Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

2. Renault Kangoo Van (2021) - Sur la route : confort et efficacité

Consommation d’environ six litres avec ce 95 chevaux en charge. Raisonnable.
Consommation d’environ six litres avec ce 95 chevaux en charge. Raisonnable.

Qui se cache sous le capot de ce Kangoo ? Des motorisations essence et Diesel, puisque pour l’électrique il faudra attendre la fin de l’année. Côté essence, deux propositions constituées du TCe de 100 ou 130 chevaux. Côté Diesel, deux puissances de 75 et 95 chevaux déclinées autour de l’incontournable 1.5 dCi. Le 115 chevaux est annoncé pour plus tard. Il y a aussi une version baptisée Ecoleader sur l’essence 130 chevaux et le Diesel 95 chevaux. Il s’agit d’un bridage avec une vitesse limitée à 110 km/h. Toutes ces motorisations sont couplées à une boîte de vitesses manuelle à six rapports. L’automatique, avec la boîte à double embrayage EDC 7, attendra quelques mois avant de faire son apparition.

Bien sous tous rapports

Notre modèle d’essai est équipé du Diesel de 95 chevaux. Moteur éprouvé aux qualités reconnues. Agréable et efficace avec le répondant nécessaire. Lesté à 280 kg, ce Kangoo d’essai reste agile, affiche une bonne tenue de route, prenant bien ses appuis. Le confort est appréciable. Il est surtout en net progrès par rapport au Kangoo précédent. Confort de conduite tout d’abord. Le siège conducteur est très agréable. Les réglages, en profondeur, en hauteur et au niveau lombaire, ce qui est nouveau, permettent de trouver une bonne position de conduite. Même les plus grands gabarits seront à l’aise : le recul de ce siège a été augmenté de 4 centimètres. Autre nouveauté, le volant se règle désormais en profondeur et non plus sur la seule hauteur. Confort acoustique ensuite. Renault a mis le paquet sur l’insonorisation et c’est réussi. L’isolation du tableau de bord a été augmentée, les vitres sont plus épaisses, de la mousse a été ajoutée et l’encapsulage du moteur renforcé. Du coup, le chant du moteur se fait plus discret, même sur les accélérations franches, et les bruits ambiants sont atténués. C’est une heureuse surprise : avec la cloison partiellement grillagée de ce Kangoo Sésame, on aurait pu croire à une présence accrue des résonances venant notamment de la zone de chargement. Il y en a certes un peu plus qu’avec une cloison complète, mais cela reste très raisonnable. Seul bémol sur ce chapitre, la vision panoramique n’est pas optimale. La faute aux imposants montants de pare-brise qui heurtent le regard.

Le nouveau Renault Kangoo Van n’est pour l’instant commercialisé qu’en version Sésame ouvre-toi. Le modèle classique arrivera avec l’été.
Le nouveau Renault Kangoo Van n’est pour l’instant commercialisé qu’en version Sésame ouvre-toi. Le modèle classique arrivera avec l’été.

Photos (34)

Mots clés :

En savoir plus sur : Utilitaire

SPONSORISE

Commentaires ()

Déposer un commentaire