Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

Vos 8 avis Ferrari Mondial

17,1/20

(8 avis)

Avis Ferrari Mondial

Ordre de tri

Mondial T QUATROVALVOLE 3.4 V8 300 (1993)

Par  le 22 Décembre 2019 à 12h21

Ce n'est pas ma première Ferrari. En 1989 j'achetai une 328 Gtb noire, oui, noire. Une superbe auto, très efficace sur route ( à la belle époque ), comme sur les deux circuits près de chez moi : Nogaro et Arnos, plus technique. Après des années en Lancia Évolution 2, formidable ce 4/4, je me sur offert une Ferrari Mondial T de 50000 km avec carnet, deuxième main, en execellant état et suivie. Je peux donc comparer : la Mondial T est supérieure en tout. 300 cv partout , des vitesses de passage en virages serrés ou en courbes, beaucoup plus rapide et on a l'impression qu'en virage, elle semble devenir courte comme une compacte. L'entretien est aussi élevé que ma 328. Mais l'avantage, c'est que vous avez la possibilité d'amener deux enfants derrière . Mais mais, le plus rigiolo, c'est que vous pouvez chercher cette belle Ferrari V8 atmosphérique pour le prix d'un SUV Coréen. C'est dingue d'être un soit disant tifosi et ne lire que des bêtises. Presque personne n'a jamais vu une Mondial T nulle part. Moins de 7000 e emplaires !!! La T à été relooké par Pininfarina pour gommer quelques erreurs de Bertone. Du coup, mettez une Mondial et une Mondial T côté à côté et vous verrez la différence. Achetez vite ce beau coupé mais enixele T de préférence avant que la nouvelle génération ne l'apercoive. Les prix vont s'envoler très vite. Dépêchez vous d'acheter cette très belle Ferrari.Lire la suite de l'avis»

Mondial 8 (1981)

Par  le 07 Janvier 2017 à 01h46

J'ai toujours voulu une Ferrari, depuis mon enfance, c'était une obsession.. Mais, en attendant d'avoir les finances pour m'en offrir une, je me suis fait la main avec quelques Porsche, des japonaises et une Corvette. Aussi bien pour maîtriser la conduite de propulsion sportives mais aussi pour être à l'aise concernant la maintenance de véhicules de ce type. En me séparant de ma Corvette, on me fit une offre via réseau privé pour une Mondial à remettre en route après plusieurs années remisée.Les prix commençaient à grimper sur les semi-anciennes, je me suis dit que cette opportunité me mettrait le pried à l'étrier du cheval cabré et qu'il me fallait la saisir, peu importe qu'elle ne roulait pas.Je l'achète, je la ramène par plateau, et quelques jours après, elle démarrait. Avant même d'avoir pu rouler aec j'avais déjà effectuer la distri et la révision, changement des fluides..Je suis donc parti d'une voiture à remette en état, j'ai étalé les travaux tout en roulant avec et donc j'ai eu quelques pannes prévisibles mais depuis que j'ai fait le nécessaire, mécaniquement c'est du costaud.Mais c'est différent des Porsche de la même époque, on sent la conception dérivée de la course, le châssis est très efficace, la voiture vire à plat, et vu son long empattement il est très difficile de la faire dériver de l'arrière, au pire elle glisse sereinement des 4 roues dans un parfait équilibre.Elle transmet beaucoup de sensations, le tout combiné à ce parfum typique du cuir Conolly (d'une magnifique qualité en beige ou noir ! plus fragile quand il est rouge, et original quand il est bleu !), ses commandes très précises et ce son dans le dos, avec la transmission sifflante comme sur les voitures de course... C'est quelque chose.Au niveau des défauts : l'ergonomie et l'accès à bord ne sont pas terribles du tout, poste de conduite très en avant et portières mal placées pour les sièges avant, c'est pratique pour accéder à l'arrière mais pas du tout pour s'installer rapidement à l'avant. Le pédalier est décallé vers le centre, typique de l'époque donc on s'y fait très bien, les commandes de chauffages sont à 1m du volant.. (ou presque)...On se sent assis trop bas par rapport aux vitrages (je fais 1m75 et je suis un peu géné our manoeuvrer près de bordurres).. ça déroute un peu, mais.. on roule en Ferrari et tout le monde regarde passer cette ancienne Ferrari sans savoir la nommer.. la mienne est noire donc elle déroute un petit peu du cliché habituel.Souvent elle est confondue avec "celle de magnum".. Mécaniquement c'est du solide, l'accès mécanique est surprenant de facilité, il n'est nullement nécessaire de tomber la mécanqiue pour la distri ou l'embrayage, quelques outils spécifiques seront nécessaires cependant. Il y a quelques subtilités à savoir pour vérifier le niveau d'huile, il faut connaître les caprices du k-jetronic pour savoir palier un redémarrage capricieux parfois (quandon connaît le truc, ça redémarrage toujours mais beaucoup de proprios non avertis en mécanique on eu des sueurs froides avec cette injection mécanique vieillissante si certaines choses n'ont pas été revues)Il faut cependant prendre le temps de revoir au propre le faisceau électrique, souvent bidouillé et certaines connectiques un peu moyennes ou de mauvaises masses peuvent causer des soucis qui ne coûtent franchement pas grand chose à éviter si on prend les devant.En dehors de ça, le mythe, de moins en moins accessible, une voiture méconnue qui est de plus en plus appréciée pour plsieurs raisons:- Design devenu classique (pininfarina années 80)- 4 places et habitacle spacieux + 1 vrai coffre- mécanique réputée fiable (respecter les temps de chauffes des fluides.. grandes capacités donc... parfois il faut 15-20 km)- Ferrari de l'époque Enzo, avec encore une grande part d'artisanat ayant son charme- consommation pas affolante, je suis descendu à 9.5l/100 sur autorute avec une moyenne de 110-120..- tenue de route excellente, pas du tout piégeuse comme d'autres berlinettes plus pointues- performances suffisantes.. l'échappement mérite d'être en inox pour ajouter à la sensation de sportivité..- entretien aisé, prix des pièces pas très coûteux et disponibilité de pratiquement tout sans grosse difficulté.- voiture attachante avec laquelle on doit "communiquer", en prendre soin, et être curieux de son fonctionnement qui n'a rien de sorcier vous permettra de ne pas hésiter à l'utiliser sur des longs trajets..Pour conclure, je roule en Ferrari alors que mes revenus au moment où j'en ai fait l'acquisition pouvaient laisser sous-entendre que je pourrais encore économiser longtemps.. Cela fait plusieurs années, j'ai restauré entièrement la carrosserie et je l'ai chaussée en 16 pouces pour éviter les coûts des pneus TRX.. à présent équipée de Pirelli P7 cinturato, elle colle à la route et les 4 pneus me coûtent moins qu'un TRX d'origine ! Et en 16 pouces, le look est plus sympa. Cette voiture est relativement rare, et pourtant elles roulent encore très bien pour leur âge et elles peuvent presque être utilisées au quotidien, j'ai parfois fait mes courses avec... juste pour le plaisir !Lire la suite de l'avis»

Mondial T QUATROVALVOLE 3.4 V8 300 (1991)

Par  le 21 Février 2016 à 22h04

La "mal aimée" des Ferrari. Parfait ! pour tous ceux qui comme moi rêvaient d'accéder au mythe Ferrari car cette Ferrari (une vraie comme la 308 GT4 que j'adore) reste encore presque accessible.Je possède une "T" de 1991 depuis 3 ans. Le critère principal pour l'achat de ce véhicule était la transparence et l'historique complet du véhicule qui affichait 50 000 km. Après avoir parcouru 10 000 km à son volant, que est le bilan :Du plaisir, du plaisir et du plaisir !12/13 litres en moyenne de SP98, un passage annuel de contrôle / et ou petit entretien (vidange), et tous les 3/4 ans, une grosse révision que je viens d'effectuer avec en particulier la dépose du moteur, obligatoire sur cette version pour le remplacement du kit de distribution.Cette Ferrari est fiable. Elle passe le contrôle technique sans contre visite tous les 2 ans.Mais attention, l'entretien méticuleux nécessite un budget annuel conséquent (en intégrant le remplacement de la distribution selon les préconisations constructeur) d'environ 2500 € par an.Les pièces Ferrari d'origine sont très onéreuses voire délirantes, mais essentielles. Mon conseil, éviter d'acheter une voiture bricolée car la remise en état vous coûtera une fortune.Enfin en l'utilisant (le plus souvent possible) éviter les dos d'ânes, les rampes de parking trop brutales etc..., la garde au sol de la voiture étant très faible.Lire la suite de l'avis»

 

Mondial T QUATROVALVOLE 3.4 V8 300 (1989)

Par  le 12 Avril 2015 à 00h18

Bonjour à toutes et tous,Je voulais remettre un peu les pendules à l'heure concernant ce modèle trop méconnu.Qu'on ne se méprenne pas, je ne suis pas vendeur mais je trouve que cette voiture est réellement sous cotée et mal aimée à tort au regard de ce qu'elle est réellement et la côte d'autres véhicules sportifs qui ne lui arrivent pas à la cheville et qui eux sont surcotés.EN premier lieu quel plaisir de monter dans cette Ferrari des années 1990 qui épouse parfaitement "votre fessier" et vous bloque parfaitement pour vous aider à dompter le Cavalino.Quel plaisir de se retrouver (sur la version Mondial T, la dernière) derrière ce joli tableau de bord aux manomètres bien regroupés, au joli galbe qui vous rappelle le tableau de bord de la Dino 246GT, repris dans l'esprit, dans la future 355.Quel plaisir de pouvoir contempler il'cavalino sur les manomètres, le volant Momo. Quel plaisir d'humer l'odeur du cuir à chaque utilisation.Quel plaisir de pouvoir faire profiter à vos passagers de derrière, d'une jolie ballade en Ferrari ! et oui c'est une rare vrai 2+2 et je peux vous dire que les enfants et mes amis sont ravis de pouvoir monter à l'arrière et d'en profiter quand je leur en offre l'occasion, tout simplement profiter et apprécier d'être dans une superbe voiture.Et ce moteur... MIAM300CV un bon couple à bas régime, un moteur souple qui se conduit très facilement, même en ville et dans les bouchons.Et sur petites routes sinueuses quel coffre la bête car passé 4500t, elle s'envole jusqu'à la zone rouge, façon moto et vous invite à sauter d'un virage à l'autre sans modération, attention à bien respecter les 90 km/h, sinon...Au niveau châssis, elle est stable et un poil joueuse, car elle a un empattement un peu plus long qu'une stricte deux places bien sûr, donc attention car quand ses 1T5 se mettent à glisser, mieux vaut la connaître et savoir maîtriser la bête. sinon c'est l'arrière devant.Et sous la pluie il faut faire très attention car elle a tendance à partir de l'arrière, je le sais car ça m'est arrivé plusieurs fois et là chaud devant.En terme d'entretien, cela reste évidemment une Ferrari et effectivement ce qui coûte cher c'est la DISTRIBUTION, car sur la Mondial T il faut tomber le berceau arrière pour changer le Kit distri, donc un billet de 2500 à 4000€ suivant l'endroit et les interventions à faire en même temps. Sinon le reste de l'entretien est classique. Embrayage en bout d'arbre donc il suffit de tomber le silencieux d'échappement pour y avoir accès, les injecteurs RAS, l'allumage RAS, etc...En terme de fiabilité, le V8 de 300CV de la Mondial T qui sera monté dans les 348 est très fiable, seul point noir à cette époque un faisceau électrique un peu sous dimensionné, mais rien de grave, ce qui occasionne parfois des petites baisses de tension au niveau des éclairages intérieurs, mais par contre elle éclaire très bien la route, une référence pour l'époque !Et puis le cadeau, le bruit du moteur, que dis-je bruit, cette mélodie qui invite à ouvrir les deux vitres lorsque vous passez sur un pont ou dans une rue qui résonne bien et vous pousse à faire vrombir le moteur non pas pour frimer, mais pour vous hérisser les poils de bonheur avec une symphonie en Enzo Majeur, respect Il'Commandatore.Bref que du plaisir, de la beauté, et la fierté d'être dans une Ferrari bien construite et surtout une Ferrari.D'ailleurs les passants vous le montrent et vous le disent, eux qui ne sont pas aigris de la vie par le trop plein d'argent, eux qui ne cherchent pas à spéculer, à gagner de l'argent avec une voiture en la laissant croupir au fond d'un garage en attendant qu'elle prenne de la valeur, eux qui aiment et apprécient les belles choses.Eux vous le disent de 2 ans à 80 ans, qu'est-ce qu'elle est belle, c'est une 308, c'est la Ferrari de Magnum, ah ! c'est une mondial et avec 4 places en plus c'est génial, voiture maman, rouge, Ferrari.Tellement de témoignages gentils, respectueux, MERCI à vous TOUS, pour une belle voiture bien née, confortable, sportive, pratique avec ses quatre places et son coffre arrière, certes petit mais tout de même.ALORS messieurs les critiques, messieurs les aigris et spéculateurs, peu importe ce que vous dites, moi je peux vous dire que cette voiture plait énormément à tous le gens qui la croisent y compris certains officiers de la maréchaussée qui vous arrêtent rien que pour la voir et vous font des signes avec le pouce pour vous dire, quoi ? Et bien Oui ! Superbe !!!En tout cas pour conclure je dirais merci Monsieur Enzo Ferrari d'avoir su donner vie à de telles œuvres d'art, même si certaines œuvres ne font pas l'unanimité.C.BLire la suite de l'avis»

 

Mondial 8 (1982)

Par  le 26 Février 2013 à 08h53

BonjourHeureux propriétaire d'une Mondial 8 de plus de 30 ans, je voudrais redonner à cette voiture un peu délaissée par les puristes de la marque, un peu de prestige.Tout d'abord ne pas oublier que nous parlons d'une FERRARI dessinée par Pininfarina, et que pour moi il n'y a pas de petite Ferrari mais tout simplement des FERRARI.De plus pour commencer vous pouvez c'est vrai avec des frais de restauration en trouver à partir de 10000€, ce qui met le mythe à portée de toutes les bourses.Une Mondial 8 bien restaurer peut coté 22000 à 25000 €.Ce qui a fait aussi une part de ma décision d'achat et le fait qu'il y a 4 places, hé oui sympa pour les sorties en famille.De plus à l'usage le V8 de 214 ch s'avère être peu gourmand,et par les temps qui court c'est important à : - 130 sur autoroute 14 litres- 90 sur route 11 litres- en cycle urbain 20 litresPour les entretiens courant cela reste à la portée de tous, le changement du kit de distribution ne nécessite pas la dépose du moteur (grosse économie) mais le dépose de la roue arrière droite donne accès à au carter de la distri, simple !!!! bref pour 1500 € on peu s'en sortir, voir mois.Cette voiture entre 1980 et 1983 n'a été construite qu'à environ 703 exemplaires dont les 2/3 se sont vendue au Etat-Unis ce qui avec le temps ne peut lui donner que de la valeur.En effet si on déduit les destructions, les véhicules pour pièces ....sur notre vieux continent, bientôt cette voiture deviendra rare.Juste dernier un petit détail sur route mouillée la Mondial 8, devient difficile à dompter, les pneus en particulier sont en cause mais quel prestige d'avoir des MICHELIN TRX 240. BREF vous avez avec LA MONDIAL 8 tous les ingrédients pour vous faire plaisir.Lire la suite de l'avis»

Rechercher un avis

SPONSORISE

Derniers avis Coupé

Avis Mercedes Classe Cls Amg63 AMG 7G-TRONIC SPEEDSHIFT (2009)

Par ricardo92500 le 04 Juillet 2020 à 14h11

Lire l'avis»
Avis Volkswagen Scirocco 2II 1.4 TSI 160 (2009)

Par Ledija le 27 Juin 2020 à 09h48

Lire l'avis»
Avis Mercedes Classe Clc350 (2009)

Par Sppainkiller le 21 Juin 2020 à 01h33

Lire l'avis»

Forum Ferrari Mondial