Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Honda HR-V

Honda HR-V

Dates clés

  • Commercialisation : février 1999 à octobre 2005 - Carrosserie 5 portes : février 2000 à octobre 2005
Calculer la cote de ce véhicule

En bref

Avec ses lignes tendues et son profil acéré, ce modèle haut perché sur ses roues a séduit par son look très typé et sa définition de tout terrain. Pourtant, ne vous y trompez pas : c'est tout au plus un modèle capable de crapahuter sur d'aimables chemins de terre et d'ailleurs, juste après sa sortie, une simple version à traction avant arrive au catalogue, qui sera la plus vendue. Ne prenez donc pas ce modèle pour ce qu'il n'est pas. Une fois cette condition remplie, il s'avère un compagnon de route un peu rude, sans confort particulier, mais brille par une très appréciable fiabilité. Si vous voulez vraiment la transmission aux 4 roues, retenez la version "Real Time".

Caradisiac a aimé

  • Le look sympa
  • Le plaisir de conduite
  • Les moteurs vifs
  • L'équipement

Caradisiac n'a pas aimé

  • L'absence de diesel
  • Homologué en 4 places seulement
  • Le freinage
  • L'insonorisation
  • L'accessibilité aux places arrière

Nos versions préférées

  • (2) JOY MACHINE 1.6 SPORT 5P

Qualités et défauts

Ce qui peut vous tenter

  • Le look : l'esthétique est à la fois très personnelle et peu démodable. Une image assez "tendance" reste attachée aux formes de cette carrosserie.
  • La conduite : aisée, avec le concours d'une direction fortement assistée qui ne demande aucun effort.
  • La vitalité des moteurs : même si les performances ne sont pas excellentes, ils affichent une bonne volonté assez séduisante.
  • L'équipement : aucun gadget moderne n'est présent. Mais l'essentiel est là pour faciliter la vie à bord.
  • Les astuces de rangements à bord : double boîte à gants sur la droite de la planche de bord. Et ce, malgré la présence de l'airbag passager. Et une multitude de rangements sur la planche de bord.

Ce qui peut faire hésiter

  • L’absence de version diesel.
  • La capacité d'accueil : 4 places seulement homologuées à bord.
  • Le freinage : sans être dangereuses, les distances d’arrêt sont exagérément longues
  • La suspension : le confort qu'elle offre devient limité dès que l'état de la route se dégrade.
  • L'insonorisation : elle est insuffisante. Bruit moteur excessif dans les hauts régimes et bruits de roulements soutenus.
  • La finition : à bord, le mobilier est en plastique 100% rigide et peu valorisant. Aucun rembourrage pour améliorer l'ordinaire. Sur les garnissages des portières, se trouve un plastique rigide et fin qui ne fait pas bonne impression. Moquette et revêtement de pavillon basiques.
  • Les revêtements de sellerie : certes solides, ils sont fins et tissés de façon basique et offrent un contact assez rêche, fin, sans recherche.
  • L'accessibilité aux places arrière : sur les version 3 portes, elle est assez acrobatique, rendue difficile par la conjugaison d'un plancher assez haut et d'un espace fort réduit entre le dossier et le montant de carrosserie.
  • Les dossiers de sièges avant sur les versions 3 portes : leur basculement s'opère par la même manette que celle qui permet le réglage de l'inclinaison. Résultat : à chaque manipulation, les dossiers perdent leur position initiale. Très vite agaçant.
  • Le ceintures avant sur les versions 3 portes. Elles sont implantés très en arrière et la sangle est souvent torsadée. Difficile de s'en saisir.
  • Le coffre : vous pourriez le croire pratique avec ses formes cubiques et facile à charger. En fait, son seuil est assez haut et, surtout, sa contenance et limitée.
  • Les vitres arrière sur les versions 3 portes : elles sont irrémédiablement fixes. Impossible ne serait-ce que de les entrebâiller.
  • Le rétroviseur intérieur : l'image qu'il renvoie apparaît bien étroite. D'autant plus qu'elle est amputée par la taille des appuie-tête arrière.
  • La radio : elle est très moyenne, surtout pour les hauts-parleurs qui saturent vite. La qualité de restitution sonore s'avère médiocre.

Budget

Achat / Cote :

Il a été un modèle très branché, et du coup très recherché, ce qui pendant longtemps a maintenu des coures assez haut. Aujourd'hui, les prix se tassent, non seulement par la fait de son ancienneté mais aussi parce qu'il n'y a pas de diesel dans la gamme.

Consommation :

Besoin en carburant dans la norme pour un modèle de ce type. Mais il s'agit d'essence, pas de diesel. Les versions à traction avant, consomment 0,5/0,7 ;l de moins aux 100 km que les Real Time 4 X 4.

Assurance :

Primes un peu élevé pour des modèles de cette cylindrée.

Prix des pièces :

Certaines pièces peuvent être très chères, surtout pour les organes mécaniques.

Entretien :

Visites d'entretien tous les 15 000 km (et tous les ans au maximum si le kilométrage limite n'a pas été atteint). Courroie de distribution à remplacer tous les 100 000 km (dans la limite de 5 ans maximum).

Fiabilité

Description :

Ce modèle simple de conception et conçu avec rigueur ménage une tranquillité d'utilisation à peu près totale. Il fait partie des Honda 100% nippone, c'est à dire à la fois étudiées et construites au japon, qu pus est dans une des usine Honda les mieux cotées en régularité de fabrication. Pour l'utilisateur, tout cela est synonyme d'un faible taux de pannes, et d'une longévité générale plutôt favorable. Dans cette optique, vous apprécierez aussi l'endurance de toutes les pièces d'usure (embrayage, échappement, amortisseurs, plaquettes et disques de frein) qui résistent largement plus longtemps que la moyenne.

Pannes lourdes ou immobilisantes :

  • Rien de particulier à signaler, tout au moins jusqu'à des kilométrages avancés.

Autres pannes ou faiblesses :

  • Moteurs. A-coups, surtout lors de faibles accélérations, à partir de 2 000 tr/mn. Gênant en ville comme sur route. Et amplifié par un accélérateur trop sensible, un peu façon "tout ou rien". Remède à tenter : une repgrogrammation de la gestion électronique.
  • Freins. Sur les modèles fabriqués jusqu’en 2001, possible voilage des disques avant.

Aspect extérieur :

  • Panneaux de carrosserie. Ils ne sont pas toujours ajustés avec une rigueur irréprochable, notamment les ailes avant.
  • Rétroviseurs extérieurs. Miroirs légèrement vibrants.

Finition intérieure :

  • Garnissage du coffre. Côté du sol en plastique gris vulnérable aux rayures.
  • Serrure. Bruit (craquements) sur les gâches de serrure.
  • Rétroviseur intérieur. Miroir légèrement vibrant.

Dysfonctionnements électroniques/fonctions à bord :

  • Radio. Les parasites sont nombreux à la réception des stations. Un mieux a été apporté en usine en 2002.

Rappel de rectification en concession :

  • Rien de particulier à signaler.

Après-Vente :

Qualité de service globale du réseau constructeur :
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
Prise en charge sous garantie :
  • 10
  • 10
  • 10
  • 10
  • 10
Prise en charge hors garantie :
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8

Meilleures versions

En essence : (2) JOY MACHINE 1.6 SPORT 5P

Le même moteur que le 1.6 105 ch, mais dans une définition technique plus puissante. Vitalité renforcée. Ce modèle a peu duré au catalogue, et est nettement moins répandu que la version 105 ch. Même équipement.
Commercialisation : 2001
Puissance fiscale : 7
Puissance réelle : 124 ch
Emission de CO2 : NC
note :
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8

Mots clés :

En savoir plus sur : Honda Hr-v

SPONSORISE

Avis Honda Hr-v

Hr-v JOY MACHINE 1.6 REAL TIME SPORT 3P (1999)

Par Kerel le 12/03/2022

Bien que j'ai eu de nombreuses Honda j'ai attendu 21 ans pour posséder cet Hrv Real Time Sport, quand il est sorti je n'avais pas les finances pour l'acheter et ensuite sa cote occasion est restée longtemps élevée, et avec les années trouver un modèle en bon état et peu de kilomètres ont fait durer l'attente. Et je l'ai trouvé en 2020, cadeau d'après déconfinement, je suis le deuxième propriétaire d'un Hrv avec 110000 kms d'origine, état impeccable grâce au premier propriétaire qui l'a bichonné, évidemment la peinture, bien qu'en bel état, accuse le poids des années mais rien de rédhibitoire.Quant au reste eh bien ça valait la peine d'attendre tant d'années, voiture douce, sièges parfaits quel que soit le trajet, plastiques durs comme je les aime qui ont résisté au temps, coffre suffisamment grand, le souci des 3 portes japonaises de ces années-là est toujours les sièges avant sans mémoire qui obligent à tout réajuster si par malheur on doit les déplacer. Comme je ne transporte personne sur les sièges arrières ce n'est donc pas un problème. Efficace sur la neige en real time, le 4X4 est automatiquement déclenché, le reste du temps c'est du 2WD.Ligne intemporelle, indémodable que je trouve tellement élégante au regard des modèles d'aujourd'hui qui finissent presque par se ressembler et qui font grimacer la CB quand l'électronique tombe en panne , car il n'y a plus que de l'électronique dans les voitures actuelles. Mon Hrv il a juste tout ce dont j'ai besoin, sa consommation est honnête, simplicité technique, pas d'électronique, et surtout la fiabilité Honda de l'époque. Véhicule super attachant dont je n'ai aucune envie de me détacher, et qui vieillit bien mieux que moi....

Forum Honda Hr-v

Commentaires ()

Déposer un commentaire