Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Fiabilité Peugeot 206 CC : que vaut le modèle en occasion ?

Fiabilité Peugeot 206 CC : que vaut le modèle en occasion ?

Dates clés

  • Commercialisation : de octobre 2000 à février 2007
Calculer la cote de ce véhicule

En bref

S'il est une auto qui démocratisa le concept de Coupé-Cabriolet, c'est bien la 206 CC. Même si le premier véhicule du genre, la Peugeot 401 Eclipse fut présenté en 1935 (si si !), ce n'est qu'en 1996 que le concept ressurgi avec la Mercedes SLK, avant de véritablement décoller,donc, avec cette petite Peugeot. Le succès fut immédiat, et prit tout le monde de cours, y compris Peugeot qui vit ses délais de livraison s'allonger, tant et si bien que la 206 CC se revendait alors plus cher sur le marché de l'occasion que neuve. Aujourd'hui, les cotes sont heureusement bien plus raisonnables et il est possible de trouver à bon prix cette auto coup de cœur. Sa fiabilité est toutefois à surveiller, car les soucis ne furent pas rares, surtout jusque fin 2003.

Caradisiac a aimé

  • Le concept "deux voitures en une".
  • L'équipement.
  • Le comportement routier.
  • L'insonorisation toit fermé.
  • La vitesse d'ouverture et de fermeture du toit.

Caradisiac n'a pas aimé

  • Les places arrières ridicules, seulement en secours.
  • L'autonomie réduite en essence.
  • Le confort raide.
  • Le volume de coffre toit replié.

Nos versions préférées

  • CC 2.0 16S ROLAND GARROS
  • CC 1.6 HDI 110 SPORT

Qualités et défauts

Ce qui peut vous tenter

  • Le concept : deux véhicules en un, un cabriolet et un coupé à toit rigide.
  • L'équipement : fourni dès le premier niveau de finition. Rien ne manque. Les finitions supérieures apportent tout un lot d'équipements de confort : superflu mais pas désagréable…
  • Le comportement routier : avec une caisse rigidifiée et des suspensions plus ferme, la CC tient bien le pavé, même si le train arrière est assez joueur.
  • L'insonorisation : le toit en dur préserve bien des bruits d'air, bien mieux que ne le ferai une capote en toile.
  • La rapidité du toit : les manœuvres d'ouverture et fermeture sont très rapides, et peuvent être faites au feu rouge sans bloquer la circulation.

Ce qui peut faire hésiter

  • Les places arrière : la 206 CC est une 2+2, et les places arrières ne peuvent servir qu'en appoint, et à des enfants…
  • L'autonomie : elle est restreinte par un réservoir de petite taille. Seul le diesel s'en sort bien.
  • Le coffre : toit replié, son volume est réduit à peau de chagrin.
  • Le confort : les suspensions et le châssis rigidifié rendent la 206 CC assez peu avenante avec votre fessier.
  • Le bruit du 1.6 HDI.

Budget

Achat / Cote :

Si les cotes ont eu du mal à descendre en début de carrière, aujourd'hui, c'est le retour à plus de réalisme et la décote est classique. Il faut dire que la 207 CC est passée par là !

Consommation :

Les consommations sont raisonnables, quelles que soient les motorisations (sauf 1.6 BVA). La version 1.6 HDI 110 ch est même carrément sobre.

Assurance :

Légèrement plus élevées que pour la version berline, les primes restent très raisonnables.

Prix des pièces :

Toutes sont abordables. Une bonne nouvelle pour le porte monnaie.

Entretien :

L'entretien se fait tous les 20 000 km (ou tous les ans). Les révisions sont dans la moyenne basse de la catégorie au niveau du tarif.

Fiabilité

Description :

Le toit ouvrant en dur, grosse nouveauté pour une voiture de cette catégorie, a posé quelques soucis au début. Le fonctionnement mécanique ou électronique a parfois également été perturbé. Si la plupart des soucis ont été résolus, il a parfois fallu du temps, et cela mérite une grande attention en cas d'achat.

Pannes lourdes ou immobilisantes :

  • Joint de culasse. Des cas assez nombreux de suintement de liquide de refroidissement sont signalés sur le 1.6 16v essence jusqu'en 2004. Le joint de culasse est en cause.

Autres pannes ou faiblesses :

  • Démarreur. Entre septembre 2001 et janvier 2002, risque de destruction du démarreur suite au blocage de la clé de contact en position démarrage dans le Neiman. Un rappel à eu lieu.
  • Amortisseurs. Une usure prématurée de ces derniers (à l'avant) peut entraîner des fuites. Il faut les remplacer.
  • Collecteur d'échappement. Sur le 2.0 essence jusque fin 2002, une cloison interne du collecteur d'échappement peut se dessouder et provoquer des vibrations.
  • Bobines. Sur le 1.6 16v essence, les bobines ont tendance à claquer les unes après les autres.

Aspect extérieur :

  • Toit rétractable. Jusque fin 2001, difficultés d'ouverture, voire impossibilité à ouvrir le toit, qui reste bloqué à mi-course. Un rappel a eu lieu pour changer les contacteurs de toit.
  • Etanchéité. Il peut y avoir des infiltrations d'eau par les joints du toit, jusqu'en 2002. Il faut procéder soit à un réglage du toit, soit à un remplacement des joints d'étanchéité. Egalement, de l'eau tombe sur les sièges à l'ouverture des portes.
  • Enjoliveurs. Sur les premiers modèles, les enjoliveurs des modèles équipés de jantes en tôle avaient la fâcheuse tendance à tourner sur eux-mêmes, puis à appuyer sur la valve avant de se détacher.

Finition intérieure :

  • Bruits parasites. La finition un peu légère de la planche de bord amène rapidement des bruits parasites sur route dégradée.
  • Bruits d'air. En provenance de la jonction toit pare-brise. Un resserrage des poignées de verrouillage du toit permet d'atténuer ou faire disparaître les bruits.

Dysfonctionnements électroniques/fonctions à bord :

  • Combiné d'instrumentation. Les allumages de voyants intempestifs, les pannes de compte-tour ou de tachymètre sont monnaie courante jusqu'en 2003. Le boîtier BSI (de servitude intelligent) est à reprogrammer.
  • Com 2000. Ce commodo gère plusieurs fonctions électroniques d'habitacle. Souvent défaillant, il faut le remplacer
  • Témoin d'airbag. Son allumage intempestif est un classique, qui a pour cause la connectique située sous les sièges. A réfectionner ou à souder.

Rappel de rectification en concession :

  • Novembre 2001 : Rappel de tous les modèles depuis le début de la production. Remplacement des contacteurs de toit, qui, défectueux, peuvent empêcher son ouverture.
  • Fin 2002 : les voitures produites entre septembre 2001 et janvier 2002 retournent en atelier pour remplacement des deux demi-coques en plastique de colonne de direction, qui risquent de bloquer la clé en position démarrage. Le démarreur risque alors de griller.

Après-Vente :

Qualité de service globale du réseau constructeur :
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
Prise en charge sous garantie :
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
Prise en charge hors garantie :
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6

Meilleures versions

En essence : CC 2.0 16S ROLAND GARROS

La 206 CC peut bénéficier du moteur 2.0 de 137 ch de la 206 S16. Il procure de très bonne performances à cette petite puce, et malgré un soucis de collecteur d'échappement, se révèle plus fiable que le petit 1.6 16v. Elle n'est pas beaucoup plus chère en occasion. La finition Rolant Garros est luxueuse et n'oublie aucun équipement.
Commercialisation : 2002
Puissance fiscale : 9
Puissance réelle : 137 ch
Emission de CO2 : NC
note :
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8

En diesel : CC 1.6 HDI 110 SPORT

Peugeot a tardivement implanté un moteur diesel dans la 206 CC. La greffe est réussi, et ce 1.6 HDI correspond bien à l'auto. Il est souple et performant, très sobre, relativement fiable. Par contre il est assez sonore et dégrade le confort acoustique, aussi bien toit ouvert que fermé. Les prix sont élevés.
Commercialisation : 2005
Puissance fiscale : 6
Puissance réelle : 110 ch
Emission de CO2 : NC
note :
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8

Mots clés :

En savoir plus sur : Peugeot 206 Cc

SPONSORISE

Avis Peugeot 206 Cc

206 Cc CC 2.0 16S ROLAND GARROS (2005)

Par jdbravo123 le 30/04/2021

Véhicule de 2005 acheté en 2018 comme cadeau de mariage à madame...La 206 CC est une jolie petite auto qui a en plus mieux vieilli, à mon gout, que sa remplaçante 207, qui souffre en plus de pas mal de problèmes de fiabilité sur les moteurs thp notamment.La mienne est verte, intérieur marron / vert, et surtout, c'est un 2 litres!Prix dérisoire pour un véhicule à l'époque de 95000km environ, dans un état cosmétique correct à l'extérieur, et bon à l'intérieur, avec en plus un entretien suivi (voiture de papis!).Soyons clairs de suite, c'est un excellent véhicule qui n'à finalement qu'assez peu de défauts, par lesquels je vais donc commencer.Le toit, qui fonctionne par ailleurs très bien, est assez bruyant au niveau des arches en position fermée, ce qui rend la voiture un peu bruyante sur mauvaises routes ; après m'être renseigné un peu partout, il faudrait tout démonter et reprendre sans certitude de gommer totalement le phénomène, donc Next...La boite de vitesse, bah c'est du Peugeot pur jus, donc pas très précis au niveau des verrouillages, pas très franc et rapide, mais bon, au moins, elle est très bien étagée, ce qui est le plus important à mon goût, disons qu'on arrive à faire avec.Allez, soyons positifs, passons aux qualités!Tout d'abord, le concept du CC, c'est qu'en coupé, on a un véhicule (presque) aussi confortable qu'une 206 berline, avec les sièges cuir en plus en Roland Garros ; pour une voiture de 2005, cela reste très correct, que ce soit en suspension, mais aussi en insonorisation globale où cela n'a rien à voir avec un cabriolet contemporain avec capote en toile.En conduite, la tenue de route est excellente, avec une très bonne rigidité en coupé ; en cabriolet, c'est un peu moins efficace, mais franchement, cela reste largerment suffisant au quotidien, ou prenez une 206 RC ; la voiture tient bien la route, la direction est précise et le freinage est vraiment bon.Toujours en cabriolet, notons que la conduite cheveux aux vents est très agréable jusqu'à 130 km/h aux places avant, le windstop étant un plus, mais surtout pour ceux qui roulent beaucoup et à deux (il condamne les places arrières) ; à l'arrière, mes enfants demandent grâce au delà de 120 km/h, mais c'est le cas de n'importe quel cabrio je pense. En tout cas, à vitesse normale (comprendre hors autoroute), elles adorent ça!Le moteur, c'est à mon sens la pièce maîtresse de la voiture, il est juste parfait... ce 2 litres était, à sa sortie, l'un des meilleurs disponibles, conçu pour animer une 406 (très bien) voire un 807 (correctement), donc dans une 206, même alourdie par les renforts (on n'est pas loin des 1300 kilos tout de même), c'est juste un régal.Les performances sont vraiment bonnes, le moteur est vif, avec une très bonne souplesse, renforcée par un étagement de boîte assez court, ce qui garantit d'excellentes reprises, sans pour autant que le moteur ne vous rende sourd sur autoroute.Cerise sur le gateau, sa sonorité est fort agréable.La consommation est assez raisonnable, elle peut facilement descendre à 8 litres sur route, je suis à 9 litres en moyenne, sans me traîner.Alors oui, pour les allumés de la semelle, ça peut monter assez facilement à 12 ou 13 litres, mais à part sur un circuit, vous ne garderez pas votre permis bien longtemps car la belle prend très facilement 180 sur l'autoroute...Pour ce qui est des aspects pratiques, cette voiture s'en sort assez bien.Les places avant sont très confortables, la position de conduite est correcte, les sièges maintiennent bien et la climatisation automatique est largement assez performante.Vient le débat sur les places arrières... Oui, elles sont petites, toutefois, on peut tenir sans problème à deux adultes (je fais 1.75m) plus deux enfants jusqu'à 1m40, au delà, c'est un peu plus compliqué, mais ce n'est pas un scénic non plus.S'agissant du coffre, il est un peu petit en cabriolet, mais si c'est pour voyager en coupé, le coffre devient vraiment très grand.En terme d'entretien, ce moteur a une excellente réputation, qui semble justifiée. Il faut juste penser à l'entretien courant, la courroie de distribution, mais somme toute, le budget est raisonnable et les pièces se trouvent très facilement.Je ne déplore qu'une seule panne , le lecteur cd de l'autoradio (d'origine) a rendu l'âme, mais au bout de 15 ans... J'avoue, je m'en fous!Pour ce qui est de la finition, disons que c'est une 206... les matériaux (hors cuir des sièges, vraiment bien) sont assez quelconques, mais rien de scandaleux, et c'est correctement assemblé ; la voiture est relativement peu bardée d'électronique, et pour ma part, tout est fonctionnel (clim, vitres, toit, commandes au volant...).Le toit fonctionne, il est de plus parfaitement étanche, donc tout va bien.Petite astuce pour finir ! Ne pas se garer (tout le temps) à cheval sur un trottoir, cela peut faire travailler inutilement la structure, et conduire à un dysfonctionnement du toit, qui par ailleurs doit fonctionner, même au bout de quinze ans (penser à l'ouvrir régulièrement quand même).En bref, pour peu qu'elle soit correctement traitée et entretenue, une excellent petite voiture comme on en fait plus et que l'on peut encore trouver à des prix acceptables.

206 Cc CC 1.6 16S (2003)

Par Devcore3576 le 30/03/2020

J'ai eu la chance de pouvoir faire importé ma 206 CC d'Allemagne, de seconde main, avec 140000 Km, c'est une série rare Autrichienne de 2003 : Black & Silver, spéciale Pays froid (-30°C) et siège tissus chauffant (plutôt rare pour du tissus !).C'est une voiture de caractère, malgré son moteur de 110cv, qui à très bien vieillit (au delà du fait qu’esthétiquement elle est comme neuve intérieur comme extérieur).Elle est lourde, très agréable à conduire à vive allure dans les virages, et elle dispose de toute les options classiques nécessaires à son utilisation. Le toit fonctionne parfaitement bien, les joints sont comme neuf, mais ils doivent être entretenu parfaitement pour garder leurs souplesses et ainsi durée dans le temps.C'est vraiment un excellent véhicule dans les reprises, et elle attire toujours les regards 17 ans après sa mise en circulation ! La consommation est par contre un peux élevé... Et le moteur demande souvent à être entretenu (vidange et nettoyant essence tous les 20000 Km et surtout de temps en temps un bon petit plein en SP98 lui redonne la patate).Je fait essentiellement de la ville avec (90% du temps) et elle roule tous les jours.Je l'ai acheté en connaissance de nombreux problèmes, mais pas cher, pour 3200 euros dans un garage qui n'importe que des véhicules Belges, Suisses et Allemands.Cette 206CC est un muste : à acheté d'urgence car elle deviendra une voiture très rare et de grande valeur (collector) dans quelques années et sa côte va exploser. Je recommande pour tous les fans de coupé cabriolet avec toit en dur qui oseront mettre de l'amour et du temps dans cette voiture pour lui donner une seconde vie.Petit défaut : la visibilité ; si vous avez tendance à reculer pour vous garer vous verrez vite qu'il est quasi impossible de voir la fin du coffre ! Très dangereux je trouve ! Installé, si vous êtes un peux connaisseur, un radar de recule (laser) ; ça ne coûte absolument rien (50 euros maxi sur les bons sites) et connectez le au feu arrière gauche. ça bipera quand vous serez prêt d'un mur et vous n’abîmerez plus votre pare choc arrière. Perso je l'ai pas encore fait mais c'est l'objectif prochain.L'entretien annuel est ridicule : 50 euros pour une année, si vous en prenez soins (hors pneus ou freins).Pensez, en cas d'achat, à tester obligatoirement le toit, et vérifier les possibles fuites.N'oubliez pas aussi de vérifier que la 206CC que vous voulez acheter ne dispose pas de rouille trop importante ou de verre de gris (rouille cuivré) sur le radiateur, ou de moisissure : ça indiquerais des problèmes assez graves proches... ne prenez que les CC en EXCELLENT état visuel moteur et toit (joints inclus). Foncez !

Essais Peugeot 206 Cc

Forum Peugeot 206 Cc

Commentaires ()

Déposer un commentaire