Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Marché français: les 15 plus beaux gadins 2016

Dans Economie / Politique / Marché

Avec des ventes de voitures particulières en hausse de 5,1%, le marché automobile français aura fait preuve de dynamisme l'an dernier. Reste que malgré ces courants porteurs, certains modèles - et non des moindres - signent de spectaculaires contre-performances. Voici donc le "flop 15" 2016.

Marché français: les 15 plus beaux gadins 2016

 

     Marque / modèle

Baisse des ventes 2016

1.      Ford B-Max

-23,8 %

2.      Peugeot 508

-17,5 %

3.      Ford C-Max

-17,2 %

4.      Peugeot 5008

-15,0 %

5.      Seat Leon

-14,6 %

6.      Nissan Juke

-14,5 %

7.      Renault Kangoo

-14,0 %

8.      Mercedes Classe B

-13,2 %

9.      DS3

-13,0 %

10.   Nissan Qashqai

-11,9 %

11.   Fiat 500

-11,8 %

12.   Citroën C4 Aircross

-11,3 %

13.   Volkswagen Up

-10,6 %

14.   Renault Twingo

-10,0 %

15.   Toyota Verso

-9,7 %

Chez les constructeurs, on reprend des couleurs: le seuil symbolique des deux millions de voitures particulières neuves aura à nouveau été franchi en 2016 (une première depuis 2011, 2 015 186 pour être précis), en hausse de 5,1% par rapport à 2015. Les modèles typés 4x4 apparaissent comme les nouvelles stars du marché hexagonal (28% des ventes), et la désaffection pour le diesel se confirme: les moteurs à gazole n'auront représenté que 52% des commandes, contre encore 57% en 2015.

Marché français: les 15 plus beaux gadins 2016

Les ventes de la Ford B-Max chutent de près de 24% dans un marché en hausse de 5,1%: c'est le "gadin d'or" 2016.

Malgré ce contexte favorable, certains modèles, et non des moindres, apparaissent clairement à la peine. C'est notamment le cas chez Ford, dont les monospaces B-Max et C-Max se hissent tous deux sur le podium des plus belles dégringolades. Leur cas, ainsi que celui de la Toyota Verso, illustre le déclin de la catégorie des monospaces compacts, qui ne représentent plus que 8% du marché. Entre les deux se glisse la vieillissante Peugeot 508 qui, si elle reste la berline familiale la plus vendue dans l'hexagone, subit les coups de boutoir de la Renaut Talisman. Dans les concessions Peugeot, la disparition de la 5008 sous sa forme de monospace compact (-15% pour sa dernière année pleine de commercialisation) et son remplacement par un SUV 7 places ne devrait fâcher personne. Plus inquiétante est la méforme de la brillante Seat Leon, qui s'explique peut-être en partie par l'arrivée du SUV Ateca dans les show-rooms.

Marché français: les 15 plus beaux gadins 2016

L'arrivée de la Renault Kadjar complique la tâche du Nissan Qashqai (-12%). Et la nouvelle Peugeot 3008 ne va pas arranger les choses.

Le Nissan Juke passe de mode, passant du 27ème au 35ème rang des ventes en France, mais cela n'a rien d'étonnant pour une voiture lancée en 2010. Autre "poids lourd" de la gamme Nissan, le Qashqai voit ses ventes baisser de 12%, ce qui est spectaculaire dans un marché qui, rappelons-le, croît de 5,1%. Il semble que la clientèle lui préfère son cousin Renault Kadjar (12ème rang des ventes globales) ou, pour ceux qui ont besoin de 7 places, son grand frère le X-Trail, dont les ventes progressent de 30% (10 637 exemplaires vendus).

Le Renault Kangoo n'a plus la cote, et sa baisse de 14% est d'autant plus spectaculaire que ses concurrents directs Citroën Berlingo et Peugeot Partner voient eux leurs ventes progresser (+27% pour le second): c'est sévère pour un modèle qui a créé le marché des ludospaces.

La Mercedes Classe B souffre elle aussi: 7700 voitures vendues (8868 en 2015, soit une baisse de 13,2%), contre 10 854 exemplaires pour sa rivale directe chez BMW, la série 2 Active Tourer/Grand Tourer (5 et 7 places).

Marché français: les 15 plus beaux gadins 2016

La DS3 est apparue en 2010, et la clientèle se lasse.

Malgré un léger repoudrage dévoilé en janvier 2016, la DS3 voit ses ventes baisser de 13%. La voiture a été présentée en 2010 et son essouflement apparaît logique. Même motif et même punition pour Fiat, dont la 500, qui n'a de nouvelle que le nom et quelques artifices d'habillage, baisse de 11,8%.

La Citroën C4 Aircross ne profite guère de l'engouement suscité par les SUV, mais il s'agit surtout pour Citroën d'être présent sur ce marché en attendant la présentation d'une nouveauté "maison" (c'est prévu pour l'an prochain). Les Renault Twingo et Volkswagen Up perdent du terrain, signe d'un essouflement de la catégorie des pures citadines: peut-être une conséquence de la politique de plus en plus autophobe pratiquée dans les grandes villes. On observe aussi ce phénomène - mais dans une bien moindre mesure - avec les Peugeot 108 et Citroën C1 (mais pas sur leur cousine Toyota Aygo, paradoxalement).

Marché français: les 15 plus beaux gadins 2016

Elle figure toujours dans Top 10 du marché français, mais la Twingo montre des signes d'essouflement. Inquiétant, pour une voiture récente.

Portfolio (1 photos)

En savoir plus sur : 4X4 - SUV - Crossover

4X4 - SUV - Crossover
Commentaires (57)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Étonnant la Leon en 5 ème position !

Par

les monospaces se ramassent normal c'est la mode au suv...

les berlines généralistes aussi...

normal là aussi les berlines premium désormais se vendent mieux!!!

éh oui merci la loa!!!

meme loyer pour une 5O8 qu'une A4...

pourquoi?

bin la décote... une 5O8 à 3O OOO vaudra 15 OOO dans 3 ans...

une A4 à 35 OOO vaudra 2O OOO...

alors bin çà coute pas plus cher de se faire plaisir...

sinon en occaze c'est sur...

va y avoir des affaires sur les berlines généralistes et les monospaces!!!

éh oui l'offre et la demande!!!!

Par Profil supprimé

Pas mal de modèles déjà anciens dans cette liste. Alors, forcément!

A noter, la Twingo qui chute presque autant que la 500. Etonnant sur le marché français.

Par

Je ne surpris que par la Fiat 500...

La Twingo 3 on savait que les ventes étaient du bluff...

Le qashqai a donné ses clients au Kadjar...

Une petite larme pour la fabuleuse Peugeot 508

Les autres sont en fin de vie.

Par

Le premier problème de la Twingo, c'est son prix. Rebeauf a cru bon de pomper le style de la 500 mais n'a pas réussi à prendre le plus important, le côté chic et glamour de la petite italienne. Et quitte à payer un prix délirant pour une citadine, autant prendre le modèle original avec le charme italien. Pour le Kangoo, il rouille, normal que la clientèle se barre chez la concurrence...

Par

La Twingo se vend mal (et c'est bien pire hors de France)... normal !

La Twingo 1 était une voiture géniale, conception intelligente, un record en terme de rapport encombrement/habitabilité, la banquette coulissante fractionnable, sans concurrence à l'époque, une version 16v pétillante et économique...

La nouvelle est totalement étriquée, moteur anémique malgré la puissance en hausse, coffre ridicule et absence de modularité, la concurrence a largement évolué...

Bref, il faudra voir si la Twingo 4 sera capable de renouer avec l'esprit initial.

Par

Un peu logique, les succès d'antan finissent par s'éroder, la mode par essence est changeante, en attendant pour ceux que la dernière nouveauté laisse de marbre il y a de bonnes remises à chiner.

Par

Quant à la 508, elle incarne le naufrage des berlines françaises en général. Une agonie qui dure depuis la fin des CX / 505 / R25, les dernières a avoir connu le succès.

Dommage car PSA a le savoir faire et Renault pourrait profiter de son alliance avec Nissan, mais maintenant, c'est trop tard pour revenir.

Par

Le Renault Kangoo ils comptent le remplacer un jour part une nouvelle génération ? Ca va faire 10 ans que cette antiquité est vendue et la version restylée est une véritable horreur.

Par

En réponse à -Nicolas-

Quant à la 508, elle incarne le naufrage des berlines françaises en général. Une agonie qui dure depuis la fin des CX / 505 / R25, les dernières a avoir connu le succès.

Dommage car PSA a le savoir faire et Renault pourrait profiter de son alliance avec Nissan, mais maintenant, c'est trop tard pour revenir.

Les modes sont cycliques, un jour les gens délaisseront SUV/Monospaces pour revenir vers la berline routière.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire