Que ce soit pour le confort, le design, la maniabilité, tous, de la Belgique à l’Italie en passant par le Luxembourg, l’Allemagne, l’Autriche, la Suisse et l’Espagne, proclament leur admiration pour la Citroën C6. Ils sont également d’accord au sujet du prix, qu’ils jugent excessif.

La presse est unanime. Voilà ce qui pourrait résumer l’accueil fait à la Citroën C6. Nos voisins s’enthousiasment pour la "nouvelle DS".

"Des lignes d’une élégance absolue"

Le design de la nouvelle voiture de la marque aux chevrons est la première chose qui a frappé nos confrères. Avec son habitacle rejeté vers l’arrière et ses vitres dépourvues d’encadrement "la française se veut originale" selon le site luxembourgeois Fleet et Business surtout lorsqu’on la compare aux allemandes qui "jouent la carte du classicisme". Les journalistes du site autrichien Auto-motor lui accordent "tous les attributs d’une limousine de classe supérieure" mais également "l’élégance d’un coupé". Ils insistent sur les proportions, les lignes de la Citroën C6 qui "dessinent une silhouette typique qui est déjà unique au premier regard".

"Le C de Citroën C6 serait-ce pour le confort ?"

Pour les italiens de Motorsport, la nouvelle Citroën C6 tient son rang en alliant élégance et confort. Celui-ci est le second point fort de ce "palace roulant".Ces derniers insistent sur la sensation de place et de bien-être que l’on éprouve "au premier regard". Les finitions, en bois et cuir ont visiblement impressionné les espagnols de Autovia, de même que le silence régnant dans l’habitacle: "si on ne regarde pas le tableau de bord, il est impossible de se rendre compte que le moteur tourne".

"Les conducteurs lui disent merci"

Des lignes sublimes, un intérieur offrant de la place pour tous, même pour les passagers arrière. Et le conducteur ? Grace aux suisses de la Revue Automobile nous sommes rassurés, il n’a pas été oublié. Il bénéficie, outre un grand écran placé au centre du tableau de bord, d’un affichage tête haute qui permet d’avoir des informations concernant la vitesse et la navigation. Cette innovation, ainsi que le système AFIL, qui prévient en cas de franchissement de la ligne, ont favorablement ému la presse. Le moteur de la Citroën C6 ? Un V6 "V6-C6 ça rime" plaisantent les belges de Vroom. Et d’ajouter qu’"en plus" le choix existe entre un moteur essence, de 3 litres développant 215 chevaux, et un diesel, le nouveau 2,7 litres HDi d’une puissance de 208 chevaux couplé à un filtre à particules. Tous deux sont associés à une boite de vitesse automatique à 6 rapports.

Un bémol collectif : le prix

Silencieuse, sécurisante, tant pour les occupants que pour les piétons, confortable, il n’y a aucun doute la Citroën C6 a tous les atouts pour se faire une place confortable au sein de sa catégorie. Reste son prix. Lui est sans surprise, regrette l’Auto Zeitung, à l’inverse de la voiture. Trop chère ? Oui mais elle peut faire des heureux, comme le souligne Autobild, qui cite l’exemple de Jacques Chirac "probablement parce qu’il ne la paye pas !" Les allemands seraient-ils jaloux ?

Lire aussi :

Forum :