Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Première vidéo Alfa Romeo Giulia : découvrez les premières images de notre essai en live

Dans Nouveautés / Nouveaux modèles

, mis à jour

Il paraît que le vendredi 13 porte malheur. Mais que le trèfle à quatre feuilles, lui, est synonyme de chance et ça tombe bien, puisque Caradisiac est aujourd'hui même dans la campagne Turinoise pour essayer l'Alfa Romeo Giulia. Voici nos premières impressions avant le compte-rendu complet du test à venir.

Première vidéo Alfa Romeo Giulia : découvrez les premières images de notre essai en live

Presque un an, c'est le temps qu'il aura fallu attendre entre la première présentation statique de la Giulia en juin 2015 et les essais destinés à la presse qui débutent demain, en passant par sa première apparition publique au dernier Salon de Genève en mars.

 

 La première vidéo de l'Alfa Romeo Giulia, tournée le 13 mai 2016, la plus importante nouveauté d'Alfa Romeo depuis de très nombreuses années.

 

Il faut dire qu'Alfa Romeo n'a pas ici droit à l'erreur s'il veut survivre avec dans sa gamme une Giulietta et une Mito vieillissantes et une 4C à la diffusion trop confidentielle pour faire bouillir la marmite. Mais la Giulia dispose de sérieux arguments, à commencer par le retour à la propulsion, après des décennies d'errance dans la traction, ce qui la place automatiquement sur le même terrain de chasse que la BMW Série 3, que la Mercedes Classe C ou encore la Jaguar XE. Est-elle à la hauteur de ces rivales ? C'est ce que nous allons déterminer dès demain lors des essais presse organisés à Turin, avec une première partie routière au volant de la 2,2 l JTDM de 180 ch ou de la 2,0 l Turbo de 200 ch, avant de passer sur circuit pour se faire peur en Quadrifoglio forte des 510 ch fournis par un V6 2,9 l biturbo.

 

Première vidéo Alfa Romeo Giulia : découvrez les premières images de notre essai en live

 

 

Première vidéo Alfa Romeo Giulia : découvrez les premières images de notre essai en live

 

Première vidéo Alfa Romeo Giulia : découvrez les premières images de notre essai en live

 

 

Première vidéo Alfa Romeo Giulia : découvrez les premières images de notre essai en live

Portfolio (1 photos)

Vidéos populaires

Commentaires (292)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter
ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

BMW atomisator :oui:

Bravo by Sergio :bien:

Par

" après des décennies d'errance dans la traction "

raccourci un peu rapide.... l'Alfasud leur a assuré durant de longues années des volumes conséquents et était considérée comme une excellente proposition sur le segment.

Et la 156 idem..... élue voiture de l'année en 98, on s'en souviendra.

On se souviendra aussi de propulsions n'ayant vraiment pas laissé des souvenirs impérissables : Alfa 6, 75 ou même Spider dans son avant-dernière exécution....

Merci aux fanboys de ne pas s'exciter....je cause juste de leur évaluation globale sur un segment donné et de leur part de marché : pas bien fameux pour ces quelques modèles évoqués.

Bref, la qualité des modèles Alfa d'un passé pas si lointain n'a que peu de rapport avec leur mode de transmission.

Par

Les premiers retours (TopGear, Evo, Quattroruote, l'Automobile Magazine) sont extrêmement positifs !

Par

Grande Marchionne :fleur:

Par

@Mon Infiltré "Bref, la qualité des modèles Alfa d'un passé pas si lointain n'a que peu de rapport avec leur mode de transmission."

Parce que tu crois que la qualité est au-dessus chez vvé ..??!!

Par

En réponse à zemik

BMW atomisator :oui:

Bravo by Sergio :bien:

Atomisator est peut-être un peu fort, mais en tous cas c'est clair que ceux qui croyaient la Série 3, et encore plus la M3, perchées sur un piédestal dont personne ne pouvait la détrôner, vont devoir un peu se calmer.

On connaît d'avance ceux qui vont dire que la Giulia n'est pas assez technologique (dans les technologies indispensables, genre affichage tête haute) mais dans les technologies secondaires genre moteur, suspensions, freinage, bref le genre de truc à peine utile dans une voiture moderne (je rigole) mais qu'on est quand même content d'avoir pour la faire rouler, il semble qu'elle assure.

Si j'en crois ce que j'ai lu sur Top Gear, le travail effectué sur les liaisons au sol est probablement ce qui se fait de mieux pour le moment.

Par

En réponse à moulache

@Mon Infiltré "Bref, la qualité des modèles Alfa d'un passé pas si lointain n'a que peu de rapport avec leur mode de transmission."

Parce que tu crois que la qualité est au-dessus chez vvé ..??!!

Hors sujet.....juste comme d'hab quoi.

Par

En réponse à roc et gravillon

" après des décennies d'errance dans la traction "

raccourci un peu rapide.... l'Alfasud leur a assuré durant de longues années des volumes conséquents et était considérée comme une excellente proposition sur le segment.

Et la 156 idem..... élue voiture de l'année en 98, on s'en souviendra.

On se souviendra aussi de propulsions n'ayant vraiment pas laissé des souvenirs impérissables : Alfa 6, 75 ou même Spider dans son avant-dernière exécution....

Merci aux fanboys de ne pas s'exciter....je cause juste de leur évaluation globale sur un segment donné et de leur part de marché : pas bien fameux pour ces quelques modèles évoqués.

Bref, la qualité des modèles Alfa d'un passé pas si lointain n'a que peu de rapport avec leur mode de transmission.

Petite pensée émue pour l'Alfasud, j'ai eu la 1.5 Ti il y maintenant plus de 30 ans. Pas exempte de défauts mais la jubilation qu'elle procurait avec 95 petits chevaux seulement, je ne l'ai jamais retrouvée dans aucune voiture que j'ai conduite par la suite... Peut-être que c'est simplement aussi parce que les voitures me rendaient plus enthousiastes à l'époque... mais même la Golf GTI première du nom, très sympa à conduire aussi (et comment !), ne me donnait pas un sourire aussi large qu'avec l'Alfasud.

Par

En réponse à roc et gravillon

" après des décennies d'errance dans la traction "

raccourci un peu rapide.... l'Alfasud leur a assuré durant de longues années des volumes conséquents et était considérée comme une excellente proposition sur le segment.

Et la 156 idem..... élue voiture de l'année en 98, on s'en souviendra.

On se souviendra aussi de propulsions n'ayant vraiment pas laissé des souvenirs impérissables : Alfa 6, 75 ou même Spider dans son avant-dernière exécution....

Merci aux fanboys de ne pas s'exciter....je cause juste de leur évaluation globale sur un segment donné et de leur part de marché : pas bien fameux pour ces quelques modèles évoqués.

Bref, la qualité des modèles Alfa d'un passé pas si lointain n'a que peu de rapport avec leur mode de transmission.

La 75 demeure une voiture parmi les plus importantes de l'histoire d'Alfa à mon avis

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter
ou S'inscrire