Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 
S'inscrire

Essai vidéo - Kia Sportage : la cash machine

Dans Nouveautés / Nouveaux modèles

Le Sportage est le modèle de chez Kia le plus vendu en Europe mais également en France. Son rôle est donc primordial. Dévoilée lors du dernier salon de Francfort, cette quatrième génération doit permettre au constructeur coréen de renforcer sa place sur le segment ultra-concurrentiel des SUV compacts. Pour cela, il met en avant plusieurs atouts : sa garantie, son rapport prix/équipement et surtout son look. Suffisant pour faire de l’ombre aux références que sont les Nissan Qashqai, Peugeot 3008, Renault Kadjar ?

Essai vidéo - Kia Sportage : la cash machine

EN BREF

4e génération du Sportage

à partir de 23 000 €

 On l’oublie souvent, mais le Kia Sportage est implanté en France depuis de nombreuses années. La première génération est ainsi apparue en 1993, la seconde en 2004 mais c’est surtout la troisième (2010) qui s’est fait remarquer et a permis à Kia d’être présente de façon significative sur le marché des SUV compacts. Au fur et à mesure l’image véhiculée par le constructeur coréen a évolué. La marque pas chère des débuts est devenue aujourd’hui une marque généraliste des plus classiques, pour laquelle les deux principaux critères d’achat sont la garantie (7 ans ou 150 000 km) toujours unique en France mais aussi le style. Le précédent Sportage était le porte-étendard de la marque, notamment pour son design et le succès était au rendez-vous. Il s’est ainsi classé dans le Top 10 de la catégorie en 2015, loin derrière toutefois les meilleures ventes que sont les Nissan Qashqai, Peugeot 3008 et Renault Kadjar. Le SUV de Renault est d'ailleurs le vrai leader avec 20 % de parts de marché depuis octobre. Sans atteindre de tels chiffres, le Sportage est essentiel pour Kia car il représente la meilleure vente du constructeur coréen en Europe, mais aussi en France avec 30 % des modèles écoulés. Son remplacement est donc stratégique.

Pour cette quatrième génération, Kia a décidé de jouer à fond la carte du style. Et le moins que l’on puisse dire est que le nouveau Sportage en impose, notamment au niveau de la face avant avec la calandre « Tiger Nose » plus large et basse - désormais séparée des projecteurs qui gagnent en expression - , mais également des antibrouillards multifacettes à LED, caractéristiques de la finition GT-Line. Le profil reste très proche de la précédente version tandis que l’arrière affiche des feux qui courent sur toute la largeur de la voiture. On aime ou on déteste, en tous les cas, ce Sportage ne laisse pas indifférent.

 

Essai vidéo - Kia Sportage : la cash machine

Changement radical dans l'habitacle également. La planche de bord est désormais très rectiligne. Kia annonce avoir retravaillé l’ergonomie avec toutes les informations liées à la conduite positionnées en partie haute tandis que le bas regroupe les commandes. Si l’idée est bonne, on regrette tout de même le nombre relativement important de boutons sur la console centrale. La qualité des matériaux s’améliore avec du plastique moussé sur la partie haute mais du dur, moins qualitatif, persiste toujours sur le bas.

Essai vidéo - Kia Sportage : la cash machine
Essai vidéo - Kia Sportage : la cash machine

 

Véhicule dédié à la famille, le Sportage voit son empattement et sa longueur progresser respectivement de 30 mm (2,67 m) et 40 mm (4,48 m). Cela a des répercussions sur l’habitabilité arrière qui croît tant au niveau de la garde au toit que de l'espace aux jambes. Une bonne nouvelle, d’autant plus que la banquette arrière offre pas moins de 17 positions de réglage allant de 23 à 37° degrés en inclinaison. Le volume du coffre grandit aussi, passant de 465 à 503 litres. La contenance atteint même 1 492 litres en rabattant la banquette arrière.

Informations techniques

Taux d'émission de CO2 et bonus/malus
de la version la plus écologique de : Kia Sportage

119 g/km - Bonus : 0 €

Début de commercialisation du modèle :
Kia Sportage 4

Janvier 2016

A titre d'exemple pour la version IV 2.0 CRDI 185 GT-LINE 4X4 BVA6.

1,64 m1,85 m
4,48 m
  • 5 places
  • 503 l / 1492 l

  • Auto. à 6 rapports
  • Diesel

Portfolio (38 photos)

Inscription à la newsletter

Mots clés :

Kia Sportage 4

En savoir plus sur :
Kia Sportage 4

Vidéos populaires

Commentaires (53)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter
ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Question design c'est pour ma part moins bien que l'ancien que j'aimais bien.

Dommage effectivement à l’intérieur d'avoir cette foultitude de boutons....parce que sinon c'est pas mal. Ca à l'air spacieux, correctement équipé.

Question route on sait que les essayeurs ne conduisent pas comme le ferait un conducteur moyen. Pour eux faut que "ça envoie" et que ce soit "péchu". Au quotidien je suis sur que le 136cv fera amplement l'affaire pour ceux qui ne se prennent pas pour des "pilotes".

Par

la partie arrière est plus réussie que la partie avant..

je me pose la question de savoir pourquoi, le fait de mettre des plastiques dures en bas, où les chaussures et les objets sont souvent en contact avec ces plastiques, est un point négatif...je crois que les plastiques moussés sont plus fragiles et prennent plus de place...

Par

La garantie, moteurs puissants dispos, bonne finition, style expressif et original, tarif serré et dispo en 4X4... Il va faire mal.

Par

mon comm n'est pas passé?

Je me faisais la réflexion suivante: la quantité de bouton va de paire avec la quantité de fonction... ça + les boutons permettant de désactiver certaines fonctions (ESP radar autostart...) on se retrouve forcément avec des boutons plein le tableau de bord

Par

En réponse à AtomicCity

La garantie, moteurs puissants dispos, bonne finition, style expressif et original, tarif serré et dispo en 4X4... Il va faire mal.

Tarifs serrés à 40000€ le SUV compact coréen ???

Par

En réponse à Mini_mel

Tarifs serrés à 40000€ le SUV compact coréen ???

Euh 40.000€ c'est le plus gros moteur, 4X4 et finition Premium...

Sinon c'est àpd 23000€ :)

Par

En réponse à simK

Euh 40.000€ c'est le plus gros moteur, 4X4 et finition Premium...

Sinon c'est àpd 23000€ :)

Je parle du modèle essayé, avec le prix qui correspond aux photos.

Par

Justement, pourquoi ne pas avoir essayé l'excellent nouveau moteur TGDI 177ch et sa nouvelle boite double embrayage 7 rapports ?

Par

En réponse à Mini_mel

Je parle du modèle essayé, avec le prix qui correspond aux photos.

Ah oui toujours cette obsession du prix qui correspond aux photos...

Mais pourquoi on ne t'entend pas la ramener quand il s'agit de l'essai d'une 308 GT à 35.000€ avec marqué en dessous "à partir de 18.000€" ? :bah:

Par

Tiens les vendeurs sont sur le pont, bonne chance pour vendre cet horreur et que les résultats ne soient pas trop houleux. Bon vents!

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter
ou S'inscrire