Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Essai vidéo - Renault Kangoo (2021) : retour dans la course

Dans Nouveautés / Nouveaux modèles

Apparu en 2007, il était grand temps pour Renault de renouveler son ludospace, le Kangoo de seconde génération, un nouveau modèle complètement repensé. Cela sera-t-il suffisant pour revenir dans la course ? Réponse avec l’essai de la version essence la plus puissante, le TCE 130 ch.

Essai vidéo - Renault Kangoo (2021) : retour dans la course

EN BREF

Ludospace

3e génération de Kangoo

À partir de 24 900 €

Il est loin le temps où le Kangoo était un acteur incontournable de l’univers des ludospaces. Les années ont passé et la concurrence s’est densifiée. On peut considérer que le moment charnière de ce segment est l’arrivée de la dernière génération de ludospaces du groupe PSA (Citroën Berlingo, Opel Combo Life et Peugeot Rifter), qui a été marquée par de très nombreux progrès, tant en termes de présentation et d’équipement que de qualités dynamiques. De quoi renverser le Kangoo, d’autant plus que Volkswagen est revenu aux avant-postes, il y a quelques semaines avec son tout nouveau Caddy. Âgé de 14 ans car apparu en 2007, il est logique que le second Kangoo soit dépassé. Renault se devait de réagir et c’est chose faite avec cette nouvelle génération qui marque une vraie montée en gamme.

Essai vidéo - Renault Kangoo (2021) : retour dans la course

Essai vidéo - Renault Kangoo (2021) : retour dans la course

 

L’époque où les ludospaces étaient juste des utilitaires flanqués de vitres afin de plaire à quelques particuliers à la recherche d’un véhicule pratique à moindre coût est bel et bien révolue.

Essai vidéo - Renault Kangoo (2021) : retour dans la course
Essai vidéo - Renault Kangoo (2021) : retour dans la course
Essai vidéo - Renault Kangoo (2021) : retour dans la course

Projecteurs avec signature en forme de C, calandre chromée et vitrage d'un seul bloc, le Kangoo veut changer de standing.

Ainsi, le nouveau Kangoo abandonne sa bonhomie et ses rondeurs pour adopter un design plus sérieux qui passe notamment par un vitrage latéral dessiné d'un bloc et des formes plus géométriques. Il reprend également certains attributs des modèles du reste de la gamme comme par exemple les feux de jour en forme de C ou la large calandre et ose même des ailes arrière galbées. Le changement se traduit aussi au niveau de la poupe avec des feux qui ne remontent plus jusqu’au hayon.

Oubliez l'habitacle façon utilitaire, le Kangoo propose une planche de bord proche de celle des berlines au losange.
Oubliez l'habitacle façon utilitaire, le Kangoo propose une planche de bord proche de celle des berlines au losange.

Cette montée en gamme se retrouve aussi dans l’habitacle avec une organisation complètement revue et qui se détache de l'univers de l’utilitaire. La présentation est plus soignée. La planche de bord est traversée par un bandeau décoratif façon bois sombre brossé. Le levier de vitesses est toujours en hauteur. On trouve un écran tactile 8 pouces façon tablette et l'instrumentation pourra s'enrichir en fin d'année d'un écran 7 pouces. Dommage, le Kangoo a un train de retard sur le Volkswagen Caddy, qui profite d'un écran 10 pouces et d'une instrumentation numérique. La qualité des matériaux s'est énormément améliorée et se rapproche de l'univers des berlines.

Pas de problème d'espace aux jambes à l'arrière, ni d'accès grâce aux portes coulissantes.
Pas de problème d'espace aux jambes à l'arrière, ni d'accès grâce aux portes coulissantes.

Mais l’argument numéro 1 des ludospaces, ce sont les aspects pratiques. Cela tombe bien, c’est l’élément décisif lors de l’achat. Et dans ce domaine, le Kangoo vous en donne pour votre argent. Ainsi, l’habitabilité arrière est très généreuse. Renault annonce que cette nouvelle génération devient même la référence en matière de garde au toit, largeur aux épaules et aux coudes. Une chose est sûre, les passagers arrière seront à leur aise, même trois adultes : l’espace aux jambes est conséquent et le plancher plat rend la position centrale tout à fait exploitable.

Essai vidéo - Renault Kangoo (2021) : retour dans la course
Essai vidéo - Renault Kangoo (2021) : retour dans la course

Comme la plupart des ludospaces, le coffre du Kangoo est gigantesque avec un volume qui varie entre 775 et 3 500 litres.

Le volume de coffre est du même acabit avec une contenance oscillant entre 775 et 3 500 litres. Ce Kangoo est un vrai déménageur, qui se veut facile à utiliser avec son seuil de chargement bas, son coffre très carré et la possibilité d’obtenir un plancher presque plat en rabattant la banquette arrière. Vous pouvez même transporter des objets mesurant 2,70 m de long en repliant le dossier du siège passager avant.

Essai vidéo - Renault Kangoo (2021) : retour dans la course
Essai vidéo - Renault Kangoo (2021) : retour dans la course

Beaucoup de rangements dans l'habitacle notamment avec une boîte à gants tiroir.

Le Kangoo chouchoute aussi ses occupants avec de très nombreux rangements dont une boîte à gants tiroir comme celle du Captur ou sur la planche de bord. Il en existe aussi des plus classiques comme ceux de la capucine. Au total, ils représentent un total de 49 litres.

L'astuce de cette génération de Kangoo : ses barres de toit qui se transforment en galerie.
L'astuce de cette génération de Kangoo : ses barres de toit qui se transforment en galerie.

Mais ce n’est pas tout puisque cette troisième génération propose aussi quelques astuces, à l’image des barres de toit qui peuvent se transformer d’un simple coup de main en une galerie, une option à 300 € que nous vous conseillons fortement. Dommage en revanche qu'il ne dispose pas d’une lunette arrière ouvrante indépendamment du hayon comme certains de ses rivaux.

Pour rendre ce Kangoo toujours aussi habitable malgré les nouvelles normes de sécurité, Renault n’y est pas allé avec le dos de la cuillère puisque celui-ci mesure désormais 4,49 m, soit 19 cm de plus que la précédente génération. Une augmentation due principalement à l'agrandissement des porte-à-faux avant et arrière. Et ceux qui en veulent encore plus pourront se consoler dans quelques mois avec l’arrivée d’une version rallongée mesurant 4,90 m et pouvant accueillir jusqu’à 7 personnes.

Informations techniques

Taux d'émission de CO2
de la version la plus écologique de : Renault Kangoo

NC

Début de commercialisation du modèle :
Renault Kangoo 3

Avril 2021

A titre d'exemple pour la version III 1.3 TCE 130 INTENS.

1,83 m2,15 m
4,48 m
  •  5 places
  •  775 l / 3500 l

  •  Méca. à 6 rapports
  •  NC

Portfolio (30 photos)

En savoir plus sur : Renault Kangoo 3

SPONSORISE

Essais Break

Fiches fiabilité Break

Toute l'actualité

Commentaires (79)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

je vais vous étonner.... il est pas mal du tout ce kangoo... eh oui ils ont copié le caddy de vw!!!

le look est correct... finition en forte hausse!!!

par contre. le soucis c'est la motorisation...

27 000 un dci de 95cv et 1litre 5?

je parle pas du 1l 3 essence çà voit boire un max la dessus... avec la prise au vent!!

chez vw... tu as un 2 litres qui fera 2 fois plus de kilométrage...

et l'écran est de taille moderne...

bien joué mais peu mieux faire lol...

remisé à 35% en diesel le kangoo trouvera sa clientéle de famille modeste...20 000 balles.. donc..

Par

Il était temps parce que l'ancienne génération accusait tellement le poids des années que ça en devenait honteux.

Il est vraiment beau pour le coup, de sacrés efforts ont été fait sur l'intérieur. Il devrait grappiller des parts aux clones Stellantis.

Par

un grand bravo au service Presse de Renault pour le choix de la couleur du véhicule d'essai : un Kangoo .... roux, fallait oser !!!!

Par

En réponse à Vroom37

un grand bravo au service Presse de Renault pour le choix de la couleur du véhicule d'essai : un Kangoo .... roux, fallait oser !!!!

Il y a toujours eu des Kangoo roux dans la gamme de couleur . C'est comme les Espaces verts, il y en a eu beaucoup ...

Par

En réponse à gignac-31

je vais vous étonner.... il est pas mal du tout ce kangoo... eh oui ils ont copié le caddy de vw!!!

le look est correct... finition en forte hausse!!!

par contre. le soucis c'est la motorisation...

27 000 un dci de 95cv et 1litre 5?

je parle pas du 1l 3 essence çà voit boire un max la dessus... avec la prise au vent!!

chez vw... tu as un 2 litres qui fera 2 fois plus de kilométrage...

et l'écran est de taille moderne...

bien joué mais peu mieux faire lol...

remisé à 35% en diesel le kangoo trouvera sa clientéle de famille modeste...20 000 balles.. donc..

C'est là que le groupe VW enterre PSA et renault , sur les motorisations. surtout en diesel avec le 2l TDI, même "dégonflé à 106 cv laisse les 1,5 dci et hdi sur place et en étant capable de faire 300000 mini sans encombre. En essence , la 1.3 tce ne fait pas parler de lui, contrairement au 1.2 qu'il remplace. En purtec 1.2 il aurait fallu que ce soit en 4 cyl. Même en essence, le 1.5 tsi les surclasse largement.

Après en 1.L uniquement pour la ville, même chez VW.

Par

J'attends la version amg avec impatience

Par

J'aime beaucoup ce gabarit, à mi chemin entre un break et un utilitaire. Même si la garde au toit aurait pu être sensiblement plus basse. Par contre, cette verrue en plein milieu du tableau de bord... décidément !! A croire que c'est si difficile que ça d'intégrer un écran de cette taille ? Ou alors, c''est juste pour mettre en valeur cette chose digne d'une tablette de jeu pour enfant ?

Quoiqu'il en soit, c'est une très belle évolution du concept initial. Bravo.

Par

En réponse à matrix71

J'attends la version amg avec impatience

Oui !!! La maréchaussée aussi l'attend de pied ferme !!!

Par

En réponse à salacius crumb

C'est là que le groupe VW enterre PSA et renault , sur les motorisations. surtout en diesel avec le 2l TDI, même "dégonflé à 106 cv laisse les 1,5 dci et hdi sur place et en étant capable de faire 300000 mini sans encombre. En essence , la 1.3 tce ne fait pas parler de lui, contrairement au 1.2 qu'il remplace. En purtec 1.2 il aurait fallu que ce soit en 4 cyl. Même en essence, le 1.5 tsi les surclasse largement.

Après en 1.L uniquement pour la ville, même chez VW.

Mais qu'est ce que vous avez tous avec le kilométrage maxi que peut faire un moteur ?

Franchement 200000 ou 300000 qui s'en soucie sur un véhicule neuf ? Il faudrait le garder 20 ans pour que ça ait un impact.

Par

Renault contre le caddy et Peugeot vs la golf (du moins ils essayent... ) nous nous avons acheté le Dokker (Renault au juste prix en 1500 dci 95cv 6 vitesses à 16000 €) dont nous sommes très satisfait payé au juste prix, il faut arrêter de se prendre pour du "Premium" pour deux ou trois plastic couleur chrome avec des moteurs entrée de gamme...

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire