Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Essai vidéo - Nouvelle Audi A5 Coupé : nouvelle ère

Dans Nouveautés / Nouveaux modèles

Après neuf ans de bons et loyaux services, la première Audi A5 Coupé tire sa révérence au profit d'une nouvelle génération qui promet confort, efficacité et habitabilité en hausse. Mais pas seulement.

Essai vidéo - Nouvelle Audi A5 Coupé : nouvelle ère

En bref

De 190 à 354 ch

Boîte mécanique, S-tronic et Tiptronic

À partir d'environ 38 000 € 

Les raisons sont multiples, comme les a si brillamment expliquées Michel Holtz dans nos colonnes, mais toutes les Audi se ressemblent : nouvelle ou ancienne, restylée ou pas, de la plus petite à la plus grande. Bien sûr, tous les constructeurs utilisent les mêmes codes stylistiques, comme on dit dans les départements marketing, sur l'ensemble de leur gamme par souci d'homogénéité, mais la marque aux anneaux fait un peu plus chauffer la photocopieuse que les autres, et cette nouvelle génération d'A5 Coupé ne fait pas exception, affichant la dernière évolution de la calandre « Single Frame » et des feux en droite ligne des dernières Audi. Parfois cependant, une recette avec les mêmes ingrédients donne un résultat bien différent simplement en rajoutant quelques épices choisies et utilisées à bon escient. Et c'est le cas ici. 

 Associé à l'encoche barrant la partie inférieure des portières, sorte de réplique en négatif, il y a d'abord ce pli marqué courant le long du flanc et surlignant les ailes avant et arrière. Il était déjà sur la première génération mais à un niveau tellement embryonnaire qu'on vous excusera si vous l'avez raté et offre ici des épaules et donc une silhouette plus sportive. Et puis il y a ce capot avec des nervures qui donnent du relief, du muscle, du caractère. Aussi subtil que cela paraisse, le tout donne à cette nouvelle A5 une vraie personnalité qui tranche singulièrement, une fois n'est pas coutume, avec la première du nom, lisse comme un galet et qui brillait avant tout par sa fadeur. Une véritable réussite, donc.

 

Essai vidéo - Nouvelle Audi A5 Coupé : nouvelle ère

 

À l’intérieur par contre, on retombe dans les travers habituels en redécouvrant du Audi typique. Certes, on fait difficilement mieux dans la catégorie premium en matière de finition, d'assemblage et de choix des matériaux, c'est chargé en technologie avec un écran central de 8,3 pouces, une instrumentation entièrement numérique et un affichage tête haute, mais ça reste très classique dans le design, avec une planche de bord reprise directement de l'A4 avec laquelle elle partage sa plateforme. À l'avant, le siège et la colonne de direction réglable amplement en tous sens permettent de se concocter une position de conduite personnalisée aux petits oignons mais à l'arrière, ligne de toit plongeante de coupé oblige, les places sont à réserver à deux occupants ne dépassant pas 1,75 m, même si c'est toujours mieux que dans une Mercedes Classe C Coupé et que ce n'est pas forcément un critère important quand une version 5 portes Sportback est prévue. Son volume de coffre fait quant à lui partie des meilleurs de la catégorie avec 465 litres, contre 455 pour la BMW Série 4 et 400 pour le coupé à l'étoile. 

Essai vidéo - Nouvelle Audi A5 Coupé : nouvelle ère
Essai vidéo - Nouvelle Audi A5 Coupé : nouvelle ère

La gamme de motorisations est aussi reprise de l'A4 avec au choix trois motorisations essence, le quatre 2,0 l TFSI en 190 et 252 ch et le V6 3,0 l TFSI de 354 ch pour la S5, ainsi que trois diesels, le quatre cylindres 2,0 l TDI de 190 ch (disponible aussi en version Ultra plus économique) et le V6 3,0 l TDI en 218 et 286 ch. La transmission intégrale Quattro est de rigueur pour l'ensemble de la gamme à l'exception des TFSI et TDI de 190 ch aussi disponibles en traction, et les 4 cylindres et le V6 TDI 218 ch peuvent recevoir au choix boîte six mécanique ou double embrayages S Tronic à sept rapports. Le TDI 286 ch et le TFSI de 354 ch reçoivent par contre l'automatique Tiptronic à huit rapports. 

Avec une commercialisation prévue en novembre de cette année, la grille des tarifs et des finitions n'est pas encore connue, mais l'entrée de gamme devrait logiquement se situer autour des 37/38 000 € avec le TFSI 190 ch, ce qui la placerait un peu en dessous des 39 250 € réclamés pour une BMW 420i de 184 ch ou du minimum requis de 39 850 € pour une Mercedes C200 Coupé de 184 ch.

Informations techniques

Taux d'émission de CO2 et bonus/malus
de la version la plus écologique de : Audi A5

105 g/km - Bonus : 0 €

Début de commercialisation du modèle :
Audi A5 (2e Generation)

Juillet 2016

A titre d'exemple pour la version II 2.0 TFSI 252 S-TRONIC7 QUATTRO.

1,37 m1,84 m
4,67 m
  • 4 places
  • 465 l / NC

  • Auto. à 7 rapports
  • Essence

Portfolio (37 photos)

Audi A5 (2e Generation)

En savoir plus sur :
Audi A5 (2e Generation)

Vidéos populaires

Commentaires (55)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter
ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Mais qui a vomi un plat de spaghettis dans le bloc compteurs ?

Par

Une Talisman Initial Paris est meilleure.

Sirius, commercial RENAULT.

Par

En réponse à super mimi

Commentaire supprimé.

Ahh un troll qui revient. Qui essaye de lancer les commentaires haineux anti vag et bien sûr d'envenimer les commentaires c'est tellement rigolo

Par

Une fois de plus les heureux acheteurs ne risquent pas de regretter leur acquisition, le tout électronique du bloc compteurs n'est pas du plus bel effet mais c'est la rançon du progrès comme quoi le mieux est parfois l'ennemi du bien......un jour les compteurs chromés et les aiguilles en option ?

Par

En réponse à super mimi

Commentaire supprimé.

Et si non un nouveau cerveau ça te dit ?

Par

"Une première du nom qui brillait surtout pour sa fadeur" :blague: le journaliste avait-il des yeux ou ...? comment ça se passe ?

"Travers habituels d'Audi [...] avec un design intérieur repris de l'A4" :coolfuck: champion ! Étant la version coupé de l'A4, rien de bien étonnant.

Bref, des réflexions un peu à l'ouest.

Par

quelle horreur cette voiture

Par

Mouais.... déçu à la vue des photos.

Je trouve que cette nouvelle version perd beaucoup de l'élégance de la première version.

Quant à l'intérieur.... bof...

Par

En réponse à fredgranturismo

Et si non un nouveau cerveau ça te dit ?

non je préfere un tdi

Par

En réponse à LittlePaulie

Une Talisman Initial Paris est meilleure.

Sirius, commercial RENAULT.

T'as un sacrè sens de l'humour mon p'tit gars :lol: (enfin... j'espère que c'était de l'humour :wink: )

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter
ou S'inscrire