Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 
S'inscrire

Essai vidéo - Volkswagen Golf SW restylée : cherchez l'erreur

Dans Nouveautés / Nouveaux modèles

La septième génération de Golf vient de recevoir le traditionnel restyling de mi-carrière. Après la berline, c’est au tour du SW, à savoir le break, d’en bénéficier. Comme souvent chez Volkswagen, les évolutions sont plus que discrètes. Suffisant pour séduire? C’est ce que nous allons voir avec l’essai de la version TSI 110.

Essai vidéo - Volkswagen Golf SW restylée : cherchez l'erreur

C’est bien connu, les restylages chez Volkswagen sont très loin d’être des révolutions. Il s’agit plutôt de légères retouches. La septième génération de Golf SW ne déroge pas à cette règle. Ainsi, elle hérite notamment d’un bouclier avant inédit et d’un liséré chromé courant sur toute la largeur de la face avant. La nouveauté majeure réside dans l'adoption d’une nouvelle identité visuelle, grâce à la présence de projecteurs 100 % LED.

Malheureusement, c’est très loin d’être de série sur toutes les versions. Ainsi, notre modèle d’essai, une série spéciale First Edition, en était dépourvu et devait se contenter de simples projecteurs halogènes avec feux de jour LED. Encore plus difficile de faire la différence avec un modèle non restylé. Les plus observateurs auront tout de même remarqué les nouveaux feux arrière. Pour le reste : circulez, il n’y a rien à voir (ou presque).

 

Essai vidéo - Volkswagen Golf SW restylée : cherchez l'erreur
Essai vidéo - Volkswagen Golf SW restylée : cherchez l'erreur

 Le volume de chargement de la Golf SW est toujours aussi intéressant et pratique

Si la Golf est un carton commercial dans toute l’Europe, c’est avant tout la berline qui séduit. La version SW n’a représenté en France que 10 % des ventes l’an passé. Pourtant, elle dispose de sérieux atouts notamment en matière d’aspects pratiques, avec un vaste coffre dont la contenance varie de 605 à 1 620 litres suivant la configuration - l’un des meilleurs de la catégorie des breaks compacts. Il s’avère, de plus, très facile à utiliser grâce à un seuil de chargement bas, une large ouverture, des commandes pour rabattre la banquette depuis le coffre et un plancher presque plat.

 

Essai vidéo - Volkswagen Golf SW restylée : cherchez l'erreur

Avec une longueur de 4,56 m (soit une trentaine de centimètres de plus que la berline), la Golf SW soigne ses occupants arrière avec une bonne habitabilité, tant en termes d'espace aux jambes que de garde au toit. Seul bémol, l’imposant tunnel de transmission qui limite fortement l’usage de la place centrale.

 

Essai vidéo - Volkswagen Golf SW restylée : cherchez l'erreur
Essai vidéo - Volkswagen Golf SW restylée : cherchez l'erreur

 Entre la planche de bord de notre modèle d’essai (à gauche) et celle pourvue en options de toutes les innovations (à droite), deux mondes s’opposent.

La légère déception à la vue de l’extérieur est également présente à la découverte de la planche de bord. Volkswagen a énormément mis en avant, lors de la communication autour de ce restyling, l’instrumentation 100 % numérique ou le système multimédia avec écran 9,2 pouces "commandable grâce à des gestes". Malheureusement, tout cela est en option même sur le haut de gamme et absent de notre modèle d'essai. On retrouve donc une organisation très classique avec des compteurs analogiques et un système multimédia à écran 8 pouces au fonctionnement très fluide et plaisant. Du classique donc, à mille lieux de la débauche de technologie que l’on avait pu voir sur le premier modèle essayé par Alexandre Bataille.

Informations techniques

Taux d'émission de CO2 et bonus/malus
de la version la plus écologique de : Volkswagen Golf

102 g/km - bonus : 0 €

Début de commercialisation du modèle :
Volkswagen Golf 7 Sw

Septembre 2013

A titre d'exemple pour la version VII (2) SW 1.0 TSI 110 BLUEMOTION TECHNOLOGY FIRST EDITION DSG7.

1,49 m1,79 m
4,56 m
  • 5 places
  • 605 l / 1620 l

  • Auto. à 7 rapports
  • Essence

Portfolio (21 photos)

Vidéos populaires

Commentaires (81)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter
ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Une Golf pas chère, cela se saurait. Ce n’est pas encore le cas et ce n’est pas près d’arriver. Avec des prix compris entre 20 900 et 39 250 €, la Golf SW restylée confirme son positionnement access-premium. Ainsi, si on prend en comparaison notre modèle d’essai TSI 110 ch DSG commercialisé à des tarifs compris entre 23 140 et 27 890 €, elle est plus chère que toutes ses concurrentes, que ce soit une Ford Focus SW (21 200 – 23 200 €), une Opel Astra Sports Tourer (21 700 €), une Peugeot 308 SW (23 750 – 26 000 €) ou une Renault Mégane Estate (20 100 – 28 100 €)

hé oui c'est de l'accéss premium... la qualité se paye...

remarquez la 3O8 n'est pas donnée... aussi...

mais visiblement le client veut de la qualité...

pour info PSA le mois dernier a vendu 3O% de 3O8 que renault avec sa mégane...

Par

Le prix comprend-il les bidons d'huile illimités ? :tourne:

Ce commentaire a été signalé aux modérateurs.

Par

Le prix de la qualité et de la revente aisée la Mespannes 4 est dans l'immobilisme sur ces questions là

Par

Une bonne voiture mais malheureusement sans charme et trop chère à mon goût... Petit rappel : il ne faut pas oublié que VW est un constructeur généraliste avant tout et non un constructeur premium donc des prix un peu élevés du coup.

Par

En réponse à 207fefeline

Le prix de la qualité et de la revente aisée la Mespannes 4 est dans l'immobilisme sur ces questions là

On parle de VW dans l article pas de Renault. Commence pas à dévier...

Par

En réponse à douxreveur

Une Golf pas chère, cela se saurait. Ce n’est pas encore le cas et ce n’est pas près d’arriver. Avec des prix compris entre 20 900 et 39 250 €, la Golf SW restylée confirme son positionnement access-premium. Ainsi, si on prend en comparaison notre modèle d’essai TSI 110 ch DSG commercialisé à des tarifs compris entre 23 140 et 27 890 €, elle est plus chère que toutes ses concurrentes, que ce soit une Ford Focus SW (21 200 – 23 200 €), une Opel Astra Sports Tourer (21 700 €), une Peugeot 308 SW (23 750 – 26 000 €) ou une Renault Mégane Estate (20 100 – 28 100 €)

hé oui c'est de l'accéss premium... la qualité se paye...

remarquez la 3O8 n'est pas donnée... aussi...

mais visiblement le client veut de la qualité...

pour info PSA le mois dernier a vendu 3O% de 3O8 que renault avec sa mégane...

Pareil pour toi ne commences pas à tout ramener à Renault alors que c est un article sur VW... Merci.

Par

c'est cher: 23000€ pour un ptit 1L 3 cylindre qui boit un peu que ma Mazda 3 essence skyactive 2L de 165cv! ( je tourne à 7.5L avec ), en plus ce 3 cylindre crache autant de co2 que la version 1.5l TSi de la Golf! moi pas comprendre!

aah le downsizing ne downsize pas la conso... sans parler de la longevité à verifier d'un petit bloc 1L....

Par

Je vois pas la moindre différence avec l'actuelle. Et cette version break n'est vraiment pas séduisante question style... Mais bon, un break dérivé d'une compacte, c'est toujours peu "sexy". Overdose de bagnoles blanches aussi... Niveau tarif, je m'attendais à pire.

Par

En réponse à SIGVALD

Pareil pour toi ne commences pas à tout ramener à Renault alors que c est un article sur VW... Merci.

juste une petite piqure de rappel...

la 3O8 aussi chére que la golf se vend bien...

bien mieux que la mégane....

cette golf est magnifique c'est de l'access premium... c'est pas loin d'une audi...

hé oui... le client recherche la qualité aujourd'hui...

regardez la finition... pas de palstoc bas de gamme en bas des portieres...

c'est sobre bien fini et bien ajusté. regardez le bouclier ar... tellement bien ajusté qu'on voit difficillement

la jonction.. c'est vraiment du HDG cette golf!!

la golf toujours copiée .. jamais égalée...

Par

"La légère déception perçue à la vue de l’extérieur est également palpable à la découverte de la planche de bord. Volkswagen a énormément mis en avant, lors de la communication autour de ce restyling, l’instrumentation 100 % numérique ou le système multimédia avec écran 9,2 pouces commandable grâce à des gestes. Malheureusement, tout cela est en option même sur le haut de gamme."

Et encore, c'est pas une Trend qu'ils vous ont refilé à essayer...et sinon le train arrière, c'est quoi ce coup ci ?

"L’autre problème provient de la consommation. Comme très souvent avec les moteurs downsizés, la réelle consommation est largement supérieure à celle annoncée. Nous avons ainsi relevé une moyenne de 8,2 l/100 km lors de notre essai, soit 25 % de plus que la conso mixte normée"

Comme quoi, suffit pas d'être un haut sur pattes pour consommer...faudra revenir sur le côté "excessif" de la conso du CH-R équivalente pour une tonne quatre. Ici le qualificatif pourrait être le même pour 20 poneys de moins et une DSG en plus. Mais ça doit être une surconsommation allemande, donc plus tolérable pour traine juste moins d'une tonne trois..alors que c'est juste mauvais dans les deux cas.

Tout cela pour bien cher pour un petit break 4 places au plancher "presque plat". Bref, autant tailler chez Skoda pour payer la chose au juste prix si on veut du VAG à tout prix.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter
ou S'inscrire