Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Top 10 Caradisiac - Nouveau malus écologique : les grandes perdantes

Dans Ecologie / Electrique / Bonus/Malus

Si le barème du bonus a évolué au 1er janvier, c'est surtout du côté du malus qu'il y a eu les plus grandes transformations. Avec comme conséquence une envolée des taxes CO2 pour de nombreux modèles vendus en France. Après vous avoir rappelé les nouvelles règles, Caradisiac dresse la liste des véhicules les plus touchés par la nouvelle méthode de calcul.

Top 10 Caradisiac - Nouveau malus écologique : les grandes perdantes

Les nouvelles règles en trois points clés

  • Un calcul au gramme près. C'est l'évolution la plus importante. On oublie l'ancienne grille avec onze catégories de malus. Désormais, la taxe est calculée gramme par gramme. Cela a le mérite d'être plus progressif. Le site du ministère de l'environnement vous propose un tableau qui donne l'ensemble des montants.
  • Un seuil de déclenchement abaissé. Il était auparavant de 131 g/km. Maintenant, le malus concerne les autos qui rejettent plus de 126 g/km de C02. De nombreux véhicules optimisés pour échapper à la précédente taxe sont maintenant pénalisés. Mais le supplément pour cette partie reste raisonnable, compris entre 50 et 73 €. Votre vendeur devrait vous en faire cadeau.
  • Un malus maximal plus élevé et atteint plus vite. La pénalité maximale passe de 8 000 à 10 000 €. Elle est attribuée aux autos au-dessus de 190 g/km, alors que le précédent malus maximal commençait à 200 g/km.

Quels impacts ?

Sauf exceptions, les malus augmentent. Ce qui est logique. Mais si les évolutions restent acceptables sous la barre des 160 g/km par kilomètre, les montants s'envolent au-dessus de ce seuil. Les diesels qui émettent autant de C02 se faisant rares, ce sont surtout les voitures essence qui sont touchées, avec une puissance déjà confortable. L'effet est renforcé par la présence d'une transmission intégrale. Ainsi, les véhicules les plus impactés sont les SUV compacts quatre roues motrices carburant au sans-plomb.

Les 10 grandes perdantes

10e - Volkswagen Touareg V6 TDI 262 ch

Top 10 Caradisiac - Nouveau malus écologique : les grandes perdantes

C'est le seul diesel de notre classement. Ce moteur rejette 180 g/km de C02, le malus passe de 3 000 à 7 073 €, soit une multiplication par 2,35. Le prix de base étant de 67 860 €, le malus peut correspondre à 10,4 % du tarif du Touareg V6 TDI 262 ch.

9e- Land Rover Discovery Sport Si4 240 ch

Top 10 Caradisiac - Nouveau malus écologique : les grandes perdantes

On peut s'étonner de sa place ici, car son malus est multiplié par seulement 1,53. Mais il passe de 6 500 à 10 000 €, ce qui est énorme pour une voiture qui débute à 41 000 €. Le malus peut ainsi représenter un quart du prix de ce Discovery Sport !

8e- Lexus NX 200t

Top 10 Caradisiac - Nouveau malus écologique : les grandes perdantes

Le NX200t, doté d'un bloc turbo de 238 ch, se vend au compte-gouttes en France. Et il devrait y avoir encore moins d'immatriculations. Avec 183 g/km de C02, le malus passe de 3 600 à 7 890 € et peut correspondre à 14,8 % du prix de l'auto, affichée dès 52 390 €.

7e- Kia Cee'd GT

Top 10 Caradisiac - Nouveau malus écologique : les grandes perdantes

Peu répandue chez nous, la Cee'd GT devrait l'être encore moins avec un malus qui passe de 2 200 à 4 673 € (170 g/km de C02). C'est une valeur énorme en rapport de la puissance, de seulement 204 ch, qui équivaut à 16 % du prix de base.

6e- BMW M140i

Top 10 Caradisiac - Nouveau malus écologique : les grandes perdantes

Tous les modèles "40i", équipés d'un six cylindres 3.0 de 340 ch, souffrent du nouveau barème. La petite Série 1 est forcément la plus touchée, avec un malus porté de 3 000 à 6 810 €, soit 15 % du prix de base (45 600 €).

5e- Ford Mustang Ecoboost

Top 10 Caradisiac - Nouveau malus écologique : les grandes perdantes

La célèbre sportive affiche toujours un prix de départ canon (38 900 €). Mais avec des rejets de CO2 de 179 g/km il faut désormais ajouter 6 810 € au lieu de 3 000 €, soit 17,5 % du tarif de la Mustang équipée du quatre cylindres Ecoboost 317 ch.

4e- Jaguar XE 2.0t 200 ch

Top 10 Caradisiac - Nouveau malus écologique : les grandes perdantes

La plus abordable des XE essences (dès 37 200 €) voit sa taxe C02 grimper de 3 000 à 6 810 € (179 g/km), soit 18,3 % du prix de base.

3e- Hyundai Tucson 1.6 T-GDI 177 ch

Top 10 Caradisiac - Nouveau malus écologique : les grandes perdantes

Les Tucson 1.6 essence 177 ch (175 g/km) se font rares sur nos routes. Et cela ne va pas s'arranger avec un malus multiplié par 2,6 : 5 810 € au lieu de 2 200 €. La taxe correspond à 17,3 % du prix de base.

2e- Opel Corsa OPC

Top 10 Caradisiac - Nouveau malus écologique : les grandes perdantes

La Corsa OPC (207 ch) est affichée au prix intéressant de 23 900 €. Mais il faut désormais débourser 5 573 € en plus, contre 2 200 € en 2016. Le malus représente maintenant 23,3 % du tarif de base ! En face, une Clio RS Trophy 220 ch a un malus de 210 € seulement.

1er- Fiat Doblo 1.4 95 ch

Top 10 Caradisiac - Nouveau malus écologique : les grandes perdantes

Voilà une surprise ! Mais il faut dire que le Fiat Doblo 1.4 95 ch n'est pas un ami de la nature, avec des rejets de C02 dignes d'une sportive : 173 g/km ! Le malus de ce ludospace est ainsi de 5 340 €, contre 2 200 € l'année dernière, ce qui équivaut à 32,4 % du prix de base (16 490 €).

En savoir plus sur : Bmw Serie 1 F20 M 5 Portes

Commentaires (43)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

D'un côté on veut favoriser l'essence et l'hybride mais on augmente le malus et supprime le bonus de ces dernières et d'un autre côté on impose les gens à rouler en diesel malgré tout ce qui se passe en ce moment faudrait qu'on m'explique là?

Par

Sur la base d'un malus qui serait de 20% du prix catalogue, avec la prise en compte de 20% de TVA sur le prix HT de TVA nous arrivons a 36,666 % de taxes sur le prix catalogue HT.

Il est évident que ça va remodeler la répartition des ventes et réduire comme dans le passé la part des voitures aux cylindrées généreuses. Une manière astucieuse de contrer la germanisation de notre parc automobile. Plus la cylindrée est importante, plus la possibilité d'échapper a la surtaxe est faible.

Bon, reste a voir comment les imports d'occasion seront mis a contribution.

Par

Et imaginez vous avez craquer pour une Mustang V8 5.0 donc ce sera 10000€ de malus plus la TVA (environ 10000€ aussi) plus le malus annuel de 160€ et la carte grise qui doit coûter bonbon donc pour une voiture à presque 50000€ l'Etat prend plus de 20000€ presque la moitié du prix de la voiture VIVE LA FRANCE

Par

En réponse à 207fefeline

D'un côté on veut favoriser l'essence et l'hybride mais on augmente le malus et supprime le bonus de ces dernières et d'un autre côté on impose les gens à rouler en diesel malgré tout ce qui se passe en ce moment faudrait qu'on m'explique là?

Exactement !

Même avec un diesel au prix du sans plomb, on achetera des SUV carburant au Mazout. :buzz:

Par

pour ce qui est de la mustang, ça incite donc désormais à prendre davantage la version v8, au malus plus élevé, mais tellement plus désirable...

Par

On peut en ajouter d'autres comme la Focus RS qui se mange 5800€ et donc avec quelques options approche les 50 000€. Plus tellement une affaire..

Par

Peuvent pas réformer le système pour ne pas se baser uniquement sur le CO² comme polluant et en intégrant un kilométrage annuel ? Bah non car cette nouvelle taxe débile (vendue au début comme équilibrée en bonus/malus ... sauf que le bonus a quasi disparu et le malus est maintenant XXL) a été mise en place par des politiques tout aussi crétins.

La Mustang V8 qui fait 5000 km/an au grand max pollue plus ou moins que le commercial dans sa merdasse diezout Eco-Green-Blue-Efficient Dynamic qui avalent 50000 km/an.

Par

A part le Doblo cela ne va pas impacter grand monde, on voit plus de 116d , le genre d'autos qui peuvent aussi se trouver en occasions récentes et peu kilométrées.

Par

Nawaks sérieux...

Est-ce que l'Etat impose un malus éco aux constructeurs qui produisent sur le territoire? Non

Pourvu que ça ne dure pas...

Par

En réponse à Enosry

Peuvent pas réformer le système pour ne pas se baser uniquement sur le CO² comme polluant et en intégrant un kilométrage annuel ? Bah non car cette nouvelle taxe débile (vendue au début comme équilibrée en bonus/malus ... sauf que le bonus a quasi disparu et le malus est maintenant XXL) a été mise en place par des politiques tout aussi crétins.

La Mustang V8 qui fait 5000 km/an au grand max pollue plus ou moins que le commercial dans sa merdasse diezout Eco-Green-Blue-Efficient Dynamic qui avalent 50000 km/an.

Et comment vous vérifiez les kilomètres parcourus ? Déclaratif ? Un mouchard ?

Donc le plus juste, le plus efficace, plus simple à percevoir c'est au km. Et le plus dissuasif aussi. Mais personne ne vous empêche de vous présenter aux élections pour nous faire par de vos propositions ! Donc comment on fait avec votre idée géniale de taxer selon le nombre de kilomètres parcourus ?

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire