Premier et troisième, voici les deux places qu’occupent ces deux monospaces dans le classement des meilleures voitures de l’année. Un palmarès réalisé par un jury composé de 58 journalistes professionnels. Pour expliquer ce choix, les membres ont particulièrement apprécié dans le S-Max le fait qu’il s’agit d’« un véhicule spacieux et polyvalent qui se conduit comme une berline dynamique » . L’occasion pour nous de savoir si la première place du S-Max était justifiée et si le C4 Picasso ne méritait pas mieux que son accessit.
Des conceptions relativement différentes
Citroën Grand C4 Picasso HDi 138 ch/Ford S-Max 2.0 TDCi 140 ch
Sans entrer sur le débat du look qui est purement subjectif, comme le dirait notre responsable des essais, François Chapus, le C4 Picasso et le S-Max arborent des lignes totalement différentes. Le S-Max a un style plutôt traditionnel même si celui-ci est nettement plus dynamique que les monospaces habituels et notamment que son grand frère, le Galaxy. Il s’en diffère principalement par sa face avant avec ses antibrouillards positionnés plus hauts et par son bouclier spécifique Chez Citroën, le Grand C4 Picasso rompt complètement avec les autres monospaces de la marque. Citroën considère que son monospace est un visiospace. Au-delà de cette appellation très marketing, il n’en demeure pas moins que le C4 Picasso se distingue très clairement des autres productions du marché en raison de l’important rôle de la lumière. Sans être un expert, il suffit de s’asseoir dans un C4 Picasso pour voir la différence. L’impression d’espace et de lumière est impressionnante en raison du pare-brise panoramique de série. Mis à part cela, le style est dans la lignée de la marque avec des chevrons qui courent sur tout le long de la calandre.
Citroën Grand C4 Picasso HDi 138 ch/Ford S-Max 2.0 TDCi 140 ch
Citroën Grand C4 Picasso HDi 138 ch/Ford S-Max 2.0 TDCi 140 ch
L’habitacle des deux monospaces est également aux antipodes. Ambiance grise dans le Ford avec des courbes classiques et un aménagement traditionnel contre tendance épurée dans le C4 Picasso avec des commandes de climatisation aux deux extrêmes de la planche de bord. Deux partis pris s’opposent.
Modularité et équipement
4,77 m pour le S-Max contre 4,59 m pour le C4 Picasso ; sur le papier, il n’y a pas photo. D’autant plus que l’on retrouve également cet écart en ce qui concerne la largeur puisque le S-Max mesure 1,89 m contre 1,83 m pour le C4 Picasso
Citroën Grand C4 Picasso HDi 138 ch/Ford S-Max 2.0 TDCi 140 ch
Citroën Grand C4 Picasso HDi 138 ch/Ford S-Max 2.0 TDCi 140 ch
Habitabilité du S-Max
Habitabilité du C4 Picasso
Contrairement à ce que l’on pourrait penser, le plus modulable et habitable n’est pas celui que l’on croit. En effet, malgré ses dimensions plus généreuses, le S-Max n’est pas le pratique au quotidien. Ainsi, le déploiement des 6e et 7e sièges est plus facile sur le monospace français et cela s’accompagne également d’un espace aux jambes plus conséquent. Toutefois, nous vous déconseillons vivement de faire voyager des adultes à ces places sur de longs trajets. Elles sont plutôt réservées à des enfants ou à des personnes mesurant moins d’1,70 m.
Ford et Citroën
Citroën Grand C4 Picasso HDi 138 ch/Ford S-Max 2.0 TDCi 140 ch
Citroën Grand C4 Picasso HDi 138 ch/Ford S-Max 2.0 TDCi 140 ch
On notera également un volume de chargement plus grand (entre 49 et 80 litres) en faveur du monospace de chez Ford. Le Citroën prend largement sa revanche avec une dotation nettement plus riche et plus moderne. Alors que le Ford dispose dans sa finition Titanium de la climatisation automatique bizone, de 7 airbags, de l’ABS, de l’ESP, de l’EBA, de l’ordinateur de bord, du régulateur de vitesse ou de l’allumage automatique des phares, le C4 Picasso fait nettement mieux en reprenant ces équipements mais en y ajoutant le parfumeur d’ambiance, le frein de stationnement électrique, le Modubox isotherme, les projecteurs bixénon directionnels et l’aide au parking AV et AR avec mesure de la distance. Le Picasso marque de sérieux points dans ce domaine, d’autant plus que le prix entre les deux modèles est relativement proche. Comptez 30 500 € pour le C4 Picasso Exclusive HDi 138 ch et 30 800 € pour le Ford S-Max 2.0 TDCi 140 ch Titanium.
Confort et comportement
Citroën Grand C4 Picasso HDi 138 ch/Ford S-Max 2.0 TDCi 140 ch
Citroën Grand C4 Picasso HDi 138 ch/Ford S-Max 2.0 TDCi 140 ch
Malgré l’installation sous le capot du même moteur, nos deux monospaces du jour ont des caractères bien distincts. Le C4 Picasso offre ainsi un réel dynamisme malgré le couple limité à 270 Nm en raison de la boîte robotisée – l’ unique proposée- pour un moteur qui en délivre normalement 320 Nm. Du coup, les accélérations (18,5 et 33,4 secondes les 400 et 1000 m D. A.) sont nettement moins bonnes que celles du grand monospace S-Max. Le C4 Picasso est manifestement le plus doué parmi les monospaces compacts 7 places du moment, tout en étant assez proche du Ford S-Max, mais son train avant directement dérivé de celui de la C4 berline se montre ici moins incisif, disons même un brin pataud en étant difficile. Toutes ces constatations aboutissent au fait que le S-Max donne l’impression d’avoir un comportement nettement plus dynamique que le C4 Picasso. Ce tempérament a des conséquences en matière d’agrément puisque le monospace français est plus typé confort que le Ford.
Citroën Grand C4 Picasso HDi 138 ch/Ford S-Max 2.0 TDCi 140 ch
Citroën Grand C4 Picasso HDi 138 ch/Ford S-Max 2.0 TDCi 140 ch
Sièges baquets d’un coté contre sièges très confortables avec des larges appuie-tête incluant un système de virgule, proche de celui de chez Renault. Ce trait se retrouve aussi au niveau des jantes : magnifiques 18 pouces pour le Ford et « seulement » du 16 pouces pour le Picasso. Un choix moins esthétique mais nettement plus agréable pour les lombaires