Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Essai – Tesla Model S 100D : championne du monde

Dans Nouveautés / Nouvelles versions

Après avoir parcouru plus de 700 km en une seule charge au volant d'une Tesla Model S 100D dans notre rubrique du « Périph' jusqu'à la panne », vous réclamiez à cor et à cri un essai en bonne et due forme de cette version dont l'autonomie officielle est aujourd'hui la plus grande offerte par un véhicule 100 % électrique. Le voici.

Essai – Tesla Model S 100D : championne du monde

En bref

À partir de 112 000 €

422 ch et 660 Nm

Autonomie NEDC de 632 km

Pour préparer l'arrivée de la Model 3, Tesla a fait un grand ménage dans la gamme, il est vrai particulièrement étoffée, de la Model S restylée en fin d'année dernière. 60, 60D, 90D et P90D disparaissent ainsi du catalogue et il ne reste plus désormais que les entrées de gamme 75 et 75D ainsi que les fers de lance 100D et P100D. Et ces deux dernières adoptent des philosophies bien différentes, malgré cette unique lettre qui les sépare. Si, dans la famille Tesla Model S, vous demandez le guépard, vous recevrez la P100D dont le 0 à 100 km/h en 2,7 s met cette lourde berline électrique au coude à coude avec les hypercars thermiques les plus puissantes de la planète. Mais le rôle du chameau revient à la 100D. Il n'y a plus le « P » de Performance - même si vous atteignez tout de même la barre des 100 km/h en 4,3 s avec 422 ch et 660 Nm à disposition – mais il reste le 100, désignant la capacité totale de la batterie en kWh, et le D qui signifie qu'il y a un moteur par train de roues en faisant donc une quatre roues motrices. Et il s'agit tout simplement de la voiture électrique commercialisée aujourd'hui à la plus grande autonomie. Le chiffre ? 632 km selon la norme NEDC.

Essai – Tesla Model S 100D : championne du monde

Pourtant, si vous êtes des fidèles de Caradisiac, vous savez déjà que, dans notre rubrique « Le périph' jusqu'à la panne », nous avons largement dépassé ce chiffre il y a quelques semaines, en effectuant précisément 710,9 km en une seule charge avec une consommation moyenne de 13,4 kWh/100 km, mais nous y sommes parvenus sur un parcours extrêmement favorable, à la vitesse moyenne de 35 km/h, en déployant tous nos talents d'éco-conducteur et en utilisant le moins possible les équipements de bord. À quoi peut-on s'attendre dans des conditions plus classiques ? Nous avons refait des tests de consommation bien plus proches de l'utilisation normale d'un utilisateur lambda sur différents profils de route, avec climatisation, radio et sans mode éco, et sur une 100D chaussée de jantes de 21 pouces, contre 19 pour notre exercice sur le périphérique. La première phase s'est déroulée sur une boucle composée de nationales et de départementales vallonnées en adoptant une conduite souple ainsi qu'en respectant les limitations de vitesse, et la première mesure que nous avons obtenue est 19,2 kWh/100 km, un chiffre qui, rapporté à la capacité utile de 98,4 kWh de la batterie, équivaut à une autonomie théorique impressionnante de 512 km. Mais la Model S étant une routière présentée comme telle par Tesla, nous avons aussi réalisé un test similaire sur autoroute, en vitesse stabilisée à 110 pour 130 km/h et nous avons enregistré une consommation moyenne de 21 puis de 26,2 kWh/100 km, ce qui permettrait respectivement de faire 468 et 375 km. Des chiffres encore une fois spectaculaires validant totalement le statut de voyageuse au long cours de la Model S.

Essai – Tesla Model S 100D : championne du monde
Essai – Tesla Model S 100D : championne du monde
Essai – Tesla Model S 100D : championne du monde

Les possibilités de recharge restent les mêmes avec des temps qui varient suivant la méthode choisie : une demi-heure de chargement vous rajoutera 27 km d'autonomie sur une borne domestique 11 kW, 136 km dans une station publique 50 kW et 270 km si vous passez par une station « Supercharger » 270 kW de Tesla. On en compte désormais 59 réparties sur l'ensemble du territoire français pour un nombre de bornes dépassant les 450, ce qui permet, selon la marque, à 99 % de la population hexagonale de vivre à moins de 130 km de l'une d'entre elles. Changement cependant depuis le début de l'année pour les nouveaux acheteurs, leur accès gratuit n'est plus illimité : il est plafonné jusqu'à 400 kWh par an, soit l'équivalent d'environ 1 600 km, et il faudra payer ensuite, à raison de 20 € le plein dans le cas d'une 100D, ce qui reste considérablement moins cher que pour un véhicule thermique équivalent. Toutefois, cette limite saute si vous êtes parrainé par un autre propriétaire de Tesla qui profitera à son tour de récompenses telles que jantes, accessoires divers et variés ou visite d'usine.

Essai – Tesla Model S 100D : championne du monde

À bord, on retrouve une nouvelle fois cette planche de bord au dessin extrêmement épuré dominé par le colossal écran central de 17 pouces au format portrait tellement pratique que Renault l'a repris sur ses dernières productions. La finition progresse encore en qualité, au niveau de l'assemblage comme du choix des matériaux, un constat que l'on semble faire à chaque fois que l'on prend place à bord d'une nouvelle Model S. L'habitabilité est en rapport avec la longueur totale de cinq mètres, permettant d'emmener confortablement cinq personnes et leurs bagages, avec 750 litres de volume de chargement offert, et jusqu'à 1 650 une fois le dossier de la banquette rabattu. Sans oublier, évidemment, l'espace supplémentaire d'une centaine de litres situé sous le capot avant.

Essai – Tesla Model S 100D : championne du monde
Essai – Tesla Model S 100D : championne du monde
Essai – Tesla Model S 100D : championne du monde
Essai – Tesla Model S 100D : championne du monde

Difficile de faire plus épuré que cette planche de bord. L'habitabilité est excellente.

Malgré de multiples essais de la Model S, la surprise des premiers kilomètres est toujours au rendez-vous. Tous les ingrédients d'une banale voiture thermique issue d'un conducteur premium sont là mais les sensations demeurent extraordinaires. Aucune vibration mécanique, des bruits d'air parfaitement maîtrisés et une suspension pneumatique filtrant superbement les imperfections de la route donnent l'impression de voyager à bord d'un cocon flottant sur un coussin d'air, incitant sans même s'en rendre compte à une conduite souple et apaisée particulièrement reposante qui ferait presque oublier qu'un ouragan se cache tapi dans l'ombre de la pédale d'accélérateur. Que ce soit sur un démarrage ou en reprises, la 100D se rapproche plus d'un outil de téléportation que d'une automobile, par cette poussée continue d'avion au décollage ne semblant s'émousser qu'à des vitesses hautement illégales mais aussi par ce silence donnant l'impression que c'est plutôt l'horizon qui se précipite vers vous que l'inverse. Sur le réseau secondaire, la direction garde un ressenti artificiel quel que soit le mode choisi mais le centre de gravité extrêmement bas garanti par l'implantation des batteries dans le plancher offre un équilibre et un dynamisme que l'on ne pense ne pas être en droit d'attendre d'une berline affichant largement plus de deux tonnes sur la balance.

Question équipements, Tesla, nous le savons, a tendance à s'affranchir de la manière de faire des autres constructeurs automobiles et à piocher des habitudes dans d'autres mondes que celui de la voiture. Ainsi, exactement de la même façon qu'au démarrage de votre smartphone, une mise à jour du logiciel de la voiture peut vous être proposée, lui rajoutant ainsi gratuitement des fonctions dont elle ne disposait pas jusque-là, ou en améliorant certaines. Ainsi, la dernière mise à jour, la 8.1, lancée en mars dernier, perfectionne largement le système de pilotage automatique, notamment en poussant l'assistance au maintien de cap jusqu'à 150 km/h et en perfectionnant des aides à la conduite, comme l'alerte de franchissement involontaire de ligne, le régulateur de vitesse adaptatif, le freinage automatique d'urgence ou encore le stationnement automatique en bataille.

Essai – Tesla Model S 100D : championne du monde
Essai – Tesla Model S 100D : championne du monde
Essai – Tesla Model S 100D : championne du monde

L'écran central de 17 pouces rassemblent la totalité des fonctions de la Model S.

Ces équipements viennent rejoindre une dotation déjà bien fournie, comprenant la suspension Smart Air, la navigation, la radio numérique DAB+, l'ouverture automatique sans clé, le radar périmétrique, le système d'aide au stationnement, l'avertisseur d'angle mort, les phares à LED, les rétroviseurs chauffants, réglables et rabattables électriquement et les sièges électriques. En option, deux niveaux de perfectionnement supplémentaires du pilotage automatique sont proposés : « amélioré », à 5 200 €, sorte de super-régulateur de vitesse adaptatif pouvant notamment changer de voie, bifurquer ou se garer, puis « entièrement autonome », à 3 200 €, avec lequel vous n'avez qu'à donner votre destination et la voiture se charge ensuite de vous emmener à bon port. Il s'agit là d'un des systèmes commercialisés les plus perfectionnés aujourd'hui disponibles sur un véhicule de série. Le pack d'extensions premium à 5 200 € ajoute entre autres une filtration retenant au minimum de 99,7 % des particules nocives, un système audio avec 11 haut-parleurs et la totalité des sièges chauffants. Enfin, vous pouvez aussi ajouter dans le coffre contre 4 200 € deux sièges supplémentaires dos à la route, escamotables et destinés aux enfants. De plus, dans une démarche de diminution plus globale de la pollution, la sellerie cuir optionnelle n'est plus d'origine animale et le résultat est étonnant, à la fois par l'aspect et le confort, et serait de plus selon Tesla plus résistant à l'utilisation.

Combien coûte la voiture électrique à la plus grande autonomie commercialisée aujourd'hui sur la surface de cette planète ? 112 000 € auxquels il faudra retrancher 6 000 € de bonus écologique. En l'absence totale de concurrente directe, il est toujours difficile de déterminer si la facture est salée ou non, mais cela ne semble pas particulièrement exagéré face à une Porsche Panamera 4 E-Hybrid vendue exactement au même tarif face à laquelle l'américaine n'a pas vraiment à rougir en matière de performances, de confort et d'habitabilité. Enfin, pour les frileux craignant de façon bien légitime qu'une éventuelle version 110 ou 120D sorte dans les mois qui viennent, qu'ils se rassurent : la Model S ne dispose tout simplement pas de la place nécessaire pour embarquer une batterie d'une capacité supérieure utilisant la même technologie.

Informations techniques

Taux d'émission de CO2 :

0 g/km - bonus : 6000 €*

* + 4 000 € si reprise d'un véhicule diesel datant d'avant le 1er janvier 2006.

Début de commercialisation du modèle :

Janvier 2017

A titre d'exemple pour la version 100 KWH DUAL MOTOR.

1,43 m1,96 m
4,97 m
  • 5 places
  • NC / 1792 l

  • Auto. à 1 rapport
  • Electrique

Portfolio (71 photos)

Mots clés :

En savoir plus sur : Tesla Model S

Tesla Model S
Commentaires (206)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Le confort d'une Rolls , les perfs d'une Porsche.... et l'avance technique d'une DS à sa sortie en 1955.

...

Une vraie voiture d'exception à tous les niveaux qui justifie totalement son prix.

Par

Tesla en force sur Caradisiac depuis quelques jours.

Par

Tesla, pour l'instant aucune concurrence ! Le top !

Par

20€ le plein? 20€ pour faire 400 bornes? C'est aussi cher qu'une compacte dieseil...2€ me semble plus adapté, sinon aucun intérêt de rouler avec une voiture pareil, l'acheteur se tournerai alors vers un gros mazout SUVisant.

Par

En réponse à Gr3kos

20€ le plein? 20€ pour faire 400 bornes? C'est aussi cher qu'une compacte dieseil...2€ me semble plus adapté, sinon aucun intérêt de rouler avec une voiture pareil, l'acheteur se tournerai alors vers un gros mazout SUVisant.

T'as pas remarqué que la voiture est aussi proche d'une compacte diesel ,

qu'une Rolls Phantom l'ai d'une Polo TDI ?

Par

Ca me dérange quand même un peu que mes impôts participent à hauteur de 6000 € pour "aider" des gens qui en déboursent encore plus de 100 000 € au final...

Pour le reste j'adore cette voiture qui poutre tout ce qui existe pour une marque à peine née.... C'est génial

Par

En réponse à gxahafair

Ca me dérange quand même un peu que mes impôts participent à hauteur de 6000 € pour "aider" des gens qui en déboursent encore plus de 100 000 € au final...

Pour le reste j'adore cette voiture qui poutre tout ce qui existe pour une marque à peine née.... C'est génial

Ce ne sont pas tes impôts mais le malus...

Par

Mon frère a dit une twingo 2 dci 75ch est meilleure pour faire de la route notez le

Par

Il faudrait avant de commercialiser massivement régler le pb de l'accès aux bornes recharges. on ne peut pas en l'état interdire aux autres voitures de se garer devant et d'empêcher ainsi les conducteurs "à plat" d'avoir un accès à la borne. Sur les lieux de vacances les cas sont nombreux et il n'y pas de solution.

Par

Pour moi ça reste de la grosse merde électrique tant qu'on pourra pas refaire le plein n'importe où en moins de 5 min comme un essence.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire