Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Essai vidéo - Nissan X-Trail 2018 : sur pilote automatique

Dans Nouveautés / Restyling

Nissan calque le restylage du X-Trail sur celui de son petit frère, le Qashqaï. Même faciès et mêmes légères évolutions pour le SUV 7 places qui voit la concurrence surgir avec de très grosses ambitions. Suffisant pour faire face ? Elements de réponse avec le premier essai de la version 1.6 dCi 130 ch.

Essai vidéo - Nissan X-Trail 2018 : sur pilote automatique

En bref

A partir de 25 480 € (estimation)

5 ou 7 places

2 ou 4 roues motrices

Conduite autonome à venir

Le X-Trail est un pilier du marché des SUV. Présent depuis plus de 15 ans, il a su pour cette troisième génération surfer sur le succès du Qashqaï en enfilant un jogging de pur crossover et surtout en proposant 7 places. Grâce à son très haut niveau de polyvalence, ses tarifs serrés et l’absence de concurrence, le nippon s’est hissé logiquement parmi les meilleurs de sa catégorie avec encore plus de 90 000 exemplaires vendus l’an dernier en Europe.

L'arrivée simultanée des Renault Koleos (à qui il prête sa plateforme), Peugeot 5008 et Skoda Kodiaq viennent donc bousculer les habitudes du X-Trail qui réplique aujourd’hui par un restylage. La philosophie est la même que pour le Qashqaï, autrement dit légère en cosmétique. Certes, les changements seront conséquents en matière de technologie embarquée avec l’arrivée d’un système de conduite semi-autonome, mais cela ne sera pas avant le courant de l’année 2018.

Esthétiquement, c’est service minimum. Le SUV s’aligne sur les canons du Qashqaï en arborant une imposante calandre en « V » chromée assortie d’un nouveau bouclier et d’une nouvelle signature lumineuse à LED inédite.

Essai vidéo - Nissan X-Trail 2018 : sur pilote automatique

À bord, même tendance. Le X-Trail adopte un nouveau volant, des sièges au dessin revisité et un habillage en cuir spécifique sur la planche de bord. Le cockpit et le système multimédia accusent le poids des ans (malgré une interface revue) face à une concurrence bien plus moderne et soignée. S’il y a un thème en revanche où le japonais se défend toujours parfaitement bien, c’est la famille. Il est truffé de rangements, offre 5 ou 7 places (au choix) et un espace habitable très correct pour ses passagers qui s’agrémente désormais d’une banquette chauffante. Si de base, le volume de coffre (595 litres) s’incline face à un Skoda Kodiaq ou un Peugeot 5008 qui peuvent engloutir respectivement 720 et 702 litres, tous sièges rabattus, le japonais remonte la pente en proposant 1 996 litres. Ce restylage amène enfin avec lui un hayon à ouverture mains libres, gadget mais souvent apprécié par ces dames.

Essai vidéo - Nissan X-Trail 2018 : sur pilote automatique

Le principal intérêt de ce millésime 2018, c’est l’arrivée d’un système de conduite semi-autonome. Baptisé Pro Pilot, il permet de contrôler la direction, l’accélération et le freinage du véhicule dans sa file sur voie rapide, en cas de circulation dense ou à vitesse de croisière. Ce dispositif sera proposé en option à prix contenu, aux alentours de 1 500 €, et fera son apparition courant 2018.

Informations techniques

Taux d'émission de CO2 et bonus/malus
de la version la plus écologique de : Nissan X-trail

129 g/km - malus : 60 €

Début de commercialisation du modèle :
Nissan X-trail 3

Mai 2014

A titre d'exemple pour la version III 1.6 DCI 130 ALL MODE 4X4-I TEKNA 7PL.

1,71 m1,82 m
4,64 m
  • 7 places
  • 445 l / 1982 l

  • Méca. à 6 rapports
  • Diesel

Portfolio (14 photos)

Commentaires (29)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

encore une boite auto CVT ? comme la prius ? ca doit gueuler a l'accel

Par

Au final, qu'on l'appelle Quashqai 7p ou X-Trail, peu importe, la recette est la même. Et c'est tant mieux.

Par

Bel essai mais on aurait quand même aimé le voir en action hors des sentiers battus

Par

En réponse à pat d pau

encore une boite auto CVT ? comme la prius ? ca doit gueuler a l'accel

Sauf que la n'a pas de boîte CVT

Par

*la Prius

Par

"Nissan calque le restilage du X-Trail sur celui de son petit frère, le Qashqai. Même faciès et mêmes légères évolutions pour le SUV 7 places qui voit la concurrence surgir avec de très grosses ambitions. Suffisant pour faire face ? "

Ce n'est pas la même chose côté Peugeot avec son 3008 et 5008, mais là c'est tout à fait normal, pas pareil avec les Nissan, comme c'est bizarre, vous ne trouvez pas ?

Ah quand le protectionnisme intervient, c’est fou comme cela peu paraître différent, non ?

Par

Ah puis contrairement aux Peugeot, Ils sont fournis en 4X4. C'est pour quand chez PSA? Ha oui il faut attendre la venue des modèles hybrides, si tous va bien pour 2019, après tout on a le temps...

Par

En réponse à tointoin2

Ah puis contrairement aux Peugeot, Ils sont fournis en 4X4. C'est pour quand chez PSA? Ha oui il faut attendre la venue des modèles hybrides, si tous va bien pour 2019, après tout on a le temps...

Le 4*4 c'est un argument pour 10% des clients en France et le X-Trail n'est pas seul, face à lui le Kodiaq et bientôt le Tiguan Allspace propose cette option boudée par les particuliers et surtout les pros à cause de la TVS!

PSA vend très bien ses 3008/5008 (y compris à l'étranger) qui ont un comportement routier bien plus abouti, une qualité de finition bien supérieure et pèse minimum 200 kg de moins que les Qashqai/X-Trail.

Par

A part ceux qui ont besoin (ponctuellement) de 7 places, ce type de véhicule n'apporte rien de plus en terme de prestation.

Et ne me dites pas les montagnards, car les vrais n'ont jamais eu besoin de SUV (juste des pneus hivers), ou alors ils ont des vrais 4x4 comme la Panda ou des pickup Izusu... Non, ce qui avancent l'argument tout terrain "au cas où", ce sont ceux qui n'ont jamais vraiment fait de tout-terrain ou ceux qui vont au ski 1 fois tous les 2 ans...

Pour résumé, les SUV sont justes là pour "faire gros", "costaud", "sécuritaire" (bien plus agréable d'éclater celui en face en cas d'accident), "impressionnant" (comme ça, on peut faire du forcing ça fait peur)... Bref pour compenser quoi...

Quand on voit la Leon Break par exemple, on voit bien que les compactes sont au dessus du lot (volume de chargement, comportement routier, finition...).

Ceux qui sont plus logiques et qui ont moins d'égo se tourneront vers des compactes breaks plus pratiques, mieux finies et avec des prestations au dessus...

Par

En réponse à kitetrip

A part ceux qui ont besoin (ponctuellement) de 7 places, ce type de véhicule n'apporte rien de plus en terme de prestation.

Et ne me dites pas les montagnards, car les vrais n'ont jamais eu besoin de SUV (juste des pneus hivers), ou alors ils ont des vrais 4x4 comme la Panda ou des pickup Izusu... Non, ce qui avancent l'argument tout terrain "au cas où", ce sont ceux qui n'ont jamais vraiment fait de tout-terrain ou ceux qui vont au ski 1 fois tous les 2 ans...

Pour résumé, les SUV sont justes là pour "faire gros", "costaud", "sécuritaire" (bien plus agréable d'éclater celui en face en cas d'accident), "impressionnant" (comme ça, on peut faire du forcing ça fait peur)... Bref pour compenser quoi...

Quand on voit la Leon Break par exemple, on voit bien que les compactes sont au dessus du lot (volume de chargement, comportement routier, finition...).

Ceux qui sont plus logiques et qui ont moins d'égo se tourneront vers des compactes breaks plus pratiques, mieux finies et avec des prestations au dessus...

Alors oui en montagne les pneus hivers sont bien plus efficaces et moins couteux qu'une transmission 4*4 qui reste utile à ceux qui tractent ou font du franchissement. Oui les SUV profitent d'un effet de mode et les breaks ont un meilleur comportement routier. En revanche, l'habitabilité d'un SUV est largement supérieure à celle d'un break. Pour 10 cm de plus que la Leon break, le 5008 offre 7 places, un vaste coffre (150 litres de plus) et trois sièges arrière indépendants et coulissants ainsi qu'un look plus dans vendeur. Pour une famille le 5008 est bien plus pratique, je ne viens de revendre ma mégane break pour cette raison!

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire