Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Alfa Romeo Giulia : magnifica - Vidéo en direct du salon de Genève

Dans Salons / Salon de Genève

Alexandre Bataille , mis à jour

La berline italienne s’expose à Genève dans ses versions « grand public ». La Giulia est encore plus sexy que la version QV présentée au printemps dernier. Que les allemands se préparent Alfa s’est donnée le moyen de ses ambitions.

Alfa Romeo Giulia : magnifica - Vidéo en direct du salon de Genève

La nouvelle Giulia effectuera dès le mois de juin un retour tonitruant sur le marché de la berline premium face aux BMW Série 3, Audi A4 et Mercedes Classe C. La berline exposée à Genève revêt une plastique sobre, élégante et aussi séduisante que doit l’être une Alfa.

 

Alfa Romeo Giulia : magnifica - Vidéo en direct du salon de Genève

Alfa Romeo Giulia : magnifica - Vidéo en direct du salon de Genève

 

 

Cette première bonne impression se poursuit à bord où l’on attendait Alfa sur le registre de la qualité. Le premier test est réussi. La Giulia bénéficie d’un traitement premium. Le cuir surpiqué qui recouvre la planche de bord est d’excellente qualité ainsi que les inserts en bois véritable. Dans l’ensemble les plastiques sont au niveau du standing revendiqué. Hormis une habitabilité réduite à la portion congrue aux places arrière (le tunnel de transmission prend une place monstre), il n’y a aucune faute de goût. Le gros point fort c’est sans conteste sa position de conduite très sportive. L’assise est au ras du sol, le volant est jante large et la boîte à faible débattement est installée au plus près du conducteur.

La position de conduite est sportive.
La position de conduite est sportive.
Les places arrière s'avèrent pour leur part réduites.
Les places arrière s'avèrent pour leur part réduites.

 

Cette vocation de sportive, la Giulia l’offre aussi aux moteurs diesel de base qui seront disponibles dès le mois d’avril (à la commande). Entendez par là une répartition des masses de 50/50, une transmission propulsion ainsi que des liaisons au sol qui associent un train avant à double triangulation breveté Alfa et un train arrière multibras.

Les versions de base sera proposée avec un 4 cylindres diesel 2.2 JTDM de 150 ch. Uniquement proposé en deux roues motrices (propulsion), il laissera le choix entre une boîte manuelle ou une boîte auto à 8 rapports. Ce bloc sera également décliné en 180 ch et 210 ch et pourra selon l’envie être associé à une transmission intégrale.

Les tarifs devraient être calqués sur le gratin des premiums européennes, avec des tarifs qui débuteraient entre 32 000 € et 35 000 €. Les premières livraisons sont attendues au moins de juin.

 

L'instant Caradisiac : la civile plus belle que la sportive

Les versions classiques de la Giulia sont bien plus sexy que l'exubérante version QV choisie par la marque pour communiquer sur le lancement de la berline au printemps dernier.



 

Photos (10)

En savoir plus sur : Alfa Romeo Giulia 2

SPONSORISE

Actualité Alfa Romeo

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire