Après la berline renouvelée au mois de janvier dernier, la famille de la nouvelle Série 3 se déploie avec aujourd’hui la version Touring, comprenez par là break.

Essai vidéo - BMW Série 3 Touring : elle a du coffre !

Taux d'émission de CO2 et bonus/malus
de la version la plus écologique de : Bmw Serie 3

104 g/km - Bonus : 0 €

Début de commercialisation du modèle :
Bmw Serie 3 F31 Touring

Septembre 2012

Quelques mois après l’apparition de la nouvelle Série 3 (F30 en interne), BMW entame aujourd’hui le développement de la gamme avec la déclinaison break, un incontournable pour le constructeur bavarois puisqu’il s’agit de la 6e génération de Touring qui représente tout de même 1/3 des ventes de Série 3 en France.
Essai vidéo - BMW Série 3 Touring : elle a du coffre !
Le profil est dynamique et élégant
EN BREF
330d Touring
258 ch
495 – 1500 l
Sans surprise, ce Touring reprend les évolutions de la berline et notamment la nouvelle face avant avec ses optiques effilées qui semblent mettre en valeur la calandre. Particulièrement réussi, ce design apporte véritablement du dynamisme et même une touche de sportivité, en particulier en finition M Sport comme sur notre modèle d’essai. Si l’avant demeure inchangé, c’est surtout la partie arrière qui évolue le plus avec une hauteur de caisse légèrement plus importante mais surtout l’introduction d’une vitre de custode. Ces modifications ne cassent en rien le dynamisme des lignes et on a ainsi face à nous l’un des plus beaux breaks de la catégorie. En termes de mensurations, ce Touring mesure 4,62 m, soit près de 10 cm de plus que l’ancienne génération mais ce sont des cotes semblables à la berline.


Essai vidéo - BMW Série 3 Touring : elle a du coffre !
Essai vidéo - BMW Série 3 Touring : elle a du coffre !
À l’intérieur, statu quo au niveau de la planche de bord, identique à celle de la berline. On peut toutefois constater les progrès faits en termes d’assemblage et de qualité des matériaux. Dans ce domaine, BMW est clairement au niveau d’Audi. Mis à part le look, cette version Touring se caractérise surtout par une amélioration des aspects pratiques. Ainsi, le volume de chargement oscille désormais entre 495 et 1 500 litres (+ 35 et 115 litres que l’ancienne génération), soit une quinzaine de litres supplémentaires par rapport à la berline. Le Touring bénéficie au final du meilleur volume de la catégorie avec notamment un coffre sous le plancher. Il est aussi possible de choisir en option un rail métallique qui permet de le compartimenter. À cela s’ajoute la banquette rabattable selon le schéma 40/20/40. Pratique, ce coffre pêche toutefois par sa forme irrégulière avec des passages de roues trop massifs.
Essai vidéo - BMW Série 3 Touring : elle a du coffre !
Désirant élargir sa gamme de services, BMW a pourvu, de série, son break d’un hayon automatique avec lunette ouvrable séparément (ce qui est rare sur le marché actuellement) et ensuite, en option, du système « Smart Opener » qui permet d’ouvrir le coffre en donnant un coup de pied dans le vide sous le bouclier. Plutôt séduisant sur le papier, ce dispositif nous a globalement déçus en raison de son fonctionnement aléatoire.