Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Essai vidéo - Toyota C-HR 2017 : arme de conquête

Dans Nouveautés / Nouveaux modèles

Avec le C-HR, Toyota a mis le paquet pour se distinguer sur un marché qui commence à être saturé. Design marqué, motorisation hybride et qualité renforcée, le SUV compact est la nouvelle arme de conquête de Toyota.

Essai vidéo - Toyota C-HR 2017 : arme de conquête

En bref

SUV compact

A partir de 22 900 €
(28 500 € pour l'hybride)

« Frapper fort, faire du volume », voici la mission du C-HR, le nouveau SUV compact de Toyota. Et ce que l’on peut observer, c’est que le constructeur a mis le paquet pour arriver à ses fins. Le C-HR a été imaginé, dessiné et développé en Europe avec un cahier des charges très spécifique : offrir un design fort, une motorisation hybride et une qualité perçue proche de l’univers premium.

Ainsi, le CH-R s’ouvre un plus large spectre en matière de concurrence. Il a le gabarit d’un Nissan Qashqaï, la motorisation d’un Kia Niro et le design expressif d’un Mini Countryman. Toyota espère  toucher une clientèle de tous les horizons.

Pour mener à bien cette quête, Toyota a bâti son modèle sur la nouvelle plateforme globale « GA-C », qui a servi de base à la nouvelle génération de Prius. Le CH-R en reprend l’architecture mais aussi la motorisation puisqu’il fait confiance au même système d’hybridation. Il associe un 4 cylindres essence thermique de 98 ch à un moteur électrique de 72 ch. L’ensemble délivre une puissance totale de 122 ch pour une consommation de 3,8 l/100 km. Le C-HR est éligible à un bonus de 750 € (valable jusqu’au 31 mars 2017 pour toute commande passée avant le 31 décembre 2016). Cette motorisation devrait représenter 75% des ventes selon le constructeur qui a décidé de faire l’impasse sur le diesel. En parallèle, le C-HR pourra bénéficier d’un 4 cylindres essence de 116 ch. 

L’autre pilier de cette conquête, c’est le look. Les designers ont absolument voulu rester fidèles au concept qui a écumé les salons européens ces deux dernières années. Mission réussie pour cette version définitive qui revendique une très forte personnalité. Le C-HR (Coupé High Rider) est un mélange de SUV et de coupé transposé dans une version futuriste qui se démarque par un centre de gravité très bas, des ailes gonflées à bloc et des feux arrière XXL similaires à ceux de la Honda Civic. Ce choix original est parfaitement assumé par Toyota qui assure que ce design fort sera l’une des clés pour faire sortir le C-HR du lot dans une catégorie surpeuplée.

 

La qualité perçue marque une rupture avec les productions précédentes.
La qualité perçue marque une rupture avec les productions précédentes.

A bord, l’originalité se poursuit avec un dessin inédit et moderne. Le grand écran central de 8 pouces est mis à l’honneur sur une planche de bord à deux niveaux alors que la console centrale a été débarrassée de toute commande inutile. L’atmosphère est plaisante et la qualité perçue en net progrès. Le C-HR propose des plastiques et des matériaux valorisants similaires aux productions européennes. De manière globale, il se place parmi les plus aboutis du marché. Deux fausses notes subsistent à l’image de l’horloge numérique façon « micro-ondes » que Toyota traîne de modèle en modèle et du graphisme archaïque de la tablette multimédia pourtant bien conçue. Toutefois, Toyota nous console avec une connectivité très complète et une sono JBL de 576 Watts (optionnelle avec le pack Premium à 3000 €) de très bonne qualité.

 

L'espace à l'arrière est très correct pour deux passagers.
L'espace à l'arrière est très correct pour deux passagers.
Le volume de coffre atteint 370 litres. Pas mal pour un hybride.
Le volume de coffre atteint 370 litres. Pas mal pour un hybride.

Qui dit véhicule hybride, dit forcément volumes en réduction. Le C-HR met cette idée reçue au placard puisque la batterie ultra-compacte n’entrave que très peu l’habitabilité et le volume de coffre. Deux adultes peuvent prendre place confortablement à l'arrière, avec suffisamment d'espace au niveau des genoux comme de la tête. Les bagages auront quant à eux 370 litres de disponible ce qui reste très correct pour un véhicule de ce genre. Au final, le rapport habitabilité/encombrement du C-HR est vraiment très bon.

Informations techniques

Taux d'émission de CO2 et bonus/malus
de la version la plus écologique de : Toyota C-hr

86 g/km - Bonus : 750 €*

* Véhicules hybrides émettant moins de 110 grammes de co2 : bonus de 750 €.

Début de commercialisation du modèle :
Toyota C-hr

Décembre 2016

A titre d'exemple pour la version 1.8 HYBRIDE 122 DISTINCTIVE.

1,55 m1,79 m
4,36 m
  • 5 places
  • 377 l / NC

  • Auto. à variable rapport
  • Hybride essence électrique

Portfolio (19 photos)

Mots clés :

Toyota C-hr

En savoir plus sur :
Toyota C-hr

Vidéos populaires

Commentaires (137)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter
ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Un centre de gravité a baissé par rapport à la Prius? Donc un SUV avec un centre de gravité plus bas que la berline...

Contarste entre conduite calme et apaisée avec les ligne dinamique voire agressive.

Le cul de Civic c'est osé, quand même entre japonnais Toyota aurait du éviter.

Par

Sympathique engin qui a sa personnalité, et n'a pas l'air d'avoir de véritable défaut !

Par

Dommage pour la poignée postérieure au ras du toit, pour la tablette vraiment mal intégrée, sinon pourquoi pas !

Par

sympas le style.....

Par

comme disent le djeuns : point de vue style il claque sa mère ce SUV :oui:

Par

les motorisations vont sembler super miskine à Captain :tourne:

dans le réel ce sera bien plus que suffisant à la plupart d'entre nous

Par

Il est pas moche mais pas beau non plus juste pas à mon gout.

Par

A l'essai visiblement plein de qualités, mais esthétiquement carrosserie ou habitacle en évitant le subjectif ou les jugements de valeur c'est, disons, carrément déroutant............

Par

Modèle idiot qui pèse 50Kg de plus, consomme plus et émet au minimum 11g de plus de CO2 au km que la Prius sans amener aucun avantage (à part un look légèrement moins atroce...). La démonstration qu'en thermique comme en hybride les SUV sont une aberration.

Par Anonyme

J'arrive même plus à faire la difference entre un SUV et autre berline compacte à quoi ressemble cette voiture ? autant prendre une compacte , si elle serait comme une compact classic elle serait plus belle plus équilibré consommerait moins et beaucoup plus dynamique !

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter
ou S'inscrire