Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Le pick-up Peugeot en Afrique : renaissance ou ensablement ?

Dans Nouveautés / Autos low cost

Avec son design anodin et sa motorisation du temps d’avant, le nouveau pick-up Peugeot entend bien sonner le retour du Lion sur les terres africaines ou il régnait il y a 30 ans. Mais faute d’être au goût du jour, il pourrait bien être boudé par des clients qui n’attendent pas une auto low cost, mais plutôt une voiture statutaire, lorsqu’ils ont la chance de pouvoir s’offrir un modèle neuf.

Le pick-up Peugeot en Afrique : renaissance ou ensablement ?

Allô le design ? Allô le marketing ? En la découvrant, on ne peut pas s’empêcher de se demander si les responsables de projet de cette auto ont passé un coup de fil à leurs collègues. C’est que, côté design, le nouveau pick-up Peugeot a une ligne plus proche du menhir que de la cathédrale gothique. Quant à son nom, il n’a vraisemblablement pas nécessité de trop longs brainstormings. Elle s’appelle Pick-up. Mais attention : avec un P majuscule. Évidemment, la ligne brute de l’engin a une explication : la nouvelle auto n’est qu’une version rebadgée du Dongfeng Rich, assemblé en Chine par l’un des trois principaux actionnaires de PSA. Seule la calandre est modifiée. Quant à son nom, il fait (peut-être) référence au mythique pick-up 504, à la ligne beaucoup plus finaude d’ailleurs, et fabriqué jusqu’en 2005 au Nigeria. Car le nouvel utilitaire du Lion est, pour le moment, uniquement destiné au continent africain.

Le pick-up Peugeot en Afrique : renaissance ou ensablement ?

Out of Africa depuis trop longtemps

L’Afrique, justement, ce nouvel Eldorado de Peugeot. Les ventes devraient y progresser de 40 % dans les 5 années à venir et la marque entend bien y glaner des marges. Avec une certaine légitimité d’ailleurs, puisque de la 403 à la fameuse 504 nigériane, elle était la reine des pistes, aidée, peut-être par un nom et un emblème plutôt local.

Alors le grand patron Carlos Tavarès est à la reconquête du terrain perdu depuis les années 90 au profit de Toyota surtout, mais aussi de Kia et de Ford. Des Peugeot 301 sont désormais assemblées au Maroc, en Ethiopie et au Nigeria, et le Pick-up va bientôt débouler dans pas moins de 17 pays africains. C’est beaucoup, mais surtout, le Maroc, la Tunisie, ou le Nigeria ont des marchés qui n’ont strictement rien à voir avec ceux du Niger ou du Mali, ultra-pauvres, ou encore du Ghana ou du Tchad. Vendre le même produit dans des pays plutôt développés, des zones désertiques ou équatoriales semble à peu près aussi réaliste que de vouloir installer la même boutique de kilts à Edimbourg et à Rome.

 

Le pick-up Peugeot en Afrique : renaissance ou ensablement ?

Toyota Hilux : le patron

Ce kilt, c’est son pick-up que Peugeot entend bien vendre à tous. Avec une réflexion simple : en Afrique, il faut du robuste, du simple et du pas cher. Du low cost en somme. C’est peut-être ignorer que les autos à bas coût sont aussi et surtout un phénomène de pays riches, ou tellement émergents qu’ils ont déjà émergé. Des pays où certains clients peu fortunés préfèrent acheter du neuf pour pas cher, plutôt que de l’occasion, comme c’est le cas du Maroc ou le Dacia Duster cartonne. Mais en Afrique subsaharienne le marché de l’occasion, parfois de la très vieille occasion, est totalement dominant. Et dans ces pays, Toyota avec son Hilux, mais aussi Ford avec son Ranger sont les rois du pick-up neuf. Des engins bien dessinés, bien équipés, bien motorisés et plutôt chers, achetés par une élite avant d’avoir neuf vies et d’être revendus neuf fois. Le Peugeot, lui, devrait être moins cher, moins équipé et animé par un 3L diesel de 115 petits chevaux, une puissance qui était celle du Ranger… d’il y a quinze ans. Qui l’achètera ? Mystère. Les élites risquent de le bouder (trop peuple) et le peuple risque de le bouder parce que trop cher.

Le pick-up Peugeot en Afrique : renaissance ou ensablement ?

En mémoire de la ZX chinoise

Reste à miser sur une classe moyenne balbutiante et plutôt urbaine qui n’a que faire d’une auto baroudeuse et quelques entreprises qui voudront bien investir. Un pari risqué, donc. Comme l’était celui de Citroën qui, dans les années quatre-vingt-dix était l’un des premiers à marcher sur la Chine, alors en plein réveil post-maoïste.

Les chevrons y sont allés de bon cœur, y construisant une ZX simplifiée, en fin de vie chez nous et baptisée Fukang. En français le terme signifie prospérité. Ce ne fut pas le plus approprié à la brave ZX orientale : les Chinois d’alors, du moins ceux susceptibles d’acheter une voiture neuve, plutôt aisés, lui préférèrent des allemandes du dernier cri. L’histoire ne se répète pas, mais parfois, elle bégaie.

Portfolio (3 photos)

En savoir plus sur : 4X4 - SUV - Crossover

4X4 - SUV - Crossover
Commentaires (39)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Vous oubliez de préciser que ce Pick-up débarque en attendant l'arrivée du vrai Pick-up, qu'il lui sera beaucoup plus moderne ! Et qu'au passage la stratégie de Peugeot ne s'arrête pas là. Peugeot une phase 3 pour la 406, oui j'ai bien dit la 406. Cette 406 sera plus adaptée pour les conditions de roulage en Afrique et encore plus fiable. Plus fiable qu'elle ne l'était déjà. Il faut dire que les 406 en essence ou en HDI s'arrachent la bas. Des importateurs font le tour des garages pour les envoyer la bas !

Par

Vendu pour les milice africaines révolutionnaires démocratiques. ..

Par

Avec 850 kilos de charge utile théorique, encore une peugeot qui aura des soucis de train arrière. . En Afrique tant qu'il y a de la place, ils chargent, ils calculent pas le poids ..

Par

Article débile digne des journaleux kéké fan de hight tech et allemande on est en Afrique ils s'en foutent pas mal de tous ça la bas un véhicule rustique et simple pour pas cher a autant de chance qu'une vielle zx increvable pour la chine.

Par

En réponse à 360Magnum

Article débile digne des journaleux kéké fan de hight tech et allemande on est en Afrique ils s'en foutent pas mal de tous ça la bas un véhicule rustique et simple pour pas cher a autant de chance qu'une vielle zx increvable pour la chine.

+1

Pour une fois, je vais être d'accord avec toi, 360. Ce type de pickup est justement fait pour les pays d'Afrique, sa rusticité ne posera pas de problème.

Par

Bon alors dans l'ordre.

Le succès des pick-up chinois en Afrique n'est plus discutable.

Croire qu'il ne se vendront pas à cause de leurs rusticité

et de leurs simplicité technique c'est juste totalement ignorer le marché visé.

-

Les Pickup "occidentaux" et Japonais vendue las bas sont d'ailleur loins d’être ceux qui existe chez nous avec tous les systèmes de dépollutions et les exigence en terme de qualité de gazole que l'on a ici.

De mémoire Toy fabrique encore les ancien Land cruiser d'il y a 20 ou 30 ans pour ces marchés notamment en version Pick-up.

-

Il faut vraiement ne rien connaitre au marché Africain

pour ne pas comprendre que ce vehicule est parfaitement adapté à ce marché.

-

Enfin la Zx est tellement peut aprecier des chinois qu'il la produisait encore il ya peut avec un restylage et meme une version 4 portes à coffres.

-

Cette voiture etait meme vendue en Europe via des italiens

Par

En réponse à 360Magnum

Article débile digne des journaleux kéké fan de hight tech et allemande on est en Afrique ils s'en foutent pas mal de tous ça la bas un véhicule rustique et simple pour pas cher a autant de chance qu'une vielle zx increvable pour la chine.

C'est juste évident...

Mais ils le savent bien... C'est juste un article pour putes à clic comme nous...

Par

C'est bien la marque Peugeot qui se targe de vouloir monter en gamme ?

Avec cette vieillerie chinoise rebadgée au logo du lion, sacrée stratégie les gars....

Vous ferez signer une clause de confidentialité aux africains qui irons l'acheter ?

Surtout rester discret quand ils visiteront notre joli continent ?

Par

En réponse à roc et gravillon

C'est bien la marque Peugeot qui se targe de vouloir monter en gamme ?

Avec cette vieillerie chinoise rebadgée au logo du lion, sacrée stratégie les gars....

Vous ferez signer une clause de confidentialité aux africains qui irons l'acheter ?

Surtout rester discret quand ils visiteront notre joli continent ?

Tu veut leur vendre des amarok tdi avec système multimédia et jantes de 22 pouces pour labourer dans le désert ? sérieux.

Par

je découvre qu'on a eu il y a quelques années des ZX chinoises rebadgées par des italiens

on peut nous montrer l'auto ?

je joins ma voix à l'avis de Roc & Gravillon

si ça fonctionne aussi bien que les usines Peugeot qui doivent sortir de terre dans certains pays d'Afrique, c'est pas gagné.

ici Peugeot fait plaisir à son partenaire Dongfeng qui lui fourgue des vieux machins nés Nissan dans les années 90.

quand on voit le bloc moteur de 2.5 L 115 ch à l'ancienne, on se dit que le Hilux, le Navara le L200 ou le Ranger sont tranquilles

C'est pas demain qu'on verra en Afrique autant de Peugeot Pick up (gros brainstorming pour le nom...) qu'on a vu de 404 et de 504 Pick up

il y a fort à parier que les acheteurs potentiels regarderont ailleurs et surtout en direction d'un pick up plus récent d'occasion . On a l'impression qu'une fois encore Peugeot vit en dehors du monde , des réalités des acheteurs et du marché et ne vit que sur ses convictions et son encadrement qui n'écoute que son égo et sa pseudo assurance d'être le plus fort

quand au pick up made in Peugeot, il faudrait déjà que l'entreprise ait les moyens financiers de le développer ce qui n'est pas pour demain

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire