Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Avis Renault Twingo

Renault Twingo III 0.9 TCE 90 INTENS EDC E6C - 2016

Par

le 03/12/2021 à 15:06

Véhicule possédé depuis : 1 à 2 ans

Kilomètres par an : 25000 kms

Type d'usage : Quotidien, Weekend, Vacances

Type de parcours : Urbain, Extra-urbain, Autoroute, Montagne

Consommation moyenne : 6.3 l/100 km

Entretien : Centre auto, Concession, Moi-même

Avis général

J’ai acheté cette voiture d’occasion en septembre 2020.

Clairement, c’est sa bouille qui m’a séduite, elle est très mignonne, un look plutôt féminin, petite, parfaite pour se faufiler dans les bouchons et se garer dans des places étroites.

 

A l’intérieur, toutes les finitions sont en plastique, ça donne un peu une impression de cheap, mais l’œil s’habitue avec le temps.

La petite boîte de rangement en bas du tableau de bord est très pratique.

J’ai une option avec GPS TomTom intégré, à l’heure actuelle ou tout le monde utilise Waze, il se révèle être obsolète, surtout dans une ville comme Paris où les sens de circulation changent tout le temps mais ça m’a quand même dépanné quelques fois.

Impossible de relier Waze à l’écran de bord, version trop ancienne. Je pense qu’il doit y avoir possibilité de le faire craquer par un pro mais j’ai pas poussé la réflexion plus loin.

J’ai trouvé que la qualité des sièges n’étaient pas au rdv, impossible de s’assoir droite sans avoir mal au dos côté conducteur. Je n’ai par contre pas eue cette sensation en étant côté passager.

Je suis en boîte auto et il n’y a pas d’accoudoir pour poser son bras quand on ne l’utilise pas pour la conduite, donc on a le bras qui se balade dans le vide.

Dans le coffre, deux valises taille cabine max peuvent rentrer ou alors 3 sacs de courses bien remplis. La banquette arrière peut se coucher pour faire un coffre plat, j’ai déjà fait un déménagement avec et c’était nickel. Également, le siège côté passager peut se rabattre. J’ai pu faire rentrer un carton de lit Ikea en 200cm sans problème et c’est clairement un gros avantage.

 

 

Côté conduite, je consomme 6,3/100 en hyper centre, j’ai l’impression d’aller bcp à la pompe très honnêtement. Si je ne fais pas attention à ma conduite, je peux me retrouver à faire un plein (une quarantaine d’euros) une fois par semaine et je trouve ça abusé.

D’ailleurs, il y a un mode « eco » sur mon modèle, mais je n’ai personnellement constaté aucune différence de consommation sur les deux modes.

 

Je roule tous les jours sur Paris avec, la conduite est fluide, elle a une petite pêche, (90cv), le rayon de braquage est vraiment bon, elle pourrait presque faire un demi tour sur elle même.

Les essuies glaces ne sont pas assez précis, ou ça balaye trop ou ça ne balaye pas assez. En automatique, le capteur détecte très mal la pluie fine (ce qui arrive très fréquemment en Ile de France), du coup on se retrouve à doser soit même l’essuie-glace.

 

Je suis allée partout avec cette voiture, je fais régulièrement des Paris-Bordeaux avec et elle a plutôt une bonne tenue de route malgré qu’elle soit très sensible au vent latéral sur autoroute avec cette sensation de se déporter sur la file d’à côté. Ça fait très peur les premières fois !

J’ai également fait le Col du Tourmalet avec et elle a tenue le choc, bien que sur les trajets de longue distances, le moteur à l’arrière chauffe énormément et on se retrouve avec le coffre brûlant.

Problèmes rencontrés

Malheureusement, les problèmes sont très vite apparus sur la voiture.

Pour commencer, j’ai acheté ma voiture d’occasion à 18000km et l’ancienne propriétaire avait dû changer les pneus avant la vente tant ceux d’origine étaient de mauvaises qualités.

A partir de 30/35000, la courroie d’accessoire s’est mise à siffler. Le garage dans lequel je suis allée m’a dit qu’elle était simplement détendue. Il l’a donc retendue mais le bruit est revenu une semaine plus tard. Un autre garage m’a dit qu’elle était carrément trop tendue, du coup j’ai fini par là changer (une centaine d’euros chez Renault).

A 40k, j’ai le voyant du système antipollution qui s’est allumé. Sonde lambda à changer.

A 45k, disques et plaquettes

A 48k, un jour j’étais partie faire des courses, je reviens récupérer ma voiture 2h après et elle ne démarre plus. Le dépanneur me la remet en marche et me dit clairement : « un conseil, vendez la ! »

La batterie a finie par être morte et j’ai due la changer.

A un moment, je me suis même demandée si le compteur de ma voiture n’avait pas été trafiquée.

 

Ce n’est clairement pas une voiture que vous pourrez emmener « au bout », votre portefeuille sera à bout bien avant.

Si c’était à refaire, j’aurai choisi une Smart ForFour à la place de la Twingo.

La Twingo est surcotée.

A aimé

  • L’aspect esthétique et pratique de la voiture
  • La conduite fluide, surtout en boîte auto
  • Les options

N'a pas aimé

  • La consommation
  • Le coût de l’entretien
  • Les finitions intérieures qui ne sont pas qualitatives

Détail de la note

  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6

Sécurité

  • 5
  • 5
  • 5
  • 5
  • 5

Budget

  • 5
  • 5
  • 5
  • 5
  • 5

Confort

  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7

Conduite

  • 10
  • 10
  • 10
  • 10
  • 10

Aspects pratiques

  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7

Equipements de série

  • 5
  • 5
  • 5
  • 5
  • 5

Qualité de la finition

  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6

Fiabilité

  • 4
  • 4
  • 4
  • 4
  • 4

Ecologie

  • 9
  • 9
  • 9
  • 9
  • 9

Originalité du design

Rechercher un avis

SPONSORISE

Derniers avis Citadine

Essais et comparatifs Renault Twingo 3