Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

SPONSORISE

Avis Land Rover Discovery 4

Discovery 4 IV TDV6 HSE BVA8 (2012)

Par V8Collector le 19/02/2022

Véhicule exceptionnel, un vrai couteau suisse. Il a remplacé 5 grands monospace (2 Grand Voyager, 1 Chevrolet Transport & 2 Grand Espace tous V6 essence). Confort digne d’un Range Rover, espace convenant à 7 adultes ou bien 5 adultes + un ou deux chiens + beaucoup de bagages. Très utilisable en touts chemins (chasseur, je ne fais pas de TT mais j’ai besoin d’un véhicule qui passe partout) mais son poids excessif est handicapant sur le gras. Il est équipé de pneus routiers car pas l’usage de pneus TT (qui dégradent le bruit, la vitesse d’usure et les distances de freinage). Royal sur autoroute, habile en ville (rayon de braquage raisonnable) et conduit par toute la famille sans difficulté. Boîte 8 excellente de douceur et d’efficacité. Sièges confortables aux 7 places !Le bémol, un coup d’entretien très élevé et à ne pas faire dans le réseau (incompétents !!!). Passage des 160.000 km (100.000 miles…) douloureux (15.000 € !) mais le véhicule est de nouveau comme neuf. 187.000 km en 9 ans 1/2, je l’avais acheté à 2 mois et 4.000 km. Négocié 55.000 €, je suis stupéfait du prix du Discovery 5 : 100.000 € au moins + malus 40.000 € ! Délirant ! Et le nouveau Disco V que j’ai essayé est effectivement beaucoup moins bien (sièges 2ème et 3ème rang inconfortables, coffre moins utilisable, hayon en une seule partie et esthétique moche). Sans parler d’une fiabilité qui semble gravement en régression… Avec l’interdiction du diesel à Paris je risque de devoir remplacer mon Disco IV dans 2 ans alors qu’il n’aura que 240.000 km ! J’aurais adorer trouver le même (seulement allégé de 300 kg avec l’aluminium) en essence hybride rechargeable mais ça n’existe pas… On va devoir regarder vers un Mercedes GLS ou un Volvo XC90 mais ce sera beaucoup moins bien qu’une Disco IV. Bref, tant que je peux le garder, je ne veux pas autre chose !

Discovery 4 IV SDV6 256 DPF HSE BVA8 7PL (2012)

Par Pascal 49390 le 07/05/2019

Voilà une vraie voiture à vivre, pour reprendre le slogan d’une autre marque..C’est d’abord un vrai 4x4, qui, malgré sa taille, peut affronter à peu près toutes les difficultés avec des capacités de franchissement, pour peu que les pneus soient adaptés, hallucinantes. Inutile de dire que sous la neige c’est un régal.Le confort est exceptionnel, quel que soit l’état de la route, avec le sentiment d’être assis dans un salon anglais, et ce même aux places arrières. Les 6ème et 7ème, elles-mêmes, sont bien conçues. Le coffre (plutôt la soute) est gigantesque et parfaitement conçu. Le système audio Méridian est une pure merveille. En revanche il est sensible et limité quant à la lecture des formats musicaux. Petit bémol: le hayon en deux parties, rend l'accès au fond du coffre un peu difficile.Les 256 chevaux sont présents et volontaires, bien relayés par une boîte automatique à 8 rapports, parfaitement étagée et réactive, dotée en plus de palettes au volant. Dès que l’on a assimilé le poids de l’engin, sa hauteur et sa suspension, la tenue de route sans être celle d’une sportive ou même d’un petit SUV, demeure très saine et rassurante. Évidemment le six cylindres de 3 l devant déplacer ce colosse de 2,4 t., sans être glouton, n’est pas totalement économique et, en fonction du style de conduite sur autoroute il peut vous emmener vers du 13 / 14 l. À titre personnel, avec un usage mixte de type 60 % urbain et périurbain et 40 % routier, je suis en moyenne à 10,5 l ce qui, en considération de la puissance, du poids et d’une aérodynamique cubique, est finalement assez raisonnable. Détail non négligeable, il est classé Crit’Air 2. Un petit détail... il vous faudra faire attention à sa hauteur dans certains parkings en sous-sol. En réalité, tout serait parfait si la fiabilité était meilleure: fuite hydraulique sur la direction entrainant l’immobilisation du véhicule à 80 000 km environ, silent-block à refaire sur les quatre bras de suspension à 110.000 kms, serrures de porte arrière ayant tendance à se bloquer, allumage intempestif de tous les voyants du tableau de bord dès 90/100.000 kms, frein de parking électrique pouvant être taquin... Le second problème relève de la marque. Dire que le SAV est hors de prix est faible. Cela relève du vol à main armée (près de 500 € le changement de batterie, révision aux alentours de 800 €, changement des silent-block à 1500 €, et je n’évoque même pas le cout d’une distribution à refaire) Une fois les délais de garantie contractuelle écoulés, il vaut mieux s’adresser un garagiste indépendant, spécialiste du 4x4 ou, mieux encore, des Lands.Au total une voiture absolument géniale, mais dont la fiabilité et, corrélativement le coût d’entretien, demeurent largement perfectibles.

Forum Land Rover Discovery 4