Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 
S'inscrire

Essai - Toyota Rav-4 D-4D : espèce en voie de disparition

Dans Nouveautés / Restyling

Le spécialiste de l’hybride étend son savoir-faire au RAV-4, au détriment de l’énergie diesel. Toyota ne propose désormais plus qu’un seul moteur diesel au catalogue français. Le D-4D a-t-il encore sa place ?

Essai - Toyota Rav-4 D-4D : espèce en voie de disparition

Toyota réduit la voilure sur le diesel. Le constructeur mise de plus en plus sur sa spécialité, l’hybride, qu’il vient tout juste d’offrir au Rav-4, à l’occasion du restylage. Le SUV compact ne propose plus qu’un seul diesel au catalogue, un quatre cylindres 2.0 de 143 ch d’origine BMW. Preuve de ce lobbying, Toyota l’associe exclusivement à une transmission à deux roues motrices. Si vous voulez un RAV4 à transmission intégrale, il faudra désormais vous tourner vers l’hybride ou l’essence.

Cette quatrième génération Rav-4, lancée en 2013, vit son premier restylage. Le constructeur a modifié la signature visuelle avec des blocs optiques effilés et une calandre supérieure affinée, lui donnant un faciès de Storm Trooper (les méchants soldats du film Star Wars). L'ensemble est une réussite qui offre au concurrent des Nissan Qashqaï et Renault Kadjar un sacré coup de jeune.

La présentation est correcte mais certains plastiques sont passables.
La présentation est correcte mais certains plastiques sont passables.
Les places arrière sont vastes.
Les places arrière sont vastes.

 

À bord, la principale nouveauté provient du combiné d’instruments placé entre les deux compteurs.   Les matériaux de la planche de bord et les harmonies de l’habitacle ont été revus pour devenir plus cossus. C’est mieux qu’auparavant mais le japonais reste bien en dessous de la concurrence en termes de qualité perçue. Espérons que Toyota fasse du splendide concept Sapphire, présenté à Genève, une réalité. Pour la famille en revanche, c’est carton plein. La place à l’arrière est excellente, le volume de coffre parmi les plus vastes de la catégorie (567 litres) et les rangements foisonnent.

Loin du caractère feutré des motorisations hybrides ce quatre cylindres diesel n’est assurément pas à son aise en ville. Il est bruyant, vibrant et ses ardeurs aboutissent à-coups qui obligent à jongler entre les deux premiers rapports de la boîte mécanique à 6 rapports. En revanche, lorsqu’il s’agit d’avaler du kilomètre ou de dépasser sans transpirer il répond présent. Le couple maxi (320 Nm) envoie une belle énergie au train avant qui se retrouve parfois dépassé. Nous avons constaté quelques patinages sur notre version équipée de pneu Bridgestone Ecopia 18’’. C’est aussi et surtout à la pompe qu’il redonnera le sourire à son propriétaire avec une moyenne maîtrisée de 6,2 l/100 km.

Les jantes 18'' sont de série sur cette finition "design".
Les jantes 18'' sont de série sur cette finition "design".
le volume de coffre est de 567 litres
le volume de coffre est de 567 litres
Le Rav-4 bénéficie d'une vraie roue de secours.
Le Rav-4 bénéficie d'une vraie roue de secours.

 


 

A la conduite, le Rav-4 fait preuve d’un amortissement soigné qui privilégie le confort au dynamisme. Les longs trajets, c’est assurément son fond de commerce. Le japonais est bien plus à l’aise en ligne droite à vitesse stabilisée que dans les courbes, sans jamais toutefois se montrer dangereux. Le roulis reste assez bien contenu ce genre de véhicule. Les amateurs de hors-pistes devront se rabattre sur l’hybride pour bénéficier d’une transmission intégrale, absente sur cette version diesel.

Le D-4D est le moteur d’entrée de gamme du Rav-4.  Il est proposé à partir de 28 000 € en finition « Active » qui embarque la caméra de recul, la climatisation manuelle, les banquettes arrière fractionnables 60/40, les vitres électriques, l’écran couleur TFT multifonction 4,2", le régulateur/limiteur de vitesse, le système audio avec écran couleur tactile 7" connexion bluetooth/auxiliaire/USB compatible iPod, l'allumage automatique des feux. Notre version d’essai, une finition haute « Design » à partir de 33 800 € bénéficie de jantes 18’’ Tanami, d’une sellerie cuir, de l’entrée sans clé, du hayon à ouverture/fermeture électrique, de la climatisation automatique et de garnitures spécifiques à l’intérieur.

Informations techniques

Taux d'émission de CO2 :

136 g/km - malus : 253 €

Début de commercialisation du modèle :

Janvier 2016

A titre d'exemple pour la version IV (2) 143 D-4D DESIGN.

1,67 m1,84 m
4,60 m
  • 5 places
  • 567 l / 1776 l

  • Méca. à 6 rapports
  • Diesel

Portfolio (13 photos)

Toyota Rav 4 (4e Generation)

En savoir plus sur :
Toyota Rav 4 (4e Generation)

Vidéos populaires

Commentaires (30)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter
ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

A part en France, je ne vois pas où est-ce que Toyota aurait encore des clients encore fanatiques du diesel.

Par

Tiens l'essai d'un SUV...çà nous avait manqué...

Faut comprendre aussi : seulement 3 bétaillères testées au cours de 6 derniers jours, c'était décidément beaucoup trop peu. :ouin: Voilà qui replace le curseur dans les sphères de l'acceptable.

En plus, on est gâté : v'là qu'on nous présente le fils ingrat et honteux de cette famille de moches.

Bon ne soyons pas non plus trop cinglant, le laideron est quand même bien moins repoussant depuis qu'il est passé sur le billard. Seulement à l'avant cependant : la poupe tenant toujours plus du tracteur que de l'auto.

Mais cessons ces jugements superficiels sur l'esthétique, et intéressons-nous plutôt à la beauté intérieure. Alors qu'avons-nous là ? Sinistre, vieillot, lourdaud. De l'habituel chez Toy'. C'est toujours bien de capitaliser sur ses défauts. :good:

Sinon le bougre est plutôt du genre braillard...et empoté. Ce que çà donne envie.

Avec c'te catastrophe on pourrait donc être tenté d'opter pour l'hybride. Pourquoi pas... Faudra quand même veiller à se munir d'une bonne dose de mauvaise foi et d'hypocrisie au moment de signer le chèque. La même que celle qui te permet de prendre de "l'allégé" ou du "bio" chez McDo. L'esprit humain est tout de même stupéfiant. :bien:

Par

Dommage qu'elle ne soit pas aussi belle que l'ancienne qui avait connu plus du succès, surtout avec le 2l 143ch Bmw ça doit bien rendre.

Par

enfin !

Les taxis preferent la prius hybride aux diesels....

L'hybride vous coutera moins cher... pour ceux qui n'ont pas de probleme de reconnaissance sociale bien sur... sinon y'a tjs des beaufs en Classe E diesel (sans Fap, etc....)... merci les bolos.

Par

Pour justifier le choix de l'hybride on peut effectivement utiliser sa mauvaise foi, ou bien aimer conduire différemment. C'est sur que c'est pas idéal pour enfumer le monde en écrasant l'accélérateur en sortie de péage.

Vu que de nos jours ça reste l'un des derniers moyens de se faire durcir le kiki sans trop risquer ses points, je comprends que les afficionados de ce plaisir raffiné hurlent à la mauvaise foi.

Par contre, pour ceux qui se sont résignés à rentrer dans le rang et rouler cool et sans stress, ça se défend en toute bonne foi.

Par

Vraiment, le design de toyota me convainc de moins en moins:ouin:

Ils sont passés du fade, mais néanmoins classique, au délire manga:voyons:

Juste mon avis perso:biggrin:

Par

l'intérieur de la Toy :blague: ok ça tient dans le temps :oui:

mais alors le design t'a peur :peur:

Par

Que les courageux ayant fait l'effort de s'intéresser à l'essai lèvent le doigt.....

Perso....j'ai lu 4 lignes.... et je me suis rappelé qu'ils ne proposaient plus que cette version de ce maston-laideron qu'en version 2 roues motrices....

Pat & Tique...

Next direct !

Par

" ça tient dans le temps "

Mais c'est aussi ça qui fait peur Mykeule..... faudra donc subir ça longtemps dans la rétine. :ouin:

Par

Moins de 9,6 s pour le 0 à 100 ; 195 Km/h pour une armoire de 1M67 de haut et 1535 Kg, ce n'est pas si mal, on a beau nous vanter les mérite du downsizing à partir de 2 litres ça va quand même un peu mieux...

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter
ou S'inscrire