Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Les pneus quatre saisons sont-ils vraiment bons à tout faire ?

Dans Pratique / Autres actu pratique

Les pneus quatre saisons sont-ils vraiment bons à tout faire ?

Que valent les pneus conçus pour affronter toutes les saisons, des chaleurs estivales aux neiges hivernales ? Un test montre qu'il n'est pas facile de tout savoir faire.

Le moment est venu de songer aux pneus hiver. Ils ne sont pas obligatoires en France, mais fortement conseillés si vous habitez dans une région où les conditions météorologiques sont plus difficiles de novembre à mars, avec des températures qui passent fréquemment sous 7 °C et un risque réel de chutes de neige.

Mais depuis quelques années, entre le pneu été et le pneu hiver, il existe un pneu dit toutes saisons ou quatre saisons, qui se propose de réunir le meilleur des deux mondes, à savoir offrir un niveau de sécurité suffisant par températures basses, sur la glace et la neige, mais aussi par fortes chaleurs et épisodes de pluies orageuses. Un pneu tout en un donc, qui évite de faire des permutations deux fois par an et d'avoir des pneus à stocker.

Forcément, avec une telle formule, le maître mot est compromis, à commencer par leur conception. Le pneu toutes saisons a ainsi un mélange de gomme adapté à des conduites dans des températures allant de - 20 et + 40 °C. Un pneu hiver aura une gomme vraiment pensée pour les températures sous les 7 °C. Il aura aussi de nombreuses lamelles qui offriront l'adhérence sur la neige, alors que le pneu été aura de grosses rainures pour évacuer l'eau sur route mouillée.

"La polyvalence n'existe pas"

Mais alors, ces pneus toutes saisons sont-ils bons à tout faire ? Pas vraiment si on regarde les résultats d'un test du TCS (le Touring Club Suisse), qui a mis à l'épreuve sept modèles. Pour le TCS, c'est clair "la polyvalence n'existe pas". Aucun des modèles n'a eu mieux que la note générale de deux étoiles sur cinq, soit la mention "recommandé avec réserves". Pour le TCS, "aucun n’est comparable aux pneus d’été ou d’hiver. Les notes globales de tous ces pneus sont impactées négativement par leurs performances médiocres dans l'un des principaux critères des tests".

Le meilleur score global (38 % seulement) est pour le Continental AllSeasonContact, qui s'en sort bien sur route mouillée, correctement sur la neige mais n'est pas bon sur route sèche. Un défaut que l'on retrouve sur le Goodyear Vector 4 Season. Pour le TCS, "une conduite détendue sur l'autoroute n'est pas possible, car la trajectoire doit constamment être corrigée." Le Michelin CrossClimate est lui plutôt bon sur le sec et le mouillé. S'il a la meilleure note sur le verglas, il n'a pas été très bon sur la neige.

Le TCS conseille d'éviter le Bridgestone Weather Control A005. S'il est bon sur le sec et très bon sur le mouillé, il a eu des résultats catastrophiques sur la neige. Difficile de le voir comme un quatre saisons donc. Le Vredestein Quatrac pro n'est aussi pas recommandé à cause aussi de mauvais résultats sur la neige.

Mais alors, à qui s'adressent ces pneus ?

Le TCS conseille de bien prendre en compte son utilisation ainsi que les qualités et défauts de chaque modèle en fonction de ses attentes, avec généralement un effet vases communicants : si le comportement hivernal est privilégié, les performances estivales seront moins bonnes, et vice versa. A l'heure du choix voici ce qu'il est conseillé :

  • Pour les automobilistes qui sont dans une région au climat tempéré et vont affronter des conditions hivernales de manière ponctuelle, des pneus quatre saisons avec de bonnes propriétés sur route sèche et mouillée représentent une alternative valable aux pneus spécifiques été ou hiver. Par exemple le Michelin CrossClimate, bon sur le sec et le mouillé, et correct sur la neige.
  • À l’inverse, les pneus toutes saisons avec de bons résultats sur la neige et la glace peuvent être intéressants pour ceux conduisent moins dans des conditions estivales. Par exemple le Continental AllSeasonContact.
  • Le pneu quatre saisons est aussi intéressant pour les propriétaires d’une deuxième ou d’une petite voiture, des véhicules parcourant peu de kilomètres et qui peuvent rester au garage lorsque les conditions sont trop hivernales.

SPONSORISE

Dernières vidéos

Toute l'actualité

Commentaires (44)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Un défaut que l'on retrouve sur le Goodyear Vector 4 Season. ..bah moi c'est super top bien...je peut dire

que sous pliues fortes les gens derriére en prennent pleins la goule & hésite a doubler parfois

pour manque de visibilité

Par

Je pense que c'est une bonne solution intermédiaire pour ceux qui n'ont pas réellement besoin d'un pneu hiver juste pour aller une ou deux fois en station de ski...

J'ai équipé des hankook kinergy 4s2 H750 sur ma Quattro en 19 pouces, outre un bruit de roulement supérieur à des pneus été, je n'ai jamais constaté de perte d'adhérence (et je roule beaucoup), même en été par très forte chaleur.

En revanche, dès lors que la température passe au dessus de 20 degrés le bruit de roulage est bien plus audible, à moins avis c'est liée aux gommes utilisées et le fait que les pneus doivent être typé hiver. A prendre en compte pour ceux qui font bcp d'autoroute.

Par

Sur ma voiture, le précédent propriétaire avait mis des Vector 4 Season.

Une horreur sous la pluie et des perf bof sur le sec.

Je les ai viré bien avant qu'ils ne soient morts pour passer sur le duo Pilot Sport 4/Alpin 6.

C'est un investissement mais niveau tenue de route; c'est le jour et la nuit.

Par

Déjà utilisé se genre de pneus, moyen en toute circonstance, le gros inconvénient c'est la durée de vie, ils descendent très très vite et donc pas vraiment économique, je préfère avoir deux jeux de roues, été / hiver ça ne coûte pas plus cher et plus en sécurité.

Par

En réponse à antho86_

Je pense que c'est une bonne solution intermédiaire pour ceux qui n'ont pas réellement besoin d'un pneu hiver juste pour aller une ou deux fois en station de ski...

J'ai équipé des hankook kinergy 4s2 H750 sur ma Quattro en 19 pouces, outre un bruit de roulement supérieur à des pneus été, je n'ai jamais constaté de perte d'adhérence (et je roule beaucoup), même en été par très forte chaleur.

En revanche, dès lors que la température passe au dessus de 20 degrés le bruit de roulage est bien plus audible, à moins avis c'est liée aux gommes utilisées et le fait que les pneus doivent être typé hiver. A prendre en compte pour ceux qui font bcp d'autoroute.

"J'ai équipé des hankook kinergy 4s2 H750 sur ma Quattro en 19 pouces, outre un bruit de roulement supérieur à des pneus été, je n'ai jamais constaté de perte d'adhérence (et je roule beaucoup), même en été par très forte chaleur."

Techniquement pour quelqu'un qui roule "calmement" à part pour l'usure, des pneus hivers sa fait le job toute l'année. C'est moins le cas des pneus été quand il neige évidemment. :biggrin:

Par

"Le TCS conseille d'éviter le Bridgestone Weather Control A005. S'il est bon sur le sec et très bon sur le mouillé, il a eu des résultats catastrophiques sur la neige."

C'est guère étonnant, il y a ds familles de pneumatiques qui dérivent d'un pneu été pour en faire un 4 saisons, et d'autres d'une sculpture hiver. C'est ce premier cas de figure ici.

L'argument du toutes saisons reste le prix et la praticité de ne pas avoir à stocker ou faire stocker deux trains et/ou trouver des jantes en seconde monte.

Faut pas demander si les premium sont si moyens, ce que peuvent donner les Rotalla, Runway et consorts.

Par

et le conducteur !!!! on n'en parle pas. certains, meme avec les bons pneus ne savent pas rouler sur la neige. et l'inverse est vrai : un bon conducteur et des pneus de m.... peuvent aller.

Par

J'avais fait monté des Vredestein pour une utilisation occasionnelle neige et j'avais été content: ils n'étaient ni plus bruyants, ni moins durables (60000km), que des pneus été. Je n'avais pas constaté de perte de grip sur la pluie ou le sec. Seule différence, ils avaient tendance à perturber très légèrement la trajectoire lorsque je braquais fort.

Et ils me permettaient de m'en sortir en cas de neige. Probablement pas des "vrais" pneus hiver, mais utiles pour ne pas se retrouver coincé en cas de chute de neige.

Par

En réponse à bigtown

et le conducteur !!!! on n'en parle pas. certains, meme avec les bons pneus ne savent pas rouler sur la neige. et l'inverse est vrai : un bon conducteur et des pneus de m.... peuvent aller.

Non, un bon conducteur avec des pneus de m... ne pourra pas faire de miracles. Quand ça glisse, ça glisse quel que soit le conducteur. Il pourra tout au plus savoir jusqu'où il peut aller et anticiper un peu mieux.

Par

Encore une fois, a-t-on besoin de pneus polyvalent partout.

En France toute la façade ouest ne sais quasiment pas ce qu'est le froid. Il ne reste que l'est et les montagnes où il faut affronter les frimas. A chacun de conduire selon l'état de la route et son équipement, même que dans de rares cas, rester a la maison est le meilleur choix, il vaut mieux perdre une journée de travail que de casser sa voiture.

Dans mes montagnes natales, tout le monde a son jeu de pneus hiver sur jantes au fond du garage près pour l'hiver et tout va bien mais dès que tu es en Limagne, c'est plus rare. Là où j'habite, personne ne sais ce qu'est un pneu neige, ils n'ont vu que des photos.

Il faut ajouter a tout ça que une fois la neige tombée, même en montagne, les routes sont "au noir" très rapidement. Rester en pneus été a du sens si tu sais rester chez toi les rares jours où l'équipement hiver est indispensable. Nous ne sommes pas en Pologne ou en Finlande.

A coté de ça, il faut s'amuser des jérémiades habituelles des jours de chute de neige. La particularité de la neige, c'est que aucun moyen préventif n'existe (le salage préventif est presque toujours inefficace), la neige ne peut être enlevée qu'une fois qu'elle est tombée. Quand elle tombe sur un axe chargé en camions et voitures, ça devient de suite le sujet du 20 heures comme si ce n'était pas un événement normal en plein hiver. Une fois tout bloqué, il ne reste plus que a attendre que ça fonde.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire