Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Cote de votre Skoda Scala 1.5 tsi 150 business dsg7

Année de commercialisation : 2019

photo de Skoda Scala

Cote estimée par notre partenaire : 20 250 €

Calculez la cote précise de votre véhicule en fonction de son kilométrage et du département

Affiner la cote avec La Centrale

Skoda Scala d'occasion

SPONSORISE

Avis Skoda Scala

Scala 1.0 TSI 110 BUSINESS DSG7 (2021)

Par DL le 06/03/2022

Après une 308 1,2 Puretech 110CV, BM6 Active Pack de 2019, je dois reconnaître que je ne regrette absolument pas ce choix.Globalement, tout est mieux si ce n'est sur un point : elle n'a pas, et de loin, le fameux toucher de route de la 308.Bon, pas grave, je me console avec un meilleur confort, une ergonomie et une sensation d'espace bien supérieures. Même l'insonorisation est plus efficace. Le TSI 3 pattes, revu à 110CV au lieu de 116 mais avec un couple maxi plus bas, est plus agréable et surtout moins gourmand, malgré la boite DSG ! En parcours mixte, petite agglo, route et autoroute, sur une distance de plus de 250km, je suis parvenu à un 4,9L de moyenne !Je me dois de préciser que la pratique de l'éco-conduite est une vieille habitude chez moi. Avec la 308, sur des parcours analogues, je ne parvenais jamais à passer sous les 5,6L. Petit rappel sur le rodage, il est indispensable et surtout pas n'importe comment pour bénéficier de moteur plus sobre ensuite. Que dire de plus ? A l'arrière, ma fille la trouve plus confortable et spacieuse. Quant à moi, je loue l'intelligence de Skoda a savoir produire des voitures où les espaces inutiles n'existent pas. Je dis cela puisque je possédais une Mégane 4 berline encore avant, et dont la longueur est identique à la Scala. Pour ceux qui en ont l'opportunité, comparez le volume intérieur + coffre de chacune, vous risquerez d'être très surpris ! La sécurité active est presque trop intrusive. Mais en cas de fatigue, il est bon de savoir que l'on peut compter sur elle, et reste dans tous les cas débrayable si nécessaire.Pour finir, l'entretien tous les 24mois à 30.000km est très agréable.

Scala 1.5 TSI 150 MONTE-CARLO DSG7 (2020)

Par MelLB le 21/02/2022

Avant de passer à l'achat (d'occasion), j'ai pris longuement le temps de la réflexion entre un SUV type 3008 et ce véhicule. Pour le moment, je ne regrette pas mon choix. Pourquoi ?- Coffre très grand pour cette catégorie (467L contre 520 pour le SUV type Ateca, 3008, etc.)- Consommation d'essence intéressante (5.6L de moyenne contre 7L pour un SUV)- Agrément et confort de conduite (sièges, habitacle silencieux, puissance moteur, etc.)- Habitabilité notamment au niveau des places arrièresLes points négatifs que je verrais :- Le système multimédia qui n'est pas des plus ergonomiques et qui faut parfois relancer. et une connexion parfois compliquée avec Apple Car Play- Consommation élevée en ville- Le nombre d'options qui fait grimper énormément le prix (en neuf)Autres observations :Selon moi ce modèle est sous-côté mais en grande partie car pour avoir quelque chose d'intéressant visuellement parlant, il faut partir sur une version Style ou Monte-Carlo. En dessous, je suis moins convaincu de l'attrait de cette voiture malheureusement pour elle. A partir de ces finitions, les équipements sont intéressants.Votre consommation réelle pourrait être légèrement plus élevée. La voiture consomme beaucoup en ville, spécialement sur petit trajet avec le moteur froid.Pour information, je dispose d'une version Monte-Carlo dont voici une petite partie de la liste de quelques équipements :- Chassis Sport Select : Eco, normal, Sport- Régulateur et feu de route adaptatifs- Toit Panoramique- Jante 18 pouces- Moteur de 150ch Act (passage en 2 cylindres pour des économies de carburant)- Smart Link : Recharge sans fil, connexion Android Auto / Apple Car Play- Double Plancher de coffre- Caméra de recul

Scala 1.5 TSI 150 STYLE DSG7 (2020)

Par dezaley le 15/09/2021

Globalement, bonne voiture au quotidien, malgré bcp de petits problèmes agaçants bien que non bloquants. La voiture est orientée confort. Le moteur 1.5 TSI 150 est silencieux, agréable et suffisamment puissant. La DSG est globalement agréable, malgré quelques à-coups en ville, notamment dans les manœuvres de stationnement ou lors de démarrages. Le freinage automatique me fait peur, car il s’est déclenché plusieurs fois sans raison. J’essaie pourtant de toujours bien nettoyer le radar et la caméra pour que ces systèmes fonctionnent bien. Selon mon expérience, ce freinage automatique n’est pas fiable, donc le rapport bénéfice-risque est certainement négatif. Le système a bcp plus de chances de se déclencher sans aucune menace, ce qui peut provoquer un accident, plutôt que de freiner dans une situation d’urgence et éviter un accident. Au niveau des petits défauts. Les roues avants patinent facilement. Cela peut se produire si vous êtes un peu brusque sur l’accélérateur, notamment au démarrage ou en dépassement. L’électronique agit vite pour limiter le patinage, mais on sent une sensation désagréable dans le volant. Évidemment, une conduite fluide et relaxe permet d’éviter / limiter ce problème. C’est un défaut assez classique sur bcp de voitures traction du groupe VW. Le Lane Assist et le Start & Stop doivent être éteint à chaque démarrage. Il y a un bouton pour le Start & Stop. Pour le Lane Assist, on peut le faire en 3 clics sur le volant (désactiver une checkbox sur le digital cockpit). Au niveau des radineries, Skoda a mis un rétroviseur anti-éblouissement pour le rétroviseur gauche et le rétroviseur central. Par contre, le rétroviseur droite n’y a pas le droit… Attention, les rétros anti-éblouissement sont en option.Autre radinerie : Sur certaines finitions, vous avez de série les feux de croisement à LED et les feux de route halogène. Cela doit être insupportable. Heureusement, j’ai choisi l’option 100% Full LED. Je la recommande vivement. Néanmoins, les antibrouillards restent à halogène. Ce n’est pas très joli et valorisant d’avoir des feux LED blanc et des antibrouillards halogène jaunes. Pour la climatisation, vous avez des boutons. Néanmoins, toutes les fonctionnalités ne sont pas disponibles. Sur les boutons, vous pouvez allumer / éteindre la climatisation. Vous pouvez aussi régler la température. Toutefois, vous avez uniquement le mode auto. Si vous voulez régler la vitesse du ventilateur, il faut aller sur l’écran central. Idem pour éteindre la clim et mettre seulement la ventilation. Au niveau du tarif, il faut ajouter bcp d’options (ou de pack). Donc, le prix final est bien plus élevé que le prix de la finition qu’on voit partout au niveau marketing.Si vous utilisez Android Auto ou Apple Car Play, la carte de navigation (Waze, Google Maps) ne peut pas être affichée sur le digital cockpit. Idem pour les instructions de navigation. C’est disponible uniquement sur l’écran central. Par contre, avec la navigation Skoda, c’est disponible sur le digital cockpit. Sur les versions produites avant janvier 2021, Android a auto n’est pas disponible en sans-fil. Il faut également Android 11. Pour la recharge sans fil de votre smartphone, il faut que votre smartphone soit compatible avec la norme QI. Ma consommation long terme est de 5.8 litres au tableau de bord.P.S. Le catalogue Skoda contient une petite erreur. Pour les pneus, il est indiqué une dimension de 205/55 R17. En réalité, c’est du 205/50 R17.