Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

4. Acheter une électrique : que vérifier ?

Acheter une voiture électrique d'occasion : le bon plan ?

L'achat d'un véhicule électrique d'occasion va répondre à une mécanique légèrement différente que pour un véhicule thermique.

 

Pour commencer, tout ce qui n'a pas trait au moteur doit bénéficier des mêmes vérifications à l'achat que pour un véhicule thermique. Nous vous orientons pour tout cela vers la désormais fameuse "check-list" de Caradisiac : "Achat d'une occasion, la check-list de Caradisiac"

 

Mais bien sûr, la motorisation électrique, les batteries et leur système de recharge doivent faire l'objet de vérifications spécifiques.

 

Tout d'abord, la pièce maîtresse, la batterie. Elle perd automatiquement de la capacité avec le temps. Et donc l'autonomie se réduit d'autant. Tous les ateliers des différentes marques sont capables, lors d'un passage à la "valise", de vous dire quel est l'état de santé de la batterie. Certains modèles l'affichent même au tableau de bord (Leaf) sous formes de barres. La garantie joue alors un rôle important.

Pour les modèles emblématiques de ce marché, la Zoé et la Leaf, pas trop d'inquiétude à avoir. Chez Renault, le système imposé de location de la batterie permet de bénéficier d'un remplacement gratuit au moindre dysfonctionnement, ou lorsque la capacité est inférieure à 75 % par rapport à l'origine.

Chez Nissan, la batterie est garantie 5 ans ou 100 000 km pour la version 24 kWh, et 8 ans ou 160 000 km pour la version 30 kWh. Au-delà, un remplacement coûtera hors main-d’œuvre environ 6 000 € TTC. On voit ici l'avantage de la location en cas de souci. Le label occasion de Nissan pour ses électriques garantit le bon état de la batterie lors de la transaction (plus de 75 % de capacité).

 

De fait, les propriétaires qui ont dû faire remplacer leur batterie pour dysfonctionnement ou perte de charge trop importante se comptent sur les doigts de la main. La technologie est manifestement maîtrisée.

 

Autres points à vérifier, les prises et câbles de recharge. Ils ne doivent pas être abîmés. Ce serait source de souci vu l'intensité du courant qui y passe, surtout sur les bornes de recharge rapide. Donc les prises (sur le véhicule et au niveau des câbles) doivent être vierges de toute entaille, coupure, traces de torsion et évidemment non dénudés. Et cela concerne TOUS les câbles quand il y en a plusieurs types.

 

Pour finir, côté moteur, normalement aucun souci, puisque ces éléments électriques sont d'une fiabilité sans faille, et peuvent tourner pendant des centaines de milliers de kilomètres sans usure ou presque.

 

Notons ici un dernier avantage financier de la voiture électrique : son entretien. Il est réduit (pas de vidange, pas de courroies) et les consommables s'usent moins vite (plaquettes, disques) grâce à la récupération d'énergie au freinage, qui les économise.

Le bilan financier à l'utilisation est donc largement positif, entre le coût kilométrique de l'électricité qui est imbattable, et les révisions économiques. Cela contrebalance le prix d'achat, nous l'avons vu élevé en occasion.

 

Pour répondre à la question du titre, et si le véhicule électrique est adapté à votre usage, l'achat d'une électrique d'occasion est un bon plan à l'utilisation, mais moins à l'achat. Cela reste encore un peu un acte militant, donc. Mais qui le deviendra certainement de moins en moins.

SPONSORISE

Actualité Renault

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire