Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

5. Alfa Romeo Stelvio QV : à retenir

Essai longue durée - 3 000 km en Alfa Romeo Stelvio Quadrifoglio Q4 : le charme discret de la provocation

3000 km en Stelvio Quadrifoglio - Bilan vie à bord : double personnalité

Au premier regard, le style extérieur est convenu ; les premiers kilomètres, à vitesse réduite (légale) et sur autoroute ne révèlent pas une personnalité étourdissante. Mais la Stelvio ne demande qu’à être réveillée, malmenée, brusquée et elle montre alors qu’elle a du répondant. En choisissant de nombreux matériaux légers - carbone, aluminium - Alfa Romeo a délibérément placé la Stelvio hors du courant principal des SUV. Même démarche pour le choix de la motorisation de pointe, un fabuleux V6 Turbo qui porte la griffe de Ferrari.

3000 km en Stelvio Quadrifoglio - Bilan confort : sportivité

Pour apprécier pleinement le confort de la Stelvio, il faut avouer une attirance certaine pour les SUV, la position de conduite haute et le sentiment d’être engoncé (protégé ?) dans un environnement un peu étouffant. La sombre ambiance de notre Quadrifoglio garnie de matériaux de qualité accuse le trait. Toutefois, il suffit de régler soigneusement l’ergonomie pour apprécier le dessin des sièges et se rapprocher de l’agrément d’une berline.

3000 km en Stelvio Quadrifoglio - Bilan « sur la route » : polyvalence

Alfa Romeo ne manque pas d’humour pour répondre à la demande frénétique de SUV. Si sur le papier, il paraît incongru de placer un V6 Turbo de 510 ch dans un véhicule haut et lourd, en pratique, le clin d’œil est finalement convaincant et charmeur. La Quadrifoglio se tire avec brio d’une définition a priori insolite. 

Photos (20)

SPONSORISE

Achetez votre Alfa Romeo Stelvio

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire