Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac 20 ans    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Vos 14 avis Mazda Mx5 (3e Generation)

16,8/20

(14 avis)

Avis Mazda Mx5 (3e Generation)

Ordre de tri

 

Mx5 (3e Generation) III ROADSTER 1.8 125 ELEGANCE CUIR (2006)

Par  le 13 Mai 2014 à 16h00

Mazda MX5 type NC 1.8 Elegance Cuir 125 CV(3ème génération) de 2006. 55000 km.Bien que conçue initialement, semble-t-il pour le marché américain, quel plaisir de rouler sur des petites routes de campagne françaises à travers champs et sous-bois, se régaler à chaque virage d'une route de montagne.Tenue de route de propulsion idéale (aucune béquille électronique sur mon modèle) sur le sec. Sur le mouillé, c'est une autre histoire, bienvenue au club des têtes à queues et adeptes du contre-braquage. A conduire délicatement dans ces conditions.Confort de bonne qualité, position de conduite agréable mais sièges minimalistes sur cette version. On aurait aimé plus de soutien latéral, et je ne pense pas que le cuir soit une matière adaptée à ce type de voiture : ça glisse et on transpire en été en plein soleil. Le cuir, qui semble basique, a toutefois bien vieilli. Avec la capote souple, paradoxalement, l'ambiance sonore est plus agréable en position décapotée que capotée. Le bruit moteur et échappement, légèrement inspiré de celui des roadsters anglais, est discret, et les remous et bruits d'air très atténués. En mode capoté, l'insonorisation est faible, surtout dans la circulation des villes diesélisées : on a l'impression que le monospace qui vous suit est à quelques millimètres de votre tête. Même chose sur l'autoroute où les bruits résonnent : à éviter en mode capoté. Autant rouler décapoté et moins vite.Le moteur 1.8 l 125 cv est largement suffisant, il ne faut pas hésiter à le faire monter dans les tours comme tout bon moteur japonais. Certains ressentent un manque de couple à bas régime, mais je ne reconnais pas ce défaut. Le couple est agréable pour une conduite coulée sur petites routes. La consommation est correcte pour le type d'utilisation demandé (c'est pas un véhicule de VRP : entre 7 et 9 litres selon la conduite, et La boîte de vitesse, commande et étagement, est idéale. C'est un régal d'enchaîner les virages, à vitesse tranquille ou énervée. Quant à la fiabilité : aucun problème. Tout est bien conçu, et spécifiquement pour ce type de voiture, comme par exemple le chauffage et les sièges chauffants, qui permettent sans problème de rouler décapoter en hiver. L'équipement sièges chauffants est donc utile. La capote à une seule couche (d'où l'insonorisation médiocre) est toutefois très solide et d'une maniabilité idéale. Les pneus Yoko d'origine pas formidables et usés à 30000 km. Remplacés par des Bridgestone Turanza plus confortables et sécurisants, mais moins vifs.Hormis les vidanges et filtres, changement de plaquettes à 50000 km Seul désagrément après 8 ans : des grincements par temps froid venant des suspensions arrières, qui disparaissent ensuite. Défaut semble-t-il connu et sans risques.Finition simple, mais très robuste. La radio est correcte, mais son fonctionnement est peu intuitif. La logique japonaise est parfois obscure.Question rangement : aie ! Dans l'habitacle, si 2 personnes de grande taille peuvent y être accueillies, le reste est indigent : des portes-gobelet qui ne servent à rien, une boîte à gants rikiki secondée par un petit coffre entre les 2 sièges et des mini-rangements derrière les sièges. Tout est mini.Y compris le coffre arrière, il faut des sacs souples et effectuer un achat indispensable : un porte-bagage de coffre. Si vous avez peur que la pluie mouille vos bagages et effets, la solution est d'utiliser des bagages de marins, étanches qui peuvent s'installer à l'extérieur. Même Décathlon en vend.Toutefois, pas de possibilité de monter un porte vélo, car le coffre de la MX5 NC n'est pas assez rigide car en aluminium, et à ma connaissance aucun porte-vélo n'est agréé pour cette voiture.En résumé, un objet plaisir, afin de se désintoxiquer des machins gris et mazoutés qui envahissent notre pays. Par rapport à certains autres cabriolets, ce modèle ne respire pas l'arrogance et provoque souvent la sympathie. La puissance est suffisante pour se faire plaisir. Et connaissez-vous un autre modèle de véhicule contemporain qui déclenche des petits signes de main quand deux exemplaires se rencontrent,y compris dans les pays étrangers. Lire la suite de l'avis»

 

Mx5 (3e Generation) III ROADSTER COUPE 2.0 160 PERFORMANCE (2010)

Par  le 18 Mai 2013 à 02h46

Venant de sortir de mes études et commençant a avoir des rentrées d'argent sûres, étant célibataire, j'ai décidé de me faire plaisir en m'achetant une voiture un peu sportive...Après quelques hésitations, mon choix c'est porté sur une MX5 NC FL 2L de fin 2010 achetée d'occasion avec 14.000 km. Résultat après plus de 6 mois: QUE DU BONHEUR: Voiture esthétiquement très belle(les regards admiratifs ne sont pas rares) et très plaisante à conduire: Voiture légère, au châssis précis, agile, très efficace tout en restant très confortable. Moteur volontaire, au bruit sympathique et ne rechignant pas à monter haut dans les touts. Boite de vitesse bien étagée où le passage de rapport est un vrai régal. ESP déconnectable (indispensable selon moi) permettant de profiter au maximum du coté joueur du train arrière. Frais d'entretien très raisonnables, adaptés aux budgets relativement modestes. Système de toit en dur rapidement rétractable, permettant de rouler cheveux au vent dans cette petite sportive même par temps froid avec un très bon système de chauffage et les sièges chauffants. Jusqu'à 8°C de température extérieure, je décapote quasi-systématiquement. C'est un régal au quotidien!Du côté de la finition, ce n'est pas hyper luxueux mais très correct et suffisant pour l'usage quotidien, et puis à ce niveau de prix on ne va pas trop en demander. L'équipement est également parfait au quotidien: on ne lui demande pas d'être suréquipée avec des trucs ne servant à rien mais d'être une voiture plaisir correctement équipée pour un usage quotidien.Le coffre est un peu petit mais largement suffisant pour l'usage au quotidien (même pour faire les courses si on n'a pas une famille nombreuse évidemment)ou pour un week-end à deux...Pour une semaine cela risque cependant d'être un peu juste: c'est une petite voiture sportive après tout.J'ai entendu des grands gabarits qui disaient qu'on s'y sentait à l'étroit: personnellement je mesure 1 mètre 87 et franchement je n'en souffre absolument pas même si le toit lorsqu'il est fermé n'est pas très loin de ma tête. Si vous vous posez la question: essayez-la et vous verrez bien si elle vous convient ou si vous êtes trop grand pour elle.Aucun problème technique à signaler: ma MX tourne comme une horloge!Petite remarque concernant le moteur: Même si il est très agréable, volontaire dans les tours et relativement coupleux, je trouve personnellement(en tant qu'amateur de conduite sportive) qu'un peu de puissance supplémentaire n'aurait pas fait de mal: 200 ou 250 chevaux auraient été géniaux sur cet engin!Et puis que dire de sa consommation relativement élevée comparée à sa puissance qui n'est pas exceptionnelle: je consomme un peu plus de 8litres/100km en conduite normale ; mais cravacher le moteur est tellement jouissif que je n'arrive pas à m'en empêcher(et je ne le veux pas d'ailleurs) ; Résultat: 12 litres/100 facilement, si je fais ma propre moyenne.Conclusion: pour moi, cette voiture est quasi-parfaite, relativement polyvalente et c'est un très bon anti-déprésseur après une dure journée de travail.Je ne peux que la conseiller à tous les amateurs de conduite et d'automobile qui n'ont pas un budget faramineux à engloutir dans les voitures.Lire la suite de l'avis»

 

Mx5 (3e Generation) III ROADSTER 1.8 125 ELEGANCE CUIR (2006)

Par  le 13 Juillet 2010 à 14h22

J'ai eu le plaisir de posséder une MX5 NC 1.8L pendant quelques mois et 10 000 Km. Ce fut une voiture achetée pour réaliser un rève, celui de la MX5 dont j'étais tombé amoureux au tout début des années 90, avec la première génération.Cette voiture fut achetée avec 2 ans et demi et 25 000 Km au compteur chez Mazda Austerlitz.1.8L 126 Cv, couleur true red et cuir noir.Cette voiture avait vraiment de la gueule. La couleur rouge vif aidait probablement. Elle était clairement conçue pour le plaisir de conduite. Avant tout.Mais malgré ça, beaucoup de mes passagers on été surpris par la place disponible à bord. Ils n'en attendaient pas autant d'une voiture si petite (4 m de long dont 50 % de capot). Mais en ce qui me concerne, avec mon mètre quatrevingt quatorze et mes cent kilos, j'avais la tête qui frôlait le ciel de capote et les jambes un peu ramassées de chaque coté du volant. Mais ça valait le coup.Elle était également plutôt confortable. En tout cas beaucoup mieux ammortie que son statut de roadster sportif ne le laissait craindre. Les sièges ne maintenaient peut être pas tout à fait assez, mais on était câlé entre la contre porte et la console centrale de toute façon. Plus spacieuse qu'on aurait pu le croire, mais pas gigantesque pour autant...Le coffre est de lui celui qui souffrait le plus du coté ypé de la voiture : seulement 150 litres. Mais finalement suffisant au quotidien. Pour partir en vacances à deux, là, je ne suis pas sur.La mécanique sous le capot faisait, à mes yeux, souffler le chaud et le froid :- Chaud pour son coté rageur haut dans les tours. Et on s'y maintient facilement grace à l'excellente boite aux débattments ultra courts et très précis.- Froid pour le reste. Manque de couple flagrant à bas régime. Et franchement gourmand si on considère la puissance développée et le poids très réduit de la voiture (1080 Kg). Je tournais entre 9 et 9,5 litres au 100 en conduite péri urbaine. Excessif. Bref, le moteur était un peu dépassé techniquement.En plus d'un excellent ammortissement, le chassis apportait aussi une conduite vive et nerveuse. Et un train arrière joueur si on le cherche. Une voiture vraiment très agile.Deux autres points fort viennent du coté décapotable :- Une protetion contre les remous efficace et une ventilation adaptée aux exigeances d'une conduite cheuveux au vent. Y compris par temps froid.- Une capote simplissime et hyper rapide à manipuler depuis l'habitacle. C'est un coup de main à prendre, mais une fois attrapé, le décapotage se fait en 2 secondes (déverrouiller la capote et la jeter en arrière) et le recapotage en moins de 10 (déverrouiller la sécurité, attraper la toile derrière soi, déployer la capote et l'arrimer au pare brise). Peut être que, cependant, une personne de petite taille aura plus de mal pour redéployer la toile depuis le siège conducteur.L'équipement de ma version était suffisant. Cuir, clim manu, ABS, 4 airbags, système audio CD, jantes alu et sièges chauffants. Rien d'extraordinaire, mais le suréquippement et le poids associé, ce n'est pas trop dans la philosopie d'une MX5.J'ai finalement décidé de vendre cette voiture car je n'en profitais pas assez. Conçue pour les petites routes de week end, elle avait du mal à être aussi charmeuse dans les bouchons sur l'autoroute qui m'emmène au boulot tous les jours. Le quotidien a tué notre amour !Dans les points négatifs, je rajouterai le réseau Mazda pas très étendu, obligeant à faire pas mal de bornes avant d'en trouver un pour faire entretenir la voiture.N'en profitant pas assez vu mon utilisation, je l'ai donc mise en vente. Et bien que je ne regrette pas de l'avoir fait, elle me manque toujours de temps en temps, même plus d'un an après.Lire la suite de l'avis»

Rechercher un avis

SPONSORISE

Derniers avis Cabriolet

Forum Mazda Mx5 (3e Generation)

Essais et comparatifs Mazda Mx5 (3e Generation)