Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Essai vidéo - Peugeot 3008 (2016) : le roi de la jungle

Dans Nouveautés / Nouveaux modèles

, mis à jour

Après une brillante carrière dans la peau d’un crossover, le Peugeot 3008 entame sa mue et rejoint la jungle des SUV. Plus beau, plus pratique, le nouveau SUV du lion affiche ses ambitions : redevenir le roi.

Essai vidéo - Peugeot 3008 (2016) : le roi de la jungle

En bref

À partir de 25 900 €

Deux roues motrices

Chez Peugeot, on a le sens de l’observation. Après avoir étudié le concept du « crossover » né en 2007 avec le Nissan Qashqaï, la marque française dégainait deux ans plus tard avec le 3008. Malgré un design qui n'a jamais fait l’unanimité, le pari a fonctionné. Plus de 700 000 clients ont été séduits par sa qualité perçue, son espace à vivre, ses prestations dynamiques et sa modularité. Pour preuve, il a, du haut de ses 7 ans, terminé sa carrière sur la seconde marche du podium en France derrière le Renault Kadjar.

Quand la question du renouvellement s’est posée, Peugeot a encore observé. Voyant le marché des SUV doubler, la concurrence se densifier, la firme française a décidé de repartir d’une feuille blanche et de développer un véritable SUV.

Le nouveau 3008 s’est donc attaché les services de la plateforme EMP2 qui abrite la Peugeot 308. Les dimensions progressent (longueur : 4,45 m), surtout au profit de l’empattement, qui augmente à lui seul de 6 cm. L’autre atout, c’est le gain de poids. Pourtant mieux équipé, il avoue 100 kg de moins sur la balance à finition et motorisation équivalentes que son aîné.

L’équipe de design a aussi été mobilisée afin d’offrir au modèle un faciès séduisant. Au programme : une garde au sol surélevée, des voies plus larges et un profil de coupé. Le 3008, malgré son élégance, rentre dans le rang et rejoint les SUV « classiques ». La touche inédite concerne la partie arrière avec des optiques totalement inédites à trois griffes reliées par un bandeau noir. 

À bord, Peugeot a mis le paquet. Le 3008 égale les constructeurs premium avec son i-cockpit de dernière génération. Ce dernier se compose d’un petit volant, d’une instrumentation 100 % numérique et d’un écran multimédia tactile, le tout de série.

L’instrumentation 100 % numérique est de série.
L’instrumentation 100 % numérique est de série.
Malgré ses 515 watts, la sono Focal nous a déçus.
Malgré ses 515 watts, la sono Focal nous a déçus.
La qualité perçue égale le segment premium.
La qualité perçue égale le segment premium.

L’affichage tête haute disparaît donc au profit d’un écran de 12,3’’  aux graphismes soignés. Il est configurable de A à Z et plutôt intuitif. L’autre nouveauté concerne la tablette multimédia 8 pouces. Toujours tactile, elle gagne en fluidité et pour les plus pressés, Peugeot a installé 6 raccourcis, via des touches « piano » offrant un accès direct aux fonctions principales. Deux ambiances sont proposées : une ambiance « Boost » orientée sur une conduite dynamisante et une ambiance « Relax » pour une conduite plus apaisée.  

Peugeot propose en option (850 €) une nouvelle sono Focal de 515 watts que nous vous déconseillerons. Une grosse déception auditive comparée aux anciennes productions JBL proposées sur les modèles actuels de la gamme.

Le 3008 a bâti sa réputation sur la qualité et l’originalité de son environnement. La descendance est au diapason puisque l’on retrouve des matériaux flatteurs et un design moderne toujours très proche de l’aéronautique. Bref, le nouveau 3008 de par son audace met un sérieux coup de vieux à la concurrence et notamment au nouveau Tiguan qui, malgré son très fort contenu technologique, reste trop classique.

L’habitabilité est en très léger progrès.
L’habitabilité est en très léger progrès.
Le volume de 520 litres se place comme nouvelle référence.
Le volume de 520 litres se place comme nouvelle référence.

L’accroissement de l’empattement profite davantage aux bagages qu’aux passagers mais dans l’ensemble l’habitabilité est en léger progrès. Les occupants des places arrière devront se contenter d’une banquette 2/3- 1/3, non coulissante à l’inverse d’un Tiguan par exemple. Le coffre fait désormais référence dans la catégorie avec un volume qui oscille entre 520 et 1 482 litres. En configuration 5 places, c’est 90 litres de mieux qu’auparavant. Les adeptes du hayon en deux parties, notamment les sportifs, devront se consoler avec un seuil de chargement bas et un plancher coulissant, puisque ce dernier disparaît au profit d’un hayon classique mais motorisé et à ouverture mains libres (selon les niveaux de finition).  

Informations techniques

Taux d'émission de CO2 et bonus/malus
de la version la plus écologique de : Peugeot 3008

100 g/km - Bonus : 0 €

Début de commercialisation du modèle :
Peugeot 3008 (2e Generation)

Octobre 2016

A titre d'exemple pour la version II 1.6 BLUEHDI 120 S&S ALLURE.

1,62 m1,84 m
4,44 m
  • 5 places
  • 520 l / 1482 l

  • Méca. à 6 rapports
  • Diesel

Portfolio (21 photos)

Peugeot 3008 (2e Generation)

En savoir plus sur :
Peugeot 3008 (2e Generation)

Vidéos populaires

Commentaires (313)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter
ou S'inscrire

Lire les commentaires

Ce commentaire a été signalé aux modérateurs.

Par

Oulalalala le kakadjar est dépassé, il a du prendre 10 ans au moins lorsque l'on compare les 2 on remarque que l'intérieur est juste magnifiquement bien conçu sur le 3008 de plus il tient ces promesses sur la route sa sera un véritable succès sans aucun doute

Par

Cependant vu les prix je m'orienterai plus vers un Ateca certes avec un style moins spectaculaire mais avec de meilleures mécaniques et un niveau d'équipement supérieur

Par

DE-GUEU-LASSE

Par

Aïe Aïe…..mais c’est une Peugeot, donc bienvenue les problèmes de fiabilité…..Mazda CX-5 reste loin devant comme la référence en terme de qualité, plaisir de conduite et bien sûr fiabilité !! :miam:

Par

Il est pas mal quand même certes pas à mon gout extérieurement mais l'intérieur est bien conçu par contre il fait un peu pensé à l'évolution de l'intérieur de l'ancien 3008 quand on compare bien.Et puis je dirais que Peugeot a misé sur l'intérieur(chose qui met tout le monde d'accord en passant) mais l'extérieur restera le gout de chacun.

Par contre il se rapproche des prix d'un Tiguan(du moins légèrement).

Ah oui en passant Mr Bataille c'est 520L ou 590L parce qu'il y a comme confusion.

Par

Un dernier truc dans la vidéo car sur le tableau bord à coté de la tablette,on peut apercevoir un petit défaut d'assemblage.

Par

Bon j'étais pas là pour l'essai (les essais) du nouveau Scénic, alors je ne pouvais pas me permettre de manquer celui de l'autre merveille de cette rentrée : le merveilleux 3008.

Allez, en avant pour le roman.

Sauf à être d'une mauvaise foi crasse, tout le monde s'accordera sur le fait que le précédent ne ressemblait absolument à rien. Pas besoin de m'étendre sur le sujet je pense.

Ici, le lion surfe sur la vague et nous présente une mouture résolument typée SUV. On passe donc d'une 1re génération répugnante à une seconde dégoutante. C'est mieux, je suppose...

On notera aussi, vu le profil nouveau du bestiau, que cette grosse baderne remplacera également le 4008. Mais entre nous...qui se souvient du 4008...?

Visuellement, le résultat est plutôt convaincant. Alors oui, nous sommes encore devant un exemple par l'absurde de ce virage grossier, agressif, égoïste et viriliste que prends en ce moment l'automobile; mais dans le genre, il est réussi.

2 détails cependant : un stupide, et l'autre ignoble.

Le stupide tout d'abord : ce décroché au niveau de la vitre de custode, qui n'apporte rien à la ligne tout en rognant davantage la piètre surface vitrée du masto. Bref, le SUV crétin dans toute sa splendeur.

Et ignoble comme cet ensemble capot-calandre du plus vulgaire effet : proéminent, boursouflé, lourdingue. L'évocation est pour moi immédiate :

http://res.cloudinary.com/dk-find-out/image/upload/q_80,w_640/Pachycephalosaurus_right_mch8y6.jpg

La planche de bord alterne le très bon et le désespérant.

Très bon comme ce rendu distinctif et qualitatif que l'on retrouve chez très peu d'autos aujourd'hui (même beaucoup plus haut de gamme).

Mais noir, noir, noir, que c'est noir. Sauront donc jamais proposer quelque chose de clair, apaisant et doux...dans le Doubs ? Et en ajoutant les surfaces vitrées rikiki, on se sentira aussi à son aise dans cette barrique que dans la Citadelle de Kowloon (j'invite les curieux à se renseigner : çà vaut clairement le détour).

Et surtout, désespérant de constater qu'en plus de 4 ans, la Peug' n'a toujours pas été foutu de régler ce problème de compteurs, ce qui peut pourtant constituer un motif pur et simple de non-achat. On aurait, par exemple, pu songer à un compteur d'instrumentation numérique réhaussable, inclinable, ajustable. Un investissement qui aurait été autrement plus pertinent que tous ces concept-car bidons que la marque nous pond.

Pour le volume de coffre, toujours la même confusion : comptez 520 litres et non pas 590. De quoi le faire rentrer un peu dans le rang.

Pour le reste, rien qu'on ne pouvait déjà anticiper : l'accroissement décérébré des dimensions, l'ensemble dynamique d'équerre, l'absence de transmission 4X4...

Donc le bilan de ce 3008, c'est qu'il est globalement bien naze (normal c'est un SUV) mais qu'il augure des choses positives pour les futures productions du félin. Je pense ici notamment au restylage de la 308 dont Peugeot peut faire quelque chose de très très bien pour peu qu'il daigne s'en donner la peine.

...

Ils devraient intégrer un smiley fantomatique les p'tits gars de Cara'. Je sais pas...je trouve que çà manque...

Par

La Bentayga du pauvre?

Ce commentaire a été signalé aux modérateurs.

Par

Ca vole haut les commentaires :dodo:

Les rageux fanboys de la concurrence les premiers à poster :confused:

Ce commentaire a été signalé aux modérateurs.

Par

N'en déplaise aux rageux, il fera un carton, c'est l'essentiel :coolfuck:

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter
ou S'inscrire