Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

Avant/après : tout savoir sur le restylage de la Peugeot 508

Dans Guide fiabilité / Actu occasion

Nous sommes en février 2011. Peugeot lance sa berline 508, qui remplace à la fois la 407 et la 607, en se positionnant entre les deux. Elle va connaître malgré tout son petit succès. Durant sa carrière elle sera profondément restylée, en septembre 2014. À cette occasion, comment a-t-elle évolué ? Caradisiac vous explique et illustre les transformations, en image.

Avant/après : tout savoir sur le restylage de la Peugeot 508

Peugeot est considéré, depuis l'après-guerre, comme un très bon constructeur de berlines familiales généralistes. Elles ont toutes été, et sont toujours considérées comme parmi les plus agréables à conduire, avec des châssis toujours affûtés, des prestations routières de premier ordre, un confort jamais démenti. Tel fut le cas des 403, 404, 405, 406 et 407. Avec désormais, en plus, un équipement très décent, ce qui ne fut pas toujours le cas.

En 2011, c'est au tour de la 508 de débarquer sur le marché. Plus grande que la 407, plus courte que la 607, elle les remplace toutes deux en créant une offre à cheval sur la catégorie des familiales et des grandes routières. D'ailleurs, sa longueur de 4,83 m la positionne effectivement au milieu.

Assemblée essentiellement dans l'usine PSA de Rennes, elle a été aussi été fabriquée en Chine à Wuhan, et à la fin de sa carrière, ce sont plus de 560 000 exemplaires qui auront trouvé preneur. Un score honorable, dont une bonne partie est due aux taxis, VTC et bien sûr, flottes d'entreprise.

La Peugeot 508 avant restylage (phase 1).
La Peugeot 508 avant restylage (phase 1).
La Peugeot 508 après restylage (phase 2).
La Peugeot 508 après restylage (phase 2).

 

Très inspirée des berlines allemandes Volkswagen Passat, Opel Insignia ou même Audi A4 et BMW Série 3 (j'abuse en faisant la comparaison ?), la 508 est assez statutaire. Elle conserve la malle de coffre, comme sur le duo 407/607, qui sera abandonnée avec la nouvelle génération de 508, qui adopte le hayon. Elle est cossue, franchement bien finie, habitable, confortable, et bien équipée dans ses versions hautes Féline et GT/GT Line, même si elle n'a pas le côté très high-tech des modèles premium concurrents. Elle ne coûte pas le même prix non plus ! 

À souligner qu'elle représente aussi une des berlines les plus agréables et dynamiques à conduire, malgré son gabarit costaud.

Mais nous sommes là pour parler de son restylage, et des différences qui existent entre la phase 1 et la phase 2. Ce nouveau dessin, destiné à la modernisé et lui redonner de l'attrait en milieu de carrière, date de septembre 2014, soit trois ans et demi après sa commercialisation. Et il diffère assez largement du dessin originel. Impossible, comme sur certains modèles, de confondre les phases 1 et 2. En occasion, vu la différence de prix entre les dernière phases 1 et les premières phase 2, il vaut mieux opter pour les secondes, plus fiables et qui se revendront mieux à terme.

 

En février 2011 : la "phase 1"

En février 2011, donc, la 508 arrive dans les show-rooms, en même temps que le break SW, équipée de 2 moteurs essence et de 4 blocs diesels. Côté sans-plomb, on trouve le 1.6 VTi 120 ch, un peu juste pour le poids, et l'agréable, mais finalement peu fiable 1.6 THP 156 (en BVM ou BVA). Du côté des diesels, ce sont les 1.6 HDI 112 (et e-HDI 112 avec stop and start et boîte manuelle pilotée BMP6), 2.0 HDI 140, 2.0 HDI 163 BVA et 2.2 HDI 204 BVA qui officient. Ce dernier étant une version de pointe uniquement disponible en finition haut de gamme GT. Les autres finitions sont les Access, Active, Allure et Féline.

En mars 2012, c'est la version SW hybride diesel RXH qui débarque (diesel 163 ch et électrique 37 ch sur l'essieu arrière, ce qui en fait un 4x4. En même temps, les 1.6 HDI et e6HDI passe à 115 ch au lieu de 112. En juin 2012, l'hybridation s'étend à la berline, qui s'appelle, elle, HYbrid4.

En juillet 2013, les 1.6 diesels adoptent une boîte 6 vitesses.

En janvier 2014, peu avant le restylage, arrive le 2.0 BlueHDI 180 ch BVA6, et son système de traitement des Nox par AdBlue.

 

En septembre, c'est donc l'heure de donner un coup de jeune à la 508. Conséquent.

 

En septembre 2014 : la "phase 2"

 

L'esthétique est alors profondément revue, mais surtout sur la face avant. Elle est presque entièrement redessinée. En réalité, seules les ailes sont conservées. Mais le capot, la calandre, les feux, le bouclier sont différents. Le logo Peugeot migre dans la calandre, qui se retrouve quasi verticale, alors qu'elle était inclinée auparavant. Cela ôte son côté "galet arrondi" à la 508, pour quelque chose de plus affirmé.

À l'arrière, le bouclier est revu, ainsi que le dessin interne des feux (ils sont même un peu agrandis côté aile arrière), qui adopte une signature lumineuse à triple griffe plus large. Dans l'habitacle, les retouches sont ténues, puisque seul l'écran devient tactile. La commande manuelle sur la console centrale disparaissant.

Voici en image ce que cela donne. Vous trouverez systématiquement la 508 phase 1 à gauche, et la phase 2 à droite (sur mobile, en haut la phase 1, en bas la phase 2).

 

Le restylage de la berline

La face avant de la 508 phase 1 berline. Les lignes sont douces, le lion incrusté dans le capot.
La face avant de la 508 phase 1 berline. Les lignes sont douces, le lion incrusté dans le capot.
La face avant de la 508 phse 2 berline. Capot, calandre intégrant le lion, optiques, bouclier, tout est nouveau.
La face avant de la 508 phse 2 berline. Capot, calandre intégrant le lion, optiques, bouclier, tout est nouveau.

 

La poupe de la 508 phase 1. Les feux adoptent déjà la signature lumineuse à griffes.
La poupe de la 508 phase 1. Les feux adoptent déjà la signature lumineuse à griffes.
La poupe de la 508 phase 2 : le bouclier est revu et la signature lumineuse plus large.
La poupe de la 508 phase 2 : le bouclier est revu et la signature lumineuse plus large.

 

Détail sur un feu arrière de phase 1.
Détail sur un feu arrière de phase 1.
Détail sur un feu arrière de phase 2.
Détail sur un feu arrière de phase 2.

 

La planche de bord de la phase 1. La qualité d'ensemble est remarquable, et la présentation moderne. Il manque juste des rangements.
La planche de bord de la phase 1. La qualité d'ensemble est remarquable, et la présentation moderne. Il manque juste des rangements.
Avec le restylage, le seul changement concerne l'écran, qui devient tactile. Pour le reste, pas d'évolution, et toujours pas plus de rangements.
Avec le restylage, le seul changement concerne l'écran, qui devient tactile. Pour le reste, pas d'évolution, et toujours pas plus de rangements.

 

Côté évolutions mécaniques, le 1.6 THP 156 disparaît, remplacé par une évolution 165 ch, qui se révélera plus fiable. Le 2.0 BlueHDI 150 fait aussi son entrée. En février 2015, c'est le 1.6 BlueHDI 120 qui remplace le 1.6 e-HDI 115. En mai 2015, le 2.0 HDI 140 disparaît, tout comme le 2.0 HDI 163 BVA6 et le 2.2 HDI 204.

En mai 2016, les berlines HYbrid4 tirent leur révérence, en octobre 2017 pour la version break RXH.

Et la 508 tire le rideau à l'arrivée de la seconde génération, en mai 2018.

 

Le restylage du break SW

Le break a été redessiné au même moment que la berline. Les mêmes évolutions ont été opérées sur la proue. La poupe évolue un peu moins que sur la berline cependant.

La face avant de la version SW, en phase 1.
La face avant de la version SW, en phase 1.
Le SW en phase 2. La proue évolue comme la berline.
Le SW en phase 2. La proue évolue comme la berline.

 

La poupe du break SW avant restylage, et son style assez dynamique pour un break.
La poupe du break SW avant restylage, et son style assez dynamique pour un break.
Après restylage, le SW n'a que peu évolué dans sa partie arrière (feux identiques, bouclier très légèrement revu).
Après restylage, le SW n'a que peu évolué dans sa partie arrière (feux identiques, bouclier très légèrement revu).

 

Le restylage de la version RXH

La déclinaison baroudeuse RXH, uniquement disponible en break, dispose de protections de carrosserie, d'une garde au sol surélevée, et de feux de jour et antibrouillards spécifiques. Elle a aussi bénéficié du restylage de 2014, avec une recette à peine différente.

La version des "champs" RXH en phase 1. Elle arbore des signes distinctifs de crossover, des calandres et feux spécifiques.
La version des "champs" RXH en phase 1. Elle arbore des signes distinctifs de crossover, des calandres et feux spécifiques.
En phase 2, les modifications semblent moins lourdes que sur le break classique, mais restent importantes (feux, calandre, bouclier, capot).
En phase 2, les modifications semblent moins lourdes que sur le break classique, mais restent importantes (feux, calandre, bouclier, capot).

 

L'arrière de la version RXH en phase 1.
L'arrière de la version RXH en phase 1.
La poupe en phase 2. Cette fois-ci, pas de changement.
La poupe en phase 2. Cette fois-ci, pas de changement.

 

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (33)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

ETO est attendu sur le parking occasions de sa concession pour nous vanter les qualités de cette vieillerie :fleur::fleur:

Par

Tres bonne voiture, pour avoir eu 2 GT dans la famille aucun souci à signaler :bien:

Par Profil supprimé

C'est une bonne voiture. J'étais à 2 doigt de m'en acheté une

Par

J'ai eu deux berlines phase 2 en finition GT Line HDI 150 en BVM .

Elle a fait le job correctement. Confort et tenue de route étaient ses points forts. Mais compliqué de ranger le contenu de ses poches. Une 308 T9 est plus généreuse côté rangement.

Par

Alors je sais pas ce que vous faites pour les 2 photos de l'intérieur, mais la photo du restylé rend carrément mieux.

Enfin la phase 2 est pas dégueu, comparé à la phase 1 qui est juste laide.

Ce qui est triste, c'est que sa remplaçante n'est pas une vraie familiale.

Par

J 'en ai possédé une: phase 2 GT Line THP 165

Beaucoup de confort, belle gueule et moteur très agréable.

Par

Dire que je préfère cette phase 2 à l'actuelle.

Par

Hello

c'est bien de revisiter l'histoire de véhicules qui se sont vendus au compte goutte .

avantage : ça meuble quand on a rien d'autre à raconter

Mais ça serait mieux de mettre en place un système de mesure de la pollution de tous les vahicules qui sortent à la manière de l'ADAC ou de GreenNCAP

A bon entendeur

Par

Il existait en diesel 150 ch

Par

Vous avez oubliez de dire que le restylage en proposant un écran tactile a supprimé les commandes physique entre les sièges ce qui libère un pratique vide poches !

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire