En bref 

À partir de 18 100 €

Série spéciale en deux coloris

Puissance : 140 ch

Positionnées à mi-chemin entre la radicale Fiesta ST (182 ch) et l’Ecoboost 125 ch au sein du catalogue Ford, les versions « Red et Black Edition » animées par un 3 cylindres de 140 ch viennent tenir le rôle de la petite sportive à prix sympa (à partir de 18 100 €).

Ford profite des performances et du rendement exceptionnel de son 3 cylindres essence pour proposer une offre plus qu’intéressante sur le marché de la citadine sportive. Deux coloris, un look racing, une puissance de 140 ch et surtout des prix attractifs qui viennent littéralement supplanter la concurrence : Renault Clio GT, Volkswagen Polo BlueGT et Peugeot 208 THP 156, sur le marché des « access-GTi ». Car si au siècle dernier, une citadine de ce niveau de puissance pouvait prétendre au label GTi, aujourd’hui, il faut désormais flirter avec les 200 ch.


le kit carrosserie comprend un béquet
les jantes en alliage noir contrastent parfaitement
le volant sport reçoit des surpiqûres rouges

Supplanter, tout d’abord par son style sportif bien plus marqué. Notre version d’essai « Red Edition » s’habille d’une livrée Rouge Racing associée à un pavillon de toit noir. Exclusivement proposée en 3 portes, elle reçoit un kit carrosserie sportif (bouclier, jupe latérale et becquet) et des jantes alliage noires de 16'' qui contrastent habilement avec le coloris de la voiture. Dans l’habitacle, qui pêche toujours par son ergonomie (trop de boutons), elle se différencie par la présence de sièges sport, d’une sellerie spécifique et d’un volant en cuir avec surpiqûres.

Ensuite, et surtout, c’est par la performance de son moteur que la Fiesta s’illustre. Alors que la concurrence compte sur des 4 cylindres pour offrir un niveau de puissance affleurant les 150 ch, la Fiesta, elle, mise sur un 3 cylindres Turbo de 1.0. Malgré sa faible cylindrée ce bloc – élu moteur de l'année à plusieurs reprises – est très loin d'être ridicule. À tel point que depuis son arrivée au sein de la gamme, il y a cinq ans, il a, à lui, seul fait fléchir la part du diesel de 76 % à 33 % sur les ventes de Fiesta en France.

D’une puissance initiale de 125 ch, ce moteur a été revisité (suralimentation, calage variable des soupapes et échangeurs) par les motoristes de Ford pour gagner une quinzaine de 15 chevaux supplémentaires. Résultat des courses : Il fait de la Fiesta une véritable sportive capable d’abattre le 0 à 100 km/h en 9 secondes et d’atteindre une vitesse de pointe de 201 km/h.

Au volant, le résultat nous a littéralement séduits. Ce bloc allie souplesse, dynamisme et sobriété. Son tempérament s’exprime pleinement en milieu de compte-tours où il délivre des accélérations et des reprises musclées. Nul de besoin de cravacher la mécanique, le turbo souffle assez fort et la boîte aux rapports raccourcis permet d’exploiter au mieux les performances. Dommage que sa sonorité n’ait pas fait l’objet d’un traitement plus marqué à l’échappement. Enfin, et c’est un argument plus que recevable, elle revendique une soif de moineau. Notre test nous aura coûté une moyenne de 5,2 l/100 km. Au regard du caractère anti-éco de notre conduite c’est très peu. En prime, cette Fiesta Red Edition est neutre au malus écologique puisqu’elle ne rejette que 104 g/km de CO2/km.

Dernier atout de cette version spécial : son châssis. Ford a octroyé à la Fiesta Red Edition des réglages de suspension spécifiques. Déjà convaincant en version standard, le comportement routier se rapproche grandement de la version ST, encensée par notre pilote maison Soheil Ayari. Tenue de route, motricité et feeling, tous les éléments dédiés à une conduite plaisir sont au rendez-vous. Sur les routes secondaires, son agilité et sa facilité de contrôle vous donneront, sans l’ombre d’un doute, le sourire aux lèvres. C’est anecdotique pour certains, mais sachez enfin que le confort général reste très vivable au quotidien, malgré les suspensions raffermies.

Pour couronner le tout, la Fiesta Red Edition a le bon goût de se montrer abordable. À 18 100 € en rouge (18 600 € en Black Edition en raison d’une peinture métallisée), elle ne facture ses charmes que 500 € de plus que la version 1.0 125 ch. Elle repose sur une finition « Edition » qui comprend les antibrouillards, la climatisation, le système multimédia SYNC avec connexion USB et Aux, le verrouillage centralisé à distance auxquels s’ajoutent le kit carrosserie sport, les jantes alliage 16" noires, les feux de jour à LED, les suspensions Sport (garde au sol réduite), le ciel de toit tissé, etc.

Ce suréquipement la rend bien plus attractive que l’ensemble de ses concurrentes, telles que la Renault Clio GT moins puissante (22 350 €), la Volkswagen Polo BlueGT (23 140 €) ou encore la Peugeot 208 THP 155 Féline (22 700 €). La version Black Edition est disponible au prix de 18 750 € car sa peinture est métallisée.