Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Essai - Seat Ateca TDi 115 : très pro

Dans Nouveautés / Nouveaux modèles

Le premier SUV de Seat vit un début de carrière brillant. Le carnet de commandes est plein à craquer et les essais se sont montrés concluants. L’Ateca est-il aussi séduisant en version d’entrée de gamme diesel ?

Essai - Seat Ateca TDi 115 : très pro

En bref

A partir de 25 300 €

2 roues motrices

Volume de coffre : 510 litres

Le premier SUV de Seat était ardemment réclamé par la clientèle. Les premières commandes d’Ateca ont même dépassé tous les espoirs du constructeur. A ce jour, plus de 30 000 exemplaires - dont 4 000 en France - ont été vendus. Seat arrive au bon moment sur un marché mature. Est-il besoin de rappeler qu’une vente sur quatre est un SUV en Europe ? 

Pour se mesurer à des concurrents bien établis tels que le Nissan Qashqaï, le Kia Sportage ou encore le Renault Kadjar, l’ibère dispose de plusieurs arguments forts à commencer par sa conception. En effet, l’Ateca repose sur la plate-forme légère MQB, en provenance du groupe Volkswagen. Il affiche un style séduisant, un bon rapport habitabilité/encombrement et des technologies de pointe. Tous les ingrédients sont réunis pour trouver le succès. Si l’essence remporte les faveurs de la clientèle pour le moment, à hauteur de 56 %, c’est le petit diesel d’entrée de gamme que nous avons choisi de tester aujourd'hui.

Essai - Seat Ateca TDi 115 : très pro

Le quatre cylindres diesel, 1.6 TDi 115 ch, proposé exclusivement avec une transmission à deux roues motrices et une boîte de vitesses mécanique à 6 rapports a une vocation économique. Il offre en premier lieu des consommations maîtrisées : nous avons relevé une moyenne de 5,8/l 100 km durant notre test, notamment grâce à son poids réduit (1 375 kg), et des tarifs un peu moins salés avec un ticket d’entrée à 25 300 € (finition Reference).

A l’usage, ce mariage fonctionne de manière plutôt agréable, pour qui se soucie davantage de son porte-monnaie que des performances. Le 1.6 TDi réactif à bas régime notamment grâce à son couple maxi généreux de 250 Nm s’essouffle rapidement en milieu de compte-tours, en raison de l’étagement de boîte qui privilégie les consommations. Il vous faudra par conséquent anticiper les dépassements.  En ville, le quatre cylindres a le mérite d’allier souplesse et discrétion. Au final, l’agrément est plutôt bon mais n’atteint pas la référence de la catégorie, à savoir le 1.5 dCi 110 de Renault.

En mouvement, le compromis proposé par l’espagnol est très convaincant. L’amortissement est ferme mais pas inconfortable et se rapproche des références de la catégorie. Quant au maintien de caisse, il figure parmi les plus rigoureux du marché. Un face-à-face avec le Peugeot 3008 BlueHdi 120 s’impose.

Cette finition « cœur de gamme » Style, facturée 28 880 €, embarque de série le système de freinage d’urgence autonome en ville, 7 airbags, les sièges avant réglables en hauteur, le système multimédia Full Link compatible Android et CarPlay avec prise auxiliaire 2 ports USB et connexion Bluetooth, l’aide au stationnement, la banquette arrière rabattable en 2 parties, le volant cuir multifonction, l’ouverture et démarrage sans clé, la climatisation automatique bi-zone, les projecteurs Full LED, l’aide au démarrage en côte, la caméra de recul, le régulateur de vitesse, le détecteur de pluie et de luminosité et la navigation.

Essai - Seat Ateca TDi 115 : très pro

L’intérieur quasi identique à celui de la Leon n’est pas le plus original du marché. Toutefois, il a le mérite d’offrir une qualité de matériaux dans la fourchette haute et une ergonomie soignée. L’avantage de cette version à deux roues motrices, c’est qu’elle libère un volume de coffre XXL pour la catégorie, à savoir 510 litres. En revanche, pas de plancher plat ni de banquette arrière coulissante. Quant à l’habitabilité elle s’avère plutôt bonne aux places arrière pour deux passagers. Comme très souvent, celui du milieu sera maltraité.

 

Essai - Seat Ateca TDi 115 : très pro
Essai - Seat Ateca TDi 115 : très pro

 

Informations techniques

Taux d'émission de CO2 :

114 g/km - bonus : 0 €

Début de commercialisation du modèle :

Septembre 2016

A titre d'exemple pour la version 1.6 TDI 115 S&S STYLE.

1,61 m1,84 m
4,36 m
  • 5 places
  • 510 l / 1604 l

  • Méca. à 6 rapports
  • Diesel

Portfolio (13 photos)

Mots clés :

Commentaires (158)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Franchement, c'est sobre, fade et d'une tristesse absolue : le VW du pauvre !

On reconnait les sempiternelles siége VW et ce jolie tableau de bord rayonnant. :pfff:

Franchement je le trouve vraiment pas sexy.

Peut être qu'en haut de gamme il a un peu plus de gueule, mais le prix grimpe avec et pour le coup je lui

préfère d'autre SUV.

Par

Rholala rien que la tof illustrant l'article donne envie. :miam:

"Un SUV gris, par temps de pluie : maussade débandade d'une auto pour gogo"

Voilà pour l'instant "film d'auteur".

Maintenant vite vite vite, plongeons-nous amoureusement dans la lecture de cet essai savoureux. :rs:

Par

Ah, l'auteur de l'article n'a pas écrit le mot "baroudeuse" qui est de bon aloi quand on parle de SUV!

Par

La photo de l'arrière est saisissante: remplacez le logo Seat par un logo Skoda et vous avez le Kodiaq.

A l'avant, c'est presque pareil. Est-ce que le studio de design est commun pour les deux marques?

Par

plutôt un crossover qu'un SUV :blague:

Par

Pas très glamour dans cette couleur et dans cette finition... :bah:

Par

Bon bah en fait y a rien à dire, c'est nul.

Mon rapide coup d'œil jeté au portfolio, m'a fait me rappeler qu'il y a pas si longtemps, le slogan Seat c'était çà :

https://www.youtube.com/watch?v=bEirtv6z-Os

Ce que le temps file hein ! Malheureusement plutôt mal...

Donc on va tâcher de l'oublier ce déprimant parpaing, et moi je vais tenter de redonner un peu de couleur et de gaieté à cette journée en allant m'ambiancer sur du Johnny Ca...oh mais attendez ! Que vois-je subtilement disséminé dans l'article ?

"Un face-à-face avec le Peugeot 3008 BlueHdi 120 s’impose."

Ce teaser de la chatoyance ! Hiiiiiiiiii j'ai beaucoup trop hâte ! Je ne tiens déjà plus ! JE DOIS SAVOIR ! :tourne:

Par

ça s achètera, même avec 115 cv, c est souvent la voiture pour madame pour aller se trainer la journée avant d aller à l école, et épater les copines en scénic ^^

Par

Auto Déprezion...

La caisse do torero qu'a laissé une burne dans l’arène quoi...

Mais bon, pour 25 000 boules, faut pas trop en demander plus, t'es assis haut, tu domines, t'es remis en selle et finalement.... ben il t'en reste une pour l'hiver. :bah:

Par

Il offre en premier lieu des consommations maîtrisées : nous avons relevé une moyenne de 5,8/l 100 km durant notre test, Est ce que c'est l'ODB qui n'est pas tous simplement truqué parce que relevé la moyenne de conso sur une voiture toute falsifié de a z ya de quoi ce posé des questions....Il serait temps que cara utilise de vrai systeme de mesure de conso mais bon vu que lulu assit sur sont 4x4 seat atika FR sport tdi sera très content car lodb lui dira qu'il fera 4 litre de moyenne .

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire