Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 
S'inscrire

Essai - Volkswagen Tiguan 1.4 TSi 150 ACT (2017) : l'essence en éveil

Dans Nouveautés / Nouveaux modèles

Après avoir annoncé sa sortie du diesel, Volkswagen va miser sur l’essence, l’hybride ou l’électrique pour imposer ou consolider la position de ses modèles sur le Vieux Continent. C’est le cas du nouveau Tiguan qui dispose d’une offre intermédiaire, le 1.4 TSi ACT 150, un moteur essence à désactivation des cylindres. Le bon compromis ?

Essai - Volkswagen Tiguan 1.4 TSi 150 ACT (2017) : l'essence en éveil

En bref

A partir de 34 750 €
Désactivation des cylindres

Habitué à truster le podium européen depuis près de 10 ans, le Tiguan évolue aujourd’hui dans un contexte bien plus mouvementé. LE scandale est passé par là, la fiscalité s’est encore durcie et la concurrence s’est densifiée à vitesse grand V. Aujourd’hui, quand Volkswagen vend 16 000 unités de son SUV en France depuis son lancement, Peugeot écoule près de 30 000 exemplaires de son 3008 en trois fois moins de temps.

Pour lutter, le Tiguan peut compter sur son niveau de confort 4 étoiles, son habitabilité XXL et sa finition impeccable. Pour s’imposer, il peut revendiquer la présence d’une technologie supérieure, d’une transmission intégrale et surtout de mécaniques essence pointues. C’est le cas du quatre cylindres 1.4 TSi ACT à désactivation des cylindres.

L'affichage tête haute est ici en option à 620 €.
L'affichage tête haute est ici en option à 620 €.
Le cockpit numérique, lui, est de série.
Le cockpit numérique, lui, est de série.

Apparu en 2013 sous le capot de l’Audi A3, membre du groupe Volkswagen, le quatre cylindres essence suralimenté est capable de désactiver deux de ses cylindres lorsque la demande en puissance est moins importante. En ville ou dans les bouchons par exemple. Ce qui permet une économie de carburant d’environ 20 %. S’il est parfaitement à l’aise sous le capot d’une berline compacte comme l’A3 ou la Golf, il se heurte ici à un surpoids notable : le Tiguan, à vide, revendique près de 1 423 kg sur la balance, ce qui freine son entrain naturel. En effet, si à bas régime (principalement sur deux cylindres) il brille par sa souplesse, sa discrétion et sa disponibilité, c’est hors des villes que le bât blesse. Le passage à 4 cylindres est inodore et indolore, certes, en revanche les reprises et les accélérations subissent un passage à vide en milieu de compte-tours.

Essai - Volkswagen Tiguan 1.4 TSi 150 ACT (2017) : l'essence en éveil
Essai - Volkswagen Tiguan 1.4 TSi 150 ACT (2017) : l'essence en éveil

 La présentation est classique mais la finition au top de la catégorie.

Un trou qui s’avère pénalisant lorsqu’il s’agit d’entamer un dépassement. Cette faiblesse est due en grande partie à l’étagement de la boîte DSG6 qui n’exploite pas de façon optimale le couple maxi (250 Nm) de ce petit moteur turbocompressé, pourtant pétri de qualités, son objectif étant d’optimiser les consommations et les émissions. Le résultat à la pompe n’est pas flagrant puisque cette situation oblige le conducteur à passer la boîte en mode Sport ou à accélérer pour compenser ce défaut. La consommation s’en trouve imputée avec une moyenne de 8,2 l/100 km relevée durant notre essai. Le malus écologique reste quant à lui maîtrisé avec un surcoût de « seulement » 473 €. La boîte mécanique à 6 rapports s’avère peut-être plus judicieuse pour qui recherche un bon compromis entre agrément et sobriété.

Gageons que ce moteur sera remplacé d’ici quelques mois par le nouveau 1.5 TSi 150 ACT EVo qui fera son apparition sous le capot de la Golf 7 restylée. Il s’agit d’une évolution qui abaisse encore les niveaux de consommation. Une déclinaison de 130 ch au label BlueMotion équipée d’un mode « roues libres », autrement dit moteur éteint en phase de décélération, pourrait suivre.

En matière de comportement, le Tiguan frappe fort. Le châssis est réactif, bien maintenu en courbe et le confort est pour nous le plus poussé sur le marché des SUV compacts. L’allemand, ici équipé d’une suspension pilotée (option à 1 800 €), flirte tout bonnement avec la perfection. Ajoutez à cela une insonorisation de haute volée et des places vastes et vous obtenez un excellent voyageur. Selon vos besoins, il est possible d’opter pour une transmission intégrale 4Motion moyennant 1 920 € supplémentaires.

L'habitabilté fait référence dans le segment.
L'habitabilté fait référence dans le segment.
Le volume de coffre également à 615 litres.
Le volume de coffre également à 615 litres.

À bord aussi, le 4x4 de Wolfsburg surpasse la concurrence par sa qualité perçue, sa capacité d’accueil (places arrière et volume de coffre) et sa dotation technologique. Cette version haut de gamme «Carat» fait d’ailleurs payer cher ce niveau de prestations. Vendue 38 170 €, elle embarque de série le détecteur de fatigue, le détecteur de pluie, l’allumage automatique des feux, l’aide au maintien dans la voie, les feux arrière LED, les phares adaptatifs à LED, la détection des piétons, le système de pré-collision, la climatisation automatique, l’accès et démarrage sans clé, la caméra de recul, le stationnement automatique, les radars de stationnement avant/arrière, les vitres arrière sur-teintées, le régulateur de vitesse adaptatif, le cockpit numérique, les jantes alliage 18“, la lecture des panneaux, la navigation, le toit ouvrant panoramique, etc.

Informations techniques

Taux d'émission de CO2 :

140 g/km - malus : 473 €

Début de commercialisation du modèle :

Avril 2016

A titre d'exemple pour la version II 1.4 TSI 150 ACT BLUEMOTION TECHNOLOGY CARAT DSG6.

1,63 m1,83 m
4,48 m
  • 5 places
  • 615 l / 1655 l

  • Auto. à 6 rapports
  • Essence

Portfolio (16 photos)

Vidéos populaires

Commentaires (170)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter
ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Bon bin voilà la preuve de ce que j'avançais depuis un moment : Les SUV c'est de la merde.

"c’est hors des villes que le bât blesse. Le passage à 4 cylindres est inodore et indolore, certes, en revanche les reprises et les accélérations subissent un passage à vide en milieu de compte-tours."

Sur ma Leon qui fait même pas 1,2T, je n'ai aucun de ces soucis et je reste sous les 6.5L/100 de conso avec le même bloc (mais boite mécanique).

Parce que du coup pas besoin de compenser l'aérodynamique et le poids par un réglage foireux de transmission.

Et avant de cracher sur le TSI, la DSG ou VAG, c'est le même problème pour tous les SUV. TOUS.

Par

1400 kg pour un SUV compact, après le moteur consomme un peu beaucoup.

Par

En réponse à Moukeaf

Bon bin voilà la preuve de ce que j'avançais depuis un moment : Les SUV c'est de la merde.

"c’est hors des villes que le bât blesse. Le passage à 4 cylindres est inodore et indolore, certes, en revanche les reprises et les accélérations subissent un passage à vide en milieu de compte-tours."

Sur ma Leon qui fait même pas 1,2T, je n'ai aucun de ces soucis et je reste sous les 6.5L/100 de conso avec le même bloc (mais boite mécanique).

Parce que du coup pas besoin de compenser l'aérodynamique et le poids par un réglage foireux de transmission.

Et avant de cracher sur le TSI, la DSG ou VAG, c'est le même problème pour tous les SUV. TOUS.

Le nouveau 1.5 tsi le remplacera dans quelques mois donc on verra si il y a une amélioration ou non ....sinon le moteur actuel existe en BV6 , moins cher , et plus performant :bien:

Par

Je trouve qu'un Ateca d'entrée de gamme, a plus de style... C'est pas sensé être l'inverse ?

Par

Ceux qui aiment le coté rigoureux de ce SUV avec une belle qualité d'assemblage, recherchent plutôt le classicisme pour l'intérieur trouveront le Tiguan réussi, le petit TSI ne semble pas une punition dans la mesure ou l'on achète pas ce genre d'engin pour les sensations. La concurrence avec le 3008 n'est pas si évidente tant les deux approches diffèrent esthétiquement.

Par

Mondieu mondieu avec une note de 15,6 on est là face à du très lourd .

Que reste-t-il à la concurrence ?

Ce commentaire a été signalé aux modérateurs.

Par

"les vitres arrière sur-teintées, le régulateur de vitesse adaptatif, le cockpit numérique, les jantes alliage 18“, la lecture des panneaux, la navigation, le toit ouvrant panoramique"

En fait t y est sauf l' ..essentiel, l' envie de ..monter dedans ..!!

Par

En réponse à Pagani-Zonda

Commentaire supprimé.

Faudra surtout qu'ils réexpliquent que c'est une notation "dans la catégorie"

Donc si une C1 à 18/20 et une BMW 740i 17/20, ça ne veut pas dire que la C1 est mieux que la BMW V8. Parce qu'elles ne sont pas dans la même catégorie.

C'est tout de même pas la première fois qu'on le dit...

Par

Ce moteur (en boîte manuelle) me semble le meilleur choix possible dans un Tiguan. Mais le prix est vraiment excessif, surtout vu les nombreuses options restant disponible.

38000€ avant option ? C'est trop. Au vu de l'équipement, de la concurrence (3008) et de la concurrence interne (Ateca...)

Par

Garantie pièce et main d'œuvre : 999999 km ?

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter
ou S'inscrire