Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Essai - Renault Kangoo ZE Grand Confort : un utilitaire électrique vraiment... utile

Dans Nouveautés / Nouveaux modèles

Commercialisé depuis 2011, le Renault Kangoo Z.E. accueille une deuxième génération. Grâce aux modifications apportées, la marque au losange affirme avoir optimisé les capacités de sa fourgonnette électrique au niveau de l’autonomie, des performances et du confort. Suffisant pour rendre le Kangoo Z.E. utile et donc attirer des professionnels ?

Essai - Renault Kangoo ZE Grand Confort : un utilitaire électrique vraiment... utile

 

EN BREF

Nouvelle génération du Kangoo Z.E.

Nouvelles batteries (autonomie : 270 km)

A partir de 21 750 € (hors bonus de 6000 €)

 Face aux restrictions voire interdictions de circulation des voitures diesels dans de nombreuses villes, les professionnels, propriétaires d’utilitaires, s’interrogent sur les solutions existantes pour continuer à exercer leur métier. La réponse pourrait être la technologie électrique. Renault, par exemple, commercialise le Kangoo Z.E. Une vraie réussite puisque ce VUL est tout simplement la fourgonnette électrique leader en Europe depuis 6 ans, avec plus de 25 000 exemplaires vendus depuis son lancement en octobre 2011. En France de janvier à août 2017, 1 380 Kangoo électriques ont été commercialisés. Un total très inférieur à la version thermique (24 989 immatriculations) mais qui le positionne aisément devant ses principaux concurrents. Sur la même période, Peugeot, Nissan et Citroën revendiquent respectivement 398 Partner électriques, 367 e-NV200 et 251 Berlingo électriques. Et cette hégémonie ne devrait pas s’estomper immédiatement, car la deuxième génération du Renault Kangoo ZE a été largement perfectionnée pour convaincre de futurs utilisateurs.

Une technologie entièrement revue

 La plus grande problématique des véhicules électriques concerne évidemment l’autonomie. Dans le cahier des charges du nouveau Kangoo Z.E, les ingénieurs se sont donc attelés à optimiser cette caractéristique. Et le résultat est appréciable puisque la fourgonnette électrique de la marque au losange affiche dorénavant une autonomie de 270 km en cycle NEDC (nouveau cycle européen de conduite) contre 170 km pour son prédécesseur. Renault indique cependant : « En usage réel sur cycle livreur [cycle réel correspondant à un utilisateur professionnel effectuant des livraisons en parcours péri-urbain et voies rapides soit par exemple 107 km en 2h25, avec 45 km/h de moyenne, et un véhicule à l’arrêt 14 % du temps], cela correspond à une autonomie permettant de rouler de 120 à 200 km (selon la topographie, la température extérieure, le vent, le style de conduite…) contre 80 à 125 km précédemment avec une seule charge livreur ».

Essai - Renault Kangoo ZE Grand Confort : un utilitaire électrique vraiment... utile

Malgré ces restrictions, la progression est appréciable et a été permise grâce à un travail de recherche effectué sur le moteur et les batteries. Le Kangoo Z.E. bénéficie ainsi d’un nouveau moteur R60 de 44 kW (60 ch) à haute efficacité énergétique et d’une gestion électronique optimisée de la batterie. Cet ensemble permet de limiter la consommation électrique du véhicule en mode roulage, tout en conservant sa puissance. 

La pompe à chaleur : un élément très utile par temps froid

Drôle d’idée d’installer une pompe à chaleur dans un véhicule. Pourtant, pour Renault, cet équipement se révèle très utile dans son Kangoo électrique. Cette dernière (option facturée 1 100 €), liée à l’air conditionné, permet en effet de préserver l’autonomie par temps froids. Renault explique : « La pompe à chaleur limite le recours à des résistances électriques fortement consommatrices d’énergie et d’autonomie ». Pour les pays scandinaves notamment, le constructeur français a également prévu une mini-chaudière additionnelle autonome à gasoil afin d’assurer le confort de l’utilisateur en conditions sévères et maintenir l’autonomie par températures très froides.

 

 

 

Au niveau du stockage, le Kangoo Z.E. innove également en adoptant une nouvelle batterie « ZE 33 » de 33 kWh. Cette dernière est essentielle dans la hausse de l’autonomie car elle repose sur une innovation majeure : l’augmentation de la densité énergétique. En clair, cette batterie peut conserver davantage d’électricité tout en gardant un encombrement limité. Une donnée primordiale pour le Kangoo Express car son volume utile de chargement n’est pas pénalisé. Pour être complet, Renault détaille cette technologie : « L’optimisation résulte non pas de l’ajout de modules supplémentaires, mais d’une amélioration de la chimie des cellules ».

Essai - Renault Kangoo ZE Grand Confort : un utilitaire électrique vraiment... utile

Denier point enfin, la recharge. Et sur ce point aussi, le Kangoo Z.E. progresse. Avec une WallBox de 7,4 kW, les batteries sont entièrement rechargées en 6 heures environ, soit 1h30 de moins que sur la précédente génération. Et pour les « pleins » express, 1 heure de charge autorise la récupération de 35 km d’autonomie.

 

Dans l’habitacle, le bilan est malheureusement moins flatteur. Les professionnels ne pourront par exemple pas emporter de bouteille d’eau d’1,5 l car aucun emplacement n’a été prévu. Toujours sur ce chapitre, le Kangoo Z.E. fait le minimum car à part la boîte à gants et les bacs intégrés dans les portes, aucun rangement ne viendra délester vos poches. Concernant l’écran tactile, l’incompréhension est de mise. Ce dernier, positionné au fond de la planche de bord, n’est absolument pas pratique, L’obligation de tendre le bras au maximum pour accéder aux fonctions suscite quelques questions sur le raisonnement de l’ingénieur responsable de cet emplacement.

 

Essai - Renault Kangoo ZE Grand Confort : un utilitaire électrique vraiment... utile

Pour les points positifs, signalons le volant, dont l’ensemble des commandes tombe correctement sous la main. Un peu de temps est nécessaire pour identifier quel commodo fait quoi mais une fois ceci assimilé, la navigation parmi les fonctions offertes par le Kangoo Z.E. (GPS, radio, ordinateur de bord, téléphone, etc.) est aisée. La présentation enfin est agréable avec notamment ses gros compteurs qui informent sur l’état de charge de la batterie et de la consommation ou récupération d’énergie en temps réel.

Des capacités utilitaires intactes

Essai - Renault Kangoo ZE Grand Confort : un utilitaire électrique vraiment... utile

Le Kangoo, qu’il soit électrique ou non, reste un véhicule utilitaire. Et bonne nouvelle, les capacités du Kangoo Z.E. n’ont pas été altérées et permettent de transporter facilement vos outils ou marchandises. L’ajout des batteries ne modifie en rien le volume utile affiché à 3 m3. De même, la charge utile avec 650 kg conserve la valeur du Kangoo thermique. Pour les professionnels, la cellule de chargement, donc ses atouts avec par exemple ses six anneaux d’arrimage. Notre modèle d’essai était même équipé d’un girafon coulissant (360 €) d’une dimension de 47 centimètres sur 1 mètre très pratique pour transporter des objets longs type tuyau ou escabeau. Concernant les ouvrants (portes arrière et porte latérale droite) enfin, ces derniers n’ont pas été modifiés et facilitent donc toujours autant l’accès à l’arrière.

Essai - Renault Kangoo ZE Grand Confort : un utilitaire électrique vraiment... utile

Pour les besoins spécifiques, Renault propose également le Kangoo Z.E. sous d’autres formes de carrosserie. Au catalogue se trouvent ainsi des bennes basculantes, des frigorifiques ou encore des pick-up. Et pour favoriser la logistique des livraisons du dernier kilomètre (expression définissant le dernier chaînon de la chaîne de livraison type livraison à domicile), le constructeur français a développé un Kangoo Maxi Z.E. autorisant jusqu’à 6 m3 de volume utile, tout en contenant la hauteur de son VUL à deux mètres afin de pas interdire l’accès aux parkings sous-terrain.

Informations techniques

Taux d'émission de CO2 et bonus/malus
de la version la plus écologique de : Renault Kangoo Express

0 g/km - bonus : 6000 €*

* + 4 000 € si reprise d'un véhicule diesel datant d'avant le 1er janvier 2006.

Début de commercialisation du modèle :
Renault Kangoo 2 Express

Juillet 2005

A titre d'exemple pour la version II Z.E. GRAND CONFORT TYPE 2.

1,80 m1,82 m
4,28 m
  • 2 places
  • NC / NC

  • Auto. à 1 rapport
  • Electrique

Portfolio (33 photos)

En savoir plus sur : Renault Kangoo 2 Express

Commentaires (58)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

On a le retour du test sur le perif de l'Ampera?

Par

J'adore le "Les professionnels ne pourront par exemple pas emporter de bouteille d’eau d’1,5 l car aucun emplacement n’a été prévu"

Bouteilles d'eau interdites dans les voitures n'ayant pas d'emplacement pour les bouteilles d'eau, c'est terrible :peur:

Par

Bravo Renault !

Par

Certains vous diront que ça marche comme une Tesla.

Par

En réponse à duriezro

On a le retour du test sur le perif de l'Ampera?

652km, ~39km/h de moyenne.

Par

Pour quand le kangoo électrique avec aménagement pour personne à mobilité réduite "PMR"

Par

" L’entrée de gamme du Kangoo Z.E. débute à partir de 21 350 alors que le Kangoo 1.5 dCi 75 ch est commercialisé dès 14 050 € HT. "

Une fois encore, faudra que les finances publiques soient appelées au secours....et ajouter l'option à 1100 € pour pouvoir obtenir une autonomie minimale en hiver ( eh oui, les artisans bosses aussi quad il fait froid )....

J'sais même pas si faut ajouter un loyer éternel comme sur les autres Rîno du même tonneau....

Mais c'est encore mal barré pour séduire le plombier cette affaire...

Par

Ah ben oui....y'a le loyer batterie éternel....c'est tout à la fin de l'article....mais pourquoi ne pas en avoir causé avant ?

C'est un détail pour vous ???

Le dépassement kilométrique aussi ?

Bref...essayez juste une fois de vus mettre vraiment dans la peau d'un professionnel qui hésiterait entre la solution traditionnelle thermique et ça.... en général, ils savent compter.

Par

l'ampera roule toujours : + 10 000 km pour l'instant. RAS :coolfuck:

Par

Et pour l'hiver quand il fait froid, chauffage au fuel.

Exit le diesel, bienvenue au chauffage fuel!

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire