Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Essai - Volvo XC60 2017 : une si longue attente

Dans Nouveautés / Nouveaux modèles

Le XC60 qui se retire aujourd’hui a fait de la résistance, restant au catalogue une dizaine d'années, contre les six ou sept habituelles dans le monde automobile. Il faut dire qu’il a particulièrement bien résisté, puisqu'il continuait à très bien se vendre, connaissant même une année 2016 exceptionnelle. Mas quand il est temps, il est temps, et voici enfin la seconde génération qui, pour le coup, est on ne peut plus nouvelle. Premier galop d’essai avec le T6.

Essai - Volvo XC60 2017 : une si longue attente

 EN BREF

2e génération

Prix stables

 Dès le premier coup d'œil, il est clair que depuis 2007, l'eau a abondamment coulé sous les ponts suédois. Esthétiquement, déjà. Avec le vaisseau amiral XC90, Volvo a inauguré un langage stylistique qui met dans le mille. C'est charismatique, c'est moderne tout en reflétant la traditionnelle robustesse de la marque, et ça dégage le sentiment premium que recherchait Volvo. Pour le XC60, ce langage a été parfaitement adapté aux proportions plus compactes. On perçoit aussi la filiation entre cette génération et la précédente, mais elles sont impossibles à confondre.

 

A bord par contre, plus de filiation du tout. L'habitacle du nouveau XC60 est, comme ceux des différentes Volvo « 90 », parfaitement aux goûts du jour. La marque s'y entend décidément pour créer des intérieurs très "qualité de vie à la scandinave". Il y a de la lumière, de la modernité (encore), de la sobriété mais pas d'austérité, et mention spéciale pour les incrustations de bois mat qui, tout en ondulations, habillent la planche de bord de part en part.

Essai - Volvo XC60 2017 : une si longue attente

Cet habitacle séduit aussi par sa façon d'afficher fièrement son côté technologique, sans le surjouer. Un vaste écran tactile vertical élégamment intégré, un combiné d'instrument digital parfaitement informatif, un volant pas surchargé en boutons, encore de petites commandes sur la console (travaillées comme des pièces d'orfèvrerie), et on a ce qu'il faut. Derrière tout cela se cachent les équipements devenus incontournables, surtout dans les segments premiums. Connectivité avancée, Android Auto, Apple Car Play… Bref, on ne va pas vous faire l'article, vous saisissez le topo. Et pour ce qui est de l'arsenal de sécurité, nous y reviendrons, mais rappelez-vous déjà qu'on parle de Volvo, le constructeur qui a fait de la sécurité sa marque de fabrique.

Essai - Volvo XC60 2017 : une si longue attente
Essai - Volvo XC60 2017 : une si longue attente
Essai - Volvo XC60 2017 : une si longue attente

Reste à dire que malgré des dimensions relativement contenues, le XC60 est un véhicule familial très accueillant. Sans battre des records de volume, le coffre de 505 litres (volume maxi non communiqué) est assez généreux et ses formes sont pratiques. Mais surtout, quatre adultes de près de 2 mètres pourront s'installer à bord sans que personne ne soit gêné aux genoux ou à la tête. L'avantage d'un véhicule créé par l'un des peuples les plus grands de la planète !

Informations techniques

Taux d'émission de CO2 et bonus/malus
de la version la plus écologique de : Volvo Xc60

49 g/km - bonus : 1000 €*

* + 2 500 € si reprise d'un véhicule diesel datant d'avant le 1er janvier 2006.

Début de commercialisation du modèle :
Volvo Xc60 (2e Generation)

Mars 2017

A titre d'exemple pour la version II T6 AWD 320 MOMENTUM GEARTRONIC 8.

1,65 m1,90 m
4,68 m
  • 5 places
  • NC / NC

  • Auto. à 8 rapports
  • Essence

Portfolio (20 photos)

En savoir plus sur : Volvo Xc60 (2e Generation)

Commentaires (55)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

C'est peut être une marque qui fait des efforts pour l'écologie mais niveau poids, ils sont loin de faire des prouesses. Pourtant c'est un peu lié au final

Par

Pour le son moteur c'est également le cas sur le XC90, il est horrible. C'est bien dommage qu'il fasse le même bruit qu'une citadine à l'accélération car ils embarquent une belle technologie. D'autres constructeur sont arrivé à des résultats infiniment plus agréable avec des 2.0.

Par

'Les aides à la conduite intempestives'...

Ben voilà, c'est exactement ce que je redoute avec ces nouvelles merdologies. On peut être très distrait par des signaux visuels et sonores en tout genre.

Par

Assez fan de la ligne de la voiture, une grande réussite comme le XC90. En revanche les tarifs sont élevés, certes compétitifs face aux X3, GLC et Q5. De plus le poids me parait ahurissant, 1900 kg quand un 5008 de même taille plafonne à 1500 kg. Certes les moteurs ne sont pas comparables et la qualité surement meilleure mais 500kg de différence, c'est un monde!!! L'habitabilité comme tous les premiums est très limitée, 500 l de coffre pour 4.68 là où un 5008/kodiak approchent les 800 l et sont dispos en 7 places ou un tiguan de 4.45 m propose 650 l!

Par

Simpa les malus attiegnant parfois les 10% de tarif des caisses essence.....

Macron Macron taxe donc encore plus ces joyeux cornichons.

Gros bazar prétentieux, parfaitement inutile, quelque soit sa motorisation = malus direct 20 000 €.

Par

En réponse à roc et gravillon

Simpa les malus attiegnant parfois les 10% de tarif des caisses essence.....

Macron Macron taxe donc encore plus ces joyeux cornichons.

Gros bazar prétentieux, parfaitement inutile, quelque soit sa motorisation = malus direct 20 000 €.

Pourquoi pas 50000 euros ou 100000?

Pourquoi taxer plus ces silhouettes de voitures qu'un coupé ? Un cabriolet?

Par

Il est beau, confortable, spacieux, technologique et a ce soupçon d'âme incomparable :love: On peut le dire, c'est la nouvelle référence de sa catégorie. Et en effet son positionnement "confort" est finalement une bonne chose. Qui peut encore jouer les pilotes sur nos routes truffées de radars et de flics ? Personne. En revanche tout le monde subit l'état déplorable de nos routes, donc le confort est désormais l'orientation la plus juste.

PS : Il méritait pas une petite vidéo ?

Par

Une grosse bouse de SUV de plus au final avec un poids de tank et un prix stratosphérique. Deux particularités, le coté bling de la finition blanc (glace au chocolat interdite) et le coté chaste de l'énorme console centrale (pas question d'aller passer une main sur le genoux de madame ou de monsieur) mais c'est sans doute pour la sécurité. A quand carrément une vitre de séparation (avec l'arrière en plus comme ça ça évite d'entendre les gniards!). Franchement je ne sais pas trop ou va l'automobile mais ce genre de bagnole est à l'opposé de ce que je souhaiterais : anti-écologique, anti-conviviale avec une tonne de techno ne servant à rien (la vrai et seule unique avancée ce sera la voiture autonome qui permettra de faire autre chose (lire, discuter, ...) que de regarder des écrans abscons en étant emmerdé par un bip chaque fois que l'on fait un écart. Beurk.

Par

Je ne suis guère amateur de SUV, mais il faut reconnaitre qu'il est plutôt élégant, ce qui est rarissime dans la catégorie. Et l'habitacle est superbe. Pour le côté "sportif", c'était un peu couru d'avance, au vu du poids. Ceci dit, est-ce le la vocation de ce genre de véhicule ? Il inspire plus la zénitude au volant, même s'il y a du monde sous le capot. Quant à la sonorité du moteur, est-elle pire que celle d'un mazout ? Et, si effet, c'est trop pénible, et bien il reste l'option musique ! L'installation audio doit valoir le détour.

Par

un 4 cylindre en haut de gamme, ca prete a sourire.

Mais 6,6l/100 en ville pour un SUV de 1900kg et de 300ch essence :eek:

Il est hybride?

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire