Le marché des citadines est en pleine révolution. Après les restyling de la Clio et de la 207, c’est au tour maintenant de Citroën de rentrer dans la danse avec la nouvelle génération de la C3.

Extérieurement, la C3 ne révolutionne pas le genre. On retrouve les formes générales de l’actuelle mais avec un plus grand dynamisme. Cette notion est due notamment à l’adoption de la nouvelle face qui est presque identique à celle du concept DS Inside et donc à la future DS3. On remarque de grands optiques qui débordent sur les ailes, une grande prise d’air centrale et surtout une calandre pleine qui arbore le nouveau logo de la marque. La C3 est d’ailleurs le premier modèle à l’inaugurer.

L’arrière évolue également avec l’abandon des feux verticaux au profit d’exemplaires en L, mais il reste plus classique. On notera tout de même la nouvelle signalétique C3. Finalement, c’est le profil qui change le moins. Globalement, l’évolution est très importante et plutôt bien venue. Par rapport à ces deux concurrentes, la C3 comble indéniablement son retard notamment face à la Clio mais elle reste toutefois en retrait par rapport à la 207 au niveau du dynamisme. Dans ce domaine, la lionne continue de faire référence. La C3 plaisait énormément à la gente féminine et cela devrait durer d’après les premiers témoignages que nous avons récoltés.

En terme de mensurations, Citroën a décidé de jouer dans la continuité. La C3 a grandi de 9 cm mais elle demeure donc en dessous de la barre fatidique des 4 mètres avec seulement une longueur de 3,94 m contre 4,03 m pour la Clio et la 207. Une bonne nouvelle. La largeur reste pour sa part dans les standards de la catégorie mais l’absence de galbes donne l’impression que cette C3 est nettement plus étroite que les autres citadines tricolores. Il faut savoir que la C3 ne sera disponible uniquement qu'en 5 portes alors que la 207 et la Clio sont commercialisées en 3 et 5 portes.

Tous nos remerciements à la mairie de Bois Colombes www.bois-colombes.com