou le Tiguan Allspace, plutôt que le 3008 ou le Tiguan court.

Cependant, il ne propose pas de version 7 places. Cinq passagers seulement donc, et un volume de coffre qui n'est pas vraiment énorme non plus (493 litres, mais au lancement, Renault annonçait 624 litres, certainement à cause de deux normes différentes). C'est un des points faibles de ce Koleos d'ailleurs, car dans tous les cas, 5008 et Tiguan Allspace sont plus spacieux. Mais où est passé l'espace promis par le gabarit ?

Au niveau des places arrière pardi, qui réservent une longueur aux jambes tout à fait convenable, même pour les plus grands.

Caradisiac a aimé

  • Le look réussi et statutaire
  • L'habitabilité généreuse
  • Le confort
  • Le niveau d'équipement
  • Les consommations maîtrisées
  • La fiabilité globale

Caradisiac n'a pas aimé

  • Le comportement peu dynamique
  • L'absence de version 7 places
  • L'agrément moyen de la boîte automatique X-Tronic
  • Pas de version essence avant 2020

Nos versions préférées

  • II 2.0 DCI 175 ENERGY INTENS 4X4
  • II (2) 1.3 TCE 160 INTENS EDC

Qualités et défauts

Ce qui peut vous tenter

  • Le look : certes c'est subjectif, mais l'esthétique du Koleos est assez unanimement décrite comme agréable et équilibrée.
  • L'habitabilité : à l'avant comme à l'arrière, les passagers ont beaucoup d'aisance
  • Le confort : le châssis est réglé pour offrir le maximum de confort aux occupants. C'est agréable lors des voyages au long cours.
  • L'équipement : et surtout le rapport prix/équipement est intéressant.
  • Les consommations : malgré le gabarit et le poids, les consommations du Koleos 2 sont mesurées.
  • La fiabilité : très peu de problèmes graves et récurrents pour ce modèle, qui est arrivé à la bonne période Renault lors de sa conception. 

Ce qui peut faire hésiter

  • Le comportement : conséquence du grand confort de suspension, le dynamisme de comportement est loin de faire partie des qualités du Koleos. Il est mou et pataud.
  • Pas de version 7 places : dans un gabarit quasi équivalent, les concurrents arrivent à caser 7 places, ce ne sera jamais le cas pour le Koleos.
  • L'agrément de la boîte X-Tronic : il est très moyen, avec une perte en performance et une augmentation de la consommation. Le manque de réactivité est aussi flagrant.
  • Pas de version essence avant 2020 : au lancement, que des diesels, qui n'ont plus la cote aujourd'hui. En 2020 apparaît le 1.3 TCe, salutaire pour rouler sans restriction dans les années à venir, mais encore cher.  

Budget

Achat / Cote :

En neuf, le Koleos propose des tarifs dans la moyenne, mais un équipement riche, ce qui fait que son rapport prix équipement est intéressant. C'est la même chose en occasion. Il n'est pas le plus demandé des SUV, et s'affiche bien moins cher qu'un Peugeot 5008 équivalent. Les premiers prix sont de 27 000 € en essence (pour 40 000 km maximum), car tous les modèles sont récents, et de 16 000 € en diesel, pour un 1.6 dCi 130 de 2018/2019 de moins de 110 000 km.

Consommation :

Le 1.6 dCi 130, abandonné fin 2018 avant d'être remplacé par un 1.7 Blue dCi 150, est très sobre, le 1.7 aussi. Les 2.0 dCi 175 ch, puis 190 ch, puis 185 ch, que ce soit en 4x2 ou en 4x4, sont aussi relativement sobres pour la puissance. Avec la boîte à variation continue X-Tronic, sur dCi 175/190/185, le bilan est moins flatteur, mais la surconsommation reste maîtrisée (environ 0,5 litre de plus en moyenne). En essence, Il faut compter 8 litres, contre 6,5 pour le 1.6 dCi 130, les 2.0 dCi tournant autour de 8 litres aussi.

Assurance :

Les primes d'assurance du Koleos 2 sont dans la moyenne du marché. Et pas si élevées par rapport aux prix en neuf et à la gamme de véhicule. C'est tout à fait comparable, pour un profil identique, à ce qui est demandé pour un VW Tiguan Allspace ou un Peugeot 5008. PAs de mauvaise surprise en tout cas. 

Prix des pièces :

Le prix des pièces reste contenu. Il faut dire que les diesels sont bien connus et de grande diffusion. Le récent 1.3 TCe est bien placé aussi en prix des pièces d'usure. Au global, c'est bien moins cher que la concurrence japonaise ou allemande, sauf sur certaines pièces comme le turbo, ou les amortisseurs.

Entretien :

Les échéances d'entretien sont définies tous les 20 000 km à 30 000 km, et 1 an ou 2 ans selon les moteurs et les années. Il est d'ailleurs compliqué de donner les bonnes échéances pour chaque moteur. L'ordinateur de bord indique de toute façon lorsque l'échéance se rapproche. Tous les moteurs sont à chaîne de distribution, donc sans remplacement préconisé. Et les tarifs de main-d’œuvre chez Renault sont dans la moyenne basse (hors grandes agglomérations). Donc au final les coûts d'entretien sont acceptables. 

Fiabilité

Description :

Conçu entre 2015 et 2017, le Koleos fait partie des modèles de la bonne période de Renault. Celle où la fiabilité était globalement revenue. Il faut dire, aussi, qu'il utilise les moteurs les plus fiables de l'alliance Renault/Nissan : le 1.6 dCi, le 2.0 dCi, et le 1.7 dCi, qui sont parmi les meilleurs du marché. Et en essence, il a eu le droit directement au 1.3 TCe Renault/Mercedes, dont la fiabilité n'est pour le moment pas remise en cause.  

Pannes lourdes ou immobilisantes :

  • Rien à signaler à ce chapitre. 

Autres pannes ou faiblesses :

  • Sondes. Sur le 1.6 dCi, quelques rares soucis de sonde lambda. Il faut parfois la remplacer, mais une reprogrammation peut suffire à éradiquer l'allumage du voyant d'injection.
  • Boîte X-Tronic. Très rares cas de dysfonctionnement prématuré (patinage le plus souvent).

Aspect extérieur :

  • Rien à signaler à ce chapitre. 

Finition intérieure :

  • Bruits parasites. De façon aléatoire, selon les exemplaires, des bruits parasites peuvent apparaître au niveau de la planche de bord, du compartiment de coffre. 

Dysfonctionnements électroniques/fonctions à bord :

  • R-Link. Le système multimédia R-Link 2, comme sur tous les modèles Renault, connaît des bugs très nombreux sur quasiment tous les modèles (écran noir, lenteurs, allumage retardé lors du démarrage, . Les reprogrammations sont nécessaires, plus rarement le remplacement du système. Et il faut parfois les répéter pour retrouver un fonctionnement normal.
  • Antipollution. Rares allumages du voyant antipollution sur le 2.0 dCi (le plus souvent, souci de FAP).

Rappel de rectification en concession :

  • Pas de rappel important recensé pour le Koleos 2. 

Meilleures versions

En Diesel : II 2.0 DCI 175 ENERGY INTENS 4X4

En diesel, optez donc pour le redoutable 2.0 dCi 175 ch, ou plus tard pour ce même 2.0, gonflé à 190 ch. C'est un moteur doté d'un très bon agrément, pas trop bruyant, performant, et sobre. De plus, il est très fiable, et atteint sans encombre de gros kilométrages. La finition Intens est plutôt haut de gamme et bien équipée, sans aller jusqu'au luxe de la Initiale Paris. Elle est aussi un peu moins chère.
Commercialisation : 2018
Puissance fiscale : NC
Puissance réelle : 175
Emission de CO2 : NC
note :
  • 10
  • 10
  • 10
  • 10
  • 10

En Essence : II (2) 1.3 TCE 160 INTENS EDC

En essence, pas le choix. Le moteur TCe Renault a été introduit très tard dans la carrière, après le restylage. Il fallait bien contrer la baisse des ventes du diesel, devenu persona non grata. Et ce 1.3 160 ch s'acquitte fort bien de sa tâche. Il est souple, discret, suffisamment performant. Et pas trop glouton, même s'il fait moins bien que les diesels, mais de peu. Encore une fois, la finition Intens regroupe tous les équipements essentiels.
Commercialisation : 2021
Puissance fiscale : NC
Puissance réelle : 160
Emission de CO2 : NC
note :
  • 10
  • 10
  • 10
  • 10
  • 10

Mots clés :

SPONSORISE

Avis Renault Koleos 2

Essais Renault Koleos 2

Forum Renault Koleos 2

Commentaires ()

Déposer un commentaire