Publi info

Avant/après : tout savoir sur la "nouvelle génération" de la Fiat 500

Dans Guide fiabilité / Actu occasion

En 2015, Fiat a sorti une nouvelle génération de sa mini-citadine star : la 500. Une interprétation néo-rétro du modèle de 1957, qui a connu et connaît toujours un gros succès. Mais si Fiat parle de "nouvelle génération", nous parlons plus de restylage. Car vous allez le voir, faire la différence entre les deux tient du jeu des 7 erreurs. Alors en occasion, ne vous faites pas refiler une "ancienne" pour une "nouvelle" !

Avant/après : tout savoir sur la "nouvelle génération" de la Fiat 500

C'est en 2007 que Fiat lance la "nouvelle 500". Elle est tout simplement une interprétation néo-rétro de la "nuova 500", celle de 1957, qui avait elle-même remplacé la 500 Topolino de 1936. Et cette 500 de l'ère moderne a immédiatement rencontré son public, comme quelques années plus tôt la nouvelle Mini. Son succès phénoménal ne se démentant pas depuis maintenant plus de 10 ans, elle affiche au compteur plus de 2,1 millions d'exemplaires vendus.

Avec un tel style, si proche dans l'esprit de l'ancienne 500 et si plaisant pour les clients, il est apparu à Fiat qu'il était très difficile de le faire évoluer.

En 2014, la minicitadine bénéficie d'une légère mise à jour technique, avec l'apparition d'un nouveau moteur et d'une instrumentation numérique. Fiat parle alors de "restylage", alors même que rien ne change dans le dessin (sic).

Mais c'est en 2015 que Fiat annonce le lancement de la "deuxième génération" de la nouvelle 500 (vous noterez les guillemets). Pardon ? Une deuxième génération, vraiment ? Disons plutôt un discours très "marketing" ! Parce que vous allez le constater, il est assez difficile de remarquer les évolutions entre les deux. D'autant que ni plateforme ni moteurs ne changent. Du coup, à Caradisiac, comme on ne fait rien comme les autres, on a décidé que le constructeur nous blousait, et qu'il ne s'agissait que d'un simple "restylage". En seconde main, cela a pour conséquence de faire perdre très peu de valeur à l'ancienne par rapport à la nouvelle, puisqu'elles sont très semblables. Mais avec un risque. Celui, pour un (ou une) non initié(e), de se faire avoir et de se faire refiler une ancienne pour une nouvelle, surtout pour un modèle 2015, année charnière.

 

La Fiat 500 version 2007.
La Fiat 500 version 2007.
La Fiat 500 version 2015. Cherchez les 7 erreurs !
La Fiat 500 version 2015. Cherchez les 7 erreurs !

 

Avec une génération 2 qui n'est finalement qu'un restylage, la 500 devient parfaitement éligible à notre rubrique "Avant/après : tout savoir sur le restylage de la xxx". C'est donc parti pour le jeu des 7 erreurs. En texte, mais surtout en photo. 

Tout au long de cet article, vous trouverez la "génération" 2007-2015 illustrée à gauche, et la "génération" actuelle illustrée à droite.

 

C'est donc en juillet 2007 que la 500 du 21e siècle fait ses premiers tours de roue.

Elle est disponible en version 3 portes uniquement, avec au lancement 3 moteurs. Deux essence, un 1.2 de 69 ch, et un 1.4 de 100 ch. Les finitions sont l'entrée de gamme Pop, et les haut de gamme Sport et Lounge, l'un typé sport comme son nom l'indique, l'autre plus luxueux. En diesel, Fiat met sous le capot le 1.3 Multijet 75 ch.

En janvier 2008, une boîte robotisée baptisée Dualogic devient disponible sur les moteurs essence. En septembre de la même année, c'est la version sportive Abarth qui fait son apparition, dotée d'un 1.4 T-Jet de 135 ch.

En juillet 2009, la 500 se découvre et propose une nouvelle carrosserie à capote en toile permettant de découvrir le toit et la lunette arrière, elle est baptisée 500 C et reprend les mêmes moteurs que la 500.

En janvier 2010, un diesel 1.3 MJT 95 ch vient épauler le 75 ch. En juillet 2010, le premier moteur 0.9 TwinAir bicylindres fait son apparition, en version 85 ch.

En mai 2011, le 1.3 MJT 75 ch est abandonné. En juin 2012, les Abarth accueillent un nouveau 1.4 T-Jet de 160 ch et deviennent les "595" Turismo ou Competizione, en BVM ou Dualogic. En janvier 2014, le 0.9 TwinAir 105 ch remplace le 1.4 100 ch. En janvier 2015, c'est la très radicale version Abarth 695 Biposto qui arrive, avec ses 190 ch.

 

En 2015, c'est l'heure du restylage (2e génération pour Fiat)

Six mois plus tard, en juillet 2015, c'est le restylage qui a lieu (pardon, la 2e génération).

 

 

La 500 3 portes

La face avant de la 500 de 2007, avant restylage. La filiation avec la 500 de 1957 est évidente.
La face avant de la 500 de 2007, avant restylage. La filiation avec la 500 de 1957 est évidente.
La face avant de la "2e génération", en 2015. Les modifications sont subtiles.
La face avant de la "2e génération", en 2015. Les modifications sont subtiles.

 

L'arrière de la version 2007, les feux sont entièrement plastiques.
L'arrière de la version 2007, les feux sont entièrement plastiques.
La version 2015 a les feux arrière en partie couleur carrosserie, au centre.
La version 2015 a les feux arrière en partie couleur carrosserie, au centre.

 

L'habitacle avant restylage. Il mêle agréablement le moderne et le vintage, avec un placage couleur carrosserie.
L'habitacle avant restylage. Il mêle agréablement le moderne et le vintage, avec un placage couleur carrosserie.
En 2015, apparaît un écran multimédia tactile, un nouveau volant et quelques écrans de climatisation sont revus. Mais c'est tout, le dessin reste identique.
En 2015, apparaît un écran multimédia tactile, un nouveau volant et quelques écrans de climatisation sont revus. Mais c'est tout, le dessin reste identique.

 Le dessin est très subtilement retouché. Les feux adoptent une nouvelle signature lumineuse à l'avant comme à l'arrière. La calandre est légèrement revue, tout comme le bas du bouclier. Les feux arrière adoptent une partie couleur carrosserie en leur centre, et le bouclier est aussi légèrement revu.

À l’intérieur, c'est la révolution ! Non, on plaisante. En fait, seul un écran de navigation fait son apparition, et quelques commandes sont revues au niveau de la climatisation. Mais le dessin reste strictement identique. Vous comprenez donc qu'on ne peut parler de nouvelle génération en faisant ce constat-là.

Les motorisations restent les mêmes, à savoir le 1.2 69 ch, le 0.9 TwinAir 85 et 105 ch et le 1.3 MJT 95 ch.

En juin 2016, une version S pour "Sport" fait son apparition. Elle adopte un look sportif, mais pas les moteurs qui vont avec, car elle reprend la gamme classique des versions au look de base.

La 500 C

La version découvrable 500 C avant restylage. Un faux cabriolet, mais agréable quand même.
La version découvrable 500 C avant restylage. Un faux cabriolet, mais agréable quand même.
Après restylage. Les modifications sont les mêmes que pour la 3 portes à toit fixe.
Après restylage. Les modifications sont les mêmes que pour la 3 portes à toit fixe.

 

L'arrière de la 500 C avant restylage.
L'arrière de la 500 C avant restylage.
La 500 C après restylage. Même recette que sur la 500.
La 500 C après restylage. Même recette que sur la 500.

 

L'Abarth 500

L'Abarth 500 avant restylage, avec son kit carrosserie qui la rend bien plus virile et méchante.
L'Abarth 500 avant restylage, avec son kit carrosserie qui la rend bien plus virile et méchante.
Après restylage, c'est tout aussi méchant, et légèrement modernisé, comme la 500.
Après restylage, c'est tout aussi méchant, et légèrement modernisé, comme la 500.

 

La double sortie d'échappement, déjà présente avant restylage, annonce la couleur.
La double sortie d'échappement, déjà présente avant restylage, annonce la couleur.
La "2e génération" se voit modifiée un peu plus que la berline, avec optiques et bouclier revus.
La "2e génération" se voit modifiée un peu plus que la berline, avec optiques et bouclier revus.

 

La planche de bord de l'Abarth 500 avant restylage. Quelques détails modifient l'ambiance.
La planche de bord de l'Abarth 500 avant restylage. Quelques détails modifient l'ambiance.
Après restylage. Vous voyez une différence, à part l'écran et le volant ?
Après restylage. Vous voyez une différence, à part l'écran et le volant ?

 

La version S, uniquement commercialisée après le restylage

Le bouclier est un peu plus aéré et les entrées d'air sur les côtés font sport, mais les moteurs sont ceux de la 3 portes, pas ceux de l'Abarth.
Le bouclier est un peu plus aéré et les entrées d'air sur les côtés font sport, mais les moteurs sont ceux de la 3 portes, pas ceux de l'Abarth.
À l'arrière par contre, très peu de différence, la sortie d'échappement est spécifique cependant, tout comme le bas et l'insert de bouclier.
À l'arrière par contre, très peu de différence, la sortie d'échappement est spécifique cependant, tout comme le bas et l'insert de bouclier.

 

 

 

Portfolio (2 photos)

En savoir plus sur : Fiat 500 (2e Generation)

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (36)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

New generation :love:

oh yes, we trust :fleur:

Par

très jolie voiture avec un charme fou. un prix élevé sans forcément avoir la qualité.

Par

Et vous avez attendu 4 ans pour nous faire un article sur le fait que ces deux "générations" se ressemblent trop ? Quel intérêt ? Le rédacteur a hiberné pendant toute ces années ? Je comprends pas trop le timing là...

Par

Au passage, c'est coutume maintenant pour les constructeurs d'utiliser "la nouvelle..." en terme de marketing pour remettre sur le devant de la scène une voiture restylée. Le dernier exemple en date c'est la Twingo. Mais quelqu'un qui lira Caradisiac sera suffisamment averti pour ne pas se faire avoir si il était vraiment intéressé. En plus d'être à la ramasse, je ne vois pas qui cet article concerne.

Par

Tres belle italienne. Pas mieux pour la ville...

Par

La Abarth est vraiment jolie mais fragile surtout en boîte auto

Par

Les plastiques sont toujours aussi minables.

Moteur Fire du Jurassic.

Moteur Twinair raté (bruit-vibration-souplesse-conso).

Position de conduite façon chaise de bar.

SAV Fiat.

Une version 5 portes qui arrive pas.

Je m'arrête là ... par compassion ...

Par

En réponse à zigaza

Commentaire supprimé.

Ce n'est pas une tct mais une dualogic. Alors on s'abstient quand on y connaît rien...

Il est vrai que les boite Porsche sont d'une fiabilité sans nom:biggrin:

Par

On peut tout dire et son contraire en partant d'une simple expérience...Par exemple, j'ai eu une Panda 100HP menée jusque 120000kms et un Multipla JTD jusque 140000kms : résultat aucun souci. Par contre j'ai aussi eu des VAG, une Golf TDi (train AR changé), une Passat (2 DSG HS) et une A3 TDi Quattro restée 6 mois sur 12 chez le concessionnaire…sympa pour 46K€...). En ce qui concerne le SAV, chez Fiat, je n'ai effectué que de l'entretien courant donc je ne peux pas vraiment juger. Mais celui de VAG est de loin le pire que j'ai connu avec une condescendance et un déni jamais rencontrés ailleurs (et encore les voitures ont été achetées neuves chez le concessionnaire en question…). J'avais dû engager une procédure pour chacune...

Par

En réponse à zigaza

Les plastiques sont toujours aussi minables.

Moteur Fire du Jurassic.

Moteur Twinair raté (bruit-vibration-souplesse-conso).

Position de conduite façon chaise de bar.

SAV Fiat.

Une version 5 portes qui arrive pas.

Je m'arrête là ... par compassion ...

Hep gamin retournes réviser, tu as devoir de philosophie avec Mr Martin demain matin:bien::bien::bien:

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire