La seconde génération de la Kia Cee'd, sans changer radicalement par rapport à la première, se bonifie dans moult domaines dans le but de se hisser au niveau des meilleures compactes européennes. Objectif atteint d'après notre premier essai, au moins avec une partie des motorisations proposées.

Essai vidéo - Kia Cee'd : une compacte de plus en plus européenne

Taux d'émission de CO2 et bonus/malus
de la version la plus écologique de : Kia Cee D

97 g/km - Bonus : 0 €

Début de commercialisation du modèle :
Kia Cee D 2

Avril 2012

Dévoilée au Salon de Genève 2012, la nouvelle Kia Cee’d sera commercialisée sur le marché français à partir du 10 mai, distribuée par le biais d'un réseau qui compte aujourd’hui 196 points de vente.
La première génération de la Cee’d lancée à la toute fin de 2006, développée et produite en Europe, a introduit la garantie Kia de 7 ans ou 150?000 km (étendue à toute la gamme début 2010), un argument qui lui a permis de se faire une place parmi les compactes établies. La gamme Cee’d a enregistré plus de 430?000 ventes en Europe de l’Ouest en à peine plus de 5 ans sur une production de 633?000 exemplaires sortis de l'usine Kia de Zilina en Slovaquie. A comparer avec sa demi-sœur l'i30 première du nom, qui s'est vendue à 400?000 unités en Europe, produite elle par Hyundai à Nosovice en République tchèque. Comme les réseaux de distribution sont complètement séparés, on oublie parfois que les marques Hyundai et Kia sont intimement liées sous l'égide du groupe coréen Hyundai Motor, 5e constructeur mondial. Une mise en concurrence apparemment bénéfique pour les deux marques qui affichent une progression des ventes en Europe comme en France spectaculaire en 2011 comme pour ce début d'année. Pour Kia par exemple, les ventes européennes au premier trimestre 2012 ont augmenté de 24,6 % sur un marché toutes marques en repli de 7,3 % (données ACEA, 27 pays de l’UE et les 3 pays de l’EFTA, Norvège, Liechtenstein et Islande), principalement grâce aux Picanto, Rio et Sportage. Avec la nouvelle Cee'd, les ambitions de la marque seront encore plus grandes. Sur les trois prochaines années, il est prévu en Europe malgré la crise qui perdure une progression de 7 % du segment C (ou M1), grosso modo celui des compactes entre 4,20 et 4,50 m de long. Les ventes annuelles devraient atteindre 2,4 millions d’unités pour 2014, ce qui fait de ce segment le plus convoité après celui des petites polyvalentes (Peugeot 208, VW Polo, ...) par les constructeurs.
Les prévisions de vente de la Cee'd sont de 3?000 unités pour le marché français en 2012 (berline 5 portes commercialisée en mai, et le break Sport Wagon dans la foulée du Mondial de Paris en septembre prochain). Les ventes atteindront 6?000 à 7?000 exemplaires en année pleine, une très forte progression si on compare aux 4?000 unités enregistrées par la cee’d de première génération en 2011.
Conçue et produite en Europe
Selon ses concepteurs, la Cee'd de seconde génération conçue majoritairement en Allemagne serait encore plus en accord avec les attentes de la clientèle européenne que la première, avec notamment un design extérieur plus racé et un habitacle plus raffiné. Nous allons vérifier si ces promesses sont tenues et si elle peut rivaliser avec les meilleures compactes françaises et allemandes dans d'autres domaines que le rapport prix/équipement ou la durée de la garantie (7 ans ou 150?000 km, transférable entre les possesseurs successifs du véhicule). Et voir si elle apporte plus que sa cousine i30 de chez Hyundai, de conception très proche et elle aussi made in Europe.
Essai vidéo - Kia Cee'd : une compacte de plus en plus européenne
La nouvelle Cee'd veut offrir « plus d'émotion et de caractère ainsi que des proportions plus équilibrées et une allure plus affirmée » selon les responsables du design. On vous en laisse juge. Pour notre part, nous la trouvons dans l'air du temps, ni plus ni moins que la Citroën C4 ou la Ford Focus par exemple, avec un bon équilibre des volumes. On retiendra également après un passage par la soufflerie du Centre de Recherche et Développement de Kia en Corée, un Cx de 0,30 qui la classe en aéro parmi les bons élèves dans sa catégorie.
La longueur (4?310 mm) a progressé de 50 mm tandis que sa hauteur (1?470 mm) et la largeur (1?780 mm) ont diminué de 10 mm. Kia annonce une plate-forme nouvelle, cependant l’empattement reste identique (2?650 mm). L'habitabilité, déjà correcte auparavant, progresse légèrement. La garde au toit et la longueur aux jambes aux places avant progressent respectivement de 12 mm et de 21 mm tandis qu’aux places arrière, la largeur aux épaules gagne 5 mm. La capacité du coffre augmente de 40 litres pour atteindre 380 litres (+ 12 %) et une fois les sièges arrière entièrement rabattus (fractionnables 60/40 dès la finition de base), on obtient une aire de chargement plane, et le volume atteint une valeur honorable de 1?318 litres.
Essai vidéo - Kia Cee'd : une compacte de plus en plus européenne
Essai vidéo - Kia Cee'd : une compacte de plus en plus européenne
Essai vidéo - Kia Cee'd : une compacte de plus en plus européenne
Les progrès les plus visibles concernent la qualité perçue de l'habitacle, sensiblement rehaussée, avec un mobilier au design plus avenant et des matériaux de meilleure qualité un peu partout, de la planche de bord à la sellerie. Avec ici et là des commutateurs cerclés de chrome, et à bord de la version haut de gamme « Premium » des applications en noir laqué. Le niveau de qualité se compare désormais au moins à une Ford Focus ou à une Opel Astra. L'ergonomie des commandes est également meilleure, et la position de conduite légèrement améliorée.
Les groupes propulseurs bénéficient de modifications mineures abaissant ainsi de 4 % la consommation moyenne de l’ensemble des moteurs de la gamme. En France, la nouvelle Cee’d offre le choix entre deux moteurs Diesel, 1,4 litre 90 ch turbocompressé et 1,6 litre à turbocompresseur à géométrie variable décliné en deux niveaux de puissance (110 et 128 ch) mais un couple identique de 260 Nm, et entre deux moteurs essence, le 1,4 l MPI 100 ch et le plus évolué 1.6  GDI (à injection directe) de 135 ch.
Sur le marché français, Kia prévoit de réaliser l’essentiel de ses ventes avec la nouvelle version du 1,6 litre CRDi porté à 128 ch. Ce moteur est associé, au choix, à une boîte manuelle ou à une transmission automatique, toutes deux à six rapports. Il affiche une consommation de 4,1 l/100 km en cycle mixte (3,8 l/100 km avec le Pack Eco incluant le système Stop & Go ISG) et un niveau d’émissions de CO2 de 108 g/km (100 g/km pour la version équipée du Pack Eco). Mais ce n'est pas le meilleur de la gamme comme nous allons le constater.