Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Essai - Mitsubishi Eclipse Cross : un SUV dans la lune

Dans Nouveautés / Nouveaux modèles

En pleine mutation depuis l’arrivée de Nissan aux commandes, le constructeur japonais enrichit sa gamme d’un SUV compact. L’Eclipse Cross, dernier modèle 100% Mitsubishi, servira de passerelle entre l’avant et l’après rachat. Quels sont ses atouts pour se faire une place face aux Nissan Qashqaï et Peugeot 3008 ? Réponse au volant de la version 1.5 essence de 163 ch.

Essai - Mitsubishi Eclipse Cross : un SUV dans la lune

 En bref

2 ou 4 roues motrices


Nouveau moteur essence de 163 ch

2017 est une année charnière pour Mitsubishi. La firme japonaise qui fête ses 100 ans vient d’intégrer l’Alliance Renault, à travers une entrée au capital, à hauteur de 34%, de Nissan. « Une bonne nouvelle, qui va permettre des synergies dans les deux sens entre les marques du groupe », selon Daniel Nacass, responsable de la communication de Mitsubishi. Une bonne nouvelle surtout pour Renault et Nissan, qui vont pouvoir récupérer le brillant système d’hybridation PHEV de l’Outlander.

En attendant 2020 et la production de modèles communs comme les prochains ASX et Outlander, c’est aujourd’hui l’Eclipse Cross qui servira de jonction. Ce SUV compact est effectivement le dernier modèle développé à 100 % par le constructeur japonais. S’il est proche en longueur (4,41 m) de l’ASX, L’Eclipse Cross va servir de mètre étalon à la future gamme Mitsubishi. Le prochain ASX sera plus petit et l’Outlander, au contraire, grandira.

Techniquement, les ingénieurs n’ont pas été chercher bien loin puisqu’il s’agit d’une plateforme très amortie, celle de l’Outlander. C’est le coup de crayon extérieur qui diffère. Le design très marqué est LE point fort de l’Eclipse Cross, qui lance la nouvelle identité visuelle de la marque aux diamants avec une face avant très agressive en croix et des lignes tendues. Les designers ont voulu rester au plus proche du concept XR PHEV. Les autres points marquants sont le profil de coupé et une lunette arrière scindée en deux parties façon Honda Civic.

Le dessin du cockpit est original avec une qualité perçue progrès.
Le dessin du cockpit est original avec une qualité perçue progrès.

Mitsubishi a tenté de prolonger cette originalité à l’intérieur avec une planche de bord en V. La partie haute est dédiée à l’instrumentation et la partie basse consacrée aux commandes. Malgré quelques petites fautes de goût à l’image des plastiques creux qui servent de jonction, l’Eclipse Cross affiche de réels progrès en matière de qualité perçue. La partie haute est en plastique moussé et les ajustements sont, de manière générale, aux standards européens. Mais au final, le japonais ne fait que rattraper son retard.

Essai - Mitsubishi Eclipse Cross : un SUV dans la lune
Essai - Mitsubishi Eclipse Cross : un SUV dans la lune

 Le système multimédia n'embarque pas de navigation. Il est aussi pilotable depuis ce pavé tactile peu ergonomique.

Dans ses finitions hautes, l’Eclipse Cross pourra bénéficier d’un écran multimédia tactile de 7’’ qui ressemble farouchement à celui utilisé chez BMW. En tout cas esthétiquement, car il n’offre pas du tout les mêmes prestations ! Par exemple, il ne bénéficie pas de navigation en première monte. Il vous faudra passer par votre smartphone (compatible Android Auto et Apple Car Play) et Google Map, comme sur les citadines, pour en profiter. Ce système peut s’utiliser également via un pavé tactile, aussi pénible à manipuler que celui de chez Lexus, placé à côté du levier de vitesses.

L'espace aux places arrière est vaste.
L'espace aux places arrière est vaste.
Le volume de coffre est dans la moyenne basse du marché. Il oscille entre 341 et 448 litres.
Le volume de coffre est dans la moyenne basse du marché. Il oscille entre 341 et 448 litres.

En termes d’accueil en revanche, l’Eclipse Cross s’avère compétent. Il offre beaucoup d’espace aux passagers arrière, notamment grâce à sa banquette coulissante (sur 20 cm), ainsi qu’un bon confort d’assise avec ses dossiers inclinables. Malheureusement, cette habitabilité généreuse se fait au détriment du volume de coffre. Ce dernier, malgré un double-fond, oscille entre 341 et 448 litres. Un chiffre bien en dessous de la concurrence.

Informations techniques

Taux d'émission de CO2
de la version la plus écologique de : Mitsubishi Eclipse Cross

151 g/km

Début de commercialisation du modèle :
Mitsubishi Eclipse Cross

Décembre 2017

A titre d'exemple pour la version 1.5 4WD CVT.

1,68 m1,80 m
4,40 m
  • 5 places
  • 341 l / NC

  • Auto.
  • Essence

Portfolio (23 photos)

En savoir plus sur : Mitsubishi Eclipse Cross

Mitsubishi Eclipse Cross
Commentaires (10)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Profil supprimé

Que c'est laid..

Par

J'aime beaucoup l'intérieur et l'idée du pavé tactile, qui permet de mettre la tablette à un endroit correct...

Par

Autant l'avant est plutôt réussi, autant l'arrière ...

On est quand même loin de l'eclipse du siècle dernier...

Par

" Le dessin du cockpit est original avec une qualité perçue progrès. "

Autant que la qualité rédactionnelle des commentaires ? :chut:

Par

" A retenir : une offre inadaptée à la demande actuelle "

Marrant d'aller conclure là dessus sans connaitre les tarifs...si ça se trouve, la maison Rîno, les nouveaux proprio va le brader dans un premier temps pour compenser les malus XL et dans un second pour maintenir le réseau Mitsu en état de comas surveillé.

Ou bien ne pas le faire et attendre qu'il disparaisse de sa belle mort....

Le groupe Dacia /Rîno n'a pas besoin de cette marque en Europe.

Et surtout pas depuis que des SUV existent dans la double offre roumano/franco/turque.

Il reste quoi d'attractif chez Mitsu ?

Rien.....

Par

Bring back the Evo :cry:

Par

Mais elle est passé ou La vidéo ??

Par

En réponse à itaf

Mais elle est passé ou La vidéo ??

y'avait tellement peu de lecteurs qu'ils l'ont supprimée pour alléger le site.... :dodo:

Par

En réponse à roc et gravillon

y'avait tellement peu de lecteurs qu'ils l'ont supprimée pour alléger le site.... :dodo:

Mdr :areuh:

Par

Proprio d'un scenic cvt 2.0 essence, qui n'écope d'aucun malus car Allemagne oblige.... J'ai jamais compris pourquoi on critique cette boîte... Un suv ou monospace s'adapte fort bien de cette boîte. Pas un tédéhî vroum vroum... Calme et volupté, on bouscule personne vu qu'on a des gosses ou la grand-mère avec...

J'adore cette voiture. Quand au moulin a café, quand un diesel froid démarre au feu, je trouve mon véhicule fort silencieux, avançant a son rythme bloqué a 2500 t/m tout en accélérant. Tapant 6000 tours si besoin est pour vite a 120 limite légale, ça prend 5 secondes sortant de rampe a 50 kmh sur une autoroute, oh mon dieu, 5 secondes de moulin a café...

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire