Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Les pneus quatre saisons sont-ils vraiment bons à tout faire ?

Dans Pratique / Autres actu pratique

Florent Ferrière

Les pneus quatre saisons sont-ils vraiment bons à tout faire ?

Que valent les pneus conçus pour affronter toutes les saisons, des chaleurs estivales aux neiges hivernales ? Un test montre qu'il n'est pas facile de tout savoir faire.

Le moment est venu de songer aux pneus hiver. Ils ne sont pas obligatoires en France, mais fortement conseillés si vous habitez dans une région où les conditions météorologiques sont plus difficiles de novembre à mars, avec des températures qui passent fréquemment sous 7 °C et un risque réel de chutes de neige.

Mais depuis quelques années, entre le pneu été et le pneu hiver, il existe un pneu dit toutes saisons ou quatre saisons, qui se propose de réunir le meilleur des deux mondes, à savoir offrir un niveau de sécurité suffisant par températures basses, sur la glace et la neige, mais aussi par fortes chaleurs et épisodes de pluies orageuses. Un pneu tout en un donc, qui évite de faire des permutations deux fois par an et d'avoir des pneus à stocker.

Forcément, avec une telle formule, le maître mot est compromis, à commencer par leur conception. Le pneu toutes saisons a ainsi un mélange de gomme adapté à des conduites dans des températures allant de - 20 et + 40 °C. Un pneu hiver aura une gomme vraiment pensée pour les températures sous les 7 °C. Il aura aussi de nombreuses lamelles qui offriront l'adhérence sur la neige, alors que le pneu été aura de grosses rainures pour évacuer l'eau sur route mouillée.

"La polyvalence n'existe pas"

Mais alors, ces pneus toutes saisons sont-ils bons à tout faire ? Pas vraiment si on regarde les résultats d'un test du TCS (le Touring Club Suisse), qui a mis à l'épreuve sept modèles. Pour le TCS, c'est clair "la polyvalence n'existe pas". Aucun des modèles n'a eu mieux que la note générale de deux étoiles sur cinq, soit la mention "recommandé avec réserves". Pour le TCS, "aucun n’est comparable aux pneus d’été ou d’hiver. Les notes globales de tous ces pneus sont impactées négativement par leurs performances médiocres dans l'un des principaux critères des tests".

Le meilleur score global (38 % seulement) est pour le Continental AllSeasonContact, qui s'en sort bien sur route mouillée, correctement sur la neige mais n'est pas bon sur route sèche. Un défaut que l'on retrouve sur le Goodyear Vector 4 Season. Pour le TCS, "une conduite détendue sur l'autoroute n'est pas possible, car la trajectoire doit constamment être corrigée." Le Michelin CrossClimate est lui plutôt bon sur le sec et le mouillé. S'il a la meilleure note sur le verglas, il n'a pas été très bon sur la neige.

Le TCS conseille d'éviter le Bridgestone Weather Control A005. S'il est bon sur le sec et très bon sur le mouillé, il a eu des résultats catastrophiques sur la neige. Difficile de le voir comme un quatre saisons donc. Le Vredestein Quatrac pro n'est aussi pas recommandé à cause aussi de mauvais résultats sur la neige.

Mais alors, à qui s'adressent ces pneus ?

Le TCS conseille de bien prendre en compte son utilisation ainsi que les qualités et défauts de chaque modèle en fonction de ses attentes, avec généralement un effet vases communicants : si le comportement hivernal est privilégié, les performances estivales seront moins bonnes, et vice versa. A l'heure du choix voici ce qu'il est conseillé :

  • Pour les automobilistes qui sont dans une région au climat tempéré et vont affronter des conditions hivernales de manière ponctuelle, des pneus quatre saisons avec de bonnes propriétés sur route sèche et mouillée représentent une alternative valable aux pneus spécifiques été ou hiver. Par exemple le Michelin CrossClimate, bon sur le sec et le mouillé, et correct sur la neige.
  • À l’inverse, les pneus toutes saisons avec de bons résultats sur la neige et la glace peuvent être intéressants pour ceux conduisent moins dans des conditions estivales. Par exemple le Continental AllSeasonContact.
  • Le pneu quatre saisons est aussi intéressant pour les propriétaires d’une deuxième ou d’une petite voiture, des véhicules parcourant peu de kilomètres et qui peuvent rester au garage lorsque les conditions sont trop hivernales.

SPONSORISE

Toute l'actualité

Dernières vidéos

Commentaires ()

Déposer un commentaire