Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Essai - Dacia Duster dCi 110 ch EDC : que reste-il aux généralistes?

Dans Nouveautés / Nouvelles versions

Le Duster, le SUV de la gamme Dacia est le premier modèle de la marque à être équipé d’une boîte à double embrayage. Un argument de plus pour asseoir son succès. De quoi faire encore plus de l’ombre à certains constructeurs généralistes.

Essai - Dacia Duster dCi 110 ch EDC : que reste-il aux généralistes?

Sans être la meilleure vente de Dacia, le Duster est sans aucun doute possible un franc succès commercial. Pour s’en rendre compte, il suffit de jeter un œil sur le marché. En France, sur les 10 premiers mois de 2016, il s’en est ainsi écoulé près de 30 000 exemplaires, ce qui le situe à la 14e place du classement des meilleures ventes. Des très bons chiffres qui le placent par exemple au-dessus d’un Nissan Qashqai ou d’une Volkswagen Golf. Deux références dans leurs segments respectifs. Il est même le modèle de sa catégorie le plus vendu auprès des particuliers avec 22 000 exemplaires écoulés. Et il ne faut pas croire pour autant que ce succès est un épiphénomène français puisque le Duster est aussi le second SUV le plus vendu en Europe aux particuliers.

Pour conforter cet engouement, Dacia étend progressivement son offre. Disponibles uniquement en boîte mécanique, les modèles de la marque adoptent progressivement la boîte automatique. Ce fut le cas en 2016, des gammes Sandero et Logan avec l’Easy-R. Aujourd’hui, la marque d’origine roumaine franchit un nouveau palier avec l’adoption de la boîte à double embrayage EDC, répandue sur l’ensemble de la gamme Renault.  Une modernisation de la gamme qui tombe à point nommé sachant que le marché européen de la boîte automatique en Europe est passé de 10 à 23 % en l’espace de 6 ans. 

Essai - Dacia Duster dCi 110 ch EDC : que reste-il aux généralistes?

Faisant écho, comme souvent, aux demandes des clients, Dacia a donc choisi d'équiper en exclusivité le Duster de cette transmission EDC, uniquement disponible avec le dCi 110 ch deux roues motrices.  Fidèle à sa tradition, Dacia reprend des éléments déjà usités chez Renault. Ainsi, le dCi 110 ch couplé à la boîte EDC est présent sur de nombreux modèles de la marque comme les Scénic ou Mégane par exemple. Cette association est donc bien connue. Le dCi 110 chapeaute la gamme diesel. Avec ses 260 Nm de couple, il n’a aucune difficulté à animer le Duster, qui rappelons-le est léger avec seulement 1 200 kg sur la balance. La nouveauté vient donc de la présence de la boîte EDC à 6 rapports. Comme à l’accoutumée et grâce à son double embrayage, les passages de rapports sont égrenés  avec beaucoup de fluidité et de façon presque transparente pour le conducteur. Sans être la plus dynamique du marché, elle permet toutefois des reprises intéressantes, presque identiques à la boîte mécanique sur le 0 à 100 km/h avec 11,9 s. Cela se dégrade sur le 0 à 400 m où la boîte mécanique prend le dessus. Toutefois, les performances sont très loin d’être le principal critère d’achat d'un Duster et cette version EDC n’échappe pas à cette règle. Ceux qui veulent plus de dynamisme pourront toutefois actionner le mode manuel commandable uniquement au levier, qui apporte un peu plus de dynamisme. La consommation est raisonnable avec une moyenne relevée sur notre essai de 6,7 l/100 km.

Essai - Dacia Duster dCi 110 ch EDC : que reste-il aux généralistes?

Si cette association inédite chez Dacia ne prête pas à la critique, c’est plutôt le comportement du Duster qui commence à dater. Eh oui, même si le vente continuent d‘être florissantes, il ne faut pas oublier que le Duster commence à vieillir. Il est en effet apparu en 2011 et depuis cette date les prestations des SUV ont été sérieusement revus à la hausse. Conséquence, les années commencent à peser. Alors, bien sûr, le Duster continue de faire toujours aussi correctement son job avec un confort tout à fait correct mais on vient à regretter les mouvements de caisse importants, la direction lourde à bas vitesse et peu informative, l’insonorisation et la filtration moyenne des bruits d’air et de la route. C'est donc dans ce domaine que le remplacement devient plus urgent. Heureusement, il n’y a plus trop longtemps à attendre car le nouveau Duster sera dévoilé à l’occasion du salon de Francfort 2017.  

 

Essai - Dacia Duster dCi 110 ch EDC : que reste-il aux généralistes?
Essai - Dacia Duster dCi 110 ch EDC : que reste-il aux généralistes?

Un bon volume de chargement et une habitabilité arrière accueillante, le Duster soigne les aspects pratiques

Pour le reste, pas de changement. Le Duster demeure un SUV  toujours aussi bien agréable à regarder. Ses qualités intérieures restent les mêmes avec une habitabilité arrière généreuse et un vaste volume de chargement (475 litres).  La planche de bord n’est pas la plus originale mais son dessin est agréable, tandis que la qualité des plastiques est basique.

Essai - Dacia Duster dCi 110 ch EDC : que reste-il aux généralistes?

Depuis le mois de septembre dernier, la composition de la gamme du Duster a été revue. Les différentes finitions se nomment Duster, Silver Line, Lauréate Plus et Black Touch. C’est justement cette dernière que nous avons eue pour cet essai. Venant se substituer à la finition haut de gamme Prestige, ce niveau se caractérise par quelques éléments esthétiques spécifiques comme la calandre et rétroviseurs noirs, les antibrouillards cerclés d'un plastique chrome satiné, les jantes diamantées noires etc. L’équipement n’a rien à envier aux modèles généralistes avec par exemple de série la navigation, l'excellent système multimédia MediaNav ou la caméra de recul.

Informations techniques

Taux d'émission de CO2 :

116 g/km - bonus : 0 €

Début de commercialisation du modèle :

Avril 2017

A titre d'exemple pour la version (2) 1.5 DCI 110 BLACK TOUCH 4X2 EDC.

1,69 m1,82 m
4,31 m
  • 5 places
  • 475 l / 1636 l

  • Auto. à 6 rapports
  • Diesel

Portfolio (22 photos)

Mots clés :

Commentaires (57)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

le Duster est aussi le second SUV le plus vendu en Europe aux particuliers. :love:

Double clutch :lover: Powered by F1 Technology :love:

Par

En réponse à zemik

le Duster est aussi le second SUV le plus vendu en Europe aux particuliers. :love:

Double clutch :lover: Powered by F1 Technology :love:

la F1 technologie ??? ... la même qui a été mise dans la conception des moteurs DCI, qui coulait des bielles a volonté.

ai au moins le respect de penser aux milliers de personnes qui se sont retrouvé avec un Dci cassé et qui ont du déboursé des milliers d'euros. Au lieu de pensé à la F1 renault aurait du depuis belle lurette fiabilisé ses Dci

Par

Que reste t'il aux généralistes ?

Ben visiblement pas mal de choses à voir la note bien modeste attribuée ici....

Par

En réponse à impala

la F1 technologie ??? ... la même qui a été mise dans la conception des moteurs DCI, qui coulait des bielles a volonté.

ai au moins le respect de penser aux milliers de personnes qui se sont retrouvé avec un Dci cassé et qui ont du déboursé des milliers d'euros. Au lieu de pensé à la F1 renault aurait du depuis belle lurette fiabilisé ses Dci

Sortez un peu du passé et branchez vous sur le présent.

TOUS les constructeurs ont eu leur lot de soucis avec les premiers Diesel à haute pression.

Ce temps est révolu et ânonner sans cesses les idioties des trolls n'y changera rien.

Croyez vous sincèrement qu'une marque dite premium va mettre sa réputation en danger en installant des Dci sous le capot d'un de ces modèle les plus vendus si ce moteur était aussi catastrophique ?

Le tout après avoir testé l'ensemble des propositions sur le marché ?

Quittez les années 2000, pas qu'elles étaient pourrie, loin de là, mais franchement 2016 c'est tout aussi bien.

Par

Tu liras l'avis du gars qui en colonne de droite a attribué à son bidule Duster Prestige ( un plumeau à poussière prestige, la classe ) la note de 5,6 Le Squale ...

En sus c'est fort bien rédigé....

Fiable ce mazout 110 ch tu disais ?

Par

En réponse à impala

la F1 technologie ??? ... la même qui a été mise dans la conception des moteurs DCI, qui coulait des bielles a volonté.

ai au moins le respect de penser aux milliers de personnes qui se sont retrouvé avec un Dci cassé et qui ont du déboursé des milliers d'euros. Au lieu de pensé à la F1 renault aurait du depuis belle lurette fiabilisé ses Dci

Les DCI pas fiables? Sortez un peu de chez vous. Au contraire, ils sont parmi les moteurs les plus fiables du marché.

Par

"Cela se dégrade sur le 0 à 400 m où la boîte mécanique prend le dessus. Toutefois, les performances sont très loin d’être le principal critère d’achat d'un Duster et cette version EDC n’échappe pas à cette règle. "

Marrant,quand il s'agit d"une rinon,pigeon,citeonen,dicia..on trouve toujours une excuse pour justifier les modestes:voyons::voyons::voyons:performances:voyons:

Par

à quand une version 2 portes (genre NIVA) ultra dépouillée pour aller à la chasse ou aux champignons ?

ou les 2 en même temps :roi:

Par

Que reste-t-il aux généralistes? Confort, équipements, finition, plaisir de conduite...

Par

Le Range Rover des Nous75 ...

:fier:

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire